undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles27
4,6 sur 5 étoiles
Format: Album vinyle|Modifier
Prix:19,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

TEMPLE DE LA RENOMMEEle 11 février 2007
A ce stade de leur carrière musicale, les WHO étaient en train de tout perdre. Détruire tous les jours sur scène leur matos les ruinaient et leur public commençait à foutre le camp. De mauvais jours en perspective.

Pourtant, toujours aussi irrévérencieux, ils enregistraient "The Who sell out". Cet album, à crever de rire pour les jngles et péchu pour la musique, vaut vraiment le coup. Ils sont bons, leur musique est bonne, leurs idées sont bonnes.

Il manque juste deux choses : la saturation éléctrique que seules peuvent restituer leurs prestations sur scène et l'unité que procure un "concept" album. Le problème sera résolu, un peu plus tard, par "Live at Leeds" et "Tommy".

Au moment où sort "The Who sell out", ils sont déjà en route vers la gloire mais ne le savent pas encore.
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juillet 2004
Le meilleur album des who, en effet. Beaucoup préfèrent "Who's next", qui est aussi excellent, mais celui-là , outre d'évidentes qualités mélodiques, montre un foisonnement créatif peu commun doublé d'un humour ravageur. Mélodies ciselèes, instruments éclatants, arrangements magnifiques. Faux-jingles et fausses-pubs désopilants et très bien faits. Entre Zappa et les Beach Boys tout en restant ultra-British. Un chef-d'oeuvre
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Décembre 1967. Nous sommes à la fin d'une année qui aura été très fertile en production d'albums de très grande qualité. Les Who y vont de leur album concept aux instrumentations psychédéliques avec leur troisième disque The Who Sell Out. Le R'N'B' qui caractérisait les deux premiers albums, My Generation et A Quick One est mis de côté. Trop méconnu à mon sens, cet album visionnaire est très original, subtil, très bien structuré, drôle, voire délirant. Le son est superbe. Il faut savoir qu'à cette époque de leur carrière les Who commençaient à nous les casser tout comme ils cassaient leur matos à la fin des concerts et n'en avaient que foutre du public. Dans ce contexte, oser un disque comme The Who Sell Out dans lequel les 13 chansons alternent avec des faux jingles publicitaires, c'était pousser le bouchon encore un peu plus loin. Ils l'ont pourtant fait. De ton pop, The Who Sell Out recense quelques belles réussites : Armenia in The Sky, Mary Ann, Silas Stingy, I Can See For Miles, Melancholia, Tattoo, Rael... Mais le disque, en 1967, est passé à côté du succès. Il est vrai que dans la même année sont sortis Rubber Soul, Revolver des Beatles, Aftermath des Stones, Face to Face des Kinks... Pour moi, ce n'est pas le meilleur des Who (j'ai toujours une nette prédilection pour Who's next et Tommy). Mais je dois dire toutefois que plus je l'écoute et plus je l'apprécie pour son son et son originalité créative. La pochette l'indique bien dans un style graphique pop-art : les Who vendent tout. Fallait oser, les gars ! Fallait oser...Y'a du Zappa la d'dans !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2003
La pochette est splendide, les compositions incroyables (Odorono, Tatoo etc...),les breaks de batterie tombent en cascade, la basse est inventive et Townshend se découvre grand guitariste. De plus, les bonus tracks sont du meme niveau que l'album original. Un des dix plus grands albums de l'histoire du rock. Indispensable...
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2004
C'est incroyable à quel point un groupe peut toucher la perfection...
Cet album est un condensé de pures merveilles : Melancholia, tattoo, Mary Ann...
Il me semble que passer à côté serait une faute grave pour tout amateur de rock comme on en fait plus.
Moins connu que Who's Next il n'en a que plus de charme.
Un chef d'oeuvre à acheter les yeux fermés...
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2004
Cet album concept est une perle rare et méconnue : très bien structuré (il reprend des jingles et des pubs de la BBC/Radio One/RadioLondon de l'époque), offrant un songwriting superbe et quelques délires typiquement Who. Si vous voulez apprendre à connaître les Who dans ce qu'ils ont fait de plus concis et subtil, ce disque est pour vous ! Le son est magnifique.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 27 février 2014
Et voici le premier vrai chef-d’œuvre des Who. Publié la même année que le SGT PEPPER des Beatles, SELL OUT est l’un des premiers albums-concept (et non pas concept-album, car il ne raconte pas UNE histoire) qui ait été créés. Rois de la dérision, les Who ont pensé cet album comme une émission de radio et ont relié les morceaux par de faux jingles plus drôles les uns que les autres, devenant ainsi les authentiques Monty Python de la pop music !
Ceci pour le concept. Mais les morceaux… Entre ces intermèdes humoristiques se glissent quelques unes des plus belles chansons du rock anglais des 60’s, pas moins. Pete Townshend s’est surpassé, créant des mélodies à la beauté délicate (TATTOO, OUR LOVE WAS, CAN'T REACH YOU), aux choeurs pastoraux dignes des Beach Boys (SUNRISE). Mélangeant dérision et harmonie comme personne, les Who parviennent avec MARY ANN WITH THE SHAKY HAND à créer un morceau sublime aux influences latines (et à la mélodie superbe) qui n’est rien d’autre qu’une ode à la branlette ! Et que dire de I CAN SEE FOR MILES ? Avec sa puissance calculée et sa tension insoutenable maintenue jusqu’à l’explosion du refrain, il fait partie de leurs plus emblématiques morceaux (et de leurs plus gros hits) et vient corroborer la thèse que SELL OUT est bel et bien un must absolu.
Tops : I CAN SEE FOR MILES, TATTOO, MARY ANN WITH THE SHAKY HAND, CAN'T REACH YOU, SUNRISE, SILAS STINGY
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 9 décembre 2013
Pas l'album le plus connu des Who et pourtant il fait invariablement partie du top 3. On peut considérer cet album comme un brouillon de "Tommy": le style de Townshend en tant que compositeur y est totalement mais aussi chaque membre du groupe a idéalement trouvé sa place et chacun s'est trouvé en tant que musicien (là encore, Townshend, pas des moindres). Egalement, on retrouvera des passages de "Rael" dans "Tommy". Alors brouillon certes mais dans le bon sens du terme. Car si "Tommy" peut paraître comme une œuvre ambitieuse mais aussi prétentieuse (opéra rock, tout de même...), ici, le concept de radio est marrant, jingles ou fausses pubs entre les morceaux, et surtout, Townshend se contente de composer des morceaux pop rock. Et là, c'est l'évidence: l'album est riche de morceaux variés et bien écrits, dans une veine cependant propre au groupe. Bref, les Who sonnent ici pleins et pertinents, ce qu'on peut appeler un sommet créatif. La version Deluxe est bien garnie en bonus conséquents et fort intéressants, proposant également, sous une très bonne remasterisation, l'album en versions stéréo et mono. Justifiées, ces deux versions, la stéréo nous délectant des délires sonores psychédéliques propres à l'époque et à l'album, la mono lui préférant une version plus brute, en pleine face, brutalité toujours importante dans l'œuvre du quatuor. Un superbe album et une superbe réédition.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juillet 2004
Je n'ai jamais entendu un disque aussi original !! Un album concept grandiose (tout est dit dans le titre, les Who vendent tout !) sur le thème de la publicité rigolote, avec mixages impeccables, extraits radios, petits passages Jazzy etc. Le génie est bien là, ancré dans chacun des 23 morceaux proposés sur ce compact-disc. Je citerais quand même, en particulier « Armenia City in the Sky », « Tatoo », « Silas Stingy »... tout en finesse. Et puis il y a un titre un peu curieux, « Hall of Moutain Hill », où les Who revisitent Edvard Grieg, version Rock 'n' Roll... « The Who sell out » est l'un de ces albums tellement riches que l'auditeur peut y faire de nouvelles trouvailles au fil des écoutes... En conclusion, du très grand Who, parfait au niveau de la production et des instruments, en ces temps bénis où Keith Moon n'en faisait pas « trop » avec ses fûts.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Que voilà un commentaire pas très bien parti. La dizaine d'internautes qui ont déjà donné leur avis attribuent tous sans exception la note maximale à ce « Who sell out » et moi je le trouve pas si génial que ça.
Les Who, c'était un immense groupe de scène, qui a publié de grosses poignées de singles géniaux (qu'on ne retrouvait pas toujours surs les albums) et qui a généralement perdu son temps en studio en enregistrant des 33 T.
Les Who, c'était la violence faite musique, emmenés par les moulinets du RiffMaster Townsend, les performances physiques de Daltrey, le cabossage en règle des fûts par Moon et les énormes paluches d'Entwistle qui faisaient vrombir sa basse.
Ici, rien de tout cela. « Sell out » est un concept-album, le premier d'une longue série qui finira par enterrer leur crédibilité. Même si le concept est génial et visionnaire, centré sur la publicité qui s'immisce sournoisement dans tous les faits et gestes de notre vie. Mais Townsend est un type suffisamment doué pour écrire des morceaux sur le sujet sans avoir recours aux (drôles de) fausses pub qui finissent par parasiter la musique, même si c'était le but recherché. Et Townsend avait raison, quand on voit maintenant tous les groupes, du plus inconnu aux plus grosses têtes d'affiche, qui avant une tournée, cherchent d'abord des sponsors avant de réfléchir à la set-list qu'ils proposeront tous les soirs. Et même si ces intermèdes sont assez réussis, les publicitaires ont souvent réussi à faire encore mieux ... involontairement (« Mammouth écrase les prix », fallait quand même oser).
Les chansons du 33 T original (les treize premiers titres de cette réédition Cd) sont quasi toutes de facture pop. Et même s'il y a de superbes réussites (« Armenia ... », « Mary Ann ... », « I can see for miles » et « Rael » dans lequel on trouve le thème musical et les gimmicks qui seront la base de « Tommy »), Townsend a dans le format strictement pop fait beaucoup mieux (« The kids are alright », « Pictures of Lily », « Behind blue eyes », ...). Et « Sell out » est un ton en-dessous de ce que faisait la concurrence anglaise dans le même registre et à la même époque, les Beatles de « Rubber soul » et « Revolver », les Stones d' »Aftermath », les Kinks de « Face to face ».
Quand à la dizaine de bonus de cette réédition, il s'agit de fonds de tiroirs (et même si ce qu'on trouve au fond des tiroirs des Who est souvent meilleur que ce que d'autres mettent en vitrine) beaucoup plus rock et rentre-dedans et qui dénotent avec les fines compositions du 33 T initial.
« Sell out » n'est pas forcément le meilleur disque studio des Who (perso, c'est le tardif et violent « Who's next » qui reçoit mes suffrages). Et par bien des aspects, c'est une oeuvre « à part » dans leur discographie.
Rigoureusement indispensable ? Hum ... Oui, si l'on a déjà « Who's next », « Live at Leeds », et une bonne compilation de leurs 45 T.
22 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)