Commentaires en ligne 


7 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le chef-d'oeuvre de Douglas Sirk enfin en DVD, 25 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Written on the Wind - Criterion Collection [Import USA Zone 1] (DVD)
C'est un classique, un vrai ! Ce mélodramme parfaitement interprété est magnifique. L'histoire est romanesque à souhait pour les amateurs de grands drames familiaux. Mention spéciale pour la toujours extraordinaire et trop rare Dorothy Malone (oscarisée pour ce rôle) qui donne, une fois de plus la mesure de son talent. Un film un peu oublié à redécouvrir. Espérons que les maisons d'éditions auront un jour l'idée de sortir en DVD, "La ronde de l'aube" de Sirk qui est de la même veine !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quatuor magistral pour mélo imbattable, 23 février 2009
Par 
Zarak (Saintry-sur-Seine, Essonne, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ecrit sur du vent (DVD)
La couleur est annoncée dès le générique, l'un des plus audacieux et des plus brillants qu'il m'ait été donné de voir : la scène finale est placée au début et se déroule dans un décalage total entre l'image du drame annoncé, et la musique de mélo sirupeuse. Tout Sirk est contenu là-dedans : sous les apparences de la haute bourgeoisie blanche dominante, toute la faiblesse et la débauche du monde. Le découpage est impressionnant, tout comme l'image, les couleurs, les plans, comme ces virevoltes de feuilles à travers la porte entrouverte... on sait tout de suite à quoi s'en tenir : nous sommes là dans la plus totale virtuosité cinématographique.

"Ecrit sur du vent", l'un des grands chefs-d'œuvre des mythiques mélos sirkiens, est un drame familial à quatre personnages dans le milieu des magnats du pétrole texan. S'affrontent en quelque sorte deux duos : deux adultes - au sens de la maturité - (Laurenn Bacall, Rock Hudson) et les deux enfants du patriarche pétrolier (Robert Stack, Dorothy Malone), restés enfants, justement, par leur naissance trop aisée et leur refus de grandir (c'est à dire d'accepter la douleur du réel). Courant misérablement après le paradis perdu de l'enfance, et par conséquent s'enfonçant dans la débauche, ils précipitent leur propre drame basé sur le malentendu (l'enfant "bâtard"), le ressentiment (la vengeance de l'amoureuse frustrée) et la débauche (le père tombant du haut des escaliers à cause de la musique), bref la faiblesse humaine dans toute sa triste splendeur. Leçon ô combien philosophique à retenir : la puissance n'est pas la force...

La scène finale, balzacienne en diable (très "Eugénie Grandet") est magnifique, et nous rappelle cette bonne vieille leçon à laquelle nous avait magistralement initié Orson Welles dans Citizen Kane : la soif de pouvoir n'est pas la soif de bonheur, c'en est le deuil permanent.

Éblouissant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Drame de la modernité, 12 octobre 2010
Par 
Johan Rivalland (LEVALLOIS-PERRET France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : ecrit sur du vent (DVD)
Très bon film, servi par une belle brochette d'acteurs connus (Laurenn Bacall, Rock Hudson, Robert Stack et Dorothy Malone), parfaits dans leur rôle respectif.
Une histoire d'amitié forte entre deux hommes, entre lesquels va venir s'interposer l'amour pour une femme.
Kyle Hadley, fils d'un magnat du pétrole, alcoolique invétéré depuis déjà ses quatorze ans, tout comme sa soeur Marylee (tous deux sont restés nostalgiques et prisonniers de leur enfance, qu'ils n'ont jamais su tout à fait quitter) vient radicalement à bout des maux qui le taraudent aussitôt qu'il fait connaissance avec la belle Lucy, que Mitch, son ami d'enfance, regretterait presque de lui avoir présenté, lui qui venait secrètement d'en tomber amoureux aussitôt qu'il la vit.

Mitch, toujours aussi fiable et fidèle en amitié, lui qui a constamment porté à bout de bras, durant toutes ces années, les trois membres de cette famille très riche totalement désoeuvrée, respecte cet amour sans s'y interposer, quoi qu'il lui en coûte et quelles que soient ses souffrances intérieures, ravi de voir que son ami Kyle en sort grandi.
Mais c'était sans compter une mauvaise nouvelle, qui va contrarier Kyle au plus fort et le faire replonger dans ses tourments, sans qu'il en parle à qui que ce soit : son médecin lui annonce qu'il est potentiellement stérile ; tout au moins que la probabilité en est très élevée.
Au-delà du désir d'enfant et du comblement de ses aspirations les plus élevées, Kyle va surtout s'accabler lui-même, s'incriminer, exacerber son sentiment permanent de culpabilité, se trouvant confronté à un nouvel échec dans sa vie, qu'il ne se sent pas la force de surmonter, au vu de sa fragilité.

Si l'on y ajoute des ingrédients compliqués, comme l'amour profond mais contrarié de Marylee pour Mitch qui, lui, la considère plutôt comme une soeur, on tient là tout ce qu'il faut pour arriver à une situation complexe où le drame familial se joue devant nos yeux, telle une tragédie grecque dont on pressent l'issue (la première scène du film nous y prépare).
L'enchaînement est subtil, et en même temps presque inexorable. Seule la parole pourrait dissiper tout malentendu.
Mais les événements et surtout la psychologie des personnages en décideront peut-être autrement...

Un superbe film, à voir par ceux qui aiment les grands classiques du cinéma des années 1960 (un seul regret : la bande son (en français), qui n'est pas toujours très bonne, rend par moments difficile la compréhension des paroles).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Extraordinaire Sirk., 28 juillet 2011
Par 
Shan - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : ecrit sur du vent (DVD)
Extraordinaire Sirk, un mélodrame éblouissant, 2 personnages sont équilibrés, interpretés par un superbe Rock Hudson, Lauren Bacall a un role plus effacé, 2 autres un frère et une soeur sont déséquilibrés, Sirk a son quatuor d'acteurs pour un mélodrame qui est un véritable et immense chef d'oeuvre, Robert Stack interprète le frère qui s'adonne à la boisson, mais la prime de l'interprétation revient incontestablement, elle a recu un oscar pour le second role, à Dorothy Malone qui est prodigieuse dans le role d'une nymphomane, et la fin du film est grandiose.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un très grand film toujours d' actualité., 21 août 2012
Par 
X. (Anywhere I wander.) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : ecrit sur du vent (DVD)
Emperor of the ancient super-duper melodramatic movies. Tel est le triste sobriquet que certaines personnes jetteraient à Douglas Sirk. Mélo? Drôle de mélo ''commun''! bien
en avance sur une certaine époque d'un certain conservatisme et d'un certain puritanisme axés moralement ou autrement ''sur la Bible''!(1956!!!)
Il s'agit en fait (pour tous ceux qui sont capables de le comprendre et de le ressentir) d'une virulente critique sociale contre un certain capitalisme qui est(ou fut?)si prisé
aux USA. Mais c'est également une âpre étude sur ces deux conceptions fondamentales: l'amour platonique communément appelé l'amitié ou ''l'amour fraternel'' et puis
l'amour charnel.
Douglas Sirk sut mener intelligemment sa barque de réalisateur et dirigea brillamment toute la distribution mais il me faut surtout rendre hommage à l'extraordinaire
performance (comme d'habitude)de Dorothy Malone dans le rôle d'une nymphomane et même s'il entre une part de ma subjectivité quant à ce dernier point!!

La mise en scène et les mouvements des caméras sont particulièrement soignés nous offrant de fort belles images en couleurs, même la chanson du film est épatante!

''Written on the wind'' traduit ici par ''Ecrit sur du vent'': que restera-t-il des amitiés (qui en l'occurrence datent de l'enfance)? Que restera-t-il de l'amour
quelle que soit la façon dont respectivement nous le concevons? Que restera-t-il de et à cette femme-là: cette nymphomane richissime?...

Le vent emporte le vide des vaines illusions écrites sur lui-même et il n'emportera que la fumée de ces masses de dollars d'ores et déjà ''consumées'' par toutes sortes
de conflits sociaux au théâtre de la vanité et du vide des existences de cette superficialité d'un certain monde. Written on the wind!

Pas tant mélo que ça, c'est le moins que l'on puisse dire mais plutôt chef-d'oeuvre du cinéma.

Billy.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Douglas Sirk frappe encore un grand coup, 21 octobre 2013
Par 
Ada Leema (Finistère + Québec) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : ecrit sur du vent (DVD)
Mélodrame flamboyant, avec un Rock Hudson plus Rock que jamais, ce DVD enchantera tous les fans du ciné US des années 50.
Tout est en place au millimètre près pour nous divertir, nous éblouir et nous dépayser au maximum.
L'ensemble forme une oeuvre forte, tangible et crédible, un classique absolument incomparable du cinéaste du prodigieux "Imitation of life".
A vos lecteurs, ce DVD vous attend!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 ET LA, 20 février 2013
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : ecrit sur du vent (DVD)
"Fils d'un roi du pétrole texan, Kyle Hadley, ivrogne et noceur, se range en épousant Lucy Moore, dont son ami d'enfance, Mitch Wayne est épris. Tout se passe bien dans un premier temps, Lucy a l'espoir de guérir Kyle de son vice, mais ce dernier apprend par le médecin de famille qu'il ne pourra jamais avoir d'enfant. Or Lucy est enceinte... "

"Classique"

"Oui et là...Flash-back"

"Et..."

"Une orgie d'une heure, hard hetero"

"Et ?"

"Hé puis, retour à l'histoire de départ. Rock tue Lauren"

"Déjà vu, vieux...Faut trouver autre chose"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Written On The Wind [Import anglais]
Written On The Wind [Import anglais] de Douglas Sirk (DVD - 2005)
EUR 11,83
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit