Commentaires en ligne 


27 évaluations
5 étoiles:
 (23)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


26 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un mythe à l'aurée des Seventies!
Ici, le temps de quatre faces (le poids du carton de ma première édition vynile, le grain de la photo, l'import coupé déniché à Londres) une musique s'invente, synthétisant les musiques qui montent des sixties et annoncent ce que quelques années encore le rock pourra promettre de mieux : blues (la voix de Gregg),...
Publié le 10 février 2004 par Denis Mellier

versus
5 internautes sur 42 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 HIstorique, classique , mais ennuyant...
un bon album de blues c'est certain. mais rien que du très classique pour ceux qui veulent se replonger dans l'histoire du blues électrique blanc. on a entendu mieux depuis !
Publié le 20 novembre 2004 par Buhe Mikael


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Toute une épopée, 7 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live (CD)
Plus de quarante années se sont écoulées depuis cette session mythique mais à l'écoute, sa fraîcheur est restée absolument intacte ! La prise de son live, datée de Mars 1971, parfaitement équilibrée est ici admirablement bien rendue. Chaque instrument est à sa place, les timbres sont idéals, aucune fatigue pour les oreilles ravies... Quant à la musique, c'est tout simplement fabuleux ! La maturité dont fait preuve cette joyeuse bande d'énergumènes force l'admiration. Trois blues pur jus dont une version délicieuse du Stormy Monday de T Bone Walker constituent une splendide entrée en matière, avant que ne s'ouvre un festival prolifique de savoureuses digressions jazz rock culminant avec You dont love me, ln Memory of Elisabeth Reed et Whipping Post. C'est pulpeux, chaud, velouté en même temps qu'inventif et débridé. Ce concert qui semble ne jamais vouloir se finir est un enchantement. Il témoigne paradoxalement d'une époque magique, passée à toute allure, et qui compta tant de destinées météoriques, dont celle de Duane Allman, guitariste chéri des dieux, fauché à moto alors qu'il n'avait pas 25 ans...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Live légendaire., 9 août 2011
Par 
JEAN-CLAUDE "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : At Fillmore East (Album vinyle)
Quand on évoque le groupe des frères Allmann, c'est ce disque qui revient toujours sur le tapis. Un double live que l'épopée du rock fixe parmi les plus importants jamais réalisés. C'est le disque par lequel tout débute pour l'ABB, mais, également, celui par lequel tout s'achève. En effet, s'il élève les géorgiens de Macon au rang de précurseurs, mais surtout de stars, du rock sudiste, il est malheureusement la dernière apparition de Duane Allman, guitariste virtuose, créateur du groupe (avec Dickey Betts) que le Clapton de Derek & The Dominos voulait recruter, et disparu tragiquement dans un accident de moto trois mois après sa publication. Ce disque légendaire n'a pas d'égal dans son registre. Mis sur le marché en juillet 1971, la même année que les soirées mythiques qui l'alimentent (les 12 et 13 mars 71), il recense sept titres dont certains, étirés comme il se doit, servent de territoire à de géniales improvisations. Ainsi, In Memory Of Elizabeth Reed pointe à plus de 13 minutes, You Don't Love Me avoisine les vingt minutes, tandis que Whipping Post les dépasse. L'ambiance qui s'y dégage témoigne bien de l'intensité du moment anthologique que le public newyorkais du Fillmore East de Bill Graham a vécu. Gregg Allman y dévoile une belle voix de bluesman, la basse d'Oakley atteint des sommets que l'on pensait réserver à une élite, le tandem de frappeurs J.J Johanson et Butch Trucks cogne avec énergie et justesse, sans discontinuer, tandis que Dickey Betts et Duane Allman planent au dessus de ce joli monde. Ce disque est une véritable fête qui s'ouvre sur le bouillant Statesboro Blues et qui s'achève plus de 76 minutes plus tard, lorsque le frénétique Whipping Post daigne enfin s'arrêter. Entre ces deux classiques d'ABB, quelques pièces plus courtes et géniales demandent une attention particulière: Stormy Monday et In Memory Of Elizabeth Reed (13 minutes). Parti pour aller jusqu'au bout de la nuit, comme le crie un spectateur privilégié à un moment du disque (Play All Night !), At The Fillmore East est un document inestimable et immanquable (PLO54).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 TROIS MOIS PLUS TARD...., 13 juin 2011
Par 
XENOPHON - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live (CD)
Duane Allman sort de sa vie et nous plante là avec le regret désormais éternel de ne pas savoir jusqu'où ce groupe, sous sa gouverne, aurait été....Berry Oakley prend la même tangente au même endroit un an plus tard....

Trois mois avant, L'ABB lâche les freins, s'arrache du sol et se livre à un concert blues-rock de légende (comme Hendrix au Winterland ou les Who à Leeds)....Le duo Allman-Betts, ça fait encore frémir les moustaches blanchies d'un ineffable et pur moment de jouissance rock.

Ite missa est mais tant que ça durera avec des enregistrements pareils dans les oreilles, il y a encore du mou dans la corde....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LOVE SUPREME§, 3 février 2004
Par 
Ridel Antoine (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : At Fillmore East (CD)
Ce double CD d'anthologie est au rock ce que furent certains chefs-d'oeuvre de Coltrane,Monk ou Miles Davis au jazz:un étalon-or.
La beauté hallucinée des échanges de guitares entre Duane Allmann,le plus grand guitariste de blues de l'Histoire(oubliez Hendrix ou Stevie Ray Vaughan,pitié!)et Dicky Betts firent chialer tous les amoureux de la six-cordes.Peu de temps après,Eric Clapton,en personne,devait convenir qu'il n'avait jamais entendu un guitariste aussi inspiré & ils firent ensemble le magnifique LAYLA...C'est une autre histoire,kids!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 les freres allman , le live !, 5 décembre 2002
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live (CD)
l'enregistrement memorable, en deux cd le 12 mars et 13 mars 1971, du live le plus hallucinant et le plus hallucine, du plus grand groupe de l'histoire de rock sudiste !
les influences sont diverses ! du rhytm and blues urbain à la musique country, en passant par le jazz meme, Miles Davis et son album magnifique "kind of blues ", dont les freres allman interesses, à un certain moment, du reste s'impregnerent!
A posseder absolument avec son complement "eat a peach" qui detient le reste des plages legendaires!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le monument pour fan absolu!, 18 août 2014
Par 
Jean-pascal Guillet "bluegrass and Co" (lot) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The 1971 Fillmore East Recordings (CD)
Ce commentaire concerne la réédition récente "The 1971 Fillmore East Recordings" en 6 cd soit l'intégrale des shows que le groupe donna les 12 et 13 mars et le 27 juin 1971. Tout a été dit ou presque sur ces concerts mythiques depuis la sortie en 71 du double LP, puis des différentes rééditions en cd, je ne m'étendrais donc pas sur la qualité de ces concerts qui font l'unanimité ou presque!

Cette copieuse réédition est bien sûr destinée aux fans absolus du groupe.45 euros me direz vous, c'est quand même un investissement! Bon d'accord, c'est une sortie restau avec votre copine,( vin non compris!) et ça tombe bien, elle vient de monter sur la balance au retour de vacances et décide de perdre les kilos insidieusement gagnés (trop de glaces!), et donc pas de restau dans les trois mois qui viennent! Youpi! vous les avez vos 45 euros et hop le "Fillmore" in the basket!

Donc maintenant vous pouvez vous caler dans le fauteuil et jouir de ce monument du blues-rock. Son impeccable, découverte de versions totalement inédites comme le premier show du 12 mars avec le sax de Rudolph "Juicy" Carter sur plusieurs morceaux. Certes une partie du contenu de ce coffret est déjà paru sur les premières versions de ces concerts et vous avez le droit à 5 versions différentes du même morceau, oui mais comme c'est l'Allman Brothers Band c'est chaque fois joué différemment, aucune version n'est identique à l'autre. Un somptueux livret avec texte copieux et moult photos!
Voilà si vous possédez déjà le double cd "Live at the Fillmore East" (version Deluxe) sans doute vous en contenterez vous et c'est déjà pas mal, mais si comme moi vous vénérez cette formation alors pas d'hésitation, supprimez la prochaine sortie restau et claquez sans regret aucun la modique somme nécessaire à l'acquisition de ce monument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 georgia juicy peach, 7 octobre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : At Fillmore East (CD)
Le 29 octobre 1971, le monde du rock et de la musique pouvait bien pleurer. Ce jour là, près du cimetière de Macon (Géorgia) Duane Allman 24 ans se tuait sur sa Harley Davidson entre 2 repetitions avec son groupe The Allman Brothers Band.

A l'écoute de "Fillmore East" on comprend vite la perte que représente sa disparition. Mais pas seulement.

Le groupe investit le mythique Fillmore de NYC assez tard pour une longue, très longue nuit. Et le groupe attaque assez classiquement par des blues rock impeccables. Il y a 2 guitaristes qui se répondent par Les Paul interposées. Dickey Betts et Duane Allan. Duane c'est celui qui joue en slide coté droit.

Puis arrive un "You don't love me" de 15 minutes, épique.

Un sommet est atteint avec "Elisabeth Reed" aux accents jazzy, Duane alman parvient à donner à ses Les Paul le relief que donnait Hendrix à sa Strato mais avec une guitare plus rudimentaire. C'est epoustouflant de richesses de sons, de nuance et de classe.

Le disque s'achève par le très long "Whipping Post" bouillonant qui fait penser au dernier voyage de Duane Allman en Harley.

Certainement le Live le plus classe de son temps.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 un monument, 3 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live (CD)
retrouver cette oeuvre des années après l'avoir "oubliée", c'est un choc renouvelé.
le son de l'Allman Bros est inimitable. Et que dire de ce concert si ce n'est FABULEUX.
Du blues avec des arrangements novateurs, une énergie et un swing de tous les instants, une osmose totale avec un public aux anges.
Le genre de concert auquel on aurait aimer participer.
Et qui prouve s'il en était besoin que Duane Allman était un guitariste de génie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Concert de légende, 1 octobre 2011
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : At Fillmore East (Album vinyle)
Jeunes gens qui cherchez les merveilles blues-rock des 70's, voici un concert formidable donné peu de temps avant que Duane Allman disparaisse. En vinyle, c'est un must!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'INCONTOURNABLE ALBUM DE ROCK., 15 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : At Fillmore East (CD)
il s'agit à n'en pas douter de l'un des plus grand album live du monde si ce n'est le plus grand live jamais gravé par un groupe de rock , clone du "the filmore concerts" sortit en 1992 avec en + une nouvelle version de "Midnight Rider", ceux ci dit si vous ne connaissez pas la première version, précipitez vous sur cette superbe réedition au son extraordinaire, une oeuvre d'art, brrrr, j'en frissonne encore.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Live at the Filmore East
Live at the Filmore East de The Allman Brothers Band (CD - 2004)
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit