Commentaires en ligne


64 évaluations
5 étoiles:
 (50)
4 étoiles:
 (9)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


127 internautes sur 130 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un pur moment de Grâce...
Au grand classique "quel disque emmèneriez-vous sur une île déserte", on est souvent bien embarassé pour répondre. Comment peut-on décemment faire un choix entre "Nevermind", "Sgt Pepper", "IV", "A Night at the Opera" et tant d'autres ? Impossible de se décider la plupart du temps, tout dépendant tellement de l'humeur du...
Publié le 16 mars 2006 par Client d'Amazon

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Maître-chanteur, mais pas maître-nageur .
Jeff Buckley est un peu un genre de Jim Morrison à la coule: belle voix, belle gueule, mais cet album unanimement encensé a du mal à m'émouvoir, avec son petit côté rebelle un peu trop policé.

Niveau style, c'est très varié (y'a même du prog, l'intro de Grace est pompée sur le Discipline de King...
Publié il y a 1 mois par Hervé J.


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un OVNI, 25 janvier 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
J'écoute beaucoup de musique poprock allant des années 70 jusqu'à aujourd'hui, et je dois dire que je n'ai jamais entendu un tel phénomène, tous les mots sont dérisoires façe à ce qu'on ressent quand on écoute cette album. Je connaissais le Live, qui m'avait poussé à acheter le DVD live(qui est absolument incontournable) , puis j'ai acheté cet album, et là, ça a été comme une révélation.
Quand on arrive au bout du CD, on se dit que ça fait 2 minutes qu'on est là. On écoute chaque note avec attention comme si c'était une messe.
c'est beau à tel point que je crois que ce mec était d'une autre planète. si je devais le classer dans mes albums, il aurait la place N°2 après "dark side of the moon" des floyds.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 spleen et beauté, 14 septembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace - Nouvelle Edition (Inclus 2 CD + DVD) (CD)
Quelle est le propre du rock si ce n'est que la pure expression de la liberté créatrice, des émotions inneffables les plus intenses... Jeff Buckley en est l'icône parfaite ...
Cet immense artiste avait tout:la beauté, la voix ,la sensibilité ... la GRACE.
Disparu trop jeune, cet album réédité 10 ans après le premier cataclysme... est toujours une pure merveille... Un hymne à l amour tout entier ..l' homme qui se définissait lui même comme une "chanteuse" éveille nos sens à sa voix cristalline, et que de frissons à l'écoute de grace, de corpus christi carol ou du sensuel hallelujah... le deuxieme cd nous fait découvrir le magnifique forget her, qui devait figurer sur la première version de grace et l'excellente reprise du other woman de nina simone.... Le dvd bonus nous conforte dans l'idée que jeff était un artiste authentique, sincère, formidable auteur-compositeur d'une humanité rare... alors qu'aujourd'hui s'installe le phénomène MUSE ou Coldplay, redécouvrons celui par qui le rock est devenu à la fois mélodieux , grave, l'expression des pires angoisses comme des plus belles joies.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Maître-chanteur, mais pas maître-nageur ., 10 novembre 2014
Par 
Hervé J. (Savoie,France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
Jeff Buckley est un peu un genre de Jim Morrison à la coule: belle voix, belle gueule, mais cet album unanimement encensé a du mal à m'émouvoir, avec son petit côté rebelle un peu trop policé.

Niveau style, c'est très varié (y'a même du prog, l'intro de Grace est pompée sur le Discipline de King Crimson). Mais je trouve qu'il y a trop d'affectation voire d'afféterie dans l'interprétation (palme du surjoué dans l' "Hallelujah" de Leonard Cohen). Lilac Wine est quand même assez beau, malgré sa fin un peu Nicole Croisille.

Je comprends que l'on puisse être touché par la sensibilité de Jeff Buckley, mais pour moi cela confine vite à la sensiblerie.

La mort précoce et violente de Jeff Buckley a-t-elle contribué au culte qu'on lui voue? Pour ma part, j'ai toujours du mal à écouter cet album jusqu'à la fin.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Eternal life, 11 janvier 2012
Par 
Tornado (Provence Côte d'Azur) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace [2cd+Dvd] (CD)
Cette édition étendue ajoute 12 titres à l'album original, paru en 1994. C'est un beau cadeau pour les fans, puisqu'elle permet de découvrir des titres inédits, notamment "Forget Her", prévu au départ pour être la pierre angulaire de "Grace" ! Se déroulent ainsi en deuxième partie, des enregistrements alternatifs ("Dream Brother ((Alternate Take))" et "Dream Brother (Nag Champa Mix)", ou encore une version ultra hard-rock de "Eternal Life" (Road Version)), et pas mal d'inédits, souvent "blues" ("Lost Highway", "Alligator Wine", "Parchman Farm Blues", "I Want Someone Badly"), un morceau live également très hard-rock ("Kick Out The Jams"), deux titres hypnotiques beaucoup plus proches de l'ambiance finale de "Grace" ("Mama, You Been On My Mind" et "The Other Woman"), ainsi que le fameux "Forget Her" et l'interminable et expérimental "Kanga-Roo" (14 mn !).
Certains titres sont très beaux et tous ces bonus sont dans l'ensemble très intéressants, voire inestimables lorsque l'on se dit que Jeff Buckley n'enregistra en tout et pour tout qu'un seul album : "Grace", donc ! Qui plus est, les quelques bonus endiablés tempèrent un album dans l'ensemble quasi-hypnotique ! Pourtant, je ne peux m'empêcher de penser que l'album original doit être écouté tel que Buckley l'a voulu au départ : soit les dix titres, point final...
Cette pensée peut paraitre sortir de l'esprit d'un puriste, n'est-ce pas...

... Et j'ose : On ne fait pas plus beau que "Grace" !
Il s'agit d'un des albums (L'ALBUM ?) phare du rock 90's. Lyrique, assez planant, offrant des compositions plus complexes que d'ordinaire, relativement "arty" (jeu de guitare introspectif et expérimental, absence de "tube"), il surnage incontestablement au dessus de la masse.
Techniquement, c'est très impressionnant. Les prouesses vocales de Jeff Buckley laisseront les chanteurs lyriques sans voix. Les parties instrumentales feront que les musiciens de jazz ne trouveront rien à y redire.
Réunissant les grands talents de son époque (Non mais qui est ce batteur extraordinaire ?), dont Andy Wallace, ici producteur, mixeur et ingénieur du son (le phénomène "Rage Against The Machine", c'était lui aussi !), "Grace" bouleversait tous ceux qui le découvraient en cette année 1994.
Depuis, la disparition du chanteur a laissé un grand vide. Mais son départ soudain a créé un buzz énorme et l'album, l'unique album studio de ce jeune prodige, s'est alors vendu à des millions d'exemplaires, ce qui pendant des années, exaspéra les fans de la 1° heure (dont votre serviteur). On a eu droit ensuite à un album posthume composé en grande partie de chutes de studio ("Sketches for My Sweetheart the Drunk" : très inégal. Il est probable que Buckley ne l'eut pas souhaité) et une tripotée de compilations proposant de rares inédits la plus-part du temps obsolètes.
Franchement, tout Jeff Buckley est ici, dans les dix titres originaux de cet album extraordinaire. Sa voix exceptionnelle (le final de "Grace" -la chanson-, plus de 15 ans après, me laisse toujours aussi essoré à chaque écoute), profonde, frémissante ("Hallelujah") ou tragique ("So real"), hypnotique ("Corpus christi Carol") ou bien cinglante ("Mojo Pin"). Ses compositions inédites, enivrantes, à la fois tristes et lumineuses, longues et évolutives. Ses arrangements magnifiques, dont le moindre son, apparemment improvisé, découle en fait d'un travail de titan, dominé par un de ces artistes ultra-perfectionnistes qui ira même contre ses mécènes pour éjecter au dernier moment le titre "Forget her" (présent ici en bonus, donc), pourtant prévu au départ pour être l'unique tube de l'album ! Perfectionniste à l'extrême, Buckley ne trouvait pas ce titre à la hauteur de l'album. Et il avait raison. Le temps lui a donné raison. Car plus de 15 ans après sa sortie, le disque originel de 10 chansons s'impose dans toute sa perfection. Aucun titre n'est en trop, aucun ne manque. Il s'écoule de A à Z sans le moindre défaut. Et on reconnait l'œuvre maîtresse qui lança la vague des groupes anglais "lyriques" (Radiohead, Coldplay, Muse) qui ne l'ont jamais égalé dans toute sa profondeur et son originalité.
Et comme s'il fallait accepter toute la fatalité de cette œuvre indépassable, le jeune Buckley et sa voix d'ange aux 4 octaves, s'éteignaient peu après sans jamais connaître le succès. Savait-il qu'il ne réussirait jamais à faire mieux ?

Lorsque Jeff Buckley est mort, tous ses fans se sont sentis abandonnés et on pleuré les albums perdus que le musicien ne sortirait jamais. Et puis finalement, avec le recul, force est de constater que ce chef d'œuvre ultime qu'est "Grace" se suffit en lui-même. On ne s'en est jamais lassé, et tout ce qui gravite autour pâlit à son éclat. Et c'est pour cette raison précise que je ne suis pas convaincu qu'il faille lui ajouter douze titres supplémentaires (imaginez une toile de maître sur laquelle on viendrait, après la mort du peintre, rajouter des détails !)... Oui, c'est un principe de puriste. Je n'en suis pourtant pas un. Il existe des œuvres qui forment un tout. Boire un grand cru, c'est meilleur que de boire un magnum avec ce même grand cru complété avec du vin de moins bonne qualité, même si cette qualité est encore au dessus de la moyenne...
Finalement, "Grace" trouvera son chemin entre l'œuvre de Syd Barrett et celle de Nick Drake qui, dans des styles très différents, marqueront les esprits de par la fulgurance de leur génie et demeureront éternelles.
Comme on peut l'entendre dans le film "Blade Runner" : "Quand une flamme brûle beaucoup plus que les autres, elle brûle beaucoup plus vite"...

