Commentaires en ligne 


11 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 l'album "à part", 30 mai 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Muswell Hillbillies (CD)
Chez les Kinks, il y a un "avant" : l'Angleterre, le look dandy, la pop sixties, you really got me, la satire sociale, le village green, Ray avec son sourire en coin accompagnant son frère à la guitare...
Et un aprés : un 5ème membre au clavier, les tournées dans les stades, la pop seventies, les problèmes d'alcool, le starsystem ....
Entre les deux, il y a cet album : Muswell Hillbillies. Il ne ressemble à ni ce qu'ils ont fait avant et ni ce qu'ils feront aprés.
Une sorte de trait d'union entre l'angleterre et les USA, leur prochaine destination. Un retour aux sources du rock donc, un peu comme les Doors ont pu le faire avec "LA Women" et "morrison Hotel" ou les Stones avec "Let it Bleed" et "Beggars Banquet", un peu de country, de Folk, de ballades, des trompettes teintés de jazz new orleans, une trés belle production, bref, un trés grand album de rock que tout amoureux de musique se doit de posséder, même s'il n'est pas fan des Kinks, car ici, c'est autre chose que les Kinks, cet album les emmène beaucoup plus loin, vers une maturité unique et jamais renouvellée. Un pur chef d'oeuvre de simplicité rock.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un autre Kinks, une autre réussite, 19 mars 2012
Par 
Stefan (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Muswell Hillbillies (CD)
Pour leur tout joli, tout neuf nouveau contrat avec RCA (qui succède donc à Pye chez qui tous les albums des Kinks étaient alors sorti), Ray Davies & Co frappent fort. Muswell Hillbillies succède pourtant à une impeccable succession d'albums de qualité supérieure (qui tutoient les Beatles et ridiculisent le reste de la concurrence) et surtout d'un Lola totalement renversant. Faire ne serait-ce qu'aussi bien parait alors un doux songe ô combien inaccessible.

Mécréant que nous étions ! Les Kinks relèvent le défi et le soufflet méprisant qu'ils nous assènent à tout d'un uppercut de Cassius Clay. Parce qu'en plus d'être de d'excellents instrumentistes, les Kinks sont des compositeurs supérieurement malins possédant une incroyable aptitude au renouvellement. Leur melting-pop and blues américano-britannique (un comble pour le plus anglais des groupes de la british invasion), tantôt bouffonnant, tantôt bouleversant, est preuve de l'écrasante injustice subie par un groupe connu pour une poignée de chansons alors qu'ils délivrèrent les perles à la chaîne. Comme sur ce Muswell Hillbillies un poil chaotique... Comme l'est la vie des cette working class ici dépeinte.

Bipolaire et délicieux, larger than life, mais hélas trop méconnu (comme le sont la plupart des albums de ces divins britons), Muswell Hillbillies, album sans le moindre faux-pas, est évidemment chaudement recommandé et vous fera voyager plus qu'agréablement quelque soit la paroisse pour laquelle vous prêchez.

Personnel:
- Ray Davies: chant, guitare, harmonica
- Dave Davies: guitare, choeurs
- John Dalton: basse
- John Gosling: claviers
- Mick Avory: batterie, percussions
- Mike Cotton: trompette
- John Beecham: trombone, tuba
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 parfait, 12 janvier 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Muswell Hillbillies (CD)
Rien a dire: parfait.
Peut être le meilleur album des Kinks, mais certainement pas le plus connu.
A découvrir de toute urgence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 retour de manivelle, 9 octobre 2009
Par 
P. Vero (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Muswell Hillbillies (CD)
On avait laissé les Kinks pas contents dans Lola. Un album qui commercialement a bien marché et leur a permis de retrouver les hauteurs des hit parades. Maintenant qu'ils ont retrouvé leur statut, qu'en faire ?
Eh bien un excellent album, mais différent. Certes on est à nouveau dans la description de l'Angleterre idéale de jadis, mais on parle des Etas unis et on a de la musique de bastringue. On sent une nostalgie triste à la différence des Village green et Arthur pleins de gaieté. On évoque la surcharge pondérale "skin and bone" la prison " holloway jail", l'alcool et la vie compliqué. Certes, on se console avec la panacée britannique " have a cup of tea, Rosalie". Mais cela ne suffit pas : on rève d'ailleurs avec une tristesse indicible, Oklahoma USA est la conclusion.
Et nous avons là encore la plume miraculeuse de Ray Davies, le talent des Kinks.
Mais c'est la dernière fois que cette grace touche tout un album. Des éclairs de ce génie on les trouvera par la suite mais par doses homéopathiques.
Des opéras ratés, des Cd avec quelques titres, un Cd de Ray Davies en solo en 2008 où on retrouve par ci par là the davies magic touch, mais après cet album, ce n'est plus la même chose.
Voilà c'est la fin de la saga des Kinks. La suite n'en vaut sans doute pas la peine.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Belle réédition, 18 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Muswell Hillbillies (CD)
Sur l'album original, rien à dire, c'est un must et un classique pour qui aime les Kinks , rien à jeter, que des incontournables !
Le CD bonus est intéressant avec deux titres totalement inédits (Lavender lane et l'instrumental Queenie) et des versions alternatives intéressantes de Cuppa tea et Uncle Son. Le reste l'est moins ou déjà connu.
Mountain woman et Kentucky moon, initialement inédits figuraient déjà sur la précédente version CD. La démo Nobody's fool sortie en pirate vaut également le détour.
Le package et le livret sont très réussis avec beaucoup de photos d'époque (même sur les CD) dont certaines inédites, lyrics et articles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN DIAMANT, 3 mars 2008
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Muswell Hillbillies (CD)
un parfait bijou de la Pop (avec majuscule...) anglaise.
A ecouter et reecouter, c'est fin ,frais, classieux, plein de double sens, et d'une qualité musicale qui laisse pantois.
INDISPENSABLE, même à titre culturel....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Le blues des comptoirs, 27 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Muswell Hillbillies (CD)
Cet album marque un double tournant pour les Kinks, qui viennent de changer de maison de disques : c’est le premier à avoir une production et un son plus américain (les USA sont devenus leur nouvelle patrie, leur échec étant permanent en Grande-Bretagne depuis quatre ans) et c’est leur dernier authentique chef-d’œuvre.
Album chéri des fans, MUSWELL HILLBILLIES fait l’amalgame (comme son nom l’indique) entre leurs origines et la mythologie du Far West propulsée au Nord de Londres. De la country anglaise, quoi ! S’accouplant avec une section de cuivres, les Kinks focalisent les morceaux sur la lutte des classes et la pauvreté ouvrière (HERE COME THE PEOPLE IN GREY), les difficultés de la vie moderne (20TH CENTURY MAN, COMPLICATED LIFE) et la condition humaine des travailleurs (l’incroyable ALCOHOL, un de leurs plus grands chefs-d’œuvre). Adoptant un ton qu’il n’a pas besoin de beaucoup forcer (celui de l’alcoolique des basses couches qu’il est devenu !), Ray se montre plus crédible que jamais dans le propos, mais a perdu en mélodicité. Plusieurs de ces morceaux se basant sur des grilles blues (HOLLOWAY JAIL, SKIN AND BONE), ce qui n’est jamais un hasard. Mais le style rétro et mélancolique inhérent à Ray Davies prend le dessus et le résultat donne ce grand disque triste mais superbe.
Tops : ALCOHOL, 20TH CENTURY MAN, HOLLOWAY JAIL, HOLIDAY, MUSWELL HILLBILLIES, COMPLICATED LIFE
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 god save the kinks !, 24 octobre 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Muswell Hillbillies (CD)
Un dernier disque et puis s'en va, le dernier bon album des Kinks entre leur période de pop raffinée made in England et leur hard rock lourding aux USA.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Inoubliable dernier soupir., 1 octobre 2010
Par 
JEAN-CLAUDE "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Muswell Hillbillies (CD)
Après avoir fini l'ère Pye Records sur un Percy nous laissant quelque peu sur notre faim, les Kinks signent chez RCA et publient, en novembre 1971, ce Muswell Hillbillies. Il n'échappe pas à la règle des albums à thème, genre dans lequel le groupe anglais s'est engouffré avec plus (Arthur et Lola notamment) ou moins (Percy) de réussite dans ses trois travaux antérieurs. Le thème requis pour alimenter Muswell Hillbillies (Muswell Hillbilly est le nom du quartier du nord de Londres qui a vu grandir les demi-frères Davies et où le groupe s'est formé) porte sur les réalités du monde contemporain (Acute Schizophrenia Paranoia Blues), les affres de la rénovation urbaine (20th Century Man, Here Come The People In Grey et Muswell Hillbilly) en vogue dans l'Angleterre des années 70 (que Davies avait déjà abordé dans The Kinks Are The Village Green Preservation Society) ainsi que sur la vie familiale (Have A Cup Of Tea, Uncle Son), sur la vie tout court, déprimante, précaire, et ses inéluctables échappatoires (dramatiques comme Alcohol, évasifs comme Holiday), de la classe ouvrière d'alors. Fidèle à son écriture, Ray Davies se montre satirique, drôle et inspiré. Son sarcasme est toutefois teinté de beaucoup d'affection, de tristesse, de frustration, de résignation (la ballade Oklahoma U.S.A est très touchante) et de désespoir (Holloway Jail). Mélange de music-hall trempé dans du jus typical british et de racines américaines folk/country (Muswell Hillbilly et notamment, un très bon 20th Century Man), cet album est excellent et se positionne incontestablement comme le dernier disque fabuleux de ces Kinks d'anthologie, ceux-là même qui ont enflammé le rock, de Face To Face au LP qui nous concerne (exception faite de Percy). Ray Davies est à son apogée lyrique. Les Kinks au sommet de leur art. C'est sans conteste l'ultime chef d'aeuvre du groupe et indéniablement le dernier soupir de Raymond Douglas Davies, dit Ray Davies. Il est mémorable, c'est un événement majeur qui marque la fin d'une époque. Ne vous en privez surtout pas, car ce qui suit....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bla, bla, bla..., 24 novembre 2011
Par 
B. Thierry "Ouam" (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Muswell Hillbillies (CD)
Les commentaires sont parfois longs et soporifiques. C'est le cas pour ceux dédiés à cet album. Je ne suis pas sûr qu'il s'agisse d'un disque de Rock plutôt que d'un album de musique populaire joué par un groupe de Rock. C'est peut-être là sa plus grande qualité. C'est un des excellents disques des Kinks et de Ray Davies, mais c'est bien loin d'être le dernier,à vous de voir...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Muswell Hillbillies
Muswell Hillbillies de The Kinks (CD - 2004)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit