undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles58
4,3 sur 5 étoiles
Format: DVDModifier
Prix:8,98 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 novembre 2001
Ce film est méconnu du grand public mais gagne vraiment à être vu et apprécié!
C'est sans aucun doute le meilleur film que j'ai vu à ce jour.
L'histoire se déroule dans les années 1700 à la frontière entre l'Argentine, le Paraguay et le Brésil (plus précisément, aux chutes Iguaçu pour les amateurs...)
A cette époque, l'Europe conquérante, les espagnols et portugais, se disputent les territoires de cette région.
Il va s'en suivre une guerre entre les "conquistadors" et les indiens Guarani guidés par un prêtre missionnaire, le père Gabriel (Jeremy Irons).
Ce dernier avait su fonder une mission et convertir les guaranis au catholicisme.
Mendoza (Robert de Niro), ancien marchand d'esclave, allait lui aussi se convertir à la divine parole en intégrant le groupe des jésuites.
Au-delà de la guerre entre ces peuples, on voit un homme (Mendoza) tiraillé par la honte et le remord qui va se transformer pour servir une juste cause, aux côtés des jésuites et des indiens guaranis...
Ce film qui est un pur chef-d'oeuvre doit être vu pour en ressentir toute l'immense émotion qui s'en dégage.
La bande originale, composée par E. Morricone, est à elle seule une merveille. Dans une simplicité apparente, la mélodie nous véhicule une émotion difficile à maîtriser.
Les grands films s'accompagnent d'une grande musique. "Mission" en fait partie.
11 commentaire43 sur 44 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 25 novembre 2010
Ce Film de Rolland Joffé a reçu la palme d'or à Cannes en 1986. La musique d'Ennio Moricone, et le tandem Jeremy Irons et Robert de Niro font la grandeur , la beauté de cette histoire vraie, l'histoire des missions jésuites détruites au milieu du XVIIIème siècle par décision de l'Espagne (et soumission de l'Eglise).

"Les Jésuites", c'est l'ordre créé deux siècles auparavant par Ignace de Loyola espagnol. Outre l'obligation de la règle d'obéissance, les moines-prêtres devaient instruits. Cette instruction a fait naitre au sein de l'ordre le besoin d'enseigner, d'être des missionnaires. C'est l'histoire dramatique d'une de ces missions en pays "Guarani" indiens, aux confins de l'Amazonie, près des magnifiques chutes de l'Iguazzu, que le film rapporte.
-On y verra la fraternité des populations avec les missionnaires.
-On y verra le très belle organisation par les jésuites des populations vivant en collectivité où le fruit du travail de chacun revient à tous. Organisation sous la responsabilité des missionnaires, vécue dans la charité, dans l'amour.
-on y verra aussi le partage que se font les Puissances, au profit de l'esclavagisme.
Alors que les missions des jésuites sont les refuges pour les Guaranis, les portugais, qui sont des esclavagistes, (pendant que des trafiquants espagnols achètent les esclaves à l'encontre de leurs lois) exigent la récupération du territoire espagnol et l'éviction des missions. La mission San Paolo résistera.
-On y verra l'affreuse destruction, le massacre.

Les deux figures principales de cette histoire sont psychologiquement totalement aux antipodes.
--Le Père Gabriel (Jeremy Irons), responsable de la mission San Paolo, est dévoué à l'ordre, sans crainte, il offre aussi sa vie pour pénétrer la jungle des Guarani, sans hésitation non plus il va au secours de la loque humaine au fond de son désespoir Rodrigo Mendoza (Robert de Niro) qui a tué son frère qui a participé au trafic d'esclaves. Et sans sourciller il tient tête au représentant de L'Eglise espagnole, lutte jusqu'au bout pour obtenir la décision de survie de la mission. Et finalement attend le martyr l'ostensoir en main, sans verser le sang...et après avoir dit "si la force prime le droit, l'amour n'a rien à faire dans ce monde et je ne suis pas fait pour ce monde"
--Rodrigo Mendoza (Robert de Niro) qui est violent mais passionnément engagé vers les autres. Au départ être criminel, sa repentance est spectaculaire (trop à mon avis), la repentance est celle qui guide sa vie après, son engagement définitif pour racheter le mal. L'obéissance n'est pas son fort, il agit avec sa conscience en humain pas en jésuite.

Au final quelques questions sont posées :
----Y a-t-il des guerres saintes ? (moi qui suis serait prête à dire non, ici j'ai dit oui avec Rodrigo).
----Le collectivisme serait-il possible organisé par des hommes "saints" comme les moines jésuites ?
----A-t-on le droit de renier le voeu d'obéissance ?

Le Dvd offre des bonus malheureusement non sous-titrés et donc difficilement accessibles aux non anglophones
VO VI VF pour le film et sous titres identiques.
1010 commentaires8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Absolument extraordinaire, et beaucoup plus complexe qu'il n'y parait. L'histoire de De Niro, cherchant la rédemption et le pardon (après le meurtre de son frère), n'est qu'une "anecdote" au milieu de ce film à priori sans autre scénario. Il s'agit en fait de relater l'influence des jésuites, et leur "guerre" contre les colons portuguais et espagnols. Ces hommes partaient loin de leur pays européens pour évangéliser des peuples (qui ne demandaient en fait, rien à personne). Mais il leur fallait un bonne dose de courage et des formations religieuse, linguistique, médicale, sportive, de batisseur, de gérant, d'organisateur auxquelles ils étaient soumis pendant des années avant de partir. Parfois le voyage se terminait rapidement comme c'est le cas du jésuite de la première scène du film. Mais une fois intégrés, ces hommes se fondaient véritablement au sein des poplulations indigènes, les aidant, les oignant, et vivant avec eux dans le même dénuement. Leur influence auprès des indigènes en devenait gênante pour les puissances colonisatrices, qui voyaient dans ces indiens, une main d'oeuvre facile pour l'exploitation des mines et des fôrêts, et un aprovisionnement en femmes pour leurs troupes. C'est cette histoire qui est racontée de façon magnifique dans ce film aux images superbes, et aux décors naturels grandioses. La musique d'E.Morricone l'embellit encore d'avantage. Du vrai cinéma.
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On ne se lasse pas de revoir Mission, tournée dans le cadre grandiose des chutes d'Iguaçu, à la frontière du Brésil de l'Argentine et du Paraguay, où Jérémy Irons et Robert de Niro incarnent deux jésuites venant évangéliser les indiens Guarani à la fin du 18eme siècle. Outre l'aspect historique, les décors magnifiques et la musique inégalable d'Ennio Morricone, il est question ici de rédemption ainsi que du choix à faire parfois entre résistance et non violence.

Roland Joffé, également réalisateur de La Déchirure, a fait là une oeuvre qui ne vieillit pas, aussi bien dans le fond que dans la forme et 20 ans plus tard, la Palme d'Or gagnée à Cannes apparaît toujours aussi méritée. Pour finir je sais pour l'avoir achetée que l'édition collector du film n'apporte pas grand chose (1h de making of exclusivement sur les indiens) : vous pouvez par conséquent acquérir l'édition simple la conscience tranquille. Le film se suffit amplement à lui-même.
11 commentaire33 sur 35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On ne se lasse pas de revoir ce film, tourné dans le cadre grandiose des chutes d'Iguaçu, à la frontière du Brésil de l'Argentine et du Paraguay, où Jérémy Irons et Robert de Niro incarnent deux jésuites venant évangéliser les indiens Guarani à la fin du 18eme siècle. Outre l'histoire passionnante, les décors magnifiques et la musique inégalable d'Ennio Morricone, il est question ici de rédemption puis du choix à faire entre résistance et non violence.

Roland Joffé, également réalisateur de La Déchirure, a fait là une oeuvre qui ne vieillit pas, aussi bien dans le fond que dans la forme et 20 ans plus tard, la Palme d'Or gagnée à Cannes apparaît toujours aussi méritée.

Ce qui est moins justifié est d'appeler "collector" une édition où on n'a en plus de l'édition simple qu'1 heure de making of centrée sur les indiens jouant dans le film. Pas d'interview des acteurs, pas d'explications historiques ni de considérations techniques, non, des indiens et encore des indiens. Un film à posséder, donc, mais pas forcément dans cette édition.
0Commentaire10 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juillet 2003
Voilà un film dont j'attendais la version DVD depuis déjà plusieurs années. Elle est là au rendez-vous - un peu tard, certes - avec en plus un CD plein de bonus. Dès que j'ai acheté ce DVD, j'ai commencé à regarder les bonus et, oh surprise, l'image est la même que la vieille version VHS... L'image du film va t'elle être aussi "vieille"? Non, l'image du film est superbe, le son aussi (on se croirait vraiment près des chutes!) Sur mon DVD, il y a un petit "bug" vers la 23ème minute mais en appuyant sur la touche accélérée, le film repart bien. Je me demande si ce petit défaut est sur tout les DVD car j'avais fait un échange mais malgré cela, le défaut est resté sur ma deuxième copie. Le scénario est gradiose et touchant avec plein de symbolismes. Ce film a toute sa place dans le débat contemporain de la mondialisation et de ses effets.
0Commentaire7 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juin 2011
Très bon blu-ray avec de superbes images et une très belle BO. J'avais vu ce film il y a longtemps et je ne suis pas déçu de revoir sa version blu-ray. Le film est superbe et les acteurs impressionnants ce qui ne gâche rien.
0Commentaire8 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2012
Ce film est magique. Les acteurs sont géniaux, la musique splendide, la nature, les décors superbes !!!
À voir, à revoir et donc à acheter absolument ... Grd classique.
Mais attention à l'histoire en elle même, évidemment révoltant, et aux images du début (ça commence très fort) et de la fin : très violentes. Attention aux yeux trop jeunes pour comprendre et aux âmes trop sensibles.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2002
Un film dont on sort terrassé par la beauté des images et la force du scénario. De Niro à la fois puissant et sachant s'effacer devant la force du propos; Jeremy Irons à la discrétion criante de vérité.
Un des meilleurs films de tous les temps curieusement méconnu du grand public.
0Commentaire7 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2011
Superbe film. Du De Niro dans toute sa spendeur. Sénario un peu prévisible mais tellemnt bien interprêté.
Beaucoup de scènes émouvantes. Du très bon film
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

15,00 €
8,44 €