undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles30
4,1 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:5,77 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 octobre 2012
Date de sortie : 1980. Réalisateur : Mike Hodges. Producteur : Dino De Laurentiis.
Genre : Navet absolu de l'histoire du cinéma en particulier et de l'humanité en général. Genre involontaire : Comédie burlesque hilarante déconseillée aux cardiaques, mais fortement recommandée aux dépressifs et aux personnes ayant le rire difficile.
Référence : film CULTE, voire CULTISSIME.

Lancé à l'époque dans le sillon de la saga Star Wars et vendu comme un grand spectacle familial du niveau de celui de George Lucas, "Flash Gordon" est un nanar flamboyant qui gagne un peu plus ses galons d'œuvre culte au fil des années et l'un des plaisirs régressifs les plus hallucinants de toute l'histoire du 7° art.
Le casting est pourtant prestigieux : Max Von Sydow dans le rôle de l'Empereur "Ming", Ornella Mutti dans celui de la "Princesse Aura", Timothy Dalton dans celui du "Prince Barin". La musique est assurée par un groupe Queen au faite de sa gloire. Et... Danilo Donati, le concepteur des décors et costumes attitré de Federico Fellini assure la partie esthétique ! Alors, il est où le problème ?
En réalité, le problème vient surtout du fait que le producteur Dino De Laurentiis, complètement mégalo et trop fier d'avoir damé le pion à Lucas en le privant des droits d'adaptation de la bande dessinée d'Alex Raymond, alors que le papa de "Star Wars" en rêvait depuis l'enfance et que c'est d'ailleurs pour ça qu'il se "contentera" d'imaginer la saga des Skywalker à la place, le problème disais-je, est que le producteur italien n'a pas du tout les moyens de ses ambitions. En découle une production qui se donne des airs de spectacle grandiose et inédit à coup de décors en carton empruntés dans les boîtes disco du coin, de costumes recyclés à partir de pyjamas aux couleurs fluo, d'effets spéciaux indignes d'un spectacle de David Copperfield (je parle du magicien de Las Vegas) et de scènes d'action chorégraphiées comme un vulgaire spectacle de fin d'années tel qu'on peut en voir dans les écoles primaires de campagne.
Alors que le scénario tente de respecter l'œuvre graphique originale en s'inspirant au plus près des planches de Raymond, le script saupoudre cet hommage à priori révérencieux de notes piquantes d'un mauvais goût absolument édifiant : "Ming" et la "Princesse Aura" s'adonnent à l'inceste le plus naturel, alors que cette dernière, complètement nympho, épouse le "Prince Barin" pour mieux le tromper avec le premier venu. Pendant ce temps là, l'acteur Sam Jones, qui incarne le héros, joue comme une patate et roule des muscles tandis que la "Princesse Aura" (encore elle !) se fait fouetter en petite coquine sado-maso qu'elle est...
Et jusqu'à la fin, le spectateur est invité à se marrer comme une baleine devant une avalanche de scènes inénarrables : Flash quitte la Terre et s'en va dans l'espace avec un tee-shirt blanc marqué d'un éclair rouge et un brushing magnifique (c'est SON costume de super-héros). Alors qu'il arrive sur la planète "Mongo" et qu'il a l'occasion de jouer un match de foot extraterrestre (!!!), on lui a déjà préparé un tee-shirt rouge avec un éclair !!! Plus tard, lorsqu'il manque de se noyer dans un marécage boueux et visqueux, il en ressort propre comme un sou neuf et toujours sous un brushing nickel ! Les scènes comme celles-ci sont légions ! Mais ma préférée, celle dont je ne suis jamais parvenu à me lasser, c'est lorsque le héros, pas content, retourne sur "Mongo" afin d'attaquer la planète tout seul sur un scooter volant au son du tube de Queen qui scande son nom : "Flash ! Flahaaaaash" ! (comment respire-t-il dans l'espace, là n'est pas la question...). De leur tour de garde, les vigiles de l'empereur Ming nous lancent alors un sublime "Attention ! Flash Gordon attaque à bord de son scooter de l'espace !". Bref, un chef d'œuvre du genre aux accents de paradis régressif...

Inutile de préciser que la carrière de Sam Jones s'est arrêtée net. Aujourd'hui, il a rejoint le panthéon des icônes gai ! Quant au producteur Dino De Laurentiis, il nous aura tout de même infligé, en six ans seulement, trois nanars d'anthologie aux allures de superproduction internationale : "Flash Gordon", Kalidor et King Kong 2...
A noter que la version blu-ray a une assez mauvaise réputation quant à la qualité de la HD. Cette version DVD devrait donc se révéler bien suffisante pour apprécier le spectacle...
1010 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2010
Dino de Laurentiis semble toujours avoir préféré les effets spéciaux mécaniques des années 50 aux effets visuels plus modernes, donnant ainsi à ses films de science fiction un côté plus « expressionnisme allemand » que « réaliste ».
Il en ressort d'abord une imagination débridée, fougueuse, surtout colorée, très colorée même, faite de mondes délicieusement invraisemblables, de vaisseaux et de protagonistes kitch à souhait, tous filmés dans l'esprit emphatique et empanaché de la bande dessinée originelle.
A ce propos, je demeure impressionné par la masse de décors, de costumes, de maquettes - ces dernières fussent-elles parfois trop à l'image de jouets ; n'empêche de des jouets comme ceux là, j'aimerais en avoir un ou deux en collection !

A noter les acteurs, qui pour beaucoup s'en donnent à coeur-joie, des effets sonores uniques (écoutez le bruit des portes qui s'ouvrent et se ferment - il n'en existe pas d'autres comme cela dans l'histoire du cinéma !) et un doublage français engagé à donner le meilleur de lui-même.

Un film que détesteront les matérialistes mais qu'adoreront les amateurs de Jules Verne.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2003
Kitchissime et encore le mot est faible. Ce film transcrit parfaitement l'ambiance de la B.D. originale que je lisait enfant. Je me suis retrouvé transporté des années en arrière. Les acteurs mis à part Ornella Muti et l'Empereur Ming sont pour la plupart de parfaits inconnus mais ils ont su donner une vie à cette B.D. grace bien sur au réalisateur. Les décors, les costumes sont kitch au possible mais on passe un moment fantastique le tout accompagné par la sublime musique des Queen. La Marche Nuptiale est un des plus grands moments. Si un jour je me marie, cette musique accompagnera impérativement l'arrivée de ma future ou de mon futur..... qui sait! En tout cas il y a des films qu'il faut avoir chez soi et Flash Gordon est une de ces bases de DVDthèque. Ayez autant de plaisir que j'en ai eu!
11 commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 1 février 2016
Ouah, le truc ! "Flash Gordon", un film ? Oui mais faut expliquer un peu: dans le genre kitsch intégral, difficile de faire mieux (pire). Car tout y est, pour le coup: mauvais acteurs (je ne sais pas où ils ont déniché leur Flash Gordon mais c'est assurément une perle), réalisation mollassonne et maladroite, décors en carton et polystyrène, technicolor pétant qui finit par piquer grave les yeux, trucages d'un autre temps, histoire nulle, jusqu'au coup de génie de la BO de Queen, cerise royale sur le cheese cake, en adéquation totale avec la bouffonnerie sur l'écran. Si on n'avait pas compris Toto pour "Dune", on adoube largement Queen pour "Flash Gordon". Et "Dune" était carrément raté (Toto !). "Flash Gordon", c'est bien entendu une autre affaire: amusé, on regarde avec un plaisir pervers ce pataquès insipide et débile, absolument monstrueux de bêtise mais qui est d'une telle kitscherie effrontée qu'il en devient fascinant. A se procurer dans l'édition, au joli packaging ringard mais coloré (of course), qui contient le CD de la BO pour prolonger la fête. Flash, ah ah: oui, c'est pour rire.
66 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2010
un vrai bonheur de revoir ce film en blu-ray, je l'avais vu au cinéma dans ma jeunesse,l'image et le son (dts) sont au top il me semble même plus belle qu'au cinéma, une restauration sublime pour les fans
quand au film c'est un space-opéra un chef d'oeuvre de kitch on aime ou pas
moi j'adore , on ne refera plus un film comme ça (snif)
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2013
Un vieux film dépassé pour ce qui est des effets spéciaux, mais qui a un certain charme tout de même !

Pour les nostalgiques qui ont connu Guy l'éclair (Gordon Flash) dans le journal de mickey et qui découvriront ici son origine.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si vous avez vu cette version de "Flash Gordon" de 1980 et que vous avez détesté, c'est probablement que vous êtes passés à côté de quelque chose de primordial. Oui, pour profiter pleinement et sans rougir de ce fabuleux spectacle, il y a des règles à suivre, ou au moins à considérer.
D'abord, l'aspect kitsch et carton-pâte est voulu... si, si, promis, juré, c'est pas des blagues!
Les bons s'en prennent plein leur fierté et ce sont les méchants qui sont royalement érigés en héros, contrairement aux classiques "Superman" ou "Batman". Moi, j'aime que mes idoles sombres soient aussi prises au sérieux, voyez?!
Du coup, ça marche à fond: les spots sont braqués sur les décors, les costumes, bien plus que sur les effets spéciaux, et c'est là que l'ensemble devient intrigant. Un mélange improbable, à la fois baroque, barré et rock pour Queen et ses morceaux endiablés! J'aime ce mix cool, marrant et divertissant. Culte? Oui! à 200%. Essayez, vous verrez.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2010
Douze ans après Barbarella, Dino De Laurentis produit cet autre film de science-fiction plein d'humour. Mais les temps ne sont plus aux pilules de transfert d'émotion ni à l'humour décalé et subversif. Dans ce Flash Gordon, il faut composer avec un certain "college humour", fait pour les audiences nord-américaines, principale cible du film (notons que les Noirs se font éliminer du scénario dès le début). Inspirée par la bande dessinée homonyme, l'histoire suit d'assez près celle des épisodes faits pour la télévision dans les années 1930. Tout le film a un délicieux goût de série B et le jeu des acteurs est souvent outrancier, (Ornella Mutti : "No! Not the bubble worms!!!"). Il est aussi à noter la "débauche" d'effets spéciaux naissants dans le cinéma, dans ce film de 1980. Un bon moment de cinéma sans prétention, pour les amateurs de films à la frontière du film nul.
Ce DVD zone 2 édité au Royaume Uni ne possède aucun sous-titre et seulement la version audio en anglais.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2014
Un super héro sans pouvoir et un peu intellectuellement limité indispensable pour tous ceux d'entre vous qui en ont plus qu'assez de voir des mutants sauver le monde!

Bon je suis aussi un fan de Queen qui a fait la musique du film et j'ai vu leur concert suite à ce film...

Si vous n'êtes pas un fan de ce groupe et si vous n'aimez pas les pastiches de film de super héro passez votre chemin... si non Incontournable!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 septembre 2011
En effet, cette mise en image cinématographique d'une bande dessinée américaine est un must du genre ; tout y est : des trucages à l'ancienne, une musique appuyant à outrance les moments forts de l'aventure, des décors d'une outrance jubilatoire, des héros - et des héroïnes - sortis du moule ...

Kitch, oui, mais culte !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus