undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 décembre 2004
Nouveau projet des freres Abbott dimebag guitariste et vinnie paul batteur de Pantera, rejoints au chant par Patrick Lachman (ancien guitariste de Rob Halford) DamagePlan est fortement inspiré par Pantera, on y retrouve la force de frappe de Vinnie Paul et les solos sublimes de Dimebag, parfois un peu plus abordable que Pantera, Patrick Lachman ne parvient malheureusement pas à faire oublier Phil Anselmo aux fans de Pantera.. Cet album reste néamoins le dernier témoignage discographique de Dimebag Darrell, abattu le 8 décembre dernier durant un concert de DamagePlan dans l'Ohio.. Rest In Peace Dime...you were the king..
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Je me repasse cet album ce matin,est je réalise que cela fera bientot 6ans que l'ont nous a "volé"le plus grand guitariste metal des années 90.Cet album est en tout cas pour moi un album génial,puissant et mélodique,brutal et émouvant.la musique pas si souvent éloigné de pantera que ça avec des morceaux comme"brathing new life""fuck you""new found power"et j'en passe,ces titres nous rappelle le meilleur des"cowboys from hell",aprés certains titres sonts peut-étre légérement orienté neo,mais peut-on leurs en vouloir avec des morceaux aussi beau que"save me"ou "pride"?autre innovation chez les fréres tapedur,de l'accoustique,sa en déconcerte peut-étre certain?mais dime le disait lui méme"je n'écoutes pas chez moi forcément le méme style,dans lequel j'évolue sur scéne",rebel meets rebel,en est la meilleure preuve,un autre album à conseiller aux plus ouverts d'esprits d'entre nous...la ballade qui clos l'album"soul bleed" me rappelle le"jar of flies"de alice in chains,c'est tout aussi beau et émouvant.voilà en tout cas un album qui malheureusement ne connaitra jamais de suite...un album testament(bien que personne ne se doutait que pareille tragédie arriverait...)qui montré toute l'étendue artistique dans laquelle s'engagée dime et vinnie...un album à l'image de sa pochette,destructeur,doté d'une vraie colére positive qui donne envie de se bouger le c.. quand tout va mal!!!merci dime,pour toute la musique que tu nous à laissé,elle demeurera éternel,et de cette façon tu resteras toujours vivant dans nos coeurs de metalleux.rest in peace pour toi dime...rest in pain pour ton meurtrier.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
je mets trois uniquement parce que c'est le dernier hommage de Dimebag, et je pense qu'il aurait su faire mieux et relever la barre. C'est la qu'on sent que les gars de Pantera s'étaient si bien trouvés. Il y a quelques bons riffs bien sûr, mais on tombe vite dans tous les clichés et toutes les facilités que tend le style. Ces pièges que Pantera avaient réussi à éviter, ici Dammage Plan n'est porté que par le passé prestigieux de ses créateurs. Sans ça ce serait un coup d'épée dans l'eau comme des milliers d'autres. Le son est bon, mais trop surproduit, quand on voit la carrière d'Anselmo à travers Down et Superjoint, ici on sent que les frangins Abbott voulaient surtout remplir le larfeuille. Le chant est tout ce qu'il y a de détestable et de puéril dans le metal, sans aucune espèce de personnalité. Les trois premiers morceaux sont quand même pas mal, mais ma plus grande frustration naît dans des morceaux comme le dernier, où j'ose à peine imaginer ce que Phil aurait fait sur ces riffs monstrueux, sinitres à la Alice In Chains, et qui du coup ici tient plus du Limp Bizkit que d'autre chose. Gâché comme jamais, ces morceaux sont les orphelins maudits de Dimebag. S'il était en vie, j'aurai mis 1 ou 2, mais je ne peux pas lui faire un adieu si cruel!
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Blood for Blood
Blood for Blood de Hellyeah (CD - 2014)