undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles17
4,5 sur 5 étoiles
Format: DVDModifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

100 PREMIERS RÉVISEURSle 2 janvier 2016
J'avais acheté ce DVD après avoir vu Page & Plant en concert. Cela devait être en 1998....Et pour l'avoir revisionné récemment, je dois avouer avoir été agréablement surpris par la qualité de ce DVD dont je ne me souvenais plus guère. Le mariage de la musique de Led Zeppelin avec l'Orient apparait des plus naturelle, d'autant que le groupe n'en était pas à son coup d'essai, puisque "Kashmir" sur "Physical Grafitti", que l'on retrouve ici, puisait déjà à la même source d'inspiration.

C'est bien réalisé, l'image est le son sont impeccables. Page demeurait encore un remarquable guitariste au jeu très sûr. très impressionnant !. Le moment le plus envoûtant reste certainement le concert donné en plein air, au milieu de la foule où, sur le titre "The Truth Explodes", on retrouve un peu de la folie et de la magie qui animait le Led Zeppelin de la grande époque. Seul bémol du DVD, la reprise orientalisée de "Black Dog", figurant dans les bonus et qui ne prend pas du tout...Dommage !
22 commentaires1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dix ans après la sortie de l'album live sorti en 1994, le projet de Jimmy Page et Robert Plant, respectivement guitariste et chanteur de Led Zeppelin, se met en marche de nouveau pour sortir un DVD live du même nom No Quarter qui montre les deux anciens du Dirigeable reprendre des chansons mythiques du groupe. Dérogeant quelque peu au principe exclusivement acoustique de l'émission « MTV Unplugged » Jimmy Page et Robert Plant nous ont gratifiés en 1994 de versions revisitées et arabisantes de certains des grands classiques de Led Zeppelin. Ils étaient accompagnés pour l'occasion du London Metropolitan Orchestra et d'une formation de musiciens nord-africains. Après la sortie du format CD on était en droit de s'attendre à une sortie DVD digne de ce nom... C'est chose faite, ainsi nous pouvons célébrer à nouveau la grâce de cette soirée sur notre support préféré. Plusieurs configurations nous sont proposées au fil des images : Jimmy Page et Robert Plant en situation avec des musiciens nord africains dans une médina et sur un souk marocains « City Don't Cry » ou « Wah Wah » composés pour l'occasion la base rock du groupe filmée dans la lande galloise propice aux légendes, des versions purement acoustiques de certains morceaux, électriques pour d'autres, avec l'apport de l'orchestration classique londonienne et l'ensemble folklorique égyptien. La musique de Led Zeppelin prend ici une nouvelle dimension, mêlant admirablement les influences historiques du groupe : du rock, du blues, de la folk, saupoudrés d'une touche de musique médiévale. Et finalement, Jimmy Page à la guitare acoustique, c'est une grande leçon de musique, autant que lorsqu'il a sa Les Paul en main ! Robert Plant n'est pas en reste, il parvient à réinventer vocalement des morceaux qu'il vit littéralement, tels « Since I've Been Loving You », blues torride, et un « Kashmir » aux sonorités plus que jamais moyen-orientales, temps forts incontestables de cette fabuleuse soirée. Les musiciens qui accompagnent nos deux protagonistes Led Zeppelin sont tout à fait pertinents, avec une mention spéciale au bassiste Charlie Jones, très technique, et au batteur Michael Lee, carrément endiablé. En ce qui concerne les bonus de ce DVD live, nous avons droit à une interview de Jimmy Page et Robert Plant, qui nous éclairent sur la genèse de ce projet, à une version inédite de Black Dog enregistrée pour les « ABC American Music Awards » au clip étrange de « Most High » extrait de « Walking Into Clarksdale » et à un montage d'images filmées lors de l'escapade au Maroc. Si aucune grande nouveauté n'est proposée ici, on regardera néanmoins avec grand plaisir cette illustration imagée de l'album sorti en 1994. Au niveau du son, c'est un véritable festival auquel nous avons droit. Si un excellent mixage 5.1 est proposé, il faudra se tourner vers la piste DTS pour que toutes les subtilités musicales prennent leur ampleur dans vos enceintes... chaque note attire l'attention et le formidable jeu de Jimmy Page prend alors une autre dimension. La voix de Robert Plant est bien mise en avant et on ne peut qu'en apprécier l'extrême profondeur. Quant à l'orchestre, c'est un déluge... les violons, les percussions, les choeurs, tout y passe. Le contraste est alors assez impressionnant entre un « Since I've Been Loving You » dépouillé et mixé si finement avec un « Kashmir » faisant exploser les décibels. Un sublime concert d'anthologie qui marquera sans nul doute les esprits.
review image review image
0Commentaire4 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2009
Que de l'admiration pour ces vieux de la vieille qui, surtout R Plant, continuent leur parcours musical avec un plaisir évident, et en toute simplicité. Je les ais vus en 95 aux Eurocks, avec toute la smala marocaine et égyptienne présente sur le dvd, sauf la chanteuse je crois. Eh bien de 18 à 50 ans et plus, c'était la folie dans le public. Et le Robert, tellement simple et sympa, heureux d'être toujours là, de chanter, enfin, je souhaite à tous les musiciens de vieillir aussi bien! Et de faire de l'aussi bonne musique. Quand au mélange des musiques du monde, voilà la mondialisation qui fait du bien aux oreilles! N'en déplaise aux grincheux intégristes et xénophobes!
0Commentaire15 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il y a quasiment 20 ans, au cours de l'année 1994, soit environ 15 ans après le dernier concert de Led Zeppelin à Knebworth, la firme MTV approche Robert PLANT et Jimmy PAGE (pas John Paul JONES ?) en vue de tester l'idée d'une contribution à la série "Unplugged" qui voit les groupes "rock" délaisser l'électricité pour une approche plus organique et en tout cas plus acoustique de leur répertoire (cf. en particulier l'admirable 'Nirvana - Unplugged In New York').

PLANT et PAGE, qui n'ont pas tout-à-fait rompu les ponts après la dissolution de Led Zeppelin consécutivement au décès fort malvenu du batteur John BONHAM, embarquent ensemble pour un projet qui les verra revoir les classiques les plus "ethno-folk" de Led Zeppelin, ajouter de nouvelles compositions et d'une manière générale proposer à tous une magnifique émission télé doublée d'un beau CD (cf. 'No Quarter (Unledded)').

Dans cette version DVD diffusée en 2004 à propos de laquelle je fais ce commentaire, ce sont 90+ minutes de musique qui sont proposées, sans compter les "extras".

Le DVD propose 5 décors : le pays de Galles (forêt et carrière d'ardoise), Marrakech (souk et villa) et scène intime en occident, avec public assis.

Aidés d'un grand nombre de musiciens folk ou rock, dont Porl THOMPSON (ex-The Cure 1984 - 1992) à la basse, plus le London Metropolitan Orchestra (cordes, cuivres), un ensemble cordes / percussions / flûte égyptien, ou encore un quatuor gnawa, la paire PLANT / PAGE en grande forme, revivifiée, revisite son répertoire et compose des nouveautés.

PAGE & PLANT ne proposent heureusement pas 'Dazed & Confused' mais des chansons relativement peu connues si l'on excepte 'Since I've Been Loving You' ou 'Kashmir'. Groupe sans single, Led Zeppelin n'en a pas moins collectionné la matière à tubes, et n'a que très rarement étoffé ses albums de "fillers".

PAGE développe sa moue particulière (et agaçante) qu'on ne lui voyait pas dans 'The Song Remains the Same' ou 'Led Zeppelin', mais qui est beaucoup plus présente pour 'It Might Get Loud' ou 'Celebration Day (2 CD + DVD Digipack Format DVD)'. C'est la moue de la photographie de l'enveloppe de ce DVD. Ceci dit, quelque engin à cordes dont il se munisse (un, deux ou trois manches), il fournit de l'extraordinaire. Et sans archet !!

Quant à Robert PLANT, il n'est plus totalement dépoitraillé, mais en tout cas en très bonne forme vocale et particulièrement souriant.

Tout est pertinent et très bien interprété mais, à titre personnel, ce sont les séquences "orientales" qui m'impressionnent le plus, et en particulier les enregistrements avec les gnawas (que regardent des jeunes filles sans voile) et les trois sélections finales dont 'Kashmir' qui mêlent - entre autres - cordes occidentales et orientales. A ce sujet, il est bon de souligner la performance du batteur, Michael LEE (1969-2008), évidemment moins puissant et impressionnant que John BONHAM, mais pour autant très remarquable.

Mais la version de 'When The Levee Breaks' au Pays de Galles est également magnifique.

Un très très bon moment face à la télé, même si on peut regretter que JPJ - qui l'a mal vécu - ait été laissé de côté !

Dans les extras, on a une interview de JP et RP dans la rue à Londres, entrecoupée d'extraits choisis du show, une version enregistrée "live" mais pas en public de 'Black Dog' (en quintette électrique plus deux didgeridoos !!) ainsi qu'un clip vidéo d'une collaboration PAGE / PLANT tournée par J.-B. MONDINO (ou bien un copieur patenté) et extraite de l'album 'Walking Into Clarksdale'.
22 commentaires2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2003
à l'époque ( années 70 ), j'étais plutôt fan de Deep Purple.
j'avais essayé Led Zep mais sans accrocher.
et puis l'an dernier, j'ai enregistré cette video sur Canal Jimmy.
j'en suis tombé sur le Q.
c'est beau, beau, beau ... un régal pour les yeux et les oreilles. un son exotique qui va crescendo.
à posséder ab-so-lu-ment !!!
0Commentaire18 sur 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2004
Qui mieux que Jimmy Page et Robert Plant auraient pu rendre hommage au répertoire exceptionnel de Led Zeppelin? Personne!
Aussi Jim et Bob ne se contentent pas de saluer leur propre répertoire mais ils le revisitent avec une hallucinante modernité. Pas de place pour la nostalgie! Juste l'imagination et le talent d'utiliser tout à tour la musique celtique et arabo-africaine pour réinventer des compositions brillantes. Les irradier d'une puissance efficace.
« No quarter » qui ouvre cet opus vidéoscopique ainsi que « Friends » et « Kasmir » qui le clôturent sont les exemples les plus significatifs de cette réussite de ré orchestration. Il y a de la somptuosité soutenue par la voix toujours haut perchée, caressante ou agressive de Robert dans ce dvd. Et de l'élégance aussi avec les guitares de Jimmy, l'autre virtuose aux côtés de Hendrix. « What is and what should never be », « The battle of ever more », « Gallows pole », « Nobody's fault but mine », « Since i've been loving you » en sont de riches et vibrants témoignages.
0Commentaire15 sur 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2005
Que dire : ça ne frise pas le génie : c'est en plein dedans.
C'est Grandiose, Somptueux, du Grand ART.
Pas besoin de débauche de décibels ni de kiloWatts lumineux.
On atteint ici la perfection, la Référence à l'état pur.
Eh, les jeunes, prenez-en de la graine !
0Commentaire10 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2014
Quel son! Quelle prestation! Ce DVD est grandiose. Tous les musiciens prennent leur pied, cela se voit et s'entend. Achetez-le.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2015
Dvd acheté chez M+L ; envoi rapide et soigné mais ne correspondant pas à l'annonce qui stipulait " Dvd lisible en zone 2 " ( Europe ) alors que le produit reçu portait la mention " Warner vision AUSTRALIA code région 4 " ( impossible à lire sur les lecteurs européens non dézonés ) . Article renvoyé et apparemment remboursé hors frais d'envoi .
11 commentaire1 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2004
Une retrouvaille du troisième type que cet album... Plant / Page (presque) comme au bon vieux temps avec Robert Plant qui chante (presque) toujours aussi haut en alliant plomb et plume,rock et poésie, et Page (presque) toujours aussi fin et rock dans son jeu... avec eux, 2 "jeunes" qui montent à la batterie et à la basse, et du vrai son oriental pour servir au mieux les desseins made in Marrakech de ce duo hors norme... très très très bon
0Commentaire6 sur 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

32,05 €