undrgrnd Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Cliquez ici Jeux Vidéo

Commentaires client

11
4,1 sur 5 étoiles
L'arche russe
Format: DVDModifier
Prix:20,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

16 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
...que je pense assez méritées, même si j'ai hésité un moment avant d'accorder la cinquième. Mais ceux qui descendent ce film particulier m'en ont convaincu.

Un film en un seul plan séquence, cela signifie en une seule prise en quelques sortes. On imagine alors l'incroyable préparation, et les incroyables répétitions que cela nécessite. En particulier quand on réalise qu'il y a environ 1 millier de figurants et "un peu moins seulement" de comédiens. Et le tout tourné en un seul jour (un record).

En effet le film peut sembler difficile à suivre pour qui ne connait rien à l'histoire russe ou encore à l'Ermitage. Moi même, lors de sa première vision, je fus troublé, étonné, surpris...et ne savais pas trop quoi penser de cette oeuvre. Je me suis donc permis de le visionner une seconde fois. Et là, je fus assez ébloui.
Le dialogue entre les personnages parait quelque fois décousu, mais l'est il vraiment? Je pense qu'il faut ignorer le sujet traité pour avoir ce point de vue. Un exemple : tantôt le lieu est appelé "Ermitage", tantôt "palais". J'étais curieux de comprendre pourquoi, peinant à croire qu'il s'agissait d'erreur de traduction. La raison est simple. "Ermitage" et "palais" sont différement employés en fonction de l'époque à laquelle se trouvent les deux personnages. Le passage d'une épqoue à une autre peut perturber le spectateur. En lisant les commentaires des autres internautes je constate que l'on parle uniquement d'histoire de la Russie à travers l'Ermitage, mais il s'agit aussi de leçon d'histoire d'Art , avec un grand "A".

Accuser de "vide" les scènes ou les rencontres, dire des dialgues qu'ils n'ont pas d'intérêt, ou encore que l'histoire russe ou artistique ne sont que survolés et par conséquent sans intérêt, sont choses fausses. On ne peut pas, avec tout le talent que l'on voudra, apprendre l'histoire ô combien complexe d'un peuple si grand ni celui de l'art de manière précise en à peine plus d'une heure et demi seulement. Cela est impossible. Alors quoi?? Promotionnel ce film?? Peut-être. Je n'en sais rien. Forte chance même. Mais faites un film sur le château de Versailles ou le musé du Louvre, et en sera t-il autrement?

L'occasion d'apercevoir, parfois brièvement Pierre le Grand, Pouchkine, la Grande Catherine, Nicolas II, entre autres.... toujours avec une anecdote sur leur rôle dans l'histoire ou la littérature. Nous voyons aussi apparaître certains personnages célèbres en Russie mais méconnus chez nous tenir leur propre rôle.
On découvre aussi des tableaux extraordianaires (que je ne connaissais pas pour la très net majorité). A l'occasion on nous explique le sens des peintures (pourquoi telle animal est là, la signification de tel arbre,...).
Le principal personnage, diplomate français, probablement Astolphe de Custine, auteur d'un ouvrage dont il sera fait allusion dans ce film ("La Russie en 1839", publié en 1843 et qui fera bruit), est surpris voir dépassé par les moments historique qui se passèrent au-delà de son vivant. Il nous fait découvrir, par quelques phrases au cours des dialogues, l'histoire, mais il l'apprend lui même.

Quant à la voix off, ce mystérieux personnage que l'on ne voit jamais n'est autre q'un fantôme, qui parle à un autre fantôme, celui de de Custine (c'est pourquoi, il arrive souvent qu'ils ne soient vu par personne). Quelques précisions sont donnés sur la vie de De Custine, notamment que sa mère était amie avec Canova et qu'elle amait, si j'ai bien compris, la sculpture. Le bal est une magnificence selon moi. Certains personnages ne sont certainement pas anodins (toujours selon moi), notamment, à titre d'exemple, cette infirmière toute de blanc vêtue, a certainement une signication qui m'échappe encore un peu (la Palais a t-il servit d'hôpital à un moment ou un autre?). Et l'image finale me trouble encore du reste...La mort horrible de la voix off lors d'un "accident", ne serait elle pas dû à la fin du monde?

Je serai tenté de tant écrire sur ce film fabuleux que je ne marrêterai pas pour un peu.
En tout cas une chose est sûr : laissez vous tenter. Découvrez "L'arche russe", cela en vaut la peine. Ne vous laissez pas influencer sur une première impression qui pourrait vous laisser sur une opinion décevante. Visionnez deux ou trois fois ce film. Tout est expliqué (avec plus ou moins de précision certes) mais internet peut permettre de mieux comprendre de nombreuses scènes. Il est vrai que les initiés seront moins perdus. Et si certains considèrent cette oeuvre comme un torchon bon à brûler, elle n'en a pas moins reçu le "Vision Award" au festival de Toronto 2002, le Nika 2004 des meilleurs décors, et fut nominée au Festival de Cannes 2002 pour la Palme d'or, au Prix du cinéma européen 2002 pour le meilleur réalisateur et meilleur directeur de la photographie, et au Nika 2004 pour le meilleur film et le meilleur son.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 juin 2012
"L'arche russe" de Alexander Sokurov est un chef d'oeuvre non seulement pour ses qualités intrinsèques, mais aussi parce qu'il représente une prouesse technique incroyable : il n'y a qu'un seul plan séquence, la caméra démarre et ne s'arrête que 90 minutes plus tard. Il a fallu une technologie d'avant garde pour l'époque, vidéo et disque dur gigantesque, et un caméraman d'exception, capable de porter cette caméra seul pendant les 90 minutes, sans avoir le droit de faiblir. Il a aussi fallu 20 assistants du metteur en scène, et plus de 1800 figurants. A voir absolument pour découvrir le musée de l'Ermitage de Saint Petersbourg à travers 2 siècles d'histoire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 octobre 2013
Qu'il est dur, qu'il est dur le cinéma de Sokourov. Le moins que l'on puisse dire c'est que nous ne sommes pas ici dans le cinéma franchouillard des 70's ou dans les block busters débrancheurs de neurones. C'est exactement l'inverse. Pour bien appréhender ce genre de cinéma il faut se débarrasser de tous ses a priori, et parti à l'aventure le coeur pur et l'esprit dépourvu de tous postulats, car ce que vous allez voir, vous ne l'avez justement jamais vu ! Sokourov signe là un chef-d'oeuvre pour plusieurs raisons. La première est qu'il parvient à relever le défi de filmer le plus long plan ininterrompu de l'histoire du cinéma : 1 h 30 non stop ! Dans un deuxième temps, il met en scène, dans l'ancien palais des tsars de Russie, près de 1 000 figurants en costume d'époque, afin d'illustrer l'histoire de la Russie et ses relations à l'Europe à travers la découverte des oeuvres d'arts exposés dans le palais, devenu musée depuis. Il vous faudra donc impérativement regarder le making-of du film avant même de le regarder à proprement dit, afin de bien cerner l'esprit avec lequel ce film, à l'esthétisme et à la mise en scène sidérants, se doit d'être visionné.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 mai 2013
Un film qui tient en haleine et transporte dans les siècles passés avec une grande poésie et beaucoup d'humour. Un seul travelling d'une heure et demie qui fait oublier le temps qui passe et retrouver les temps passés, au travers des salles de l'Ermitage, l'un des plus beaux palais-musées du monde. Interdit à ceux qui manquent de poésie et de fantaisie, et qui s'attendraient à un documentaire...L'un des films qui vous marquent. A rapprocher de celui sur le réveil d'Odessa filmé dans les années 20, qui a inspiré C Chaplin...et dont le titre m'échappe.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 janvier 2013
belles images , beau moment d'histoire , toute l'âme russe s'exprime ici avec subtilité ; C'est aussi une une belle réalisation avec un montage éblouissant .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 août 2013
Beaucoup d'amour pour la Russie, Saint-Petersbourg et l'Hermitage. Un lien entre entre le passé et le présent. Je recommande à ceux qui aiment la Russie
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 février 2014
D'une grande beauté, mais il faut suivre pour parvenir à bien le vivre et le comprendre. La réalisation de se film est un exploit
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 janvier 2010
Ce film est un chef d'oeuvre, avec des prouesses techniques de haute volée, un rêve en continu.Indispensable !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 mai 2010
Alors que j'ai beaucoup aimé le film "Alexandra " du même réalisateur j'ai été très déçu par celui ci. Si l'idée du départ aurait pu être interessante (nous faire découvrir l'histoire de la russie à travers le musée de l'ermitage) je me suis malheureusement endormi durant le film . En particulier j'ai trouvé ces scènes de bal de la haute bourgeoisie trop longues et je n'ai pas vu d'intérêt historique.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 11 mai 2015
Excellent film. Attention, c'est plutôt avant-gardiste avec une seule prise de vue. Superbement réalisé. Un exploit! A voir sans hésitation
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Alexandra
Alexandra de Galina Vishhnevskaya (DVD - 2008)
EUR 6,49

Tsar
Tsar de Pavel Lounguine (DVD - 2010)
EUR 9,16

Le Barbier de Sibérie
Le Barbier de Sibérie de Julia Ormond (DVD - 2000)
EUR 6,84
 
     

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)
  -  
L'arche Russe en DVD Achetez en ligne dès Maintenant !