Commentaires en ligne


11 évaluations
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du grand dylan
Voici un album sousestimé du grand public a sa sortie mais qui a gagné avec le temps. Aucun morceau a jeter. Du grand Dylan aussi bien en ce qui concerne les paroles que la musique. Des chansons comme New Pony, Baby Stop crying, Tales of yankee power ou Where are you tonight ont une force extraordinaire 3o ans apres. Un album a posseder absolument.
Publié le 8 novembre 2007 par JAGG

versus
2.0 étoiles sur 5 Un 45 tours correct...
Un des albums (avec "Self Portrait" ou "Nashville Skyline") qu'aiment ceux qui n'aiment pas vraiment Dylan.
Cet album fut enregistré à l'époque (1978) en 4ème vitesse par un Dylan pressé entre deux tournées et est aux trois quart mal chanté, dans la même proportion mal écrit et la production est...
Publié il y a 19 mois par johan


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du grand dylan, 8 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Street Legal (CD)
Voici un album sousestimé du grand public a sa sortie mais qui a gagné avec le temps. Aucun morceau a jeter. Du grand Dylan aussi bien en ce qui concerne les paroles que la musique. Des chansons comme New Pony, Baby Stop crying, Tales of yankee power ou Where are you tonight ont une force extraordinaire 3o ans apres. Un album a posseder absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 dylan en ambiance "black", 14 mai 2009
Par 
bluesy guy "pascal 49" (maine et loire france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Street Legal (CD)
Sortit a la fin des annees 70 et avant sa periode moins bonne ,cet album n'as surement pas la puissance de "blood on the tracks" ou encore"desire",mais par les themes abordes et la musique teintee de choeurs feminins noirs ainsi que d'ambiance black ,dylan avait une approche differente de sa musique plutot oriente rock dans ses disques precedents,et je pense cela fait la force de cet album qui ne vieillit pas,autant pour sa production tres agreable et la qualite du chant de dylan ainsi que ses musiciens,les titres "changing the guards" "new pony" et "senor" sont, je pense les meilleurs moments de l'album.
Peut etre son 3eme meilleur studio des annees 70 et encore une piece maitresse dans l'oeuvre du grand bob.pascal49
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Première communion, 2 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Street Legal (Album vinyle)
Le premier album de Dylan que j'ai acheté , 88 , dix ans après sa sortie ... Très sous estimé évidemment , et pourtant pour moi un de ses meilleurs disques hors périodes de chefs d'oeuvre habituellement répertoriées ( 63/66 et 74/75 ) par ceux qui finalement connaissent très peu Bob Dylan , se contentant des évidences ...
J'aime ce disque ignoré des palmarès . Il est important pour moi parce qu'il coïncide avec ma découverte du bonhomme en tête à tête , sur longue distance répétée .
Je connaissais Dylan depuis quelque temps , mais c'était les disques de ma frangine , c'est pas pareil ... celui - là , c'était le mien ! Mon premier acheté avec mes sous à moi !
Au début , je le trouvais pourtant effroyablement mou pour mon caractère , je l'écoutais mal sans doute , si pleine d'impatience ... pour ma première vraie liaison officielle avec le héros , je voulais qu'il m'emmène en Amérique ou à Durango ou au Mozambique , qu'il fasse le lanceur de couteaux , l'artiste arrogant plein de mystères , le hobo prophétisant , qu'il me convertisse , moi la demi Berbère impie , aux religions de Samarie ... Visiblement , divorcé de Sara , il n'avait plus envie de faire le malin , on le sent lessivé question harangue des tavernes ( tout donné dans Hard Rain ? ) pas fiérot malgré ses fringues d'apparat , mais ça , je ne le comprenais pas .
A la place , sans prévenir , il chantait avec humilité de superbes chansons pleines de souffle ( "Changing Of The Guards" ) et d'élasticité ( "We Better Talk This Over" ) déchirantes parfois ( "Baby Stop Crying" , "Is Your Love In Vain" ... ) ... j'ai mis du temps à accepter la beauté de cette nouvelle musique de fanfare blessée ... je ne tenais qu'à sa façon de chanter un peu à l'orientale , sur "New Pony" , qu'il avait déjà testée dans "Isis" et "One More Cup Of Coffee" sur Desire , et bien avant dans "No More Auction Block" ( les vrais fans apprécieront ) ... puis j'ai compris , grâce à ce disque si richement paré de choeurs gospel ( on est juste avant sa période chrétienne ) que Dylan changeait , que ses vocalises de feu étaient à présent tapies en cendres sous les arabesques de l'orchestre ... mais que les cercles de danses des vieux sortilèges ( l'album est plein d'allusions aux deux testaments ) étaient toujours là .
Il y a tout ça dans ce Dylan quand on fait l'effort de vraiment l'écouter , un truc ancien , quelque chose qui vient de plus loin que n'importe qui et n'importe quoi , pas pour dire qu'on a fait un beau voyage , mais pour partager la douleur des départs . Voilà pourquoi Bob Dylan est un fantastique chanteur , c'est sa magie . Elle est unique , pas si facile d'accès pour nos petites et vaines habitudes de perfection , mais très évocatrice si on est disponible pour l'aventure .
Car bonne fille , je ne manquais pas de convoquer tout le monde dans ma chambre afin qu'on juge de la qualité de mon acquisition durement gagnée à la douleur de mon dos martyrisé dans les pentes vigneronnes de Chouilly en Champagne juste avant la première année de fac ... Le disque plaisait finalement à tout le monde , il était démodé , vieillot , mais l'aura de Dylan si impressionnante , ce disque si long , si émotionnel ... si "étonnant" , que personne n'osait le critiquer . Certains me parlaient de musiques mexicaines ( "Senor" ) d'autres de rappels de fin de bal viennois ( "No Time To Think" ) ses vieilles racines allemandes si vite éludées , je souriais ... d'autres encore , de discours philosophiques sur la plainte des âmes brisées , ça m'intéressait ...
En fait , j'ai su que cet album était beau , et que je ne m'étais pas trompée , grâce à la dernière chanson ( une de ses plus belles ) qui explique tout : "Where Are You Tonight" quand il scande d'une voix endolorie par la défaite : "If I'm here in the morning , baby , you'll know I've survived , I can't believe it , I can't believe I'm alive , but without you it just doesn't seem right ..." juste après que dans un accès de colère il eût promis de foutre son pied dans la tronche de son rival ... ça m'a touchée . On sentait que c'était vrai .
Dans ce disque , Bob Dylan est magnifique à tous les points de vue .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une rythmique formidable, 30 octobre 2001
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Street Legal (CD)
Dylan a un don pour trouver les musiciens idéaux ! dans cet album, il y a des perles rares : orgue hammond, basse, batterie, c'est un régal. la prise de son est très bonne, les batteurs apprécieront la justesse du tempo et la richesse des breaks. Ecoutez surtout le dernier morceau, qui est une longue ballade musclée qui n'en finit pas et qui s'achève dans un chorus d'orgue et de guitare avec une pêche pas possible. quel dommage que le fade out soit si rapide !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un grand Dylan, 6 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Street Legal (CD)
Un grand Dylan, dans la lignée de "Desire", et qui a par ailleurs rythmé la fin de mes années lycée. Un vrai son, parfait, une inspiration constante, une rythmique et des choeurs donnant le ton à cet album, moyennement critiqué à sa sortie (notamment dans Rock and Folk que je lisais assidument et dont je me souviens de l'article). Le superbe "Señor" me plait toujours autant. Je ne m'en lasse pas.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 j adore!!!, 11 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Street Legal (CD)
même si cet album n'est generalement pas bien noté, je l'adore.
c est le souvenir de la première ecoute qui reste dans ma memoire.
les morceaux "Changing of the Guards" "Baby Stop Crying" "Is Your Love in Vain?" "Señor (Tales of Yankee Power)" y sont gravés pour toujours!
production un peu chargée, choeurs très présents. j 'adore!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 Un 45 tours correct..., 7 décembre 2013
Par 
johan - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Street Legal (CD)
Un des albums (avec "Self Portrait" ou "Nashville Skyline") qu'aiment ceux qui n'aiment pas vraiment Dylan.
Cet album fut enregistré à l'époque (1978) en 4ème vitesse par un Dylan pressé entre deux tournées et est aux trois quart mal chanté, dans la même proportion mal écrit et la production est totalement inexistante, le tout rendu exaspérant par ces horribles choeurs féminins gospelisant qui ne cessent de gémir tout le disque durant tel un harem de gopis autour de leur Krishna languissant.

Mais il contient tout de même en puissance un 45 tours correct de folk-rock en haillons gitanisant : face A, "Changing of the guards" (un morceau épique qui fut enfin interprété comme il aurait du l'être en 2007 par Patty Smith sur son album "Twelve") et face B, "Senor".

Problème : à part ceux-là il y aussi 7 autres morceaux dans l'album !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellent., 13 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Street Legal (CD)
Ce disque est toujours, plus de 30 ans après sa sortie, une superbe collection de chansons avec un son riche musicalement. Des chansons comme "Changing of the Guards", "New Pony", "Talk this Over", "Where are you tonight?" sont de vraies perles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du bon son, 29 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Street Legal (CD)
Voici un disque qui a été décrié à cause d'une production soit-disant faite à la va vite. Il est en plus de bon ton de comparer tous les disques enrégistrés par Bob durant cette période au génial blood on the tracks, qui serait l'album étalon des seventies... Sur Street-Legal, dylan est en très grande forme. La rythmique, rock et il est vrai assez couillue structure bien l'ensemble, Dylan chante merveilleusement bien et les compositions sont vraiment à la hauteur. Rien que du bon son!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Sans conviction., 1 janvier 2012
Par 
jean-claude "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Street Legal (CD)
Dans les années 70, le Bob Dylan version studio aura finalement eu un parcours très irrégulier : mitigé pour Self Portrait, à peine mieux pour New Morning (les deux en 1970), surprenant en ce qui concerne la B.O de Pat Garrett & Billy The Kid (1973), carrément à côté de la plaque, mais sans qu'il en soit tenu pour responsable, pour l'éponyme Dylan (1973). Il faut attendre Planet Waves (1974) pour qu'il ressorte la tête de l'eau, avant qu'il ne se remette à occuper le devant de la scène avec le duo Blood On The Tracks (1975) et Desire (1976), entre lesquels s'intercale l'historique The Basement Tapes (1975) revenu du diable Vauvert (enregistrements de 1967). Street Legal (1978) et Slow Train Coming (1979) clôturent cette tranche discographique des seventies dylaniennes. Le LP qui nous préoccupe dans mon billet du moment, c'est Street Legal, son dix-huitième jet de studio recensé, avec lequel je n'ai pas vraiment fait copain-copain jusqu'à aujourd'hui. Son utilisation un peu trop systématique de chaeurs gospélisés (Dylan aborde sa période de bon paroissien) me hérisse le poil et, en qualité de fan de Dylan, j'ai du mal à m'en accommoder. Par ailleurs, je suis trop partisan du binôme Dylan/Band que j'ai du mal à apprécier le big band qui évolue à ses basques. Je peux imaginer que cette sensation dérangeante peut avoir contaminé d'autres sujets. Pourtant, Street Legal fait disque d'or, se vend bien en Europe, mais rate le top ten américain. Ce qui constitue une première, il me semble, depuis 1964. Pour les éléments du seul Dylan que je connaisse encore présents ici, j'y vais d'un trois, mais sans grande conviction. New Poney, Senor (Tales Of Yankee Power) sauve les meubles d'un disque médiocre que n'aurait pas renié Neil Diamond pour lequel Dylan semble en pincer. Rappelons quand même que ce dernier fait une pige sur The Last Waltz, l'adieu du Band. Ma remarque n'est donc pas anodine. Il n'y a pas de fumée sans feu, comme on dit... (PLO54).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Street Legal
Street Legal de Bob Dylan (CD - 2004)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit