undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
28
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
23
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 septembre 2011
"Quand passent les cigognes" film de guerre et drame russe de Mikkhail Kalatozov (1957-1h35) en noir et blanc.

avec : Tatiana Samoilova, Aleksei Batalov, Vasili Merkuryev...

Moscou, 1941. Véronika et Boris s'aiment, mais au grand déchirement de sa promise, Boris choisit de s'engager comme volontaire sur le front. Il y meurt sans que sa famille le sache. Orpheline, Véronika s'installe chez cette famille et, pressée, finit par en épouser le deuxième fils. A la victoire, elle vient accueillir en vain Boris.

Une belle surprise que ce "Letjat zhuravli" qui auréole l'année 1957 et obtiendra l'année suivante la palme d'or au festival de Cannes. Ce nouveau cinéma de l'URSS quitte enfin ses fresques propagandistes pour nous livrer ce très bon film, romantique à souhait. Une réalisation qui innove sur un montage qui la dynamise encore un peu plus, pour nous livrer ce pur et poignant chef-d'oeuvre qui doit beaucoup à sa vedette féminine, si belle et émouvante. Tatiana Samoilova est l'héroïne rêvée et son jeu pour ce film lui fait obtenir le prix spécial du jury de Cannes. Malheureusement cette belle actrice n'acceptera pas de quitter son pays pour répondre aux demandes de nombreux réalisateurs européens. Le film obtient un gros succès commercial en juin 1958 et c'est pour un film soviétique une exception d'autant, qu'au fil des années, il a été largement oublié.

Un film qui, cinquante quatre ans plus tard, sait encore largement émouvoir et, surtout, surprend encore par sa modernité dans la réalisation. Tatiana laisse libre cours à un jeu subtil et sa beauté sert magistralement son sujet.
22 commentaires| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juillet 2012
Tout comme la France , l'Italie et autre grand pays ont eu leurs lettres de noblesse au cinéma ; pareillement il y a eu un cinéma Russe que l'on ignore plus ou moins aujourd'hui et c'est dommage - On ne peut pas passer ( même ) pour ceux qui aiment une fois de temps en temps le cinéma a côté de ce film " quand passent les cigognes" - C'est vraiment un chef d'oeuvre sur tous les plans - D'abord l'histoire .. oui bon c'est une histoire qui a dû arriver plus d'une fois depuis la nuit des temps si l'on en reste en quelques mots a un couple de jeunes gens qui s'aime et dont le fiancé partant a la guerre y perd la vie et laisse là, seule sa bien aimée - Mais il ne s'agit pas de cela mais de bien autre chose- Une histoire limpide et pure comme de l'eau , une actrice tellement belle que tous les hommes en tomberaient a genoux mais tellement pure aussi - Enfin le jeu des caméras comme le disent les autres commentaires est epoustoufflant et inédit a cette époque et même encore aujourd'hui c'est de l'art , du grand art - Le cinéaste nous livre des images très poétiques (l'une qui me vient a l'esprit c'est le moment ou les deux jeunes gens descendent vers la berge et ou l'actrice dans sa joie amoureuse nous offre comme un mouvement de danse virevoltant avec son sourire vers son aimé ) bon ... entre autre , mais toutes les scènes de ce chef d'oeuvre sont travaillés avec beaucoup de poésie et de réalisme (je pense aussi notamment au moment de la mort de Boris ) mais les scènes de la caméra nous capte des moments violents de bombardements ou nous nous trouvons au coeur de l'histoire et là c'est l'apothéose ... en bref je ne peux raconter l'histoire mais seulement dire que la personne qui détient ce film dans sa collection a en sa possession un des plus beaux et des plus emouvants film du monde - En 2008 l'actrice principale est revenu cinquante ans plus tard sur les marches de Cannes ou elle a été ovationné pendant un quart d'heure durant - Film du même auteur que je recommande (c'est bien sur pour ceux qui connaissent) " Soy Cuba"
22 commentaires| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2002
Ce film est un chef d'oeuvre absolu. Ne soyez pas rebutés par les dialogues en russe. Jamais une caméra n'a aussi bien filmé des acteurs et rendu des émotions. C'est boulversant, touchant, bref un moment inoubliable.
11 commentaire| 36 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2011
Le cineaste russe remporte la palme d'or grace à ce prodigieux chef d'oeuvre qui melange une impressionnante virtuosité technique avec une camera virevoltante, et une histoire poignante celle d'une jeune femme qui attend le retour de celui qu'elle aime parti sur le front russe, immense chef d'oeuvre de Kalatozov.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2013
Le film est très émouvant;les dialogues d'une grande sobriété;l'histoire est sentimentale sur fond de guerre donc tragique.
je l'avais déjà vu dans mon enfance,en gardais un très vague souvenir mais une impression d'émerveillement;la magie a encore opéré des dizaines d'années plus tard.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Amour, guerre et mort, le trio éternel, le même que celui de "Guerre et Paix".

L'actrice Tatiana Somoïlova crève l'écran dans le rôle de Véronika. Elle aime Boris qui la laisse pour s'engager lorsque l'Allemagne envahit son ancienne alliée soviétique.

Dans l'ignorance de ce qu'il devient, elle se laisse entraîner par son cousin Mark , un méprisable bellâtre pianiste, bien que ce soit Boris qu'elle aime. Terrorisée par les bombardements et à bout de forces, elle finit par lui céder.

Histoire banale, sans doute, mais si bien racontée...

C'est beau, mais plus ça approche de la fin, plus on s'inquiète parce qu'on a tout loisir d'imaginer comment tout ça va finir.

La guerre bouleverse, chamboule, et parfois détruit la vie de tous les jours, c'est un truisme. Le goulag aussi, soit dit en passant, mais là, il faudra attendre encore 30 ans pour en parler officiellement.

Atmosphère de ces temps terribles magnifiquement rendue, sublime Tatiana Somoïlova, caméra virtuose pour l'époque, musique qui accompagne parfaitement le film justifient amplement sa palme d'or à Cannes
Pas de happy end, foule en liesse et larmes dans les fleurs pour ceux qui ne reviendront pas...

La capacité de souffrance du peuple russe est infinie.
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 novembre 2013
Ce film est d'une grande sensibilité, une histoire d'amour entre deux jeunes personnes qui résident dans Moscou et qui doivent malheureusement se séparer à l'annonce de l'attaque des armées allemandes, le fiancé devant partir pour se battre sur le front. Mais ce film soulève un épineux problème : une femme qui avait juré sa foi à son fiancé doit-elle rester fidèle sans recevoir des nouvelles rassurantes à son sujet ? Certaines scènes sont mémorables, comme la scène de la gare à la fin du film, et il n'y a rien d'étonnant de savoir que ce film ait reçu la palme d'or au festival de Cannes de 1958.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2010
Quel film magnifique ! Quelle beauté ! Quelle émotion ! Inoubliable. L'histoire est très belle, digne des grands romans russes. Les acteurs sont parfaits. Les mouvements de caméra sont époustouflants. Le noir et blanc magique. A classer parmi les plus beaux films de tous les temps. Un chef d'oeuvre.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2013
Vous vous dites, c'est un vieux film, soviétique de surcroît. On va se barber. ERREUR. C'est un film sublime, qui vous serre la gorge. Âmes sensibles, préparez vos mouchoirs, la scène finale dégage une émotion insoutenable. Si quelqu'un a envie de rire lorsque Veronika cherche son fiancé sur le quai de la gare, dans le dénouement, ce sera par nervosité, pour éviter de montrer ses larmes.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'avoue n'avoir pas ressenti une telle émotion depuis longtemps en visionnant un film chez moi. La caméra ne rate pas une image du jeu excellent des acteurs de ce drame de guerre. A voir absolument.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,63 €
6,79 €
8,98 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)