undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:14,28 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ils avaient beaucoup de chance les spectateurs du festival de Cully (1) ce soir de mars 1991, le saxophoniste Barney Wilen (1937-1996) et le pianiste Alain Jean Marie sont en état de grâce. Ils nous délivre une superbe musique très mélancolique. Toutefois pas le temps de rêver car leur musique inventive et passionnante nous garde l'esprit (et les oreilles) en éveil, comme l'excellent solo d'Alain dès le début du concert. Quelques grands standards comme "Round midnight" ou "No Problem" où l'interprétation de Barney est magnifique. Un soprano évanescent sur "I am a fool to want you" léger comme une plume. Un "Afternoon in Paris", clin d’œil à une des premières apparitions discographiques de Barney en 1956 aux côtés de John Lewis. Barney, à la carrière erratique, a renoué en 1987 avec le jazz et un succès relatif en compagnie (déjà) de Alain Jean Marie. Pour une sélection discographique voir la récente chronique de Pedro concernant le CD French Ballads.

Dreamtime est un très bel album à l'excellente prise de son, avec un packaging soigné. Faites vous plaisir pendant qu'il en reste!

_____________________
1) en Suisse. Ce festival en est maintenant à sa 31e édition.
55 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 17 décembre 2010
Je connaissais une autre pochette pour ce disque mais c'est bien de celui ci qu'il s'agit, un concert donné le 23 mars 1991 entre le saxophoniste Barney Wilen et le pianiste Alain Jean Marie.
"Dreamtime est un disque de musique de chambre, musique complice en duo avec les choses de la vie, en duo avec la poésie et le passé", c'est ainsi qu'Emilie Lucas signe les notes de pochettes.
Nous sommes effectivement ici assez proche de la musique de chambre, le répertoire est composé en partie de classiques du jazz : le "No Problem" de Duke Jordan, "Afternoon in Paris" de John Lewis, mais les morceaux pourraient tout aussi bien s'appeler "sonate pour piano et saxophone" tant il règne sur ce disque une ambiance intimiste (quelques fois nostalgique) qui est souvent l'apanage des enregistrements classiques.
Mais peu importe entre le pianiste et le saxophoniste le courant est tout de suite passé, leur duo font preuve d'une grande maitrise et l'on sent qu'ils ont l'un pour l'autre beaucoup de respect.
Cette rencontre est d'une grande intensité et peut sans rougir se placer à coté du sublime "Toots Sweet" qui réunit Lee Konitz et Michel Petrucciani.
22 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2014
t y yu yu tyg df fr hy i ui yt i io yh u i uyg yui uyhkiuiu okl
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

15,65 €
10,77 €
21,97 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)