Commentaires en ligne


84 évaluations
5 étoiles:
 (71)
4 étoiles:
 (10)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


19 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Oui, un vrai chef d'oeuvre, mais cauchemardesque
J'ai vu ce film en japonais sous titré, sans en connaître la teneur, ni les critiques.
Vierge de tout préjugé, de toute défense, j'ai donc assisté, horrifiée, à la lente descente aux enfer de ces deux enfants.
J'ai pu rester jusqu'au bout, car ce film vous scotche littéralement à l'écran...
Publié le 18 mars 2012 par Chris

versus
3.0 étoiles sur 5 le tombeau des lucioles
Très beau film d' animation mais extrêmement triste.A voir tout de même.Reçu très vite.Merci beaucoup.

Les enfants sont sublimes,merveilleux,courageux/au moment si triste.
Publié il y a 6 mois par Client d'Amazon


‹ Précédent | 1 29 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

19 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Oui, un vrai chef d'oeuvre, mais cauchemardesque, 18 mars 2012
Par 
Chris (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Tombeau des Lucioles [Édition Simple] (DVD)
J'ai vu ce film en japonais sous titré, sans en connaître la teneur, ni les critiques.
Vierge de tout préjugé, de toute défense, j'ai donc assisté, horrifiée, à la lente descente aux enfer de ces deux enfants.
J'ai pu rester jusqu'au bout, car ce film vous scotche littéralement à l'écran... mais plus l'histoire avance, plus le malaise grandit, plus on se sent impuissant et écrasé de tristesse !!

(attention, je vais dévoiler la fin)

A mes yeux, "le tombeau des Lucioles" est avant tout un sujet sur la fin d'un monde, celui du Japon d'avant guerre, d'avant Hiroshima. Les 2 orphelins sont les héritiers malheureux d'une société en perdition, et leur fin tragique devient tout un symbole. C'est l'histoire d'un pays traumatisé qui est racontée là.
D'ailleurs, le long et lent déclin est fort bien servi par le graphisme, qui est très beau, mais aussi d'un réalisme extrêmement dur et puissant... Même un dessin animé peut montrer - avec force détails - des personnes brûlées au dernier degré, malades, et des cadavres... et cela n'en est pas moins choquant.

Quant aux personnages, les enfants sont d'une consistance rare pour un dessin animé, il sont extrêmement crédibles, tant par leur innocence que par leur désarmement devant un univers qui s'écroule... Et, pour moi, c'est justement parce qu'ils ne sont "que" des enfants qu'ils vont mal finir.
Le grand frère fait tout pour sa petite soeur, cette attention tendre et protectrice est d'ailleurs très touchante. Mais il n'est qu'un adolescent, et ne peut donc pas se battre pour sa famille comme un adulte, il n'a pas suffisamment d'expérience pour prendre les décisions salvatrices.
Quant à la petite soeur, je la trouve absolument merveilleuse... je suis maman d'une enfant de cet âge, je ne peux donc qu'être profondément émue par cette représentation si sensible de la candeur à l'état pur, si criante de vérité. Par conséquent, son destin n'en est que plus insupportable...
Et je n'ai pas supporté.

Alors, oui, ce film un chef d'oeuvre sur bien des aspects, mais de ceux qui vous mettent dans un tel état de mal-être qu'on se passera sans problème de le regarder une seconde fois.

Merci de m'avoir lue.

PS. A déconseiller évidemment aux enfants et même aux adolescents (incompréhensible pour un jeune esprit à mon avis).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nous sommes des lucioles, 11 mai 2013
Par 
jorginho "gcrz2008" (Caen, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Tombeau des Lucioles - Blu Ray [Blu-ray] (Blu-ray)
Il y a quelques années, j'écrivais un commentaire sur le DVD de cette oeuvre vraiment à part dans le monde du manga... Le blu-ray la sublime davantage: le détail des images, la colorimétrie de l'ensemble et la voix des enfants en V.O. rendent l'expérience inoubliable. Comment rester insensible au message du film qui rappelle à quel point la vie humaine est aussi éphémère que l'existence d'une luciole dont la lumière chimique est peut-être leur âme.
Même si les japonais n'ont pas été tendres pendant les années 1937-1945, avec entre autres, la persécution des populations chinoises... on ne peut que s'horrifier des bombardements sur l’archipel nippon (comme tout bombardement sur des populations civiles: Londres, Caen, Dresde, Guernica...) avec en plus l'ombre atomique qui plane sur tout le film (on voit même passer dans le ciel de Kobé le bombardier américain qui sans doute revient d'Hiroshima ou Nagasaki).
Le Tombeau des Lucioles est une oeuvre adulte, à l'émotion exacerbée et pas niaise qui au travers de personnages dessinés mais forts délivre un message aussi simple qu'universel: le respect de la vie humaine et à fortiori le respect de la vie d'un enfant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


30 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un film poignant ..., 26 janvier 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Tombeau des Lucioles [Édition Simple] (DVD)
Les fondateurs des studios Ghibli (Miyasaki, Takahata) aiment les histoires mettant en scène des enfants. Ici, le sujet est intéressant : un jeune garçon qui cherche à tout prix à distraire sa jeune soeur sur fond de bombardements durant la seconde guerre mondiale.
Evidemment, le sujet principal n'est pas tant la guerre que les rapports entre les deux enfants, qui sont magnifiques. Toujours prêt à s'occuper de sa soeur, le garçon redouble d'inventivité quand celle-ci est malade. Il ne s'effondre que rarement et se ressaisit aussi vite que possible.
Le sujet, d'une grande gravité, qui aurait pu sombrer dans le mélo gratuit, est contrebalancé par un traitement onirique, oscillant entre rêve (les souvenirs du garçon), magie (les lucioles qui deviennent un ciel étoilé sous la moustiquaire) et cauchemar (le dernier quart d'heure).
La métaphore la plus remarquable est celle des lucioles qui, à l'instar des deux enfants, meurent presque aussi vite qu'ils ont vécu. Les messages du film abondent : celui-ci est le plus parlant, le plus touchant.
En somme, un film très grave mais qui ne peut laisser indifférent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


26 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Au revoir les enfants, 23 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Tombeau des Lucioles [Édition Simple] (DVD)
Le Tombeau des lucioles relate l'histoire d'un adolescent japonais qui a la charge de sa petite soeur durant la Seconde Guerre Mondiale, alors que le Japon subit des bombardements.

Le film commence ; l'adolescent, dans un état pitoyable, nous dit son nom et qu'il est mort tel jour. Pas de mystère, on sait comment se termine le film. Seulement, retour dans le passé, on découvre qu'il a une petite soeur qui environne les quatre ans, et alors toute notre attention se focalise sur elle.

Les temps sont durs, les deux orphelins viennent de perdre leur mère. Réfugiés chez leur tante, leur sort ne s'arrange pas pour autant. Alors le grand frère décide qu'ils iront vivre dans un abri anti-bombe. Tout se passe bien... jusqu'à cette nuit où une luciole clignote dans leur abri, s'éteint et tombe. La véritable descente aux enfers commence.

Dureté des moeurs en temps de guerre, poids de la responsabilité, combat pour la survie, Le Tombeau des lucioles est le film le plus dur que j'ai vu. L'expression devenu courante "on n'en ressort pas indemne" peut s'appliquer pleinement ici. Ce n'est pas triste. Le film terminé, les larmes ne coulent pas. On est écoeuré, déprimé. Écouter "Les Vieux" de Jacques Brel en boucle durant toute une journée n'aurait pas meilleur (ou pire) effet.

Je pense que la grande réussite du film réside dans le fait qu'il s'agit d'un dessin animé. Un exemple ; lorsque à cause de la malnutrition, des taches se dessinent sur la peau des héros, le spectateur n'est pas écoeuré, ce n'est pas repoussant d'un point de vue visuel. Il est donc pleinement réceptif à la détresse de la situation, et cette détresse touche des enfants...

À côté de cela, par un sens poussé du détail propre aux Japonais, tout nous rend ces personnages attachants de manière anecdotique et subtile, comme lorsque le héros, une fois la boîte à bonbons vide, la remplit d'eau, la secoue et la fait boire à sa soeur.

(Ce qui suit dévoile la fin)

Le réalisateur offre un savant mélange de poésie et de cauchemar, et vers la fin il devient virtuose, lorsque parvenu au plus haut degré de la décrépitude de son héroïne, il joint en parallèle de joyeux instants volés aux sinistres circonstances. Le spectateur est sans défense, aucun tampon ne permet d'amortir les émotions qui l'assaillent. C'est, tout simplement, certes magnifique, mais insupportable, très dur à prendre.

