undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles20
4,4 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:15,49 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 mars 2006
Bien sûr, certaines scènes sont vraiment "kistch" et prêtent à sourire; notament quand les victimes mettent une heure avant de rendre l'âme, ce qui leur permet ainsi de transmettre une dernière information d'une importance évidemment capitale!
Mais, cela mis à part, quelle créativité, quelle imagination! Voici une histoire tournée avec peu de moyens en 1968 qui pourtant n'a rien à envier à certains scénarios actuels. On se régale, on se délecte pendant ces 7 épisodes aux rebondissements multiples et jouissifs. L'intrigue est bien ficelée et si vous êtes (comme moi) grand amateur de déguisements vous ne serez pas décus.
Et puis les bandits masqués sont comme les héros masqués: il génèrent certains phantasmes.
J'ai vraiment passé un très bon moment avec la télé de mon enfance . Je suis persuadé que ce sera votre cas.
A noter que Jacques Champreux avait montré ici les prémices de son talent qu'il portera à son paroxysme en 1975 avec "L'homme sans visage" dont j'espère qu'il sera réédité un jour.
Une curiosité dans ce feuilleton: Claire Nadeau ("Collaroshow") et Jean Hébert. Ce nom ne vous dit rien? Et Popeck, ça vous parle mieux? Etonnant, non?
Question prix, ne vous fatiguez pas à chercher ailleurs. Amazon est toujours le moins cher.
0Commentaire|35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce téléfilm au scénario original a été construit dans l'sprit des romans populaires du début du XXème siècle ou dans celui des sérials réalisés au cinéma dans les années 1910 par Louis Feuillade (Fantomas, Les Vampires, Judex...). Probablement, ce type de culture populaire avait-t-elle bercé les jeunes années des auteurs de ce magnifique feuilleton TV. On y retrouve en tout cas l'esprit, le type de situation, les personnages, etc... Au final, il se dégage de ce feuilleton une atmosphère prenante et poétique. A découvrir ou à revoir.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 8 février 2011
S'appuyant sur tous les archétypes du feuilleton à mi-chemin du grand guignol et du combat entre le Bien (Holmes, Fandor, Bob Morane, Blake et Mortimer...) et le Mal (Moriarty, Fantomas, l'Ombre Jaune, Olrik...), les "Compagnons de Baal", tournés en noir et blanc, retrouvent l'esprit originel et se regardent avec délectation. En prime une remarquable musique de générique.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2011
Très bon feuilleton fantastique, avec l'excellent Jean Martin incarnant à merveille le Maître. Découverte de Claire Nadeau (Collaroshow, Kaamelott), très jeune à l'époque. Un très gros bémol toutefois : le son est de mauvaise qualité. Très faible, dialogues parfois presque inaudibles, intelligibilité à revoir ... C'est vraiment le très gros point faible de cette édition.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2011
... en 7 épisodes de 50 minutes, en noir et blanc,diffusé du 29 juillet au 9 septembre 1968 sur la deuxième chaîne de l'ORTF, en deuxième partie de soirée et assorti d'un carré blanc, puis repris par France 4 lors du lancement de la TNT.
Une mystérieuse histoire, des formules ésotériques prononcées par des conjurés cherchant à dominer le monde. Les Compagnons de Baal, dirigés par leur Grand Maître Hubert de Mauvouloir, ne reculent devant rien pour étendre leur pouvoir : vols, enlèvements, meurtres... Un feuilleton fantastique dans la veine des films de Georges Franju. La clientèle ciblée serait celle de Belphégor.
Les plus physionomistes y reconnaitront Popeck, sous le pseudonyme de Jean Hébert, en Domestique de Hubert de Mauvouloir.
Ce feuilleton, et non cette "série", a un petit côté volontairement naïf, ce qui lui confère une atmosphère particulière. Extrêmement intéressant pour les plus de 40, 50, 60 ans désireux de voir ou revoir ce que faisait la télévision de l'époque, avec de tout petits moyens financiers, des budgets aujourd'hui ridicules.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2010
je ne connaissais pas du tout cette vieille série française.

J'ai pris beaucoup, beaucoup de plaisir à regarder cette série durant les fêtes de Noël ! Je la recommande pour les amoureux des séries en noir & blanc & avec un côté "mystérieux"

Par ailleurs, je ne serai pas étonné que Georges Lucas ou son pote Steven ne se soit pas inspiré de certaines scènes de la série pour le premier starwars & pour un certain indiana jones...

le seul petit "bémol" tient l'attitude un peu figée de certains acteurs, ça donne du "cachet"

laurent
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2013
la reponse est BAAL!!!!
une serie fantastique tres habile et tres bien faite
le mechant occupe une place et un role assez inquietant
le suspense est la et le scenario tient la route
c'est une serie tv en noir et blanc et en 4/3
la video est bonne
l'audio un peu faible (mais c'est inevitable,cela est du a l'age de la serie)
vous y retrouverez claire nadeau a ses debuts!
si vous voulez faire la rencontre d'une serie inquietante,pleine de suspens et de rebondissements
alors vous avez trouve LA serie francaise qu'il vous faut
un grand classique trop meconnu
a voir et a avoir!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2011
Qui était le premier des rois ? ainsi va l'introduction au royaume du génie du mal brillamment porté à l'écran par Prévert Pierre sur un scénario de Champreux. En passant par des villages imaginaires repères des compagnons du mal jusqu'aux carrières souterraines lieux d'exécution et de transit des anonymes de cette société, quelques pointes d'humour et un jeu extraordinaire de Martin, grand maître aux multiples visages, viendront apporter la note essentielle de suspens et d'angoisse à cette série hors du commun. Ni trop courte ni trop longue, juste le buzz de ma soeur la mouche ou de frère cheval, alias popeck, rappellent que nous sommes peut-être manipulés par une puissance supérieure. Baal génie du mal, Champreux et Prévert génies du petit écran, à ne manquer sous aucun prétexte.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2011
Cette serie que j'ai decouverte sur une chaine SF de l'adsl est excellente et n'a pas viellie. Popeck l'humoriste y interprete un role ainsi que Claire Nadeaux du Collaro show... A acheter les yeux fermes
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 décembre 2014
Un feuilleton comme on n'en fait plus à la télé, du même genre que Belphégor et autres. En noir et blanc, l'histoire nous plonge dans une organisation secrète dont le grand maître vit dans l'Ile Saint Louis, à Paris. Le scénario laisse parfois à désirer, frise même un peu le ridicule, mais il y a une atmosphère de mystère intéressante qui nous replonge dans une époque révolue. On retrouvera, dedans, un Popeck jeune ainsi qu'une Claire Nadeau, méconnaissables. Avant tout pour les nostalgiques de la télé d'antan, avec ses qualités et ses défauts.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)