undrgrnd Cliquez ici Baby Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles16
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
14
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CDModifier
Prix:33,54 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 mai 2015
Onze années se sont écoulées depuis la sortie de "Crèvecoeur", l'album qui permit à Daniel Darc de retrouver le public après une traversée du désert de 10 ans.
Entre-temps, l'Ange Glacé aura encore livré 2 disques exceptionnels ("Amour suprême" en 2008 et "La taille de mon âme" en 2011), avant de tirer sa révérence en ce 28 février 2013 de triste souvenir...
Depuis, et malgré un très bel album posthume édité quelques mois après sa disparition ("Chapelle Sixteen") et d'innombrables biographies, l'héritage de Daniel Darc aura été très peu perpétré (pas de passage radio fréquent hormis "Cherchez le garçon", pratiquement pas de promo autour de l'album posthume...).
Cette réédition vient donc à point nommer pour donner à ceux qui ne connaîtraient pas ce chef d'oeuvre une chance de se rattraper. Pas question ici d'une vulgaire opération marketing, comme l'implication de personnes extrêmement proches de l'artiste peut en attester : si on retrouve (sur le 1er CD) l'intégralité de l'album "classique", la seconde galette est entièrement composée d'inédits et de raretés, qui permettront aux fans les plus exigeants de compléter leur collection. Le DVD contient quant à lui le magnifique court-métrage "Rêve coeur" (de Marc Dufaud), agrémenté ici de quelques images par rapport à la version de 2004; pour finir, on retrouve l'intégralité des featurettes réalisées par Gautier&Leduc (présentes sur le 2ème pressage, édité en 2005). Il faut également parler du contenant : un magnifique livre au format italien contenant des photos, une biographie, des commentaires de Frédéric Lo et les paroles des chansons.
En bref, un must à posséder pour tout amateur de rock français ou tout simplement pour les gens qui aiment la bonne musique.
0Commentaire10 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Lorsque l'on voit la couverture de Creve Coeur , difficile de prédire que Darc finira sa carrière chez Sony tellement tout suinte l'amateurisme . La photo est mal pixelisée ,prise dans l'urgence d'un taudis que Darc appelait Home !
Lorsque ce disque sort , Daniel Darc n'est plus rien ! Taxi Girl est bien loin , Cherchez le Garçon a engendré certains monstres comme Partenaires Particuliers . Produits par Jacno ou Daho ses albums solo ne marchent pas , il est constamment défoncé pour tenir ses piges pour Best ( il a interviewé Alice Cooper ! ) .
C'est le Brando du Rock Français : un physique de Jeune Premier qu'il aura méthodiquement auto détruit , une poesie tutoyant celles de Gainsbourg et de de Bashung.

Personne n'en veut d'un disque de Daniel Darc . Notre pays rock achète en 2004 la BO des Choristes , se masturbe sur Jenifer et pogote sur Kyo...
En se balladant entre deux cuites , le poète maudit rencontre Frederic Lo , un multi instrumentsite qui habite à deux pas de chez lui . Il le convainc de recommencer à écrire une puis deux chansons, puis un album entier.

Lo va être le Coppola de Darc : celui qui va le sauver et l'imposer comme Coppola imposa Marlon pour le Le Parrain Et puisque aucune maison de disque ne veut payer un enregistrement de Darc , tout va se faire dans un appartement où Lo enregistre seul tous les instruments, compose, arrange,produit pendant que Darc tape ses textes à la machine à écrire !

Le résultat est un disque nocturne , tout en talk over où Darc chante les regrets , l'enfance perdue, les crises d'angoisse, ses amis qui font n'importe quoi ,tout ce qui plait dans le pays de Sardou...
Recement converti au protestantisme , il livre une lecture bouleversante du Psaume 23 façon Lou Reed époque Berlin. Entendre dire un type qui aura fait de sa vie un enfer déclamer calmement : "Le Seigneur est mon Berger / Je ne manque de rien" est bouleversant. Tout comme certaines formules du chanteur : "Pardonnez nos Enfances/ Comme nous pardonnons aussi / A ceux qui nous ont enfanté".

Loin du Nihilisme inculte , Darc rappelle que quelque soit les convictions religieuse de chacun , les textes de la Bible recèle des bijoux littéraires indispensables.Truffé de références à Salinger , à Perec, à Coltrane , à Ray Davies, à Gainsbourg , à John Barry et à Johnny Cash à qui le disque est dédié , Darc relevait la tête et montrait qu'il était tout sauf un imbécile .

Musicalement l'album est très doux , nappé de cordes délicates , de mélodies Nelson qui, en fond sonore ,pourrait attirer l'oreille du chaland sans qu'il se doute de la noirceur des textes !

Crève Coeur à sa sortie a tout d'un Nevermind à la française : la poesie de Darc , son chant fragile ringardise les hurleuses Céline Fabian, nous débarrasse au moins un temps d'une varietoche minable ... Les Maisons de disques n'y comprennent rien , il vend 60 000 CD en pleine crise et remporte une victoire de la musique! les télés se l'arrachent et découvrent un homme humble,doux, lettré , d'une gentillesse poignante. Très vite Nagui l'invite ,Ardisson aussi, Alizée, Marc Lavoine lui demandent des chansons ! Homme d'honneur ,il rembourse les dettes qu'il a accumulées pendant 20 ans de traversée du désert .

Il ne reste à Darc que 9 ans à vivre où il continuera de livrer des disques imparfaits mais intègres , dépouillés , inoubliables.Avec Crève Coeur , toute une génération de Français redécouvrent le Rock Littéraire et relève la tête : il est possible d'écrire en Français au pays de Lorie. Une gageure qui fera entrer le petit Daniel Rozoum au Paradis des plus grands.

"N'ayez aucun remords / Le jour de mes obsèques/ Au dessus de mon Corps/ Dieu , dansera avec".
44 commentaires16 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2004
Ces derniers temps la nouvelle chanson française a été beaucoup célébrée. Une nouvelle génération d'artistes, allant de Mickey 3D à Vincent Delerm en passant par Sanseverino, Carla Bruni et Bénabar, aurait redonné à la variété française tout son éclat. Daniel Darc, l'exclu de cette liste, sera disque de platine le jour, où les artistes cités précédemment auront un quelconque autre point commun que celui de chanter leurs textes en français. Ce qui n'est pas près d'arriver dans la mesure où Daniel Darc est plus rive droite que rive gauche, ne lit pas Télérama mais William S Borough,, est aux bobos ce que Delerm est aux punks. Son image destroy révulse, autant que l'image dandy 8ème d'autres séduit. Il est l'underground à lui tout seul. Un underground qu'il aurait repeint à sa manière, aux couleurs de ses mots, de sa musique. Tantôt rose, tantôt dark, Daniel nous caresse les oreilles, pour mieux nous crever le cœur. L'étoile brillant dans la nuit... la plus éclatante cette année.Incontestablement
11 commentaire31 sur 34 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2009
CREVECOEUR est vraiment son meilleur album, il est tout simplement magnifique, c'est un bijou du début à la fin ! Une beauté pure et unique.
0Commentaire6 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2004
C'est avec surprise que je découvre que je suis le premier à m'attaquer à la critique de cet album...
Encensé par la critique,apprécié du grand public,conspué par les fans, Crève-coeur partage les esprits mais n'est-ce pas le propre des grands albums de créer des controverses,des désaccords ?
Accompagné de Encre,Daniel Darc sort le nouvel album qu'on n'attendait plus depuis Nijinsky...
Mais petite histoire pour les plus jeunes d'entre nous,Daniel Darc était le chanteur de Taxi Girl,groupe New Wave qui sévit dans les années 80,comptant un autre membre aujourd'hui illustre,Mirwais (Producteur des 2 derniers Madonna).
Le grand public n'a retenu de ce groupe que Cherchez le garçon (massacré par des pseudos chanteurs enfermés dans une prison dorée) ou encore Aussi belle qu'une balle.
Pourtant,Taxi Girl a laissé quelques albums mémorables (dont le son a malgré tout extrêmement vieilli) comme Seppuku.
A l'aube des années 90,Taxi Girl se saborde et Daniel Darc,depuis longtemps en phase avec de sérieux problèmes de drogue,disparait en réapparaissant de temps en temps dans des étincelles géniales tel son album Nijinsky ou encore le cd composé à 4 mains avec l'anglais Bill Pritchard.
En 2004,sort ce sublime Crève-coeur ou se mélange mélodies douces mais sombres,comme des comptines d'enfants névrosés et textes désespérés et amers.
Une grande religiosité et spiritualité se dégage de ce chez d'oeuvre qui nous amène pardoxalement vers une sérénité infinie..
Pour moi,déjà l'album de l'année en France ...
11 commentaire28 sur 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2010
Des textes désespérés et lumineux. Des mélodies subtiles et envoutantes.
La "nouvelle chanson française"? Daniel Darc, loin devant! Lorsqu'il tient debout.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2015
Superbe ! Tant par la beauté du livre que par le choix des titres et des inédits, les images pour la photo souvenir...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 août 2012
ce disque est une découverte pour moi, j'avais entendu un titre chez un ami. cette écoute m'avait bien plu et m'avait donné envie d'acquérir l'album. c'est un album que l'on met de temps en temps sur sa platine pour écouter quelques titres et passer un bon moment.
très bon service, album livré dans les délais et en très bon état.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2016
Un vrai coup de cœur cet album .
Je ne me lasse pas le l'écouter .Je ne connaissais l'Artiste autrement que sous le groupe des TG
Ab dal Malik a rendu un hommage dans son dernier album a Daniel Darc et là , ce fut une révélation .
Il ne me reste pus qua découvrir son œuvre
Pascal ...Castres/Tarn
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après plusieurs années de silence, Daniel Darc était revenu sur le devant de la scène, en grande partie grâce au compositeur, Frédéric Lo.

C'est à deux qu'ils livrèrent un album sous forme de confessions vespérales pour clamer la vie au sein même des souffrances.

Cette oeuvre se nomme "Crève-coeur", et a comme un goût prémonitoire.

Alors qu'en 2003, Daniel Darc reprenait le dessus sur ses vieux démons, c'est dix ans plus tard que ceux-ci l'ont rattrapé pour finir par l'engloutir.

Mais Daniel Darc n'est pas mort : chaque fois qu'un frère humain écoute ses chansons, c'est un peu de lui qui revit, qui revient.

"Quand on est mort / Que reste-t-il ? / Quelques bouquets de roses inutiles / Bien trop fragiles", chantait-il dans le morceau : "La pluie qui tombe".

Le plus beau tombeau que Daniel Darc pouvait espérer est celui de ses albums où, sur leurs stèles, se lisent diverses épitaphes : "Sous influence divine", "Nijinsky", "Crève-coeur", "Amours Suprêmes" et "La taille de mon âme".

Bon repos, Daniel.
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles