undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles7
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 août 2008
A mille verstes des films édifiants dont l'URSS a été prodigue, voici un chef d'oeuvre. Ivan est un enfant. Au plus noir de la guerre, sur la Volga, là où les deux rives sont si éloignées que, de l'une, on ne distingue plus l'autre, Ivan sert de messager et de passeur. Il n'a pas dix ans et déjà des galons dans l'armée rouge, où il est admiré pour son intrépidité et redouté pour son mauvais caractère. Ivan sait pourquoi il se bat, et quelques lumineux et bouleversants flash-backs nous permettront de l'apprendre. Avec une sobriété de moyens qui relève de la virtuosité, Tarkovski nous donne à voir un enfant héros par vengeance. Il est des vengeances légitimes. C'est parce que le principe de son engagement est juste affectivement qu'il devient respectable politiquement. Après avoir vu ce film magistralement mis en scène et interprété, on comprend mieux que les Russes parlent de "la grande guerre patriotique." Ils en ont le droit. Et l'on se dit qu'il est bien que Tarkovski, à travers Ivan, ait rendu à ces enfants privés d'enfance devenus résistants, et sans lesquels nous ne serions peeut-être pas en liberté, l'hommage qui leur était dû.
0Commentaire19 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2010
D'abord la scène qui ouvre le fim est une pure merveille.Dans un mélange de lyrisme et de poésie (Mise en scène prodigieuse et musique évocatrice), un enfant de douze ans à la beauté angélique, serein et insouciant se promène dans la nature, contemple les splendides paysages, joui de la caresse du vent et du soleil sur sa peau, et profite de moments les plus heureux. mais ce n'est qu'un bref retour en arrière, des souvenirs pour le gamin d'un paradis qui va se transformer en enfer ! Dès la scène suivante marchant dans une forêt inondée, Ivan qui s'est échappé d'un camp ou il était employé pour des missions derrière les lignes Allemandes est amené dans un Q.G par un lieutenant. Il ne veut pas continuer à rester derrière, mais veut rejoindre les partisants pour officier comme éclaireur. Dès lors, il n'a qu'une idée en tête : Venger la mort de ses parents assassiné par les nazie. Il n'agit certainement pas par patriotisme, mais par devoir envers ses ainés et contre ceux qui ont ravagé son enfance. Ce premier long métrage du réalisateur, pladoyer irreprochable contre la guerre et aussi l'un des rares films russes antimilitaristes de l'époque. Et la réussite est absolu ! Le fait de démontrer à travers le regard d'un enfant, le traumatisme terrible que peut provoquer cette guerre et le barbarisme insoutenable de cette dernière est implacable. On à l'impression que la notion de bonheur est à jamais perdu pour le garçon, qu'il n'éprouve plus de sentiments joyeux, que sa joie de vivre à été emporté par une réalité terrifiante et qu'il a perdu toutes ses illusions. Et le choix de mettre un acteur-enfant à la beauté aussi lumineuse est vraiment très judicieu. Car c'est justement cette beauté absolu opposé à l'attrocité absolu. La fin pour Ivan qui effectuera une mission de trop est trajique, mais ça se termine quand même sur une note optimiste. Encore un retour en arrière ou le garcon joue et s'amuse avec d'autres enfants de son age. Puis La scène final ou il cour et souri à la vie en compagnie d'une filette offre au moin un dernier moment de bonheur partagé. Et la main qu'il tend vers le vide n'est t'elle pas destiné à la paix et à la liberté ?
0Commentaire16 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le premier long métrage d'Andreï Tarkovski est déjà un chef d'oeuvre absolu (couronné du Lion d'or à Venise et de nombreux autres prix). Une réussite filmique, poétique, émouvante et attendrissante. L'histoire est celle de Ivan -12 ans- orphelin, dont les parents furent massacrés par les nazis, qui rejoint les partisans russes et devient un éclaireur qui grâce à sa petite taille parvient à traverser furtivement les lignes ennemies jusqu'à ce que son supérieur -image du père restitué- le lui interdisse pour cause de dangerosité extrême, Ivan se révolte et obtient finalement une dernière mission qui lui sera fatale... beauté des êtres filmés dans des paysages -bois de bouleaux, lac- avec une tendresse, une poésie et une humanité rare. Film narratif très simple qui tourne à la tragédie. PS excellents suppléments dont un documentaire sur les enfant de la guerre, de nombreux entretiens avec des participants au tournage -compositeur, acteur, directeur de la photographie-.
0Commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2013
Oui, ça aurait pu être le titre de ce film austère mais magnifique, le premier de Tarkovski, tant la guerre a eu raison de la sensibilité de cet enfant jeté dans la bataille. Et comment aurait-il pu en être autrement? Cette oeuvre est un réquisitoire contre tout système qui emprisonne les esprits, qui aliène et annihile l'être humain. Les images sont d'un noir et blanc léché, esthétique, pour la restitution d'un univers certes glauque mais dont les séquences qui le constituent sont d'une grande expressivité silencieuse. Tarkovski montre déjà son intérêt à filmer les éléments: l'eau, le vent, ces séquences s'installent comme des pièces maîtresses d'un cinéma qui recherche un rythme, une respiration propre.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2012
L'art sublime de traiter les horreurs de la guerre, sans jamais les montrer!
une grande subtilité pour traiter les liens forts entre les hommes, sans beaucoup de dialogues. Du très grand cinéma !!
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2014
Dans ce magnifique film, l'histoire de l'enfant orphelin voulant venger la mort de sa mère par les nazis est certes des plus romanesques d'autant que cet enfant est volontaire, lucide et fort moralement mais on ne saurait faire une éloge sans parler des magnifiques séquences oniriques et expressionnistes, comme un troupeaux de chevaux mangeant des pommes tombées d'une charrette roulante à toute allure sur une plage de sable baignée de lumière et de soleil et sur laquelle court l'enfant innocent. Sans un des plus beaux films parlant l'enfance brisée par les horreurs de la guerre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2012
très émouvant, à voir et à revoir, bonnes soirées en perspective... C'est à faire découvrir entre amis ou en famille
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

22,00 €
6,08 €