Commentaires en ligne


10 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Il leur met à tous la Platée (emprunté à Bagration)
Dès le début de l'année 1752, Frédéric Melchior Grimm, journaliste et critique allemand installé à Paris, avait éreinté le style français proclamant la supériorité de la musique dramatique italienne. Rameau n'était pas visé par ce pamphlet, Grimm ayant d'ailleurs à cette...
Publié il y a 12 mois par Jlenjo

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Seulement une demi-réussite ! Ne pas s'en priver, cependant.
TROIS étoiles, mon Général ! " j'aime " donc, mais la mariée est trop belle ! Nonobstant la qualité sonore et musicale excellente, cette tentative de reconstitution pêche par de graves défauts et c'est d'autant plus rageant que ces qualités soulignées frisent la perfection !
Il est curieux pour un chef dit «...
Publié il y a 3 mois par L' AIGLE


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Il leur met à tous la Platée (emprunté à Bagration), 9 octobre 2013
Par 
Jlenjo (toulouse, france) - Voir tous mes commentaires
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rameau - Une symphonie imaginaire / Les Musiciens du Louvre · Minkowski [SACD] (CD)
Dès le début de l'année 1752, Frédéric Melchior Grimm, journaliste et critique allemand installé à Paris, avait éreinté le style français proclamant la supériorité de la musique dramatique italienne. Rameau n'était pas visé par ce pamphlet, Grimm ayant d'ailleurs à cette époque une haute opinion de Rameau en tant que musicien.
Par contre, JJ Rousseau n'aura de cesse de mépriser ce pauvre Rameau. Si ce faux humaniste, ce menteur invétéré, cet inutile, ce fainéant, ce drogué (oui monsieur, ce drogué) avait été un bienfaiteur à l'instar de Rameau dont la musique à le mérite d'adoucir les moeurs (sauf celles de Rousseau), ça se saurait (voir la querelle des Bouffons). Contrairement à lui, Voltaire devint un admirateur du compositeur qu'il baptisa l'« Euclide-Orphée ». Leur projet commun, l'opéra Samson, ne fut jamais achevé (wiki)
Je sais bien que ce que je raconte n'intéresse personne, mais moi j'ai pas envie d'oublier qu'il y a des oeuvres éternelles en France aussi, ce grand et beau pays qu'on dénigre si facilement (même si en ce moment, avec nos politicards elle a de quoi nous exaspérer...)
Bon, le disque. Well, ce sont des bouts de plusieurs oeuvres assemblées, des passages, des ouvertures (celle qui ouvre le bal, Zaïs, est d'ailleurs superbe et d'une écriture musicale audacieuse) pour une symphonie imaginée par Minkowski. C'est lumineux, brillant, jubilatoire et finalement une excellente initiative pour cette suite de petits bijoux musicaux (pas de chant soliste ni de choeurs) dont la logique des enchaînements en fait un ovni musical étonnant. Après une écoute minutieuse au casque, le son est vraiment excellent dans les moindres détails. Bref, j'ai aimé... en plus c'est français. Cocorico.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rameau au sommet !, 5 mai 2011
Par 
David Waléra (Châlons-en-Champagne) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rameau - Une symphonie imaginaire / Les Musiciens du Louvre · Minkowski [SACD] (CD)
Ce disque vous emporte loin dans le temps et renouvelle votre espace intérieur. En d'autres termes, cette musique, et la manière dont Minkowski l'interprète, vous touchent au plus profond de la dimension esthétique de votre âme... : c'est l'état de grâce artistique !

Nous autres Français, sommes bien ingrats envers nos génies musicaux : écoutez Radio classique, la majorité des oeuvres passées sont signées de compositeurs germaniques (que je suis loin de détester).

Mais cette perle discographique devrait être au programme de toutes les écoles, de tous les collèges et de tous les lycées de France !

Rameau, l'un des plus novateurs de nos compositeurs (avec Berlioz et Debussy, entre autres), mérite d'être redécouvert et aimé à sa juste mesure.

Ecoutez, par exemple, l'orage de "Platée" : l'action se passant dans un marais, Rameau n'utilise aucune percussion pour mieux traduire cette "tempête dans un verre d'eau". Et pourtant, le résultat est saisissant d'expressivité, surtout quand Minkowski, grâce à une maîtrise sans égal, "lâche ses fauves" : les Musiciens du Louvre "s'éclatent à donf", dans une virtuosité échevelée proprement inouïe qui vous laisse littéralement bouche bée, d'autant plus qu'il s'agit d'un enregistrement sur le vif !

Quant à la "Danse des Sauvages" des "Indes galantes", Minkowski est le seul, à ma modeste connaissance, à rendre de manière aussi audible le caractère sauvage de ce bijoux orchestral, tout en maintenant un style digne de la cour de l'illustre Roy de France !

Et ce prélude des "Boréades" en avance d'un siècle et demi par son audace rythmique et par son orchestration surprenante, qui ne ressemblent à rien de ce qui se composait à l'époque, et dont Minkowski se plait à souligner l'étrangeté quasi stravinskienne !

MERCI, Monsieur Minkowski, pour ce bonheur musical à mettre entre toutes les oreilles !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Seulement une demi-réussite ! Ne pas s'en priver, cependant., 6 juillet 2014
Par 
L' AIGLE (Paris France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rameau - Une symphonie imaginaire / Les Musiciens du Louvre · Minkowski [SACD] (CD)
TROIS étoiles, mon Général ! " j'aime " donc, mais la mariée est trop belle ! Nonobstant la qualité sonore et musicale excellente, cette tentative de reconstitution pêche par de graves défauts et c'est d'autant plus rageant que ces qualités soulignées frisent la perfection !
Il est curieux pour un chef dit « baroque » que certaines notions élémentaires d'époques et de durées et donc de styles aient pu échapper à la sagacité de St. Marc !

Cette inévitable fragmentation aurait pu se résoudre sans vouloir imiter ce BERLIOZ dont le chef a clairement voulu y donner " sa fantastique " personnelle comme il le dit : « Le plus grand génie de l'orchestre en France avant Berlioz ».
Le « en France » est malheureusement de trop et faussement restrictif ! J'aurais dit « universel », ce qui est vrai hier dans le cas des chefs-d'oeuvre le reste effectivement aujourd'hui et demain !

La durée de 56'25 est celle approximativement des symphonies romantiques dont la durée est fonction du nombre de mouvement, quatre ou plus, et de l'unité du travail thématique indispensable à l'intellection de l'écoute comme il en est de la logique d'un récit ou de la rhétorique d'un discours dont l'art musical y est aussi soumis.
L'intellection épouse le mouvement même par lequel la simplicité rayonne en complexité et remet la pensée à l'endroit.
Or, cette « symphonie imaginaire « baroque « est recomposée dans un patchwork de 17 mouvements soutirés de 10 ouvrages ! N'aurait-il pas mieux valut s'en tenir à 3 symphonies de moins de 20 minutes (se rapprochant de l'ambitus classique !)

RAMEAU n'ayant composé de la musique d'orchestre que pour ses musiques de scènes irrigués par les fastes, les drames et les mystères de la Mythologie qui anime ces ouvrages d'art total que furent les opéras et les Comédies Ballets, les Pastorales Héroïques, les Comédies et Tragédies Lyriques de la période baroque, cet « Orphée » (surnom de son vivant) s'y illustre au plus haut niveau vocal et musical ; la geste orchestrale de première grandeur dans une musique descriptive, qu'il leur a dédié dans ses 30 ouvrages et 6 cantates, est d'une subtilité harmonique, un savant dosage d'effets et d' alliages de timbres dans une instrumentation luxuriante et unique qui surpasse toutes les autres production de l'époque baroque et de celles à venir...
À part qq ouvertures, ses musiques sont essentiellement de courts intermèdes qui ont donc recours à l'allitération* de formes très condensées et descriptives. Difficile, voire impossible dans ce cas, d'en constituer une matière symphonique viable dans la vision romantique gémellaire à BERLIOZ voulu par MINKOVSKI !
* (Distribution plus ou moins régulière d'éléments qui se répondent.)

La meilleure des symphonies Ramistes restent encore les extraits in extenso de ces oeuvres scéniques qui dans les suites d'orchestre gardent l' unité esthétique de l'original.
Il est à regretter qu'il n'existe pas une intégrale des suites d'orchestres de ces 30 ouvrages, seulement une dizaine que les différents protagonistes ont heureusement évité de se concurrencer pour le bonheur de tous :
Bruggen, Leonhardt, Kuyijken, Christie, Mc Gegan, Gardiner, Malgoire, Herreweghe, La Capella Savaria : Mary Térey-Smith etc.

Ceci dit, la qualité superlative de la réalisation, malgré ce sentiment très fort d'inaboutissement dû au morcèlement, mérite amplement de se procurer ce chef-d'oeuvre inabouti dans la forme artificiellement présenté; ne serait-ce que pour la jouissance sonore qui s'en dégage et cachera pour beaucoup l'inaboutissement de la prétention du chef.
Il faudra donc lutter qq peu à la recherche inconsciente d'une unité inexistante.

Références récentes : Jean-Philippe Rameau : Suites pour orchestre, vol. 1
Jean-Philippe Rameau : Suites pour orchestre, vol. 2
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque pour Audiophile Mélomane, 26 mars 2007
Par 
HERVÉ Thierry "Audiophile Mélomane" (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rameau - Une symphonie imaginaire / Les Musiciens du Louvre · Minkowski [SACD] (CD)
Pour l'avoir dirigé un nombre incalculable de fois, Rameau est certainement le compositeur avec lequel Marc Minkowski a le plus d'affinité, et ce programme inédit ne fera que confirmer cette évidence. S'écartant légèrement des sillons tracés par Gardiner et ses inoubliables enregistrements pour le label Erato, cette « Symphonie imaginaire » est un hommage au génie créateur de son idole, et plus particulièrement à son sens de l'orchestration. Un peu à la façon d'un patchwork, elle reprend à son compte les thèmes extraits des opéras et tragédies lyriques tels que Les Indes galantes, Les Boréades, Dardanus ou autre Hippolyte & Aricie, se risquant même jusqu'à une transcription de La Poule, initialement une pièce pour clavecin. Taillé sur mesure, l'ouvrage séduit instantanément. Richement colorés, les morceaux sont disposés en d'habiles formes. Les mélodies s'enchaînent et se superposent. Les danses succèdent aux rythmes plus abstraits avec, en point commun, une consonance et un charisme qui induisent systématiquement au bonheur de l'auditeur. Au final, un disque génétiquement modifié, mais sans effet secondaire sur la santé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 interpretação magnífica, 13 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rameau - Une symphonie imaginaire / Les Musiciens du Louvre · Minkowski [SACD] (CD)
Uma visão diferente da música barroca. Possivelmente não será do agrado dos puristas.É uma intrepretação excelente que aconselho a qualquer audiófilo.Desde a primeira faixa que este trabalho nos prende a atenção.A não ignorar.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Interprétation et enregistrement au dessus du lot, 17 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rameau - Une symphonie imaginaire / Les Musiciens du Louvre · Minkowski [SACD] (CD)
C'est une des plus belles dévouvertes musicales pour agrémenter ma discothèque... A avoir absolument et surtout à écouter sans modération. Ce super enregistrement et interprétation vont au delà de la simple symphonie imaginaire. C'est devenu un de mes incontournables. C'est tout simplement beau et subtil à l'écoute. Du grand Rameau...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Selection Extra !, 1 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rameau - Une symphonie imaginaire / Les Musiciens du Louvre · Minkowski [SACD] (CD)
magnifique disque.

Le second morceau a fortement inspiré Ennio Morricone , musique très moderne de bout en bout... surprenant !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un saut dans le temps, 2 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rameau - Une symphonie imaginaire / Les Musiciens du Louvre · Minkowski [SACD] (CD)
Une pause très agréable qui permet de se déconnecter de la réalité et ainsi mieux appréhender les soucis quotidiens. Un vrai régal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 bravo !, 23 janvier 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rameau - Une symphonie imaginaire / Les Musiciens du Louvre · Minkowski [SACD] (CD)
Minkowski sort Rameau des oubliettes. Lulli faisait oublier Rameau, le choix des morceaux et l'interprétation vive, brillante, intelligente illustre bien, à mon avis, l'esprit de la cour . C'est une interprétation qui donne envie de redécouvrir Rameau !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 une interprétation constestable, 18 octobre 2005
Par 
XAVIER RICHARD (Charenton le Pont, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rameau - Une symphonie imaginaire / Les Musiciens du Louvre · Minkowski [SACD] (CD)
A mon avis un enregistrement surestimé. Minkowski a bu 3 litres de café, dans Dardanus notamment, où il inflige un rythme d'enfer à ses musiciens et à l'auditeur. Les variations d'intensité sont également excessives : par endroits, on n'entend même plus la musique, même en prêtant bien l'oreille. bref tout n'est pas mauvais, mais c'est inégal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit