undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles8
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: DVD|Modifier
Prix:20,68 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 février 2006
Ce film de Béla Tarr est étrange, inquiétant et fascinant comme un roman de Kafka. Il possède cette "beauté fatale" de toute oeuvre issue de l'Europe Centrale: beauté des images en noir et blanc, beauté des visages, de la musique, mélancolique et lancinante à la fois, de la pluie qui, comme le dit l'héroïne du film: " Est d'une grande beauté et la regarder permet de ne penser à rien d'autre", des paysages ravagés d'une Europe communiste agonisante, filmés par une caméra qui prend tout son temps pour en souligner les moindres détails.
Un chef-d'oeuvre à ne pas manquer!
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2013
Le chaos et la décadence du genre Humain dans un maelström de plans-séquences tous plus étourdissants les uns que les autres. Tarr, déjà à l’origine du monumental Satantango, travaille un cinéma sensitif en temps réel. Ou comment voir marcher deux hommes en silence pendant plusieurs minutes peut devenir absolument fascinant. Déjà éternel.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2005
Comme beaucoup ma culture cinématographique est formatée selon les standards du cinéma commercial. J'avais cependant la vague impression que tous les films que je voyais étaient construits à l'identique, exploitant les mêmes recettes pour raconter les mêmes histoires. J'en ai eu la confirmation avec "Les Harmonies Werckmeister" dans lequel Bela Tarr m'a donné une leçon de cinéma et fait découvrir des horizons complètement nouveaux.
Les images sont belles, les ambiances incroyables, tout est émouvant et les comédiens sont excellents (Lars Rudolph en premier lieu).
Une expérience marquante, c'est le moins que je puisse dire.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un Bela Tarr qui s'inscrit dans la plus totale continuité de son œuvre, sans grande rupture. On reste donc dans l'expérience à la fois esthétique et contemplative, lente et langoureuse, minutieuse et observatrice, où une attention infinie est portée à chaque geste, chaque visage, chaque parole. Le scénario chargé en symboles est accompagné d'une musique sublime, sanglots longs de violons d'automne pluvieux, qui semble tout droit descendue des hautes sphères, là où désire regarder le jeune innocent Janos, dont le regard devra malgré lui redescendre d'un Ciel infini à l'infinie cruauté de la Terre et des hommes.

Il y est question d'un cirque qui débarque dans une petite ville effarée (par la chute des idéaux communistes ?), d'une baleine géante qui fascine comme l'incarnation d'une puissance suprême et mystérieuse (Moby Dick ?), d'un Prince "de 10 kg" qu'on ne verra jamais (Machiavel ?), d'un artiste qui tente de retrouver la pureté harmonique des origines qui aurait été détruite par le théoricien Andreas Werckmeister, et qui devra malgré lui - lui aussi - s'accorder sur la triste réalité pour non plus "refaire le monde" mais empêcher que "le monde se défasse" comme disait Camus.

Pour la réalisation, les cinéphiles pourront de nouveau savourer combien le génial réalisateur hongrois a influencé quelques faux iconoclastes modernes, dont je ne citerais pas les noms ;-)
55 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2010
Chef d'oeuvre du cinéma contemplatif, ce film ne ressemble a aucun autre, on se laisse transporter par ces long plans sequences plus magnifique les uns que les autres, la scène d'ouverture ou la scène dans l'hopital sont des oeuvre d'art poétiques a elles toutes seule.

On a l'impression qu'il ne se passe pas grand chose mais on ne s'ennuie pas une seconde, on est littéralement bercer par ces mouvement de caméra.

On suit les pérénigrations de janos, éternel optimiste, a travers une ville hongroise au bord du chaos (quoi qu'il arrive il garde sa foie en l'homme et à la vie).
Magnifique, émouvant, étonnant, bouleversant, envoutant les superlatifs manquent pour parler de ce chef d'oeuvre hypnothique.

La musique est, également, magnifique.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2008
un film qui tranche avec tout ce qu'on a l'habitude de voir : la musique si particulière de la langue hongroise, une photographie noir et blanc somptueuse, un rythme lent et fluide qui n'ennuie jamais mais hypnotise littéralement, une douceur désespérée qui prend aux tripes
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 février 2011
La musique, les images fascinantes en noir et blanc, les acteurs, tout est superbe dans cette adaptation de << la mélancolie de la résistance >>.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 août 2005
Une esthétique remarquable, des acteurs convaincants, une oeuvre qui va vous marquer si vous n'êtes pas trop attachés au rythme du cinéma populaire actuel...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)