Commentaires en ligne 


16 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN GRAND DISQUE
Ce disque est un ovni dans le genre et c'est pourquoi beaucoup de gens ne le comprennent pas. Les puristes ont été parfois décontenancés par les structures non conventionnelles des morceaux, ce son bordélique parfois crade, ces riffs speedés parfois hasardeux, ces solos inhabituels et cette reprise des Sex Pistols.
Il y a un...
Publié le 22 juin 2006 par MONTEX

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 De la purée sonore
Album trés mal mixés et trés confus "So Far, so Good... So What" est à la limite de l'inaudible, seul son influence punk lui confére quelqu'intérêt. Heureusement que les autres albums de Mustaine sont d'un autre niveau; seule la reprise de "God save the Queen" des Sex Pistols est intéressante.
Publié il y a 1 mois par phil


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN GRAND DISQUE, 22 juin 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Far So Good So What (CD)
Ce disque est un ovni dans le genre et c'est pourquoi beaucoup de gens ne le comprennent pas. Les puristes ont été parfois décontenancés par les structures non conventionnelles des morceaux, ce son bordélique parfois crade, ces riffs speedés parfois hasardeux, ces solos inhabituels et cette reprise des Sex Pistols.
Il y a un esprit punk indéniable, on sent une folie chaotique et frénétique s'emparer de ces morceaux hyper originaux, ce qui en fait un album unique!! Pour ma part c'est carrément un de mes disques préférés (et j'en ai + de 7000) et encore maintenant je l'écoute avec délectation à chaque fois.
Je me suis habitué à la production "difficile" (quel mixage mes amis..) parceque ce n'est pas l'important dans l'affaire. Le remaster est très bien, plus sec et concis avec des surprises ici ou la, mais on voit bien que finalement ce sont les compos qui comptent vraiment là dedans..
Ouais ouais, alors ce n'est pas "pure trash" désolé, c'est bien au delà. Pour moi aucun doute, AUCUN DOUTE, l'album le plus original et dément de megadeth, c'est pourquoi je le préfère aux autres. Ok Rust in Peace c'est super.. clean, léché et speedé, son propre et compos hyper efficaces, mais cela n'a vraiment plus grand chose à voir avec ce truc vraiment inspiré. Inspiré je dis!! C'est le point central de ce disque. Il y a de la transe, de la magie voodoo là dedans et c'est rare dans ce genre de musique! oui!!!
Ici c'est sale, brutal, sanglant, irrévérencieux et hilarant (LIAR), rock 'n punk et plein de drogues. Bah ouais, mais c'est le cocktail fatal pour faire des grands disques et généralement ça ne dure pas.

[..]
Bon voilà, j'espère avoir donné quelques pistes pour les curieux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 so good ,so good ,so good!!!, 2 novembre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Far So Good So What (CD)
le son n'est certes pas le point fort du disque mais c'est bien la son seul defaut.Le style du groupe s'affirme encore:les compos sont plus violentes,rapides et sombres que les precedentes. De l'instrumentale "into the lungs of hell" aux terribles "darkest hour" et "mary jane" le groupe ne nous laisse pas un instant de repis et nous acheve avec le magistral "hook in mouth".Pas de doute possible,MEGADETH signe ici un de ses meilleurs albums et laisse augurer un avenir prometteur.En un mot: INDISPENSABLE.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Tout ou rien!, 10 avril 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Far So Good So What (CD)
Ce magnifique oeuvre d'art signé Dave Mustaine et sa bande est surement un de mes disques préféré! Nous regretterons surement la qualité sonore mais vu lannée de sortit nous comprendrons que tout les disques etais a peu pres comme ca a l'époque. Mis a part les titres 502 et Liar (qui fais référence a l'ancien guitariste Chris Poland) les autres titres sont tout a fait fabuleux! Avec une telle agressivité on ne peux sempecher de trasher tout au long du cd... en quelque mot: cd a acheter pour les vrai fans de megadeth comme moi!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Megadeth... in its Darkest Hour !, 27 janvier 2009
Par 
Blaster of Muppets (Andrésy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Far, So Good...So What! (CD)
Ouh qu'il est méchant cet album! Pas le plus accessible de Megadeth, c'est sûr. Mais qu'il est bon aussi! Alors oui, je comprends pourquoi il ne bénéficie pas forcément du même succès d'estime que les 2 albums entre lesquels il est sorti ("Peace Sells..." et "Rust in Peace")... La production n'est pas la plus belle que le groupe ait connu, le son est un peu brouillon, pas très propre, c'est vrai. Et puis, c'est un album très sombre, encore plus torturé qu'à l'accoutumée... De la hargne, il en a à revendre, ce "So Far, So Good... So What!".

N'empêche que cet album renferme de superbes compositions, parmi mes préférées du père Mustaine. L'instrumental "Into the Lungs of Hell" est un véritable démarrage en trombe, "Set The World Afire" met le feu (vu son titre, ça parait logique), "Anarchy in the UK" (reprise des Sex Pistols) m'intéresse moins mais demeure sympa, "Mary Jane" est classe... Bon, je ne vais pas détailler chaque titre; sachez-juste que la seconde moitié de l'album ne démérite pas et offre des morceaux speed et furieux ("502", "Liar" et le génial "Hook in Mouth") ainsi qu'un classique plus lent, mais tout aussi sombre et magnifique, que le groupe joue toujours en concert: "In My Darkest Hour".

Le nombre de bonnes chansons force le respect. On est en plein festival du riff et solo qui tuent. C'est un album bien équilibré, au son très métallique et agressif, mais aux morceaux non dénués de mélodie. Pas tout à fait un modéle de chaleur et d'accessiblité, j'en conviens, mais une belle pièce rugueuse de thrash technique, speed et rageur, qu'on sent bien passer! Tout cela sera repris, affiné et globalement amélioré (parce que mieux produit aussi, et avec des solos fabuleux grâce à l'arrivée de Marty Friedman) sur l'album suivant: l'excellent "Rust in Peace".

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 De la purée sonore, 12 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Far, So Good...So What! (CD)
Album trés mal mixés et trés confus "So Far, so Good... So What" est à la limite de l'inaudible, seul son influence punk lui confére quelqu'intérêt. Heureusement que les autres albums de Mustaine sont d'un autre niveau; seule la reprise de "God save the Queen" des Sex Pistols est intéressante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Attention : radioactivité maximale, 9 avril 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Far So Good So What (CD)
So Far, so Good...So What ?

Ne vous fiez pas à ce titre déroutant, ni à son mixage approximatif : cet album est une pure merveille.

Un condensé de thrash au rayonnement sournois, une éruption atomique de métal-punk en fusion qui voit un Dave Mustaine à l'apogée de son écriture avec des morceaux d'anthologie comme "Mary Jane" ou "In my darkest Hour".

Bien sûr, on est assez loin musicalement du thrash parfaitement maîtrisé et hypertechnique de l'album suivant, où des petits joyaux comme "Tornado of Souls" vous ravissent les oreilles d'arpèges entêtants.

Non, on plonge ici au coeur de la noirceur d'un Mustaine revanchard, suicidaire et flirtant à chaque instant avec la folie. L'homme crache sa haine et sa révolte à grands coups de riffs assassins et rugueux à souhait, rompant avec les longues compositions froides et complexes de "Peace Sells" pour nous livrer un album tel un crachat en pleine figure : percutant, cuisant, menaçant.

Certes, l'album est court, une ou deux compos font un peu "remplissage" et on sent que Mustaine est fatigué (aussi bien physiquement que mentalement), mais c'est justement le désespoir rageur de cet album qui lui donne un cachet unique et une authenticité plutôt rare chez les métalleux.

20 ans après, l'album n'a rien perdu de sa hargne et de son intérêt, même si la nouvelle édition a un peu atténué le son particulièrement râpeux des premiers pressages.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Anarchy on the CD ! 4,5 / 5, 30 janvier 2009
Par 
F. Stephane (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Far, So Good...So What! (CD)
A l'image de cette pochette dégueu, de la reprise des Sex pistols ou de ce son très métallique, on a l'impression que la bande à Mustaine (et non à Basile) a replongé dans le coté punk et "tout à fond" du premier album, alors que Peace Sells sentait davantage le produit léché et bien produit.

Néanmoins, le groupe mixe cette énergie brute avec la qualité d'écriture d'un groupe qui a gagné en expérience, et sort son meilleur disque d'alors, et un de mes préférés de leur longue discographie.

Beaucoup de chansons énervées, et très sombres pour la plupart, on sent que le bonhomme n'allait pas bien. Son esprit torturé a pondu le rageur "Hook in Mouth", le sublime "lungs of Hell" vraiment vertigineux, ou encore l'inquiètant "Mary Jane".
Une époque sombre pour le compositeur, qui a été très bénéfique pour nous auditeurs.
Le malheur des uns fait le bonheur des autres, le mien en tout cas !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 l'un des classiques de la grande période de megadeth, 7 juin 2010
Par 
Vincent VZT "vincevez78" (sartrouville depuis 2009) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Far, So Good...So What! (CD)
pour moi, Megadeth a sorti cinq premiers albums de haute tenue avant de sombrer dans le "commercial" et puis semble revenir depuis les trois derniers disques vers quelque chose de plus consistant que ce que nous a liv'é le groupe dans les 90's.
donc, "so far, so good... so what!" est le troisième album de Megadeth sorti en 1988 (comme ...and justice for all, south of heaven, state of euphoria...) et là le groupe cherche à confirmer ce que laissaient deviner les deux premiers opus: Megadeth riffe dur et envoie grave niveau solo!
cepandant, excepté le fidèle dave ellefson, c'est avec un groupe remanié que mustaine publie ce disque. faut-il y voir la rage, la colère et le desespoir que le groupe met en musique?
into the lungs of hell est une intro trippante qui place la barre très haut et est enchaîné avec le rageur set the world afire. hook in mouth permet de vomir sur le pmrc, le comité de censure us, liar est adressé à d'anciens camarades... est le heavy in my darkest hours parle de lui-même (mustaine a été bouleversé par la disparition de cliff burton, seul membre de metallica avec qui il était resté en bons termes...).
je ne décrit pas tout les titres mais l'ambiance du disque est très sombre. la reprise du anarchy in the U.K. (U.S.A.) n'apporte pas grand chose musicalement mais porte l'effort à 8 titres denses et intenses pour 34 minutes de musique.
c'est peu, mais de qualité, comme presque toujours chez Megadeth. toutefois il faut noter que cet album existe en deux versions, je m'explique: la version originale est dotée d'un mix un peu brouillon avec de la réverb' (peut-être pour cacher des approximations?) alors que la réédition de "so far, so good... so what!" est le seul album de Megadeth à se voir transfigurer par le remixage et le remastering (youthanasia a eu droit à des accélérations de certains tempos).
des piste de guitare apparaissent au grand jour et j'ai complètement redécouvert cet album qui s'avère beaucoup plus riche et arrangé que ce à quoi on avait eu droit durant des années...
j'aimais déjà bien ce disque et maintenant je l'adore (presqu'autant que l'inattaquable Rust in Peace!).

en résumé, je conseille aux amateurs comme aux néophytes de jeter une oreille attentive sur ce joyau, maintenant dépoussiéré, de la couronne Megadeth, car il s'avère être au final un très bon album qui mérite complètement son statut de classique de la grande période des débuts de Megadeth.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 ...So claque!, 19 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Far, So Good...So What! (CD)
Pfff celui-là, il est dur à commenter. Moins clean que le précédent, moins parfait que le suivant… Mais qu'est-ce qu'il décoiffe! Ce thrash de maître Mustaine file tel un Messerschmitt en piqué qui aurait pris une batterie de missiles au train, à 400 à l'heure. Très rapide, très bon, très mélodique, excellent. Même la reprise des Pistols est bonne, c'est dire… 18/20.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Pas the best mais very must quand même !, 23 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Far, So Good...So What! (CD)
Pour moi les deux meilleurs albums de MEGADETH sont : "Peace sells... but who's Bying ?" (1986) et "Rust in Peace" (1990)... Deux albums ultra-créatifs magnifiques nécessaires à tout bon rock-man !... Qui n'a pas entendu le solo de guitare de la seconde partie du titre "Hangar 18" (Rust in Peace) n'a pas entendu tous les meilleurs solos de guitare ! Le présent album "So far, so good... so what !" n'est pas le meilleur.... Dans "Anarchy in U.K." Dave Mustaine a voulu jouer son Sex Pistols (effet de mode ?) : ce morceau, bien que percutant et très bien interprété, n'a rien à voir avec le style Megadeth... Malgré quelques faiblesses, on se doit d'avoir cet album car il renferme d'excellents titres (Set the World Afire, Hook in Mouth,...) et surtout le bijou "In my Darkest Hour", un des plus beaux titres de Megadeth, que Mustaine aurait composé en mémoire à Cliff Burton après avoir appris la mort violente tragique de celui-ci... Il est vrai que ce titre sonne très "METALLICA" !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit