undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles10
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: DVD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 septembre 2008
Ce DVD est un pur bonheur pout tous fans du gang New-Yorkais. Enfin, on donne une vraie place à Tommy Ramones, le 1er batteur du groupe qui fut également co-producteur son des premiers albums. Evidemment Marky, le second batteur, apparait aussi dans le film, mais il la ramène moins que dans "Raw" l'autre excellent doc sur le groupe et ce n'est pas un mal. Sinon, on a la gorge serrée pendant tout le film, tellement on se sent proche du groupe, de l'excitation du phénomène engendré, mais aussi accablé par l'injustice du fait que ce groupe ne soit jamais reconnu à sa juste valeur, comme un groupe majeur de l'épopée punk US et du rock'n'roll en général. Ce groupe a redonné ses lettres de noblesse au rock'n'roll, au perfecto et à la sincérité.
Une pensée pour Joey, Johnny et Dee-Dee qui nous ont quittés précocement.
Gabba gabba hey !!
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2010
Les Ramones, c'est l'exception qui confirme la règle Spinal Tap. Seuls les batteurs survivent !
Cet humour noir mis à part, ce documentaire est formidable. Il nous compte l'histoire des Ramones au travers d'épatantes images d'archives et d'interviews des principaux intéressés, entre autres (il y a aussi le regretté Joe Strummer et des membres de Blondie).
On en ressort ébahis par ce groupe totalement basique dans sa démarche et dans sa musique, sans aucun second degré. Seul Johnny se révèle calculateur et cynique mais aussi gagne-petit à faire ramoner son groupe dans la même direction jusqu'à épuisement des protagonistes. Un patron de PME raide et intraitable dans la pire tradition réactionnaire.
Tommy, le plus lucide, quitte le navire au bout de 3 albums, laissant la place à Mark qui n'a pas inventé l'humour ni l'eau chaude (voire son cours de batterie ramones dans les bonus, involontairement drôle). Joey et Dee Dee, eux, se laissent dominer jusqu'à l'usure.
Dee Dee, sale gosse trop attachant, version trash de keith richards (c'est possible ?) se barre en 88. Joey toujours souffreteux ne parle plus à Johnny mais continue jusqu'au bout et disparait bien trop jeune.
Johnny ressent de l'émotion à sa mort et considère celà comme une faiblesse.

Les témoignages du manager, et des autres musiciens très clairvoyant sur le fonctionnement interne du groupe (Richie 3ième batteur, et CJ second bassiste)se révèlent très riches d'enseignements.
Voilà, ils n'ont pas décroché la lune de leur vivant. C'est pourtant tout ce qu'on souhaitait a Dee Dee et Joey.
Ceci dit, Johnny a sa statue a Hollywood, mais surtout Joey a sa Place à New York,
et Dee Dee alors ? pourrait -on pas renommer les rues où il tapinait à son nom ?

Mais bon dieu, ils étaient les Ramones, musiciens naïfs, purs, sincères et brut de fonderie, grands enfants perdus dans un monde d'adultes comme on n'en trouve plus malheureusement aujourd'hui que dans le métal.
Nos rockstars préférés -eddie veder, bruce springsteen, jack White, Paul Weller, Joss homme - semblent si ... réfléchies et professionnels, posés à côté d'eux.
A leur débuts, tout le monde riaient d'eux. Aujourd'hui,personne ne leur conteste un rôle de premier plan dans la grande histoire du rock en ayant bousculé avant tout le monde le cocotier seventies plein de virtuoses intellos et suffisants. Et leur (premiers) albums ont merveilleusement vieillis.
Alors à la vue de ce documentaire génial, et de la présence croissante des T-shirts Ramones dans les magazins branchés, on attend qu'une chose, un biopic de nos icônes du Rock !!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 avril 2006
Cet objet est formidable! Pour les fans d'abord car il nous permet d'entrer dans l'âme du groupe. Pour les autres aussi, afin qu'ils comprennent ce qu'ils ont loupé !!!!

Ce groupe est le plus grand-le plus injustement récompensé-mais le plus grand groupe PUNK qui ait jamais existé. Combien de gugusses dans le monde ont eu envie de faire du rock grâce à eux?

Le film est vraiment bien foutu et on lâcherai presque une larme en pensant à Joey...tout là haut....
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 25 décembre 2015
Les Ramones étaient tous fiers d'être des Ramones (et on les comprend), mais Dieu qu'ils ne s'aimaient pas ! Il faut dire qu'avec leur personnalité respective, c'était pas gagné ! Joey était d'une timidité maladive et de surcroit atteint de troubles obsessionnels compulsifs (les fameux TOC), Johnny était un facho de première au tempérament violent et dictatorial (d'un autre coté, heureusement, car il mettait un peu d'ordre dans tout ce bordel), Dee Dee était un toxico incurable et ingérable (mais c'était aussi lui le compositeur en chef) et Tommy était sans doute le plus équilibré, batteur efficace, bon technicien de studio, chargé des relations avec la presse, il était l'élément modérateur du groupe. Il sera d'ailleurs le premier à partir pour éviter, selon ses dires, de "devenir dingue", les autres l'étant déjà....

Les révélations sur la mauvaise ambiance au sein du groupe, qui disparaissait miraculeusement un fois sur scène, ne constituent pas un scoop pour ceux qui avaient déjà lu la biographie de Dee Dee, intitulée de façon prémonitoire "Mort aux Ramones", mais les entendre chacun témoigner de vive voix qu'effectivement ils se détestaient, ça fout quand même un choc ! Il existe souvent des tensions à un moment ou à un autre dans un groupe de rock, mais là ça dépasse l'entendement, surtout que l'aventure a duré 25 ans ! Parmi les anecdotes célèbres confirmées dans le DVD, on peut citer celle ci : Johnny avait piqué la petite amie de Joey avec laquelle il s'est d'ailleurs marié, ce que Joey n'a jamais pardonné et pour se venger il a écrit cette chanson "The KKK took my baby away". Ambiance !

Le DVD contient quelques scènes de concert, notamment au CBGB's, mais il contient surtout des témoignages sur la naissance, la vie et la fin du groupe, dont les quatre membres originaux sont aujourd'hui disparus. Johnny refusera de se rendre sur le lit de mort de Joey en 2001, car explique t-il :"Il ne devait certainement pas avoir envie d'avoir comme dernière vision celle d'un type qu'il détestait !"
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2013
Ce DVD est un concentré d'émotion ......poignant, fascinant, triste et mélancolique parfois .....
Il procure aussi un profond sentiment de nostalgie en nous replongeant dans une époque où l' histoire du rock était en train de s'écrire .
Si vous voulez pénétrer complétement à l'intérieur des Ramones , comprendre le mode de fonctionnement du groupe, sa dynamique interne , la personnalité de chacun des membres, l'influence qu'ils ont eu sur la vie et la musique du groupe, et l'influence qu'a eu en retour le groupe sur eux , vous immerger dans un pan entier de l'histoire du rock : ce DVD est un pur bonheur .

Les Ramones étaient des guerriers , des vrais .......En guerre contre eux-mêmes, en guerre contre un systême qui a tout fait pour les brider et les a pris pour des demeurés , en guerre souvent les uns contre les autres .....Leur intégrité, leur sincérité , leur engagement total est fascinant ......L'injustice que l'on ressent devant le relatif échec commercial de leur disques est poignante.....
Qu'est-ce qui sépare le succés de l'échec ? souvent peu de choses .....un bon timing, de bons choix ....de la chance aussi .....Les Ramones en ont manqué .....des inadaptés, des poissards .....Ils cherchent à contre-temps à adoucir un peu leur image alors que le punk explose commercialement, un mouvement auquel ils ont mis le feu aux poudres en inventant de toute pièce un genre nouveau .....Mais d'autres groupes , qui se sont créés dans leur sillage, en tireront les benefices à leur place .....Ils déplacent rééllement les foules partout sauf dans leur pays d'origine, dans lequel ils semblent condamnés aux petites salles , et à une notoriété circonscrite .... Ils touchent du doigt lors d'une tournée en Amérique du sud ce qu'ils auraient pu être en dehors des states ....
Tout cela les rend tellement humains, tellement émouvants , tellement touchants .....On a souvent le coeur serré en regardant ce documentaire d'anthologie ....
Joey qui doit lutter pour surmonter ses Tocs, son étrangeté , son inadaptation.....Dee Dee , à fleur de peau, compositeur brillant dont l'amertume et la frustation est palpable losrqu'il se penche sur son propre parcours .....Johnny , le dur à cuire, le tyran qui dirige le groupe d'une poigne de fer et impose sa volonté aux autres ....Johnny qui parvient à être émouvant lui aussi .....Lors de la soirée d'hommage qui est rendu au groupe au Hall of fame, quand il arrive avec son éternelle degaine de musicos, son perfecto , son jean, sa coupe au bol , sa façon de marcher comme s'il portait toujours une guitare en bandoulière , personnage sorti d'un autre âge , anachronisme vivant traversant dans les années 2000 une salle peuplée de gens en smokings , symboles d'une industrie du disque qui a pris le pouvoir .

Un groupe dont les rapports humains se désagrègent au fil des ans, à mesure que devient évidente et amère la certitude que le succés les fuira toujours .....Et pourtant un groupe qui reste ensemble malgré les ressentiments, ne sachant rien faire d'autres que d'être les Ramones, enchainant les dates , jouant sur un tempo de plus en plus rapide jusqu'à l'usure .....
les Ramones n'ont pas fait de vieux os ......Il faut reconnaitre qu'ils ont tout donné .....

Dans le rock, il y a les rentiers , qui font des tubes et gérent ensuite leur capital , et les guerriers, qui se battent jusqu'au bout , parce qu'ils n'ont pas le choix, parce qu'ils ne savent rien faire d'autre .....Les Ramones sont de cette catégorie là .....

Ils méritent le respect ....Leur apport doit être estimé à sa juste valeur : Immense ....

Un groupe vrai qui a marqué à jamais l'histoire du rock .....

Ce documentaire est à voir et à revoir pour comprendre qui étaient vraiment les Ramones....Et à la fin , on n'aurait qu'une envie, c'est de leur dire : Merci pour tout les gars .....Vous ne vous êtes pas battu pour rien ....Nous sommes des dizaines , des centaines de milliers à ne pas savoir comment vous remercier d'avoir existé ......
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Indispensable monument sur un monument du rock. La réponse à (presque) toutes vos questions sur ce groupe mythique. Je vous promets des frissons à la lecture de ce DVD et notamment pendant les interviews de Joey. EMOUVANT !
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bien que savoyard (d'adoption), je connaissais mal l'oeuvre des Ramones. Après l'achat d'un très beau coffret, je me familiarisais rapidement avec leur abondante discographie. Enfin avec le visionnage de ce très bon documentaire je fus stupéfait par l'histoire édifiante de ces sympathiques garçons aux destins si tragiques ( je n'imaginais pas que les quatre membres fondateurs du groupe fussent déjà tous morts ).

Moi qui les voyais comme une bande de joyeux drilles, larrons en foire toujours blagueurs et facétieux, grande fut ma surprise en découvrant les rapports plus qu' houleux qu'entretenaient entre eux les membres du groupe. Le témoignage du chanteur Joey Ramone , sorte de Grand Duduche new-yorkais trainant son éternel mal-être, est particulièrement émouvant et pathétique ( les témoignages des autres membres ont l'air aussi très sincères, mais on sent bien qu'il en avaient encore sous le pied! ).

Incroyables jusqu'au boutistes du rock, je me demande si les Ramones n'ont pas été les seuls vrais punks ?
1212 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2016
J'en sors à l'instant. Le bonheur. Plus de 90 mn d'images et de sons. La genèse et la vie des Ramones, vénérés mais underground jusqu'à la fin. Une leçon pour tous les ersatz punk rock lissés et plastiqués de l'instant qui se revendiquent de ces pères. 1.2.3.4 !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2012
On les aime, on les aimera toujours, des personnalités différentes, leur force, leurs travers, leur génie... une alchimie exceptionnelle, qui a inspiré et inspire toujours. JUST GREAT!

rv sur mon-site-joey-ramone.monsite-orange.fr
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mars 2014
Ce documentaire est vraiment intéressant, seul bémol: contrairement à ce qui est dit dans la description du dvd il n'y a aucun sous-titrage! pourquoi annoncer des sous-titres quand il n'y en a pas? pas très honnête je trouve...
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

15,33 €
7,00 €
6,99 €
6,99 €