undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

16
3,7 sur 5 étoiles
Hiroshima mon amour - Édition Digipack 2 DVD [Inclus un livret de 32 pages]
Format: DVDModifier
Prix:26,29 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

19 sur 21 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 avril 2007
Alors que je viens de relire le livre du scénario écrit par Marguerite Duras, et non encore assez chamboulée par cette relecture, j''ai regardé le film réalisé par Alain Resnais que j''avoue n''avoir encore jamais vu.

Et là, quelle découverte ! Une réalisation minutieusement ciselée. La collaboration de Marguerite Duras et d'Alain Resnais est vraiment en parfaite osmose. Quant au jeu des acteurs, il est d''une justesse éblouissante.

Il est d'ailleurs fort surprenant que cette lenteur magnifiquement entretenue tout au long du film, renforce aussi intensément la violence de certains ressentis. Cette combinaison de fiction et de documentaire est en tout point remarquable.

Le contexte oppose ainsi l''histoire d''Hiroshima et sa tragédie humanitaire à celle de Nevers à caractère personnel. Mais bien que ne relevant absolument pas de la même échelle de comparaison, elles ont en commun un profond traumatisme et d'incommensurables souffrances dont il faut parvenir à faire le deuil.

Du grand art qui n'en est que plus bouleversant, encore !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 avril 2014
Je n'ai jamais eu le courage de lire le texte de Duras. Je crains qu'il soit décevant sans l'appui des images. Associé à elles, il constitue ce que Duras a écrit de plus beau. Images et texte sont en effet totalement complémentaires, il se mêlent, s'emmêlent et s'entremêlent de façon inextricables pour composer une symphonie poétique très prenante. A l'image de deux histoires d'amour, qui elles aussi se mêlent, s'emmêlent et s'entremêlent pour composer une symphonie poétique douloureuse, l'amour le plus puissant étant l'amour impossible, celui qui n'a qu'un temps et est d'autant plus fort que les horreurs de la guerre et la folie des hommes le rend encore plus nécessaire et profond en ce qu'il devient une urgence de survie. Ce film, qui n'a vraiment rien d'un exercice intellectuel pour commentateurs des Cahiers du cinéma, est tout simplement un chef d'oeuvre du cinéma d'auteur, l'un des cinq plus grands films français de l'après-guerre, et certainement l'un des dix plus grands films français de tous les temps. Comme tout chef d'oeuvre, il compose son monde et possède son style. Il déroutera donc ceux qui ne conçoivent le cinéma que comme mode plus ou moins stéréotypé, c'est à dire le cinéma commercial à la sauce hollywoodienne, dont les délices (?) me paraissent extrêmement frelatées.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Alain Resnais, plus poète que jamais...sans lui, aujourd'hui qui voudrait se souvenir de ces bombes horribles.
L'amour et le remord se mêlent. La rencontre de deux êtres qui s'aiment est le symbole rédempteur de ce crime "contre l'humanité". Contre des innocents qui étaient loin des armes, contre des familles, des enfants. Contre un pays en guerre allié à des nazis déjà détruits. Oui c'est Hiroshima puis ce fut Nagazaki, et ce fut la fin de la seconde guerre mondiale.
La lenteur du film s'attache à établir la profondeurs des douleurs, des plaies.

Bien différents des films américains qui sans gloriole pourtant justifie ces horribles missions. Le Grand secret
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 mai 2013
s/s titres anglais impossible à enlever !!!!!!! Pourquoi ce produit est-il vendu en France ?
On peut considérer ceci comme un abus.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un peu plus de dix ans après les terribles événements de la bombe d'Hiroshima, Marguerite Duras offre à Alain Resnais un excellent scénario sur fond d'amour mortifié, de quête personnelle quasi impossible et terriblement douloureuse. Dans Hiroshima Mon amour, l'écrivain décortique le tabou de la douleur charnelle et psychologique qu'il s'agisse de celle d'un peuple dont les plaies de la guerre saigneront longtemps encore, celle d'un être dans son entièreté ou d'un amour né du fantasme. Reconnaissons le, cette Douleur peut rester quelque peu hermétique au premier abord, pour tous ceux qui ne seraient pas habitués au style durassien, brut, déroutant, rugueux parfois et si personnel. Duras explore évidemment les mécanismes du souvenir et de la Mémoire humaine dans ce qu'ils ont de plus intime et de plus profond ; ses latences et les errances liées à l'illusion de l'amour et de la vie. L'incident de la détonation de la Bombe atomique réveille un processus de souvenirs où le présent et le passé s'unifient dans l'esprit d'une étrangère venue tourner un film à Hiroshima. On fluctue ainsi entre inventions de cette femme perdue dans ses peurs, mensonges plus réels que la vérité des événements et images de mort, éprouvées et saisies par les autres, qui sont encore du ressort de l'imaginaire.

Servi par Stephane Audran, exceptionnelle dans son rôle de jeune femme fragile qui nourrit sa méditation sur la vie à travers une espèce de rêve éveillé ponctué d'une multitude de souvenirs sur les horreurs de la guerre au Japon, Hiroshima Mon Amour est un film beau, émouvant et captivant du fait même de sa lenteur savoureusement orchestrée, de ses phrases répétitives, ressassées comme tant de fausses certitudes bouleversantes, ces mots violents qui ponctuent les images dures suggérant pourtant avec pudeur les conséquences de la Bombe dans une ville à jamais meurtrie.

On ne ressort pas indemne d'un tel film magnifié par les jeux de noirs et blancs, les dégradés de gris comme autant de références aux doutes et aux peurs et des silences plus forts que les paroles. C'est un hymne à l'amour quel qu'il soit et à l'humanité dans toute sa dimension.

L'un des deux héros, un japonais (Lui) dit à sa compagne (Elle), "Tu n'as rien vu à Hiroshima . . . rien."

"J'ai tout vu . . . tout", répond-elle. Mais Elle continue à insister qu'elle a vu tout au musée à Hiroshima, dans les photographies et les reconstitutions. "Je n'ai rien inventé,". Lui répond:"Tu as tout inventé".
55 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 14 février 2015
Bon je ne suis pas sûr que ce genre de film plaise aux nouvelles générations car le rythme est lent, les sentiments intérieurs, mais il y a tout Duras et Renais réunis, c'est tout dire
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 13 août 2015
J'ai aimé ,non je suis entrée dans ce film il y a longtemps ,et n'en suis jamais sortie .on ne peut le recommander a personne ,
C' est en soi ou pas .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 12 juillet 2014
Chef-d'oeuvre à plus d'un titre... L'histoire et la conception du scénario, les acteurs, le texte et ses élans durassiens... magnifique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 mars 2014
j'ai reçu le dvd en langue italienne ou espagnole en tous les cas pas en français manque d'information sur la langue utilisée
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 mars 2014
ce n'est pas le dvd demandé que j'ai reçu : rien à voir avec celui présenté : très déçu !!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Hiroshima mon amour
Hiroshima mon amour de Marguerite Duras (Poche - 18 janvier 1972)
EUR 6,40


L'Année dernière à Marienbad
L'Année dernière à Marienbad de Giorgio Albertazzi (DVD - 2009)
EUR 12,50