undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles36
3,8 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 juillet 2010
Détective privé parisien s'estimant aussi irrésistible avec les femmes qu'infaillible dans son business, Jack Palmer - alias Rémi François - accepte la mission que vient de lui confier un obscur notaire de province : partir pour la Corse afin d'y retrouver un certain Ange Leoni, qui aurait hérité d'un confortable pactole. Une promenade de santé pour Jack Palmer, rompu aux missions les plus délicates. Mais à peine arrivé sur l'île de beauté, la promenade de santé devient vite un véritable parcours du combattant...

"L'enquête corse" est l'adaptation à l'écran par Alain Berberian ("La cité de la peur", "Le boulet"...) de la BD à succès de Pétillon, véritable best-seller vendu à plus de 300000 exemplaires.
Malgré quelques scènes vraiment comiques (l'incurie de la police réduite à faire de la figuration, les "continentaux" qui singent les coutumes locales pour se faire accepter, les explosions qui n'étonnent plus personne, la susceptibilité corse à fleur de peau...), le film est parfois un rien nonchalant et quelques gags supplémentaires n'auraient pas été de trop. De plus, il donne parfois l'impression de sortir directement de la BD et de n'avoir pas été vraiment étudié pour le passage du papier à l'écran, ce qui contribue à en faire une comédie assez inégale.
Encore un bémol, les splendides paysages corses ne sont pas suffisamment mis en valeur à part quelques plans par-ci par-là.
En revanche les fameux particularismes corses, certes un peu clichés et exagérés, donnent cependant lieu à des scènes hilarantes et à quelques répliques mémorables : ("Je suis dans mon pays : je vais où je veux...", "Depuis qu'il est pas venu à l'enterrement du grand-oncle du cousin germain de la tante du beau-fils de la nièce de ma cousine par alliance, pour moi - il est plus de la famille", "Ça Monsieur ce n'est pas un bâtard, c'est un corsinu, un chien de puuuure race corse...").

Après "Opération corned-beef", "Les visiteurs" et ses ersatzs "Les visiteurs II, les couloirs du temps" et "Les visiteurs en Amérique", "L'enquête corse" marque les retrouvailles de Jean Reno et de Christian Clavier dans les rôles principaux. Jean Reno, qui en est venu à attraper l'accent corse pour les besoins de son rôle de parrain local, justifie à lui seul le visionnage du film. Et on ne pouvait trouver mieux que Christian Clavier dans le rôle du détective content de lui-même, boursouflé d'orgueil.
De son côté, Caterina Murino, choisie par Alain berberian qui voulait une nouvelle Claudia Cardinale, s'avère taillée sur mesure pour son rôle de séductrice et manipulatrice.
Les seconds rôles sont tout aussi excellents, en particulier Pido, révélé au public par son personnage de Figoli, le petit terroriste amateur, et Pierre Salasca dans la peau de Matéo, l'homme de main de Leoni.

En bref, pas le meilleur film avec le duo Reno-Clavier mais reste agréable à regarder, idéal pour passer un bon moment de rigolade devant un bon brocciu ou quelques tranches de figatelli.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2013
Même si ce n'est pas un film culte , le duo Reno / Clavier fonctionne toujours bien, un bon moment de divertissement dans les beaux paysages corses, à voir en hiver pour se réchauffer, un bon moment de détente.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2013
Si certains boudent leur plaisir, je n'en fait pas partie et la caricature de la Corse est tout juste éxagérée. C'est distrayant et on passe un bon moment avec cette comédie qui sans être drole de bout en bout n'en demeure pas moins très agréable et souriante.

PIERDEL
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mai 2013
Envoi rapide et soigné, produit conforme à la description.
Un film à regarder en famille. Dialogues et situations cocasses.Magnifiques paysages Corses.Un super clavier!J'adore!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Retrouver le duo Jean Reno/Christian Clavier, après les Visiteurs, forcément, sur le papier cela fait rêver. Mais depuis les Visiteurs, si l’un a su se renouveler et se voir offrir une magnifique carrière au cinéma (Jean Reno), l’autre a eu beaucoup de mal à se défaire de son rôle de Jacquouille la Fripouille (Christian Clavier).
Christian Clavier incarne un détective privé parisien un peu trop sûr de ses capacités et de son sex appeal vis-à-vis des femmes. Alors qu’il est nul et que les femmes n’ont rien à foutre de lui. Son nom Jack Palmer… ou plutôt Rémi François… Toujours est-il qu’il se retrouve mandaté par un obscur notaire, pour retrouver un certain Ange Léoni (Jean Reno) pour qu’il touche un gros héritage. Cet homme se trouve sur l’île de beauté, la Corse. Jack Palmer voit cela comme une promenade de santé, tellement il s’auto persuade d’accomplir des missions hautement plus dangereuses, parfois jusqu’au fin fond de l’Afrique…
Mais une fois sur place notre « grand » détective va se heurter au mutisme générale, au racisme anti-continentaux, se faire kidnapper encore et encore par des indépendantistes qui le perdront aux mains de cellules renégates, voir même par différents services de polices, se retrouver au milieu d’attentat et d’une sombre machination le dépassant totalement. Son seul rayon de lumière venant finalement de la sublime Léa (la sublime Caterina Murino) qui arrivera à le charmer (en même temps ce n’est pas bien compliqué.)
Bref, c’est plein de clichés, mais des clichés tellement bien amenés et tellement drôle que cela passe tout seul. L’histoire est tirée par les cheveux, les acteurs surjouent et ne sont pas crédibles, on s’amuse un peu, on s’exaspère beaucoup, bref, ce n’est pas inoubliable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 avril 2014
je connais l'ile de beauté,et je ne regrette pas ce film interprété avec beaucoup d,humour,un excellent divertissement a ne pas prendre au sérieux certains gags,la Corse n'est pas loin du continent et elle vaut réellement sa beauté,l'accueille, ses plats et les chants.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 22 octobre 2008
Entretenir le mystère avec un titre énigmatique, j'aime bien....A part quelques réparties bien senties, ce film nonchalant (est-ce volontaire ?), mieux joué par les seconds rôles que par les rôles principaux (Clavier qui joue du clavier depuis 30 ans, Réno tranquille), distille vite un certain ennui. Cependant, quelques situations sont fort drôles,notamment cette guerre des polices qui fait bien l'affaire des nationalistes du coin. Il est dommage, également, que les paysages soient si peu habilement exploités quand on connait la beauté de la Corse.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le pire dans ce film, ce n'est pas l'invraisemblance du scénario ni la grosseur des gags, c'est de voir des acteurs mal jouer à ce point là. Passe encore pour Jean Réno et Christian Clavier qui servent comme ils peuvent leur personnage, mais les autres acteurs sonnent faux au point qu'on en conseillerait de voir le film.
Ceci dit, il ne faut pas trop leur en vouloir : vu le reste du scénario, ils n'ont réussi qu'à gâcher un mauvais film.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2011
trés bon produit merci j'ai beaucoup rigolé et cela meme quand on est corse tout n'est pas tout a fait exact mais il y a de la vérité
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mai 2005
Etant un amoureux de la Corse, je n'ai pas pu passer à côté de ce film. J'ai été très agréablement surpris car je m'attendais à un Clavier "jacqouillesque" qui, en réalité, est très efficace dans ce film.
Reno quant à lui, est grand, comme dans chacun de ses films.
Le scénario est sympathique, les dialogues cohérents, et les caricatures de certains traits de caractères propres aux habitants de l'île de beauté sont hilarantes!
Il ne faut pas tout prendre au 1er degré bien sûr!
Bref, je recommande ce film!
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus