undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

7
4,3 sur 5 étoiles
Enemy of god
Format: CDModifier
Prix:12,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
TEMPLE DE LA RENOMMEE #1le 16 janvier 2005
Kreator revient avec un Thrash Metal surpuissant, Heavy, dans la lignée de l'album précédent, mais en mieux ! Je pense qu'il s'agit du meilleur album du groupe car il tire le meilleur de toutes les réalisations antérieures pour ensuite apporter une modernité sans failles en proposant, notamment, un son gigantesque, des mélodies imparables et une puissance puisée dans la colère, liée à certains événements de notre monde.
Kreator a bien compris que le Metal n'est pas fait pour chanter le ciel bleu et les petits oiseaux, il sait que cette musique peut délivrer des messages et il ne s'en prive pas !
A noter, un dvd avec deux vidéos live, un clip issu de l'album et son making of et le making of de l'album (intéressant).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
passé la surprise de l'excellent violent révolution qui voit kreator revenir vers un thrash corrosif et fort des bons côtés glânés ici et là au gré des errances musicales (outcast, endorama sont des albums ou le groupe a exploré d'autres voies musicales), le groupe allemand nous sert cet excellent enemy of god.violent revolution a permis à kreator de reprendre sa place au top des formations thrash, et ce nouvel et très bon album confirme ce statut retrouvé.

toutefois il s'agit plutôt d'un disque orienté best of riffs plutôt que novateur car le groupe se contente d'appliquer (à merveilles) la recette établie pour violent revolution en paufinant davantage les compos (taillées pour faire un carnage).

ici, point d'expérimentation et de nouveauté, le groupe se concentre sur l'efficacité et enemy of god contient un bon nombre de morceaux efficaces qui enrichissent la set-list de kreator en concert.

à posseder tout comme coma of souls, renewal, terrible certainty et violent revolution
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 novembre 2006
Vous aimez les riffs d'enfer? les hurlements? la brutalité? la mélodie? (si si il y en a...) Vous êtes fan de métal? de trash? de power métal? de heavy speed? Je vous recommande cet album, courez vite l'acheter, c'est un monument de hargne contrôlée, super super super!!! (j'ai pas souvent été aussi enthousiaste pour un album, c'est pour dire...)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 janvier 2005
Oui, la production est absolument renversante (un modèle de perfection), oui, les musiciens ont un niveau de maîtrise rarement atteint dans le domaine du thrash metal (Ventor est probablement l'un des meilleurs batteurs au monde avec ses huit bras), oui, Mille Petrozza a un timbre de voix véritablement impressionnant sur ce disque et oui, les compositions sont, dans leur grande majorité, très réussies.
Las, aucune étincelle de génie ne ressort de cet album (décevant pour du Kreator), comme c'était pourtant le cas sur le précédent méfait du groupe, l'excellentissime Violent Revolution et, malheureusement, l'originalité fait défaut, ce qui est regrettable quand on sait que ce groupe a innové et pris pas mal de risques du temps des superbes Renewal, Cause For Conflict ou encore Outcast.
Enfin, les morceaux se répètent assez souvent: les couplets de "Voices Of The Dead" et "When Death Takes It's Dominion" sont pratiquement les mêmes, et les loops de batterie sont quasi-identiques sur les morceaux pré-cités d'une part, mais également sur "World Anarchy" ou "The Ancient Plague" d'autres part. C'est d'autant plus dommage que tous ces morceaux sont vraiment excellents et fort intenses, malgré une certaine tendance à l'autopilotage où le groupe semble vouloir faire durer artificiellement ses compositions.
Cet album est présenté par la presse spécialisée comme une véritable bombe. Il semble que ce soit plus par le fait que Kreator renoue impeccablement avec ses racines (le tout est très brut, carré, concis, très homogène... un peu trop) que par réel souci de surprise et d'originalité...
Sans moi, je retourne de ce pas me plonger dans "Outcast" et "Endorama" !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 février 2005
Je ne m'épancherai pas sur la carrière de Kreator étant donné que je ne commence à sérieusement m'intéresser au groupe qu'avec cet album. Mais pour faire court, Kreator, c'est plus de 20 ans de carrière au service d'un thrash teuton tout ce qu'il y a de plus classique (malgré quelques tentatives d'expérimentations plus ou moins réussies dans les nineties d'après ce que j'ai cru comprendre), quelque chose comme une douzaine d'albums au compteur et toujours cette même envie d'en découdre aussi bien sur scène qu'en studio. Et rien que pour ça, respect. Mais quand en plus, le groupe se permet 20 ans après ses débuts de sortir une petite bombe de la trempe de ce « Enemy of god », ce n'est plus le respect que ça force, mais presque l'admiration. Andy Sneap aux manettes, Mille Petrozza aux commandes du navire et c'est parti pour 55 minutes d'un thrash de haute volée, ultra classique mais rendu moderne, donc susceptible d'intéresser les plus réticents au style, par la production grosse comme ça d'un Sneap toujours impeccable. Au menu, pas de grosses surprises : cavalcades de double, basse discrète, riffs acérés, harmonies léchées, solos éclairs et vocaux nasillards, agressifs juste comme il faut. Pas de grosses surprises donc, mais là où la formule lasse au bout de deux titres chez certains groupes, Kreator sauvent les meubles grâce à une efficacité et un talent d'écriture rare dans le style. Ces Allemands écrivent des chansons, là où d'autres accouchent d'empilages de riffs. Et toute la différence est là : en plus d'être de véritables hymnes au headbanging sauvage, les titres restent catchy et immédiatement mémorisables. Et ça c'est fort, très fort même. Vous savez ce qu'on dit à propos des vieux pots et des meilleures recettes ? Hé ben voilà...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 août 2005
voici le nouvel opus des gars de kreator, une pur merveille de trash métal,le groupe a mike petroza est au meilleur de sa forme est nous delivre 10 morceaux ulta brutal !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 mars 2012
Très bon cd, une belle occasion d'écouter de la bonne musique à pas cher. Ceux qui ne possède pas l'album, courez l'acheter!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Phantom Antichrist
Phantom Antichrist de Kreator (CD - 2012)

Pleasure to Kill
Pleasure to Kill de Kreator (CD - 2001)