undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
7
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:8,08 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Emperor est un groupe entouré d'une aura quasi mythologique devenu emblématique du black metal sulfureux, genre musical dont ils ont été les pionniers, mais aussi de tous ses excès, sachant que les différents membres du groupe, sauf Ihsahn (chant), se sont retrouvé emprisonnés pour de sombres histoires d'églises incendiées, voire de meurtre. Emperor, c'est le groupe que les religieux américains, votre grand-mère, ainsi qu'une bonne partie de l'humanité, considèrent comme un avatar satanique dont il faut protéger les enfants.

Une fois qu'on a mis tout le folklore de côté, que reste t'il de la musique et de l'album Anthems to the Welkin at Dusk sortit en 1997 ? Il reste un album fondateur, d'une complexité musicale remarquable, que ce soit dans le chant, les hallucinantes parties de guitares, la construction des morceaux, ou les éléments symphoniques extrêmement maîtrisés. D'un genre dont on entend souvent dire qu'il s'agit de bruit avec un gars qui gueule par dessus (ce qui est parfois tout à fait juste), Emperor font une démonstration de musicalité dans le registre extrême. Cet album, qui restera tout à fait inécoutable par un public non averti, est une perle de noirceur et de composition. C'est tout simplement un monument du genre.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Certains verront en In the Nightside Eclipse le chef d'oeuvre du groupe. Pour ma part, le sommet de leur art a été atteint sur ce joyau de noirceur, "Anthems to the welkin at dusk", sorti en 1997.

Après une longue intro complexe, mêlant éléments acoustiques, symphoniques et même médiévaux, l'orgie sonique commence. Une orgie qui porte pour nom "Ye Entrancemperium". Ce titre vous donne l'impression d'une asphyxie auditive. Un univers sonore d'une densité rarement atteinte vous rentre dedans de plein fouet. Emperor ne laisse aucun espace libre.
Mais la force d'Emperor est de faire de cette explosion tellurique quelque chose de musicalement riche. Les parties se superposent, se télescopent, s'entrecroisent, se complètent mais jamais ne se concurrencent. Autrement dit, malgré la première impression, ça ne part pas dans tous les sens. Tout est calculé, structuré, millimétré. Des éléments symphoniques viennent même intelligemment aérer le blockhaus rythmique dressé par Samoth, Alver et Trym.
Là où Emperor fait les choses en grand, c'est qu'au dessus de ce magma musical, des choeurs parviennent à se frayer un chemin. Le chant de Ihsahn (car, oui, on peut bien parler de chant chez Emperor et pour un groupe de Black, c'est suffisamment rare pour être signalé) est varié et, suivant les ambiances, sait se faire terriblement agressif ("The loss and curse of reverence") ou carrément mélodique ("Thus spake the nightspirit", "With strength I burn"). Emperor montrait avec cet album les qualités techniques de musiciens que beaucoup de personnes prenaient pour des amateurs.
Aux côtés des garants d'un Black Metal sans concession (Immortal, Darkthrone, Marduk), Emperor, l'un des fondateurs du mouvement, a ouvert ses portes musicales à d'autres sonorités, plus aventureuses, sans pour autant perdre de sa puissance et de sa noirceur.

Un album difficile d'accès pour le profane, c'est une évidence. Pour l'amateur de Black Metal, cet album est "le livre saint", l'album indispensable dans toute discographie Black Metal qui se respecte.
Le Black Metal n'a jamais aussi bien porté son nom.
22 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
emperor, c'est un groupe de black metal qui a su imposer sa vision de la musique extreme et qui a su dépasser les limites du style. emperor sort largement du cadre black-thrash-death pour inclure dans sa musique luxuriante et envoutante des parties de clavier qui empruntent au classique symphonique, les choeurs sont travaillés et surtout, l'ensemble sonne de manière incroyable!
réussir à mêler tous ces éléments sans tomber dans l'inaudible n'est pas une mince affaire! les gars d'emperor sont vraiment bons et passer à côté de ce groupe, c'est louper une énorme influence de la musique extreme.
anthems to the welkin at dusk est furieusement black et je le trouve mieux réussi que in the nightside eclipse, le déjà excellent premier album qui a placé emperor dans le peloton de tête. les deux albums suivants sont eux aussi indispensables (le très death IX equilibrium et le chant du cygne, le génial prometheus).
anthems to the welkin at dusk est donc une excellente porte d'entrée pour aborder la discographie courte, mais très riche d'emperor.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 août 2011
j'écoute du metal extreme depuis plus de vingt ans et autant j'ai du mal à choisir quel album pourrait-être LE chef d'oeuvre du thrash ou du death mais concernant le black je n'hésite pas une seconde. ce deuxième album d'emperor est fabuleux. hyper rapide, grandiloquent, sophistiqué, technique, sombre, majestueux, violent, haineux, conquérant, puissant...
mais il n'y a pas que les bons matériaux et les bons ouvriers pour bâtir une cathédrale aussi splendide, il y a l'agencement et les proportions, le plan et la construction. tout y est, à sa place, en quantité satisfaisante et à bon escient. je suis convaincu qu'il n'y aura jamais mieux.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Empereur signe avec ce deuxième album une tuerie black metalleuse d' une complexité et d' une noirceur phénoménale!! Rapide, technique, violent mais aussi beau et émotionnel avec les atmosphères et la voix d' ihsahn en clair. Album devenu culte, et c est pas moi qui dirais le contraire. Great
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2004
Que dire de cet album si ce n'est qu'avec lui Emperor a mis au monde un pur chef d'oeuvre. C'est très black et speed avec une pointe de symphonie. La voix du chanteur se mêle tellement bien aux instruments qu'elle parait par moments confondue avec.
L'ambiance du CD est très noire et sombre tout comme la pochette du CD.
On retrouve très nettement les inspirations nordiques.
En résumé: album à posséder à tout prix si vous êtes fan de Black.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2013
Pour les amateurs de black métal qui ne l'aurai pas encore, sauter dessus... Pour moi, encore meilleur que "in the nightside eclipse" qui est poutant déjà un chef d'oeuvre...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)