(Fin des révélations)

J'ai vu ce film 1,5 fois, il y a plus de cinq ans. Au cours du second visionnage, lorsque la luciole clignote (indice des désastres à venir), je n'ai pas souhaité aller plus loin. J'écris ce commentaire d'après mes souvenirs, et la plupart sont intacts.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une autre idée de l'animation, 30 mars 2007
Par 
Josyane Sbalchiero (Montbrison France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Tombeau des lucioles [Edition Limitée, numerotée] (DVD)
Les enfants pendant la guerre, c'est toujours une souffrance. Les enfants pendant la guerre dans un film d'animation, c'est étonnant...Là où ça devient extraordinaire, c'est quand le maître d'oeuvre décide de ne faire aucune concession et qu'il dépeint la cruauté humaine avec la douceur, la résignation et la force d'un regard d'enfant. On ne rit pas beaucoup pendant ce film, mais ce n'est qu'à la fin que le chagrin nous étreint...

Je n'ai qu'un conseil à donner : regardez-le une fois au moins en VOST, la petite fille a une voix magique...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


31 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le plus beau dessin animé jamais réalisé, 23 novembre 2008
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Tombeau des Lucioles [Édition Simple] (DVD)
Un jeune garçon est dressé, immobile, le regard figé droit devant lui.
Une voix se fait entendre...
"La nuit du 21 septembre 1945, je suis mort."

On le voit alors, très maigre, allongé dans une gare. Il est en train de mourir. Des personnes s'occupant de la gare, constatant sa mort, prennent une vieille boîte rouillée se trouvant à côté de son cadavre, et la jettent quelques mètres plus loin, dans la campagne éclairée par une nuit étoilée. A ce moment, une petite fille espiègle, semblant sortir de nulle part, ramasse une boîte de bonbons par terre, et se jette dans les bras de son frère qu'elle retrouve enfin...

Le tombeau des Lucioles est un film incroyablement beau et émouvant voyageant dans une vague de tristesse et d'humanisme.
Tiré du récit autobiographique de Akiyuki Nosaka La Tombe des Lucioles (1967), ce film raconte l'histoire d'un jeune garçon, Seita, 14 ans, et de sa petite sour, Setsuko, 4 ans, qui ont survécu au bombardement incessant de Kobe par les Américains.
Orphelins, ils trouvent refuge chez leur tante qui semble ne pas être ravie d'avoir deux bouches de plus à nourrir. Seita décide alors de s'installer dans un vieux refuge pour pêcheurs hors de la ville avec sa petite sour, poussés par la méchanceté de leur tante.

Malheureusement, les temps sont durs, et hors de la communauté, Seita ne peut espérer avoir une quelconque ration. Setsuko devient de plus en plus malade et Seita se voit obligé de voler de la nourriture dans les champs la nuit, ainsi que des couvertures dans les maisons temporairement abandonnées par leurs occupants à cause des bombardements. Un film qui se veut parfois dur, très dur.

Le Tombeau des Lucioles est donc un film qui repose sur une morale. L'auteur, Isao Takahaka, en plus de se fonder sur un récit émouvant et vrai, donne sa vision du militarisme et du patriotisme.

Ici, le réalisateur et scénariste ne se positionne pas seulement contre les Américains, mais également contre les Japonais, qui ont fait preuve d'un patriotisme exagèré et stupide.

Ne vous attendez donc pas à voir une critique inacceptable sur les Etats-Unis, même si, quelque part, cela aurait été légitime... Non, dans ce film, tout le monde est critiqué. Les seules choses importantes sont les victimes.

Isao Takahaka nous sert donc sur un plateau de bambou une forte morale sur la stupidité humaine, un peu à l'instar de son ami et collaborateur Hayao Miyazaki (Mon Voisin Totoro, Princesse Mononoke, Le Voyage de Chihiro, etc.).

Préparez donc vos mouchoirs : Le tombeau des Lucioles n'est pas là pour nous faire rire. Néanmoins, le film sait se faire très poétique. Certaines scènes sont même très belles, en particulier quand les deux enfants capturent des lucioles, et les libèrent ensuite dans leur refuge. Une scène inoubliable tant l'émotion et la beauté des images sont poignantes.

En ce qui concerne l'aspect technique, on ne peut pas vraiment faire de reproches. C'est beau, très beau, surtout dans la gestion des sources lumineuses lors de la scène avec les lucioles. Sinon, le film ne brille pas plus que ça par sa réalisation mais l'intérêt, vous l'aurez compris, n'est pas là.

Les musiques sont quant à elles excellentes et véhiculent bien les émotions du film en les renforçant. Personnellement, il me suffit de mettre le CD de Le Tombeau des Lucioles pour verser une larme...

En effet, il est dur de retenir ses larmes devant une telle tragédie, surtout devant la pureté des deux enfants se retrouvant seuls au monde face à la guerre. Un film traditionnel ne pourrait pas faire mieux : il en serait paradoxalement beaucoup moins crédible.
Ce film a d'ailleurs été amplement récompensé et admiré dans le milieu de l'animation, et a reçu au festival du film de Moscou le fameux Prix Unicef pour son message de paix...
Une nouvelle raison de s'intéresser aux Mangas et d'apprécier un genre de plus en plus boudé par le cinéma traditionnel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur film d'animation jamais réalisé, 11 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Tombeau des Lucioles - Blu Ray [Blu-ray] (Blu-ray)
Sans aucune équivoque le meilleur film d'animation à ce jour et un des meilleur films tout court (95% Rotten Tomates, 8,5/10 imdb).

Semi-autobiographie de l'auteur du livre (Akiyuki Nosaka), le film narre l'épopée d'un frère et de sa petite soeur durant la seconde guerre mondiale et le bombardement de Kobe au Japon où ils se retrouvent livrés à eux-même après la mort de leurs parents. Le détail des dessins sont troublants de réalisme et on croirait voir la vraie ville de Kobe tout au long du film. L'histoire est poignante, déchirante, un de ces films dont on ne peut sortir indemne.
Pour le Blu Ray si c'est la même edition que la version US c'est de la haute qualité avec le son en DTS-HD Master Audio 2.0 et l'image en AVC 1080p 1.85:1.

A posséder impérativement dans sa collection !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fabuleux !, 21 avril 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Tombeau des lucioles [Edition Limitée, numerotée] (DVD)
La charge émotionnelle véhiculée durant toute la durée du film est tout simplement impressionnante ;du début à la fin, vous ne pouvez que ressentir une énorme tristesse et une grande admiration pour ces deux orphelins, ce lien si fragile qu'ils entretiennent sur un fond de Japon dure, bombardé sévèrement durant cette guerre. La relation entre ces deux enfants est dévoilée à l'écran d'une manière somptueuse, même les situations les plus anodynes prennent ici une valeure particulière, ils deviennent un moment de joie éphémère unique au milieu de l'horreur.
A voir absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Traumatisant de beauté, 14 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Tombeau des Lucioles - Blu Ray [Blu-ray] (Blu-ray)
Des années après, le film n'a rien perdu ni de sa grâce, ni de sa force. On est toujours impressionné par l'incroyable maîtrise du réalisateur, qui emballe un requiem d'une finesse et d'une humanité exceptionnelles. Difficile de ne pas fondre en larme devant tant de finesse, tant d'intelligence dans le traitement de ce drame historique, qui ne verse jamais dans le lacrimal gratuit ou le sermon lourdaud.

Cette édition HD arrive à point nommé, et permettra à une nouvelle génération de découvrir ce classique de l'animation et du cinéma japonais. Quant aux autres, ils ne pourront que se réjouir de redécouvrir cette œuvre avec une qualité d'image et de son tout simplement inédits, qui permettent de se replonger au cœur de ce métrage inclassable, qui tend constamment vers le sublime.

Toutefois, on regrettera un peu que les bonus n'aient pas changés d'un iota depuis la précédente édition DVD, voire que certains suppléments, tels les croquis originaux, aient purement et simplement disparus. Quelques ajouts, sur l'œuvre originale ou le contexte historique auraient pu faire passer cette édition d'excellente à définitive.

Quoiqu'il en soit, l'objet demeure un indispensable, qui achèvera de convaincre les sceptiques de l'animation nippone.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Inoubliable, 13 février 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Tombeau des lucioles [Edition Limitée, numerotée] (DVD)
Takahata signe un film d'animation dur, très dur. Mais cependant mémorable. Le Tombeau des Lucioles est réussi parcequ'il ne nous ment pas : Sobre dans sa forme, dépourvu de bons sentiments et d'artifices scénaristiques. Terriblement vrai, infiniment tragique. Une peinture humaine bouleversante, qu'il faut voir absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 29 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le Tombeau des Lucioles [Édition Simple]
Le Tombeau des Lucioles [Édition Simple] de Isao Takahata (DVD - 2002)
EUR 9,99
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit