undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles25
4,8 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:4,90 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 septembre 2004
Voila une belle leçon de vie : amitié, amour filial ou paternel. Denys Arcand et ses acteurs (criants de vérité) ont réussi un film drôle et émouvant sur un sujet délicat, la maladie. Les invasions barbares, c'est dans ces termes qu'un historien visible dans le film définit le 11 septembre 2001: l'invasion des barbares, au sens antique, qui ont frappé pour la première fois au coeur de l'empire américain. Ce film est par ailleurs la suite tout à fait officielle du " déclin de l'empire américain " sorti en 1986, qu'il me tarde de voir à présent. La réussite du réalisateur, c'est aussi d'avoir su faire une place à tous ces personnages qui gravitent autour de Rémi et de son fils. Voir ces hommes et ces femmes faire en quelque sorte le bilan de leur vie, ça provoque quelque chose en vous. On dit qu'il vaut mieux avoir des remords que des regrets, je ne sais pas si on peut être aussi affirmatif mais on est amené à se poser la question en voyant Rémi s'interroger sur les accomplissements de sa vie. Ce film est magnifique, il nous dit : " Profitez de la vie, montrez à ceux qui comptent pour vous que vous les aimez ".
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Rarement un film m'a laissé une impression aussi durable, Comment faire un film aussi beau sur un sujet aussi terrible que l'accompagnement de fin de vie chez les grands malades. Il ne faut surtout pas s'arrêter sur le sujet, car le film est finalement une splendide histoire de vie, d'amitié et de liens filiaux. Tout est parfait dans ce films, les acteurs d'abord avec en tête Rémy Girard, mais également les autres avec une Marie-Josée Croze qui crève l'écran dans le personnage le plus attachant (une Junkie à la recherche d'une raison de vivre)
la mièvrerie et les bons sentiments ne font pas partie du film.
Les différentes musiques qui accompagnent l'histoire sont toutes exceptionnelles avec du Arvo Part, du Glass et même une belle chanson de Françoise Hardi.
Autant Le Déclin de l'empire américain ne m'a pas du tout plu, je le trouve idiot, autant ce film qui lui fait suite est une merveille cinématographique dans tous les sens du terme. A voir encore et toujours !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2009
De prime abord on se dit que le film va être rébarbatif et puis au fur et à mesure on se rend compte que le film parle d'un grave sujet (l'accompagnement à la fin d'une vie) et que finalement ce qui importe pour nos personnages c'est comment "on vit la vie" et que les choses les plus importantes sont celles qui paraissent les plus simple : croire en ses idées, ses amis, sa famille... Mention spéciale pour Stéphane Rousseau en fils "déçu par son père" mais qui fera "tout" pour lui !
A voir ! magnifique ! on est submergé par un flots d'émotions ++++++
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2004
Bien sur en liaison avec le "déclin de l'empire amériacain" cette suite crépusculaire ouvre d'autres horizons complémentaires à l'épicurisme qui habitait le premier film. Les enfants sont présents, loin apparemment de leurs parents soixante huitards et fusionnels avec leur époque: argent, drogue, voyage et pour les trois, tentations/tentatives de quitter une réalité trop pesante. Les sentiments sont là, et on se prend à essuyer une larmes, tout en continuant à sourire et rires deavnt les situations et les dialogues. Faire une pseudo suite à un succès n'est pas aisé, et Denis Arcand a fort bien réussit. Le réalisateur égratigne ses héros, et même ne leur fait pas de cadeau. Mais au sortir du film, on a l'impression que la nostalgie sera revisitée par les héritiers qui auront, au cours de ces rencontres autour de la disparition d'un des leurs, en quelque sorte repris un flambeau éternel, celui du plaisir de vivre et d'aimer.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 28 juillet 2010
"Le déclin.." plus "les invasions barbares".
Cette jolie et plaisante paire est composée de deux films qui se répondent et s'apportent mutuellement: en effet, si "le déclin..." est un peu trop bavard, il permet un effet avant-après qui amplifie encore la profondeur et la nostalgie qui caractérisent "les invasions barbares". De plus, les personnages sont si attachants qu'on est heureux de les retrouver après quelques années.
Quand on aime, on ne compte pas!
Deux super films à voir et à revoir.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2004
Dans la suite logique du «déclin de l'empire américain», ce film s'inscrit dans un registre plus grave que celui du premier opus : le personnage central est atteint d'une maladie incurable, ses amis et sa famille le savent mais personne ne tient à se lamenter sur une fin inéluctable.
Mais rien non plus ne conduit ce film à s'enfoncer dans les sanglots longs et persistants : la vie est ainsi faite que la mort en fait partie et ce sont les petits riens, les souvenirs heureux et les autres qui nous rattachent à nos proches, nos amis et nos amours, qui constitueront l'ultime bagage.
Et quelle tendresse filiale, si pudique mais si agissante !
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2004
Voila une belle leçon de vie : amitié, amour filial ou paternel. Denys Arcand et ses acteurs (criants de vérité) ont réussi un film drôle et émouvant sur un sujet délicat, la maladie. Les invasions barbares, c'est dans ces termes qu'un historien visible dans le film définit le 11 septembre 2001: l'invasion des barbares, au sens antique, qui ont frappé pour la première fois au coeur de l'empire américain. Ce film est par ailleurs la suite tout à fait officielle du " déclin de l'empire américain " sorti en 1986, qu'il me tarde de voir à présent. La réussite du réalisateur, c'est aussi d'avoir su faire une place à tous ces personnages qui gravitent autour de Rémi et de son fils. Voir ces hommes et ces femmes faire en quelque sorte le bilan de leur vie, ça provoque quelque chose en vous. On dit qu'il vaut mieux avoir des remords que des regrets, je ne sais pas si on peut être aussi affirmatif mais on est amené à se poser la question en voyant Rémi s'interroger sur les accomplissements de sa vie. Ce film est magnifique, il nous dit : " Profitez de la vie, montrez à ceux qui comptent pour vous que vous les aimez ".
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quel merveilleux film: un groupe de bon acteurs, un scénaro original et surtout un petit accent québéquois qui vous chante a l'oreille!
Le film est drole parfois, émouvant souvent, il met en scène les relation amicales et père/fils lors d'une période difficile.
En sort une thése déja developpé lors d'un premier volet ("le déclin de l'empire américain") que les attentats du 11 septembre 2001 ne sont que la première des attaques des "barbares" en plein coeur de l'empire, comme au temps de nos ancêtresz les...romains.
Un beau film, bien filmé et joué, plein d'émotion. On en ressort pleurant de rire et de peine...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2006
Je sais mon titre ici est un peu douceâtre.
Mais ce rapprochement, ces retrouvailles autour d'un vieux copain, c'est la définition même de l'amitié vraie, de la force des sentiments qui ne s'éteint pas malgré tout.
Cette histoire est très émouvante car elle nous parle à tous.
Elle m'a donné envie, les yeux à peine secs de dire à des amis que je n''ai pas vu depuis longtemps qu'ils me manquent et que je les aime. Je crois d'ailleurs que je vais le faire. Vous en aurez envie aussi !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2008
Denys Arcand nous donne une bonne leçon de vie, il traite de la mort et des passions hédonistes toujours avec cette légèreté et cet humour décapant. Nous y retrouvons la plupart des excellentissimes acteurs du déclin de l'Empire Américain.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)