Pour les curieux, l'œuvre de son père Tim Buckley, lui-même connu pour sa voix exceptionnelle (5 octaves !) n'a pourtant rien à voir avec celle du fils. Si leur ressemblance physique est impressionnante, si leur destin éphémère et leur organe vocal sont proches, les points communs s'arrêtent là. La musique de Tim s'apparentant davantage au psychédélisme hippie des années 60.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une merveille, 10 novembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
Inclassable et inoubliable. Jeff Buckley est un artiste méconnu car mort très jeune, mais qui a eu le temps de produire ce véritable chef d'oeuvre musical. Pas d'effet acoustique, tout est dans la voix et la musicalité. Si vous le découvrez un jour, un peu de patience, il faut le mériter. Tout d'abord on trouve ça beau, mais sans plus. Puis on le réécoute et c'est encore mieux, et ensuite on ne peut plus s'en passer.
Pour moi c'est le meilleur cd produit au cours de la décennie 90.
Je le recommande à tous mes amis.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magique, 1 février 2004
Par 
Tichtost (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
L'unique album d'un artiste hors du commun de part sa voix exceptionnelle, cristalline et teintée d'émotions. On est littéralement bercé de la 1ère à la dernière note. De Mojo Pin à Dream Brother. Mention spéciale à cette somptueuse reprise de Leonard Cohen, ici transfigurée, et qui prend toute sa dimension interpretée par Jeff. En fait l'album contient 10 chansons et autant de petits bijoux, qui altnernent douceur mélancolique et colère toute relative. Que ceux qui n'ont jamais entendu Jeff le fils prennent la peine de préter une oreille attentive à Grace.
Dommage qu'il soit parti si tôt....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 S'il ne devait rester qu'un disque, 14 avril 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
... pour moi, ce serait certainement celui-là. Épargnez-vous l'achat du double CD ou des versions remasterisée/augmentées, les 10 titre originels sont assez, sont tout! Ce disque un peu déconcertant à la première écoute est un vrai moment de grâce, sans mauvais jeu de mots. Tout y est, de la poésie des textes aux arrangements virtuoses, transcendés par la voix et l'immense sensibilité de Jeff Buckley. Un chef d'œuvre absolu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Romantisme à fleur de peau, 3 octobre 2014
Par 
Stefy - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
Avec cet album, Jeff Buckley faisait une bien belle entrée dans le monde de la musique. Le type avait une belle tête, une voix ahurissante (comme papa) et puis aussi un style bien à lui. On peut reprocher aux compos leur côté alambiqué et à l'ensemble de s'égarer parfois dans l'opératico-guignolesque (surtout qu'il est facile d'abuser d'une voix pareille). Mais ce n'était qu'un premier album; il apparait alors bien dommage (même si c'est bon pour la légende) que ce jeune homme ait disparu si tôt (comme papa), la suite aurait pu gommer ces petites imperfections Qui ne sont d'ailleurs qu'argucies mineures. Car le bougre avait un talent fou, proposant bien un album d'un romantisme bouleversant, étant lui-même totalement habité et dotant ainsi le disque d'une désarmante nudité de son âme. Pour avoir vu le garçon sur scène, je garantis qu'on tenait bien là un authentique talent. Et puis, au milieu de ce manifeste, il y a cette reprise stratosphérique et démente d' "Hallelujah" de Leonard Cohen (les meilleures chansons sont bien souvent des prières) qui foudroie tout sur son passage. Reste donc un bien bel album, beaucoup de regrets et d'expactives vaines. Une comète qui, finalement, brûle longtemps. Joli feu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Vinyle de très haut vol, 27 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (Album vinyle)
Je ne vais pas faire de commentaires sur ce chef-d'oeuvre que tout le monde connait.
Par contre la qualité du vinyle de cette version "audiophile" est vraiment à la hauteur. Je ne sais pas si le vinyle est directement tiré des bandes masters originales mais le son est réellement époustouflant.
Dans les rééditions vinyles, on trouve du bon et du moins bon mais ce "Grace" est terrible !
N'hesitez pas !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une Merveille!!!, 17 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grace (CD)
Tout est dans le titre :D
cet album est une merveille, une voix rare , les emotions sont la. Ma preference va pour "last goodbye" que dire de plus ??? Courrez l'acheter vous ferez du bien a vos oreilles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Grace
Grace de Jeff Buckley (CD - 2005)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit