Commentaires en ligne 


60 évaluations
5 étoiles:
 (49)
4 étoiles:
 (7)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


126 internautes sur 129 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un pur moment de Grâce...
Au grand classique "quel disque emmèneriez-vous sur une île déserte", on est souvent bien embarassé pour répondre. Comment peut-on décemment faire un choix entre "Nevermind", "Sgt Pepper", "IV", "A Night at the Opera" et tant d'autres ? Impossible de se décider la plupart du temps, tout dépendant tellement de l'humeur du...
Publié le 16 mars 2006 par Client d'Amazon

versus
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Satisfait.
Ce n'était pas pour moi. Apparemment, la personne en est satisfaite. Et je ne peux donc rien ajouter de plus. Désolé.
Publié il y a 3 mois par DanT


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

126 internautes sur 129 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un pur moment de Grâce..., 16 mars 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
Au grand classique "quel disque emmèneriez-vous sur une île déserte", on est souvent bien embarassé pour répondre. Comment peut-on décemment faire un choix entre "Nevermind", "Sgt Pepper", "IV", "A Night at the Opera" et tant d'autres ? Impossible de se décider la plupart du temps, tout dépendant tellement de l'humeur du moment, de l'avancée de notre culture musicale ou de ce que l'on a mangé la veille au soir...
Mais pour moi, et depuis maintenant bientôt 8 ans, la réponse est invariablement la même : s'il ne devait en rester qu'un, cela serait sans l'ombre d'un doute ce chef d'oeuvre qu'est "Grace", de Jeff Buckley. Un ami a pris pour habitude d'offrir, très souvent, son livre-culte afin de le faire découvrir. J'aimerais pouvoir me permettre de faire de même avec ce disque.
Je l'ai découvert un peu par hasard, par un beau jour d'hiver 1998, en déambulant dans le rayon rock d'une Fnac. Ce qui m'a décidé à l'acheter, cela peut paraître con, mais c'est tout simplement cette pochette. Je ne saurais dire pourquoi, je ne me souviens même plus comment, mais cette photo m'a tout de suite hypnotisé. Le disque et son contenu était alors accessoire. Je ne savais pas ce qu'ils allaient révéler, hésitant entre un crooner mielleux ou le nouveau génie de la Country Music.
Et je dois avouer que sur le plan de l'écoute je n'ai pas été déçu.
La toute première fois, on est complètement pris au dépourvu, ne sachant trop quoi penser de cette avalanche de murmures et de cris, de calme et de tempête, d'émotion hurlée et de violence contenue. On en ressort lessivé, complètement désorienté, mais avec une seule envie : le réécouter encore.
Et encore...
Et encore...
Je ne me suis jamais drogué, mais je suppose que le processus est similaire : on finit par devenir accro sans même sans rendre compte. Le disque ne quitte plus la platine et tourne en boucle dès lors que l'on se trouve dans la pièce.
"Mojo Pin", "Grace", "Dream Brother", "Lover you should've come over"... Un véritable labyrinthe sonore et mélodique, un enchevètrement de cordes, une tessiture de voix unique sur 5 octaves... Des morceaux exigeants, qui se révèlent un peu plus à chaque écoute...
"Lilac Wine", "Hallelujah", des reprises si habitées, une voix si pure et cristaline qu'on ne peut s'empêcher de se laisser submerger par l'émotion, et à l'occasion écraser une petite larme.
"Grace" est le seul et unique album studio de Jeff Buckley, qui trouvera la mort en 1995 dans les eaux du Mississipi trois ans après la sortie du disque. 22 ans jour pour jour après le décès de son père, Tim Buckley, autre musicien de génie. Le premier avait 30 ans, le second 28, et ils ne se sont pour ainsi dire jamais connus. L'histoire est parfois prise de bégaiement, et on ne peut que la maudire tant force est de constater l'étendue du gachis.
10 ans plus tard que serait-il advenu, combien de bijoux nous aurait-il encore ciselés ? Nous ne le saurons hélas jamais.
Ne reste qu'un testament, gravé à jamais dans l'histoire de la musique.
Un instant de grace comme on n'est pas près d'en revivre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Instant masterpiece, 20 décembre 2007
Par 
Benjamin Labarthe-Piol (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
C'est comme ça que les américains appellent un chef d'oeuvre. Premier album, le seul véritable en fait, de Jeff Buckley avant sa mort tragique et un chef d'oeuvre en forme d'hommage. Buckley, c'est avant tout une voix hors du commun posée sur des compositions, des textes et une guitare déchirante. Que dire de plus de cet album dont les moindres titres ont été décrits et explorés dans les moindres recoins. Ce disque est bien sûr une pure merveille et l'aspect un peu suranné par le temps de 'Hallelujah' n'y fera rien pour altérer sa magistrale beauté. Un album à posséder, indispensable, de très loin.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Au-delà de la musique!, 25 décembre 2003
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
Soyons direct: cet album est tout simplement un TRES GRAND ALBUM!
Pas une chanson n'est à jeter, pas une! S'il n'y avait qu'un CD à acheter de Jeff, c'est bien celui-ci.
Si vous ne le connaissez pas encore, je vous envie!
Dès la première écoute, la voix du petit prodige vous terrasse :douce, chargée en émotion ( cf "Hallelujah" qui vous hantera à vie, ou bien encore "lover, you should've come over" moins connue mais toute aussi belle) et qui part dans les aïgus avec une facilitée déconcertante (je pense aux envolées lyriques concluant "mojo pin" et "grace"...faites gaffe à vos fenêtres!!!).
La construction même de l'album est prodigieuse. A des chansons calmes comme "lilac wine" (à la puissance cinématographique étonnante) ou "corpus christi carol", succèdent respectivement des chansons plus nerveuses comme "so real" (aux arrangements hallucinants) ou "eternal life" (petit bijou s'il en est!) sans pour autant constituer une oeuvre éparse.
Car au-delà de la voix somptueuse et des mélodies brillantes, c'est bien l'étonnante homogénéité et densité de l'oeuvre qui vous frapperont!Impossible en effet une fois le CD lancé de ne pas l'écouter jusqu'au bout!
Et du début à la fin... le même plaisir: intense!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Etat de grâce, 4 juin 2007
Par 
Lester Gangbangs - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
Évidemment, dès qu''apparaît cette voix d''une irréelle beauté, on ne peut s''empêcher de voir se profiler l''ombre de son père Tim. Tout comme son géniteur (qu''il n'a pas connu), Jeff Buckley a une approche à contre-courant par rapport à ce qui se fait, qui « marche ». Les Buckley n''en font qu''à leur tête, indifférents aux modes qui passent. Leurs points communs s''arrêtent là, leurs univers musicaux sont bien différents.

« Grace » tire son inspiration de la country, du folk, du blues, transfigurés par les arrangements dénudés des morceaux et une interprétation vocale exceptionnelle. Les deux merveilles (entre autres) que sont la reprise de « Hallelujah » de Leonard Cohen et « Corpus Christi Carol » contribuent à enrober ce Cd d''une sorte de mysticisme religieux, et Jeff Buckley invente la soul d''une ère nouvelle.

Hors du temps et des modes, « Grace » est un des plus beaux Cds de rock jamais gravés.

Malheureusement sans suite ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un brin de tristesse, 3 septembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace - Nouvelle Edition (Inclus 2 CD + DVD) (CD)
Comment peut-on égaler un tel chef d'oeuvre de beauté en ce début d'années 90? Aucun... A l'image de son père Tim Buckley, Jeff était un artiste grave, intense, à la voix de velour et aujourd'hui disparu de notre monde. Une réédition pour ses 10 ans était nécessaire pour cet homme, cet amoureux de la France et de Piaf, un tel honneur. Mélangeant rock (Grace), pop (Last Goodbye) et ballade d'une beauté à faire pleurer (Halelluja), les multi-facettes de ce disques sont indispensable. J espère du moins que cette réédition collector ne tombera pas dans les filons du commercial mais pousseront des nouveaux jeunes à écouter et à être emerveillé par cette douceur, cette simplicité et cette grace que seul Jeff pouvait nous offrir... Merci encore... Open Velvet...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


37 internautes sur 42 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Jeff Buckley ou La Vie Eternelle, 11 septembre 2000
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
Au depart, je n'ai rien compris a ce disque. Je crois que personne n'y comprend pas grand-chose, d'ailleurs. Enfin j'abuse, je trouvais le single, Grace, dont je ne savais qui le chantait, proprement ahurissant. C'etait d'ailleurs la premiere bouee de sauvetage a laquelle s'accrocher dans ce disque-deluge. "Mais ou est le refrain ?", continuait a s'obstiner mon cerveau. Et puis, dans cet enchevetrement de cordes et de guitares, j'ai saisi des lignes melodiques de ci de la, que j'ammassais comme autant de bouts de bois pour mieux flotter. Vous allez voir, une fois le radeau fait, tout devient evident. On le demolit, vu que maintenant, on a appris a construire un bateau. Car tel est ce disque, tel est Jeff Buckley : il vous rend meilleur. Plus intelligent, plus sensible, plus courageux. Et a chaque ecoute un peu plus. Ne vous precipitez pas sur le concert filme tout de suite, apprenez d'abord le moindre recoin de cet album. VOIR Jeff Buckley chanter, c'est encore une autre paire de manches. Trop facile pour les filles et dur a avaler pour les garcons. J'ai fait partie de ton Bataclan, Jeff, et depuis je ne cesse d'evangeliser ton art. Hallelujah, man.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Jeff Buckley : Force et sensibilité, 18 juillet 2002
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
Un artiste merveilleux qui éveille et caresse les sens. A l'écoute de cet album on ne peut que se laisser emporter et,peu à peu, pénétrer l'univers si particulier d'un chanteur hors du commun.Inutile de trop en dire car il ne le souhaitait pas. Cet album est tout simplement un indispensable, primé à sa sortie, et une excellente initiation à la musique de Jeff Buckley (sans doute l'album le plus accessible à la première écoute, mais sans doute aussi celui qui ne reflète pas le plus la personnalité et les capacités de l'artiste, d'où la nécessité -car cela deviendra une nécessité si on l'aime- d'accéder à ses autres oeuvres).Une merveille!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un OVNI, 25 janvier 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
J'écoute beaucoup de musique poprock allant des années 70 jusqu'à aujourd'hui, et je dois dire que je n'ai jamais entendu un tel phénomène, tous les mots sont dérisoires façe à ce qu'on ressent quand on écoute cette album. Je connaissais le Live, qui m'avait poussé à acheter le DVD live(qui est absolument incontournable) , puis j'ai acheté cet album, et là, ça a été comme une révélation.
Quand on arrive au bout du CD, on se dit que ça fait 2 minutes qu'on est là. On écoute chaque note avec attention comme si c'était une messe.
c'est beau à tel point que je crois que ce mec était d'une autre planète. si je devais le classer dans mes albums, il aurait la place N°2 après "dark side of the moon" des floyds.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellence, 14 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
Tient, en plus, en plein mois de Janvier, j'ai toujours trouvé que Jeff Buckley s'écoutait mieux. Pour moi, c'est un disque d'hiver, de coeur glacé. Pourtant, il y a beaucoup de positif dans ce disque. Une voix puissante, unique, que tous les autres ont voulu essayé d'atteindre. Des compositions complexes, qui prennent du temps à se montrer sous leur vrais jours. Il faut tenir tête aux premieres écoutes qui sont déroutantes. Lorsqu'on l'adopte, Jeff devient inséparable. On se mord les doigts de cette noyade suspecte qui l'a submergé. So Real... Hallelujah... Dream Brother... Une musique qui nous fait regretter ce disparu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 spleen et beauté, 14 septembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace - Nouvelle Edition (Inclus 2 CD + DVD) (CD)
Quelle est le propre du rock si ce n'est que la pure expression de la liberté créatrice, des émotions inneffables les plus intenses... Jeff Buckley en est l'icône parfaite ...
Cet immense artiste avait tout:la beauté, la voix ,la sensibilité ... la GRACE.
Disparu trop jeune, cet album réédité 10 ans après le premier cataclysme... est toujours une pure merveille... Un hymne à l amour tout entier ..l' homme qui se définissait lui même comme une "chanteuse" éveille nos sens à sa voix cristalline, et que de frissons à l'écoute de grace, de corpus christi carol ou du sensuel hallelujah... le deuxieme cd nous fait découvrir le magnifique forget her, qui devait figurer sur la première version de grace et l'excellente reprise du other woman de nina simone.... Le dvd bonus nous conforte dans l'idée que jeff était un artiste authentique, sincère, formidable auteur-compositeur d'une humanité rare... alors qu'aujourd'hui s'installe le phénomène MUSE ou Coldplay, redécouvrons celui par qui le rock est devenu à la fois mélodieux , grave, l'expression des pires angoisses comme des plus belles joies.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Grace
Grace de Jeff Buckley (CD - 2005)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit