undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles8
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 juillet 2005
D'abord, c'est vraiment appréciable que Columbia ait remasterisé ce disque, car on voit bien que ça sert à quelque chose, à commencer par la pochette, comparez avec l'ancienne, on aurait dit une mauvaise photocopie. En plus, la photo est magnifique. Dylan, dans sa pleine jeunesse, il est aussi beau que Howe Gelb de Giant Sand, c'est pour dire ! Ensuite, parce que c'est l'occasion de s'intéresser à un excellent Dylan, plutôt méconnu, il faut dire, difficile de passer après un chef d'oeuvre comme The Freewheeling. Ce disque est pourtant excellent de bout en bout. Le morceau titre, protest song bien connue n'est pas le meilleur titre de l'album. Je conseillerais l'écoute de The Ballad of Holly Brown, ou One Too Many Morning, des morceaux fabuleux que Dylan reprend encore sur scène. C'était le premier album entièrement composé par Dylan, son "Hard Days Night" à lui, quoi ... il faut savoir que c'était très rare à l'époque, surtout dans le folk où les producteurs préféraient exploiter des standards. C'est un disque assez sombre, que l'on qualifie parfois de politique, et c'est vrai que c'est ce disque qui a donné à Dylan une image de protest singer, alors qu'en fait, il s'agit seulement d'un disque personnel écrit par un jeune homme tout aussi intéressé par le monde qui l'entoure que par Tchekhov ou Raimbaud. Comparé à son prédecesseur, Times peut paraître moins intéressant, mais par rapport à n'importe quel autre standard, c'est un chef d'oeuvre, comme tout ce que Dylan a enregistré entre 62 et 68. Et même parfois après. Non ?
11 commentaire|44 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
De nos jours encore les paroles de Dylan dans cet album ont de l'impact, et beaucoup de films s'en servent dans leurs BOs : "The Times They Are A-Changin'" a été repris dans Watchmen, "With God On Our Side" dans le générique de fin de W. d'Oliver Stone. Un équilibre parfait entre chansons qui rappellent le vieux Ouest, et des paroles très engagées pour l'époque (et même pour aujourd'hui aux USA) qui avaient fait grincer des dents. On ressent l'émotion transmise par Dylan, avec son jeu guitare/harmonica parfois hésitant techniquement mais toujours très juste au niveau des mélodies. Les titres s'enchaînent sans lassitude aucune, on pourrait écouter cet album une fois par jour sans jamais s'en lasser. Et évidemment cette fois si particulière, avec cet accent du Midwest à faire frissonner, un bon entraînement pour les anglophiles... Et la production sonore reste authentique, pas du tout surfaite, comme il se doit.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2013
The Times They Are-A Changin' porte bien son nom car Bob Dylan rompt avec l'ambiance joyeuse et humoristique de ses deux premiers albums. Les textes sont imprégnés de conscience politique et donnent l'impression que Dylan a été frappé de dégoût à la vue du monde.

Le morceau With God On Our Side critique l'utilisation falsifiée de Dieu pour justifier la guerre de la part des occidentaux et reste criant d'actualité 50 ans après sa composition. Quelqu'un a le mail d'Obama?

Le romantisme est également présent sur cet album avec les textes de Boots Of Spanish Leather prennent la forme d'un dialogue entre un marin qui s'en va en mer et sa bien aimée. L'expression de la passion et de la peur est vraiment exceptionnelle et bien des dialoguistes devraient s'inspirer de ces lignes...

Un chef d'oeuvre intemporel de plus pour Dylan, emmené par une voix si particulière et un jeu guitare/harmonica tout en finesse dont le sommet se trouve sur The Lonesome Death of Hattie Carroll.

Highlights: With God on Our Side, Boots OF Spanish Leather, The Lonesome Death of Hattie Carroll, Restless Farewell
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 août 2009
Cet album enregistré entre le 6 aout et 24 octobre 1963, sort le le 24 octobre 1964 et constitue le sommet de la carrière de Bob Dylan en tant que chanteur contestataire.
Les temps changent en effet et vite même en ce début des années soixante, Martin Luther King a fait un drôle de rêve et JFK a été stoppé net à Dallas. C'est dans ce contexte tourmenté que le "Zim" écrira quatre de ses chansons contestataires les plus virulentes : "The Times They Are A-Changing", "Only A Pawn In Their Game", "With God On Our side" et "The Lonely Death Of Hattie Carroll" qui figureront d'ailleurs sur cet album légendaire.
On se rend compte ici que le génie de Dylan tient dans l'universalité de ses chansons,en effet un titre comme "The Times They Are A-Changing" a une signification bien particulière dans le contexte de la lutte pour les droits civiques aux USA au début des années 60, mais elle est également devenue un véritable hymne pour tous les démunis et les opprimés.
Dylan abandonnera peu après le costume de chanteur contestataire, et en relisant les paroles de la dernière chanson de ce disque "Restless Farewell" nous confie que "ses pieds bougent rapidement et le portent vers l'avenir".

La deuxième phase de sa carrière commence ....

Retrouvez Bob Dylan et bien d'autres sur Le Deblocnot': ledeblocnot.blogspot.com
33 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 25 février 2014
De la photo en couleurs de deux amoureux (ex, dorénavant !) sur la pochette de FREEWHEELIN' BOB DYLAN, nous passons au noir et blanc syndicaliste. Iconoclaste sélectif, Dylan pose ici en clone volontaire de Woody Guthrie, son prédécesseur stylistique et revendicatif. Le ton monte, Dylan s’énerve tout seul et tape dorénavant là où ça fait mal à l’Amerikkke. A l’écoute de l’interprétation et de la force émotionnelle dont il nourrit ses textes, si ce n’avait pas été du folk, on aurait pu s’attendre à du hard rock ou du punk comme fond musical ! Mais non, toujours armé de sa seule guitare sèche, le jeune Bob fait parler la foudre comme aucun orchestre ne pourra jamais le faire, car rien ne remplace de telles paroles lapidaires et une pareille conviction revendicative.
Le conflit des générations (THE TIMES THEY ARE A-CHANGIN'), le racisme (BALLAD OF HOLLIS BROWN), la misère (LONESOME DEATH OF HATTIE CARROLL), l’aveuglement religieux (WITH GOD ON OUR SIDE), la manipulation des masses (ONLY A PAWN IN THEIR GAME) ou le cynisme mercantile (BOOTS OF SPANISH LEATHER), il y a forcément une chanson qui s’adresse à vous et vous fera sentir tout petit. Et Bob Dylan, lui, grandi, grandi...
Tops : THE TIMES THEY ARE A-CHANGIN', THE LONESOME DEATH OF HATTIE CARROLL, WHEN THE SHIP COMES IN
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Huit mois après la sortie de The Freewheelin' paraît The Times They Are A-Changin' (1964), disque plutôt sombre. Cet album consacre Bob Dylan comme le porte-parole de la jeunesse contestataire américaine. Nous sommes en présence d'un excellent disque du premier au dernier titre mais il a contre lui d'être sorti après The Freewheelin' et c'est encore dans toutes les mémoires. Il va puiser l'inspiration dans l'encre noire de l'actualité brûlante du moment proposée, hormis le contexte social et les conflits, par le rêve de Luther King et l'assassinat de Kennedy. Plusieurs titres vont sortir de cette propension à faire de l'excellente écriture : The Times They Are A-Changin' (hymne pour les démunis et les opprimés), Only A Pawn In Their Game, With God On Our Side, The Lonesome Death Of Hattie Carroll. The Ballad Of Hollis Brown et One Too Many Mornings (ballade mélancolique sur la fragilité de l'amour) sont tout aussi grandioses. When The Ship comes In (aux références religieuses) deviendra, en 1968, un hymne repris par les gauchistes. Bob Dylan, après The Times, lassé de son statut de chanteur contestataire abandonnera ce lourd costume et rentrera quelques temps dans sa coquille. Un autre Bob Dylan verra le jour mais que celui-ci était un génie. A acheter d'urgence.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 novembre 2005
Bobby, tout seul dans le studio avec sa guitare et ses harmos, face au micro, et ça donne ça, le summum de la "ballade folk" (pour les amateurs d'étiquettes) et un des meilleurs disques jamais enregistrés depuis l'invention de la petite galette noire : des chansons qui resteront gravées dans votre tête ad vitam aeternam. Sacrés veinards, va ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 16 décembre 2012
Bob Dylan à ses débuts, en mode protest singer donc, livre ici un album plein et pertinent, cohérent et compact. Au vu de la pochette, on voit qu'on n'est pas là pour rigoler, et, effectivement, sans concession, juste sa voix, sa guitare et son harmonica, l'album se révèle tout de même ascétique. C'est forcément ardu sur la longueur. Avec cet album manifeste, on comprend bien qu'en passant à l'électricité, il se soit fait sifflé autant. Il se montrera pourtant génial bien plus tard, ici il n'apparaît, même si c'est excellement, que comme un homme dans la tradition qui prendait le relais. L'album ne compte que de bons morceaux, certains même excellents, et d'autres carrément classiques. C'est donc déjà stupéfiant, énorme et inaltérable. Rapidement, Bob montrera d'autres facettes, pour ne pas se laisser enfermer. Un grand disque pour l'heure, essentiel dans la carrière du bonhomme.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)