Commentaires en ligne


12 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'Everest de Black Sabbath
Tout commence par un travail d'orfèvre de la part de Tony Iommi. "Wheels of Confusion / The Straightener" est un festival de guitares, où les orchestrations et le sens mélodique de ce maître de la Gibson SG font des merveilles ; le bouquet final de ce morceau est un crescendo constitué d'un entrelacs de soli qui donne le vertige. Le reste ? Une...
Publié le 21 mai 2006 par DelAlba

versus
3.0 étoiles sur 5 Métal en progression
Réalisé dans la douce torpeur débauchée de Los Angeles, VOL. 4 marque un pas supplémentaire dans la progression d’un groupe maintenant ultra populaire et comptant parmi les poids lourds de la rock music.
Sans s'éloigner le moins du monde de son fond de commerce, Black Sabbath va enrichir sa musique de belle façon sur...
Publié il y a 9 mois par Dr. Rock


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'Everest de Black Sabbath, 21 mai 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Sabbath Vol. 4 (CD)
Tout commence par un travail d'orfèvre de la part de Tony Iommi. "Wheels of Confusion / The Straightener" est un festival de guitares, où les orchestrations et le sens mélodique de ce maître de la Gibson SG font des merveilles ; le bouquet final de ce morceau est un crescendo constitué d'un entrelacs de soli qui donne le vertige. Le reste ? Une réminiscence du premier album (l'ouverture de "Under the Sun"), deux "tueries" proprement irrésistibles ("Tomorrow's Dream" et "Supernaut") et puis quelques surprises, très bonnes en réalité, des morceaux qui nous présentent d'autres ambiances, moins sombres, auxquelles le groupe ne nous avait pas habitué : "Changes" avec son accompagnement piano et son "je ne sais quoi qui pourrait évoquer l'Elton John des débuts et Super Tramp" (?!), "Laguna Sunrise" un intermède instrumental folk "céleste" (et oui il s'agit bien de Black Sabbath !) aux faux airs de "Rain Song" zeppelinien, "St Vitus Dance" à l'entame légère et enlevée, riff plus aérien qu'à l'accoutumée mais qui prend son sens par contraste avec la lourdeur des autres passages du morceau. Et puis et puis ... le morceau qui figure au centre de la galette, "Snowblind". Il est certainement à lui seul l'une des synthèses les plus complètes et représentatives de ce que le groupe a légué de plus fort au metal. Tout d'abord la finesse et la sensibilité protéiforme de son guitariste : riffs lourds qui nous hantent pour toujours, interventions en arpèges qui semblent si naturels, si évidents, qui enrichissent, colorent le morceau, soli échevelés, parfois indomptables, parfois planants, qui nous portent loin, très loin. Ensuite des breaks qui relancent constamment notre attention et notre intérêt, des surprises à la chaîne (l'arrangement des cordes dans le final). Enfin la voix de Ozzy Osbourne, unique, entêtante, exemplaire parce qu'elle abolit toute distinction ad hoc entre puissance et brillance. Une belle recette au service d'une rare cohésion d'ensemble. Formidable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un des évangiles du metal, 30 janvier 2010
Par 
Barclau "into the pit" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Sabbath Vol. 4 (CD)
Le metal avance à grands pas à cette époque bénite, et Black Sabbath a déjà un train d'avance. Cet album est mon préféré, surtout pour un détail, le son. Les compositions sont superbes, plein d'inventivité, mais ce son crade, ces cymbales qui résonnent...ahh j'adore. Faut savoir qu'à l'époque où cet album est sorti, Black Sabbath avait bien gagné en popularité, et le label avait investi une somme énorme pour l'enregistrement de cet album (la rumeur tourne dans les 100000 dollars, mais bon ça me paraît gros). Quoiqu'il en soit, nos génies ont bouffé le budget en demandant des avances pour leur conso de coke (boulimique), alors à la fin il ne leur restait plus grand chose, d'où ce son. Et c'est parfait, Snowblind est si belle avec cette façon de tabasser la cymbale, c'est presque primitif, une nouvelle façon de jouer est née. L'aspect crado résonnera sur les décennies à venir, je pense notamment à Entombed et leur son gras (Uprising et Inferno par exemple). Des morceaux inoubliables, un évangile que tous les fans de metal se doivent de reconnaître comme fondateur de leur culte!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Imparable!, 11 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Sabbath Vol.4 (Téléchargement MP3)
Pas une ride depuis trente-cinq ans que j'écoute, aujourd'hui avec nostalgie, cet enthousiasme à délivrer la note juste et construite. Vraiment ma référence absolue en la matière. Intemporel parce que la matière est là, incontournable parce que le talent aussi!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Heavy Darkness, 26 juin 2011
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Sabbath /Vol.4 (CD)
Black Sabbath /Vol.4Black Sabbath Vol.4 évolue musicalement encore, dans le hard rock, beau, triste avec la ballade au piano "changes"( la seule de Black Sabbath), acoustique aussi...La remasterisation , tant attendue, est parfaite et restitue désormais pleinement le son Black Sabbath . Excellent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LA Référence du heavy metal, 17 septembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Sabbath Vol. 4 (CD)
Comme son titre l'indique, Black Sabbath Vol. IV est le quatrième titre de Black Sabbath. Les 3 premiers albums : Black Sabbath, Paranoid et Masters of Reality étaient encore fortement emprunt de blues. Ici c'est vraiment du heavy metal : des riffs et une batterie puissante, choquante pour l'époque. Les paroles sont intelligentes, voires drôles.
"Wheels of Confusion" est une superbe introduction. Iommi sort des riffs à tout và, c'est cohérent, ça dure 8 mn ! Vraiment bien.
"Tommorow's Dream" est ma chanson péféré.Un peu plus bourrin que la chanson précédente, et surtout un style plus actuel.
"Changes" est sublime. Même si c'est doux, c'est un must. Ozzy est vraiment super et le refrain fait frissoner. Génial.
"FX" doit être considéré comme une intro à Supernaut. Le groupe était sur un trip et s'amusait avec des poignées de porte... à poil !!! Cette chanson en est inspiré...
"Supernaut" est la chanson la plus bourrin, et elle assure vraiment le coup.Une de mes préférés.
"Snowblind" devait être le titre de l'album, mais la maison de disqu à refusé. Cette chanson décrit les sensation vécues dans un trip. Très bonne chanson.
"Cornucopia" pourrait être considéré comme l'ancêtre du doom metal mais je ne lui trouve rien de particulier.
"Laguna Sunrise" est l'intro de "St. Vitus Dance". La guitare est bien mais à part ça...
"St. Vitus Dance" est la chanson la plus joyeuse de l'album. Pas exceptionelle.
"Under the Sun" est une très bonne conclusion. Plus sombre que le reste mais on peut profiter d'un Black Sabbath plus lucide ce qui est formidable.
Malgré l'age de cet album trentenaire, on est fasciné par les origines du metal. Cet album est critiqué comme plus joyeux que ces prédecesseurs, mais je crois que cela contribue à la rupture avec le blues. Que ce soit pour les néophytes ou le metalheads cet album est un monument à se procurer de toute urgence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Sab' à la recherche de nouvelles sonorités., 14 novembre 2012
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Sabbath /Vol.4 (CD)
Nous sommes en 1972. Année de la sortie du quatrième album de Black Sabbath, sobrement intitulé "Vol. 4". Et pourquoi un tel titre ? Tout simplement parce que le titre initial, "Snowblind", à cause de ses références à la cocaïne, fut rejeté par la maison de disque.
Si les deux albums précédents (Paranoid et Master of Reality) ont véritablement assis la réputation du groupe et défini le son Black Sabbath, ce "Vol. 4" se veut plus aventureux et, de ce fait, est peut-être un peu plus difficile à appréhender que ses illustres aînés.

En effet, à l'écoute de certains morceaux de ce disque, on pourrait presque parler de Hard Rock progressif. Le groupe voulait en faire son album le plus varié et de ce côté, c'est réussi.
L'album démarre d'ailleurs sur un morceau assez étrange, qui porte finalement bien son nom, "Wheels of Confusion". Etrange car après les fameux "Paranoid" et "Master of Reality", on ne s'attendait pas forcément à cela. En cette époque où le psychédélisme tourne à plein régime, on a bien l'impression que les quatre de Birmingham en ont attrapé des échantillons au passage et en ont saupoudré leur nouvel album. Si le morceau est tout de même construit sur un riff assez lourd, il subit plusieurs cassures de rythme assez inattendues. Au final, il s'agit tout de même d'un morceau assez magistral.
Le titre suivant, "Tomorrow's Dream", construit sur un riff un peu plus gras, retombe dans des sonorités plus conventionnelles pour le groupe. Ozzy Osbourne montre qu'il est en grande forme, malgré son penchant déjà prononcé pour les substances illicites.
Après "Planet Caravan" et "Solitude", "Vol. 4" voit la troisième ballade du groupe, "Changes" qui, avec uniquement un piano et quelques orchestrations, nous plonge carrément dans le psychédélique, tout comme le petit instrumental qui suit, "Fx", plutôt particulier.
Et le riff de la mort, celui qui scelle la marque de fabrique de Tony Iommi, c'est sur le morceau "Supernaut" qu'on le trouve. Encore un hymne pour le groupe. A l'instar du riff de "Paranoid" ou d'"Iron Man", celui-ci est aussi passé à la postérité. Un titre repris par Ministry et plus récemment par Turisas de manière assez jubilatoire. Comme quoi, Black Sabbath a vraiment marqué des groupes de tous horizons. "Snowblind", titre plus conventionnel aussi, est un morceau bien efficace, bien lourd et un de ceux qui va le plus marquer les esprits sur ce Vol. 4. A noter qu'une reprise absolument dantesque de ce titre a été faite par System of a Down sur la compilation Nativity In Black 2 - A Tribute To Black Sabbath. En tout cas, voilà encore deux morceaux avec une teinte légèrement psychédélique que l'on retrouvera plus marquée par la suite dans la carrière du groupe (sur Sabbath Bloody Sabbath, Technical Ecstasy et Never Say Die notamment).
On retrouve les accords bien heavy chers au groupe sur la fin de l'album avec "Cornucopia", "St Vitus Dance" et surtout avec "Under the Sun" et son riff encore une fois monstrueux qui clôt ce quatrième épisode de la saga du Sab'. Une des compos les plus méchantes du groupe en attendant celles de Sabotage.

Album après album, Black Sabbath construisait sa légende. Quatre albums, quatre incontournables. Et la série n'était pas terminée car avec "Sabbath Bloody Sabbath" (1973) et "Sabotage" (1975), Black Sabbath allait définitivement marquer la musique Rock de son empreinte.
Aucun doute, à cette époque, le Heavy Metal, c'était Black Sabbath.

Retrouvez cette chronique sur le site "auxportesdumetal.com" dans la rubrique "back to the past".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 le détail !, 22 septembre 2012
Par 
Mercure (Mons-en-Baroeul, 59370, france, à mou m'n'home-là) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Sabbath /Vol.4 (Album vinyle)
VOL. 4

Side A :

1. Wheels Of Confusion/The Straightener
2. Tomorrow's Dream
3. Changes
4. FX
5. Supernaut

Side B :

1. Snowblind
2. Cornucopia
3. Laguna Sunrise
4. St. Vitus' Dance
5. Under The Sun/Every Day Comes And Goes
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Métal en progression, 3 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Sabbath /Vol.4 (CD)
Réalisé dans la douce torpeur débauchée de Los Angeles, VOL. 4 marque un pas supplémentaire dans la progression d’un groupe maintenant ultra populaire et comptant parmi les poids lourds de la rock music.
Sans s'éloigner le moins du monde de son fond de commerce, Black Sabbath va enrichir sa musique de belle façon sur cet album, par ailleurs pas toujours très bien produit (CORNUCOPIA, UNDER THE SUN). Confortant ses admirateurs dans leur foi de la machine à riffs qu’il est (SUPERNAUT, TOMORROW'S DREAM), le groupe n’hésite pas à se vouloir plus aventureux en osant la ballade au piano (grandiose CHANGES), la plage instrumentale acoustique (LAGUNA SUNRISE, surprenant dans sa beauté classique) et, clôturant les morceaux d’ouverture (WHEELS OF CONFUSION) et de fermeture (UNDER THE SUN) par d’épiques suites d’accords hispanisantes, emmène sa musique bien au-delà du seul heavy métal, frayant ainsi pour la première fois - à grand renfort de mellotron et de re-recordings - avec le rock progressif. Et pousse même la provocation avec un manifeste pro-cocaïne d’anthologie (SNOWBLIND, titre initial de l’album refusé par la maison de disques !), qui résume à lui tout seul l’esprit dans lequel ce disque un peu décousu (mais attachant) a été conçu.
Tops : SNOWBLIND, CHANGES, WHEELS OF CONFUSION, TOMORROW'S DREAM, SUPERNAUT, UNDER THE SUN
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un disque que j'ai longtemps recherché, 12 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Sabbath /Vol.4 (CD)
C'était un de mes premiers contacts avec le groupe Black Sabbath. Il m'avait marqué, et je souhaitais retrouver ce disque pour l'adjoindre à ma collection.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 le moins abouti des 4 premiers albums, 13 avril 2004
Par 
A. William "Syd" (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Sabbath Vol. 4 (CD)
On a dit bien souvent de cet album qu'il était le plus varié des 4 premiers. Et c'est vrai!
Cependant, pour moi, c'est surtout au niveau de la différence de la qualité des morceaux que cette variété s'opère : Wheels of Confusion, supernaut, tomorrow's dream ou bien snowblind sont de grands morceaux qui surnagent dans un album executé de manière assez terne : On distingue mal la basse de Geezer, Iommi semble parfois laisser une part à la chance pour guider ses riffs ("Cornuccopia", "under the sun"), seul Ozzy paraît toujours très en forme dans ses lignes de chant.
Ces 2 derniers morceaux (les 2 plus lourds) sont par ailleurs pas mal du tout mais massacrés par un son amateur plutôt crassepouêt et minuscule qui les rendent bien pâlichons par rapport à un "Sweet leaf" ou "into the void"!
Je trouve aussi que le groupe tourne assez pop, faisant perdre un poil de leur originalité aux meilleurs titres de l'album!
Mais ne nous y trompons pas, cet album est quand même pas mal du tout, surtout en comparaison des déchets proposés par les apôtres du néo-métal!
Ca vaut bien 3 étoiles et demi! Pour commencer avec Black Sabbath, procurez-vous "Paranoid" et "Master of reality"! Ou bien même "Black Sabbath" qui est une bonne introduction au groupe pour les fans de Cream ou Hendrix!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Black Sabbath Vol. 4
Black Sabbath Vol. 4 de Black Sabbath (CD - 2009)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit