undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo Acheter Fire soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

deuxième album pour dismember et gros carton sur la scène death metal. le premier album, like an ever flowing stream était déjà pas mal, dans la veine death metal au son suédois, caractérisé par un gros grain de distortion (une erreur due à un ingé-son à l'origine, parait-il!), un peu comme les grands frères d'entombed.
sauf qu'avec indecent and obscene, dismember enfonce le clou de la brutalité sonore, textuelle et visuelle. les titres du disque sont à l'image de la pochette, avec mention glauque à souhait pour l'intro de dreaming in red, piste d'une possible évolution à venir.
en tout cas, ce disque est très représentatif du death scandinave du début des 90's et a marqué pas mal de monde. il faut dire que j'ai découvert ce groupe en première partie de morbid angel sur la tournée de covenant en 1993, à l'élysée-montmartre. y était aussi les compatriotes de grave.
je dois dire qu'en position d'outsider, dismember a gagné alors ses lettres de noblesse en y défendant ce disque!
en ce qui concerne cette édition (moi, j'ai une version promo radio), je ne connais pas les deux titres bonus: hill 112 ne m'évoque rien, par contre, la reprise de death, si je ne la connais pas, je sais que l'originale est un bon morceau, alors, comme ce sont les bonus d'un excellent album, il n'y a pas à hésiter...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,65 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)