undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles3
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Prix:4,93 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 janvier 2009
J'ai passé un très bon moment à regarder ce film ! Je me dois d'avouer que Richard Harisson, bien qu'il ait parfois un regard peu expressif (euphémisme) s'en est fort bien tiré. Le rôle lui allait très bien dans ce film de vengeance insatiable. Chaque ennemi à abattre est présenté en ordre croissant, du moins au plus redoutable, permettant de préserver une tension palpitante du début à la fin, d'autant que le mystère plane sur le dernier ennemi, et la révélation de son identité demeure l'un des moments les plus forts du film. Mendoza est un personnage brillant au regard sadique, au sourire dévorateur, le tout sur des tons jaunâtres (la confrontation finale dans la mine de soufre était très bien pensée, elle souligne la teinte favorite de l'ennemi). Le film en lui même est très bien pensé, les détails sont réfléchis, tout était appréciable. L'une de mes scènes favorite est la confrontation avec le premier ennemi ("Viens t'asseoir, fais comme chez toi puisque t'y es !") je ne me l'explique pas, c'est une scène que j'ai retenu tout de suite, sans doute aussi parce que le doublage français était vraiment indigent (au point d'attribuer à Django une voix outrageusement franchouillarde). La scène de duel au comptoir était aussi tout à fait respectable, de même que le combat contre l'homme à la dame de pique.
review image
11 commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2004
Avec Django.... est un film etrange : Il melange le baroque - fantastique au western spaghetti , ce qui donne un exellent long metrage quasi - inconnu . Vive Seven 7 !
0Commentaire7 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2004
Série B veut dire petit budget mais pas histoire schématique et lourde, personnages inconsistants au sérieux affecté et, en définitive, ridicules. C'est pourtant ce qu'on a ici.
Un western désincarné qui se voudrait fantastico-intellectuel dans sa conclusion mais donne plutôt envie de revoir les vrais bons spaghettis qui, finalement, se compte sur les doigts des deux mains.
11 commentaire6 sur 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,93 €