Commentaires en ligne


13 évaluations


3 étoiles
0

2 étoiles
0

1 étoiles
0

 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 PERFORANT..., 12 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bomber (CD)
Fièvre en légère baisse, mais toujours fidèle à une ligne de conduite frisant l'illégalité sonore, Bomber sort environ 8 mois après Overkill. Moins ramassés sur eux-mêmes, plus ouvert à des climats tempérés, cette fois-ci, les rebelles nous plongent en plein conflit à la rencontre d'histoires de guerre, de tueurs en série et, bien sur, de rock'n'roll. Campé sur une basse singulièrement apprivoisée, une batterie plutôt inscrite en seconde ligne, ce disque est un vertige électrique auquel on aurait perfusé quelques limitations de vitesse. Construit sur la base d'un fuselage baptisé au Tennessee whiskey, l'album révèle une autre facette du groupe en ralentissant le pas là où les mots prennent une dimension inattendue.

Inoxydable, à l'image d'une pochette mettant en scène le trio aux commandes d'un bombardier de la seconde guerre mondiale, Bomber est un album qui explore parfaitement l'imaginaire, comme les sujets de sociétés qui passionnent Lemmy. Sans artifice, Dead Men Tell No Tales, Bomber et Stone Dead Forever en sont indiscutablement les meilleures illustrations sonores. Cependant, malgré une carlingue renforcée, certains titres donnent une autre perspective de la musique de Motorhead. Pour preuves, le mid tempo Lawman et le bluesy Step Down sur lequel Fast Eddie s'essaie au chant avec un certain bonheur. Toujours à cran, c'est encore une fois, la guitare de ce dernier qui fait la différence.

Malmenées par de brusques accélérations, des dérapages inspirés, si la plupart des séquences mises en lumière par Jimmy Miller sont tout à coup plus accessibles, elles inspirent néanmoins toujours autant le respect. En ce sens, parfait exemple de ce que Motorhead sait faire de plus sombre, Sweet Revenge est un morceau inquiétant, pénétrant, et qui laisse, sur son passage, le trouble prendre toute sa dimension. Naturellement armé pour faire la différence, ce nouveau disque dépourvu de tout système de freinage d'urgence est un vrai vaisseau de guerre.

We are Motörhead and we play Rock'n'Roll !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE HERVE PICART MAGAZINE BEST, 22 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bomber (CD)
CHRONIQUE DE HERVE PICART MAGAZINE BEST DECEMBRE 1979 N° 137 Page 85
3° Album 1979 33T réf : Bronze 523
Déjà ? Nous étions à peine remis du traitement de choc imposé par "Overkill" que les trois déments de Motörhead sont de retour avec un nouveau lance-flamme, leur troisième. A la façon d'un AC/DC, Motörhead a l'air de vouloir frapper le fer tant qu'il est chaud. Dans son cas, il est plutôt brûlant, d'ailleurs. Certains ont trouvé, peut être parce que "Bomber" survient un peu vite, que ce disque est un peu inférieur au précédent. J'avoue ne pas être en état de me livrer à de fines comparaisons dans le cas de Motörhead. En effet, ce groupe, sa musique, plus que toute autre dans le domaine du hard, me font l'effet d'une pluie d'acier en fusion, où l'on ne peut rien dissocier du tout, où l'on ploie l'échine sous une avalanche qui n'est que métal et fureur. Un tout, indissécable. Alors que les autres groupes possèdent toujours un ou deux héros sur lesquels se focalise notre idolâtrie, dans le cas de Motörhead, on se trouve confronté à un gang ramassé sur lui-même, où l'union fait la force, et quelle force ! C'est sans doute cette cohésion du trio qui fait que Motörhead est le groupe qui fait actuellement pleuvoir sur nous le hard rock le plus dru, le plus carapaçonné. Une fois l'aiguille de lecture se met à labourer le sillon de feu "Bomber", l'on a soudain l'impression d'être une quille de bowling qui voit débouler sur elle la boule meurtrière, parfaitement lisse, parfaitement homogène, parfaitement criminelle . Alors, allez, dans cette situation, savoir si les compositions sont plus affûtées, les solos mieux envoyés. Quand on subit une telle agression, on ne se demande vraiment pas si le dernier coup de couteau reçu était plus ou moins bien ajusté que le précédent. On hurle, c'est tout. D'ailleurs Motörhead se distingue de nombre de ses confrères du hard par la résonance de sa musique. Alors que les autres cultivent la mégalomanie, la fantaisie , le délire, le grand spectacle, bref le fun, il se dégage de Motörhead un souffle torréfiant qui s'apparente plus à une vague terreur qu'à une régalade. Un peu comme le Blue Oyster Cult de la grande époque, Motörhead utilise le hard comme une arme, et joue sur la fascination des armes et des combats que chacun porte en soi, plus ou moins consciemment. Motörhead n'est pas rassurant, innocent, il porte cette hargne essentielle que les Stooges propageaient si bien. En fait, dans ce monde où l'héroïsme n'existe plus que dans le show-business et où tout le monde se terre dans son abri moelleux, Motörhead est le commando de l'action retrouvée, le gaspi fou qui revient frapper à coups répétés sans se soucier des mesquines économies d'un monde qui se pétrifie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Artillerie lourde, 6 avril 2015
Par 
STEFAN (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bomber (CD)
4ème album* de la machine de guerre fomentée par Lemmy Kilmister depuis son éviction d'Hawkwind, Bomber a l'insigne mais délicat honneur de suivre l'album de l'explosion, celui où le trio, qui a déjà essuyé les plâtres avec un éponyme d'honnête facture, se trouve tel qu'en lui même, freaks on speed playing loud and fast rock and roll, sur un Overkill dûment passé depuis dans la légende.
Quoiqu'ils s'en fichent probablement comme de leur dernière crise acnéique, ces trois pistoleros formant l'archétype du power trio hard'n'heavy survitaminé, la réponse "baffe dans ta tronche" à des petits punks qui pensaient sûrement avoir l'exclusivité du bruit blanc rentre-dedans. Parce que, présentement, Motörhead reproduit l'exploit, prolonge la magie d'un Overkill ravageur dans un Bomber thermonucléaire, seulement 7 mois après le précédente salve, c'est fort, très fort. Comme si le trio n'avait pas de temps à perdre et que ça s'entendait dans leur gros rock amphétaminé et graisseux. Alors c'est parti pour 10 titres et 37 petites minutes, ce qui pourrait paraître bien court sauf qu'à toujours appuyer sur le champignon et à pousser les amplis à 11, la dose est parfaite. Enfin, pas toujours pied au plancher comme le montre, occurrence finalement assez rare dans le répertoire de Lemmy, Fast Eddie et Philthy, un Sweet Revenge inhabituellement lent glissant même vers le blues avec le grand coup de slide du guitariste ou, plus loin, un Step Out du même acabit chanté, cette fois, par Mister Clarke qui fait, vocalement, ce qu'il peut mais n'a définitivement pas les tuyaux blindés de son bassiste de compagnon. Mais, soyons clair, ces deux-là sont les exception qui confirment la règle. Ailleurs, Motörhead speede comme si sa vie en dépendait et pond, accessoirement, quelques morceaux qui deviendront d'authentiques classiques de son répertoire (de Dead Man Tell No Tales à Stone Dead Forever en passant par la chanson titre de la galette, Bomber), c'est dire l'inspiration d'alors des trois vilains pas beaux et la salvatrice décharge d'électricité qui atteint l'auditeur à l'écoute de ce album de toute première bourre. Mais le bonheur n'est vraiment complet que dans la version remaster où d'une bonne face B (Over the Top) à une belle séquence live de quatre titres (dont Leaving Here et Too Late Too Late qui ne figurent pas sur l'album) on a la possibilité de prolonger encore l'expérience de cette délicieuse série d'uppercuts rock'n'rolliens.
Dire que la suite, Ace of Spades évidemment !, confirmera tient distinctement du doux euphémisme mais, présentement, avec leur second classique d'affilée, Motörhead s'impose comme une force avec laquelle il faudra compter et, d'ailleurs, avec laquelle on compte toujours aujourd'hui... A croire que Lemmy est éternel (si seulement...).

* même si le tout premier (On Parole, sans le line-up classique, ne sortira finalement que quelques mois après celui qui nous intéresse)

1. Dead Men Tell No Tales 3:07
2. Lawman 3:56
3. Sweet Revenge 4:10
4. Sharpshooter 3:19
5. Poison 2:54
6. Stone Dead Forever 4:54
7. All the Aces 3:24
8. Step Down 3:41
9. Talking Head 3:40
10. Bomber 3:43
Bonus
11. Over the Top 3:21
12. Leaving Here 3:02
13. Stone Dead Forever (Live) 5:20
14. Dead Men Tell No Tales (Live) 2:54
15. Too Late Too Late (Live)3:21

Ian "Lemmy" Kilmister - lead vocals, bass guitar, eight-string bass
"Fast" Eddie Clarke - guitar, backing vocals, lead vocals on "Step Down"
Phil "Philthy Animal" Taylor - drums
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un bombe, 24 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bomber (Album vinyle)
Il y a parfois des bombes comme Bomber qui traverseront le temps pendant encore un bon moment.
Motorhead le trio de feu déboite tout sur son passage
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sous-estimé mais très solide !, 28 juillet 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bomber (CD)
Il est vrai que "Bomber" ne possède ni la fièvre de "Overkill" ni la furie de "Ace Of Spades" mais ce serait une erreur d'ignorer un album qui contient lui aussi son lot de pépites.

"Dead Men Tell No Tales", "Stone Dead Forever", "Poison", entre autres, sont parmi les meilleurs morceaux de la discographie du groupe.La prestation du guitariste "Fast" Eddie Clarke est comme toujours remarquable et l'ensemble tient très bien la route. A noter pour les fans que cette édition 2005 contient un cd bonus avec quelques raretés intéressantes...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un classique, 5 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bomber (Album vinyle)
incontournable comme les 6 premiers albums du Groupe. Ca triche pas. C'est authentique. Souvent immité jamais égalé. Born to lose live to win.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 it's a bomber!!!!, 18 novembre 2011
Par 
megaotal - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bomber (CD)
beaucoup discuteronts mon choix et critiqueronts méme mon avis sur la question...mais pour ma part je préfére cet album de la téte de moteur au classique"overkill"!!!c'est bien simple là ou je mettrais 4étoiles à l'album sus-nommé,j'en mets 5sans hésiter à cet autre classique de lemmy!!!bomber porte bien son nom,dés que vous le posez dans votre lecteur le missile qu'est"dead men tell no tales"vous éclatent la téte sans une once de pitié!!!s'en suivent des morceaux au tempo plus lourd comme"lawman"enchainé au redoutable"sweet revenge",voire carrémment bluesy(le péché mignon de lemmy!!!)comme le génial"step down"chanté par eddie clarke qui donne ici une interprétation vocale on ne peus plus remarquable!!!passé ces quelques morceaux plus"calmes",ne vous inquiétez pas vous avez droit à votre lot de tuerie qui onts faits de lemmy et de ses dogs of war la plus grande légende du rock toujours en activitée..."stone deaf forever"le méconnus mais génial"poison"et bien sur la big claque qu'est le morceau titre"bomber"(avec lequel le groupe ouvre ses concerts sur la tournée actuelle...j'ai fété halloween avec motorhead cette année,je n'en suis pas encore remis!!!)!!!les bonus sonts énormes aussi"over the top"est un véritable upercut dans notre pauvre machoire!!!et quand aux 4morceaux live qui clot l'album,ce sonts 4bombes lachés à une vitesse sans pitiée,avec une violence à tous les niveaux,voie,basse,guitare,batterie est on peus l'entendre un public on ne peut plus en trance devant ce qui étais déja le plus grand groupe de hard-rock de tous les temps!!!à l'écoute de ce "bomber"on comprends mieux pourquoi jusqu'à l'apparition du trash metal,motorhead étais considéré comme le groupe le plus éxtrémes que le monde du rock ait connus!!!et pourtant le meilleur restais à venir 1an(!!!)plus tard avec le monumental"ace of spades"!!!ceci étant dits ce disque est un diamant noir,un bijoux sans concession donts il serait dommage de se priver!!!l'un des meilleurs albums de la premiére mouture de motorhead!!!it's a bomber!!!ps:encore merci à motorhead pour le 31octobre dernier...à presque 66ans lemmy prends toujours n'importe quel petits jeunes sur son champ de mines de prédilection...la scéne!!!vive motorhead!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les meilleures confitures sont dans les vieux pots, 11 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bomber (CD)
Un des premiers albums de Motörhead et un des meilleurs. Un son cash, brut de décoffrage. Ça sent la liberté, l'énergie pure. Le line-up originel de Motörhead (Lemmy + Phil "Animal" Taylor + "Fast" Eddie Clark) nous rappelle que le rock c'est avant tout ce machin bruyant qui agacera toujours les vieux schnoks ; point-barre. Quand on a entendu "Bomber", on n'a plus qu'une envie: se mettre au guidon d'une grosse moto et tailler la route !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une bombe... a retardement !, 21 avril 2011
Par 
DUNCANIDAHO "DUNCANIDAHO" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bomber (CD)
Moins tueur qu'"Overkill" et "Aces of Spades" ce "Bomber" cache des subtilités que l'on aurait pas cru possible de ses trois fous furieux. Moins de titres "rentre dedans" mais la rage et la puissance sont toujours là.
Philty cogne un peu moins vite mais toujours aussi fort "Lawman", la basse de Lemmy fait toujours penser à une mitrailleuse 12/7 et les soli d'Eddie laissent toujours des marques sanglantes : "Bomber".
A signaler en bonus l'intelligente réedition d'un EP 4 titres (extended play pour les plus jeunes) avec titres live de : "Leaving Here", "Stone Dead Forever", "Dead Men Tell No Tales" et "Too Late Too Late".
Ce disque est peut être avec "Another Perfect Day" le disque du trio le plus déjanté de l'histoire du rock des 80's qui a le mieux vieilli.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 genial, 17 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bomber (CD)
excellent groupe un classique je suis contente de l'avoir pourtant fane de black mais j'ecoute du heavy a coté bien sur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Bomber
Bomber de Motörhead (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit