undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles4
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Troisième album pour Accept et premier véritable succès. "I'm a Rebel" montrait déjà la voie (voix?) qu'allait prendre le groupe mais avec "Breaker", Accept enfonce le clou. On y retrouve tous les ingrédients qui vont faire le succès de ce groupe, une des légende du Metal.
Dès le départ, le ton est donné: la voix abrasive, telle le papier de verre, de Udo Dirkschneider, les duels de guitares du duo Hoffmann/Fischer et la solide rythmique de Baltes/Kaufmann. La recette Accept fonctionne à merveille. On retrouve sur cet album quelques grands classiques du groupe ("Burning", "Son of a Bitch", "Breaker") ainsi que des titres moins connus mais tout aussi efficaces ("Midnight Highway", "Run if You Can")
Enfin, c'est sur l'une des deux ballades de l'album, "Breakin' Up Again", que l'on entend une dernière fois la voix du bassiste, Peter Baltes. (Dernière fois avant l'album "Predator", de 1995).
Conclusion: "Breaker" est un grand album d'Accept qui annonce les bombes que vont être "Restless and Wild" et "Balls To The Wall". Il mérite toute votre attention si toutefois, vous ne le connaissez pas encore.
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2012
"Breaker" est selon moi le premier véritable album d'Accept car on y retrouve totalement l'identité du groupe allemand.
Il fait partie d'une trilogie avec "Restless and Wild" et "Balls to the wall" à posséder absolument.
Dés le riff d'intro de "Starlight", on reconnait la griffe du talentueux Wolf Hoffmann.
Udo quant à lui hurle à la perfection comme il le fera encore jusqu'à l'album "Russian Roulette" ... son retour après le pourtant très bon mais américanisé "Eat the heat" avec David Reece au chant, sera moins mémorable hélas.("Objection overruled, "Death row" et "Predator" étant en effet nettement inférieurs).
Accept est donc à partir de "Breaker" un des groupes majeurs dans le Hard Rock, les ingrédients en étant une puissance agrémentés de riffs géniaux sans oublier un élément majeur : la mélodie.
Mention spéciale à cette rare ballade acoustique pour le groupe, formidablement interprétée par Peter Baltes.

Mes titres préférés : "Run if you can", "Midnight highway", "Breaking up again", "Starlight", "Burning".

Note : 18/20
33 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2014
c est l album qui determine le style que l on connait de ce groupe germanique qui explose veritablement avec des melodies et des riffs dignent de tres grandes formations
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 octobre 2014
un très bon album de heavy-metal teutonique du plus grand groupe allemand.
Accept restera pour beaucoup l' ennemi de scorpion.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,77 €