undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles9
4,7 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 janvier 2013
J'ai longtemps pensé que Gould c'était planté avec ce Clavier Bien Tempéré déconstruit et trop abstrait, et que finalement les oeuvres plus légères (Variations Goldberg, Partitas) convenait mieux au style cérébrale de Gould que les oeuvres elles-mêmes plus cérébrales de Bach (CBT, Art de la Fugue).

Mais ayant redécouvert cette interprétation après avoir moi-même travaillé en profondeur cette oeuvre en intégrale, et avoir écouté beaucoup de versions (Fischer, Feinberg, Richter, Gulda, Schiff, Koroliov, Feltsman, Lifschitz etc) je revise complètement mon jugement.

Les choix d'interprétation de Gould sont souvent extrêmes, voire contestable, mais il y a une telle énergie, une telle virtuosité, une telle musicalité, tellement d'intelligence dans cette interprétation, qu'on le lui pardonne largement.Je mets cette interprétation au sommet — avec celle de Richter, qui en est l'exact opposé! — des interprétations du CTB. C'est un Bach new-yorkais, frénétique, entraînant, une polyphonie métropolitaine, comme celle des récits dans les romans de John Dos Passos, un Bach revu par Hindemith et le jazz, mais avec une telle conviction et bravoure que cela dépasse très largement toutes les version académiques qui sortent tous les ans.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le temps passe; les interprétations du clavier bien tempéré se succédent: piano, clavecin, orgue ...
Mais la singularité de Glenn Gould reste immuable: piano dansant, gerbe de couleurs, la joie de Bach éclate lors du moindre prélude et se fortifie avec la fugue qui suit.
Depuis sa parution ( milieu des années 70 ) cette interprétation reste étonnament "neuve", source de bonheur et de confiance ( il nous fait percevoir la foi de Bach de manière étonnante ) et le restera sans doute pour l'éternité.
Il est émouvant et rassurant de savoir que ces disques se balladent dans le cosmos à l'intérieur de la capsule Voyager, version choisie pat la NASA dans l'hypothèse de "rencontres du troisième type"!!!!!
Et poutant je suis moins convainçu par beaucoup de ses autres enregistrements de Bach: par exemple les suites anglaises ou françaises ou son jeu a mal vieilli, notamment dans les morceaux rapides ou par exemple Ivo Pogorelich lui a donné un coup de vieux ( suites anglaises ).
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2013
une fontaine de plénitude pour accompagner en boucle tous les moments.

Fascinant de voir que c'est un quasi-autiste qui a le mieux ressenti l'équilibre de Bach et qui en fait percevoir toute la modernité: à chaque fois un thème est donné dans le prélude, puis exploité à fond dans la fugue. Un vrai numéro de jazzman avant la lettre.

Aucun titre encombrant, des numéros. A écouter en se laissant emporter. Et vous vous constituerez votre séquence à vous, qui viendra vous hanter toute la journée.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2013
L'interprétation de ce chef-d'oeuvre de Bach par Glenn Gould est à mon sens la meilleure qui soit ! je me sens envoûté par la musique dès les premières notes et c'est comme un filet d'eau qui coule doucement en moi ! du pur plaisir !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2010
On peut ne pas aimer Gould. Certains partis pris (tempo, articulation) sont contestables, Gould semble jouer "contre" la musique qu'il interprète. Mais même si certains préludes refusent d'émouvoir comme ils le pourraient, ce disque est tout simplement génial : il fait du bien ! On se sent l'esprit plus clair, l'ême plus légère... Indispensable, vous dis-je !
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2012
Quitte à ne pas jouer le Clavier sur un clavecin, autant s'évertuer à en donner une interprétation qui trouble nos habitudes d'écoute et nous fasse réfléchir à ce foutu mystère du génie musical. Pourquoi Bach, et pas verchuren ?
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2013
CD inoubliable, qu'il faut posseder lorsque l'on aime la musique! je n'ai au bout des doigts que des superlatifs pour décrire
cette exception! je vous les offre en vrac! passez un bon moment avec GLENN GOULD!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2012
Si précis, délicat, articulé, lyrique... Un monde d'amour pour Bach qui nous le rend bien chaque fois qu'il est joué. Mais par Glenn GOULD... Ah! Glenn GOULD !...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2013
Dommage qu'il n'ait pas été bien mis en évidence que c'est un CD et non pas la partition que je croyais avoir commandé...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)