undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles12
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
11
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: DVDModifier
Prix:12,87 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 avril 2010
Un excellent film fantastique signé Jacques Tourneur sorti en 1942.Ici, tout est suggéré par l'ombre et la lumière, pas de monstre ni de transformation choc,la scène de la piscine,68 ans plus tard reste un modèle du genre et Simone Simon a une présence très inquiètante.Le dvd est très bon,la copie présentée en vo sous-titrée française est parfaite.Un bon film à un prix très raisonable,pourquoi s'en priver?
0Commentaire11 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2009
simone simon est resplendissante et habite ce rôle comme personne d'autre ne pourrait le faire.S'ensuit la magie de Tourneur et de ses éclairages.Merci pour ce rare moment d'émotion.
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2011
The first thing you should notice is that this is a Producer Val Lewton film. Val was given the film title in hopes of luring people in that liked cheap thrillers. However as with all Val Lewton films we get a classic physiological thriller of which we can see more with each viewing.

At the New Orleans zoo, Architect Oliver 'Ollie' Reed (Kent Smith) meets a strange woman Irena Dubrovna (Simone Simon), with a European accent; He strikes up a conversation which leads to his marrying her. She seems shy, but she actually carries a sinister secret.

Seems she knows she came from a line of "Cat People" and passion can bring out her claws. This is reinforced in a scene at a restaurant where another one of her kind (Elizabeth Russell) who recognizes Irena for what she is. Irena also suspects her new hubbie's female assistant Alice Moore (Jane Randolph) has designs on him. So we get a spooky scene at a swimming pool at night when Alice is alone in the gym.

There was not enough money or sufficient technology to show scary cat people. They tried people in cat suits, but they just looked cutesy. So they decided to just show shadows and sounds. The rest was up to your imagination. It is a psychological movie with a touch of film noir.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2003
Si vous ne connaissez pas Jacques Tourneur, commencez par La Féline ou Vaudou. Fantastique et suspense, associés à une superbe mise en scène, rendent le film terriblement intéressant et attachant. A voir d'urgence !
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2013
Irena et Oliver tombent amoureux l'un de l'autre. La jeune femme est une immigrée serbe qui pense porter le poids d'une malédiction liée à ses origines. Elle accepte d'épouser Oliver mais se refuse à lui de manière charnelle, car elle redoute de lui faire du mal si ses instincts animaux, profondément enfouis, venaient à se réveiller. Devant cette réticence, Oliver finit par se rapprocher d'une collègue de travail, Alice, loin d'être insensible aux charmes du jeune homme. Profondément jalouse, Irena sent la malédiction de la "Féline" prendre le dessus sur sa nature humaine et paisible...

Ce n'est pas seulement au réalisateur Jacques Tourneur qu'il faut allouer la réussite de "Cat People" (titre original de "la Féline" !), mais également à son producteur Val Lewton. Ensemble, ils produiront et réaliseront la trilogie d'épouvante composée chronologiquement de "La féline" (1942), "Vaudou" (1943) et L'Homme léopard (1944), soit trois classiques également disponibles dans le superbe coffret Jacques Tourneur : La Féline / Vaudou / L'Homme léopard.
Lewton était le maître à penser de l'école de la "suggestion", où la peur devait être indicible plutôt que manifeste. Ce parti-pris était né d'une obligation de dépasser les impératifs commerciaux d'un studio, la "RKO", que son propriétaire Howard Hughes avait mis dans le rouge. C'est donc le talent combiné de ces deux artisans passionnés qui réussit à transcender les limites imposées par le budget de la production afin de créer des œuvres puissantes à la beauté et à la fascination intemporelle.

Par dessus tout, "la Féline" restera célèbre pour deux choses :
- Le film sauva son studio, la RKO, juste après que l'échec de Citizen Kane, le chef d'œuvre d'Orson Welles, ait failli le mettre en position de déposer le bilan. Il eut un succès considérable mais ne motiva pourtant pas Howard Hughes de financer les projets suivants du duo Lewton/Tourneur avec davantage de générosité...
- La réalisation de Jacques Tourneur, chapotée par les directives de Val Lewton, fera date. Le principe de suggestion relevé plus haut a beau être aujourd'hui une composante logique du cinéma d'épouvante, il faut remettre les choses dans leur contexte : A l'époque, il s'agissait d'une nouveauté absolue. Toute la décennie précédente avait été dominée, dans le domaine de l'horreur, par les films du studio Universal, qui faisaient la part belle aux maquillages en nous montrant les effrayants "Dracula", "Frankenstein" et autres "Loup-garou". Dans "la Féline", Tourneur et Lewton ne montrent rien. La panthère n'apparaît que vaguement lors du dénouement, en ombres portées.
Ce parti-pris au départ imposé par les limites budgétaires deviendra alors une véritable trouvaille, riche en possibilités dramatiques et symboliques. C'est ainsi que les spectateurs de l'époque hurlaient de terreur devant la célèbre scène de la piscine, dans laquelle on ne voit rien d'autre qu'une ombre, que le réalisateur avouera plus tard être celle de son poing devant la caméra ! Et c'est ainsi que, par le biais de cette ellipse, qui mettra le spectateur face à un doute réel (la panthère était elle là ? Iréna s'est-elle réellement transformée ou bien a-t-elle seulement pensé qu'elle se transformait, nous obligeant ainsi à penser comme elle ?), les auteurs développaient une véritable allégorie de la schizophrénie, thématique que venait entériner le personnage du psychanalyste interprété par l'acteur Tom Conway, que l'on reverra un an plus tard sur les plateaux de "Vaudou"...
Alors certes, le film a vieilli. Il est très lent et parfois un peu bavard, et il ne fait plus vraiment peur. Il faut le replacer dans son contexte et se laisser envoûter par son charme suranné et son atmosphère incroyablement romantique et onirique. Cette école de la suggestion permettra à d'autres auteurs, par la suite, de nous offrir toute une série d'œuvres majeures, à commencer par La maison du diable ou encore le sublime Les Innocents...
55 commentaires2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Film immensément connu et reconnu et c'est bien normal. « La féline » est des grands chefs-d'œuvre du cinéma fantastique. Est-ce le récit d'une névrose,ou de véritables transformations ? Rien n'est montré, rien n'est expliqué. Aucune goutte de sang, aucune scène de violence : la quintessence de la suggestion : des ombres, des bruits, un dessin. La célébrissime scène de la piscine n'est pas la seule scène mémorable, celle du bus l'est tout autant. Les acteurs, Simone Simon en tête, sont grands, même si l'homme est un peu pâle.
Le DVD a une qualité très honorable, quoique, par moments, les bords de l'image... Il n'y strictement aucun supplément si ce n'est une minute d'introduction sans grand intérêt. VO anglaise, sous-titré en Français uniquement, et VF.
N'allez pas voir l'assez pitoyable remake de Paul Schrader de 1982.
11 commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2013
La Féline de Jacques Tourneur, avec Simone Simon dans le rôle titre est un manifeste du cinéma fantastique à lui tout seul. Rien n'est montré. Rien n'est dit. Tout est suggéré efficacement, par la lumière (l'ombre de la rampe sur la porte de l'appartement d'Irina ou encore la séquence de la piscine...) par la bande son. Le noir et blanc proche de l'expressionnisme allemand nous suggère un monde manichéen dans lequel le bien et le mal ne pourraient cohabiter. Ce serait trop simple. Tout est dans la subtilité. Rien n'est fixé à jamais et ceux ou celles qui pensent que si l'on est homme ou femme on ne peut être animal se trompent... La férocité peut se cacher sous les traits de la jolie fille. À moins que...
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2013
Un trésor du cinéma enfin DVD et de qualité. Retrouver un film de la Tourneur de qualité et surtout un film intelligent qui change des horror movies hollywoodien de l'époque. Tout est dans la suggestion ou encore dans l'effet bus.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2005
La Féline (version de 1942) de Jacques Tourneur aurait bien pu moisir dans les archives de la RKO si celle-ci ni avait pas cru. Ainsi promut à devenir une série B de plus, on accorda un tout petit budget pour un film dont le succès atteint un tel retentissement qu'il permis au studio quelque peu déclinant d'engrenger des recettes inespérées. Tout le mérite revient surtout à un superbe travail de technique cinématographique et aussi par la présence de Simone Simon désormais indissociable du rôle. Une des plus envoûtante réalisation d'un genre souvent dénigré.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2013
Le grand frisson garanti. Effets spéciaux sublimes. Le N&B est un plus pour ce film qui ne date pas malgré son age
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,40 €
8,49 €
16,95 €