Commentaires en ligne


7 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 C'est ça le hard rock!
Si Led Zep n'avait pas existé, nul doute que Leaf Hound aurait remporté la mise. Des riffs acérés, un chant hurlé et éraillé, un déferlement de décibels... tout est là pour satisfaire l'amateur de rock lourd. Et pourtant, Leaf Hound n'a eu aucun succès, Peter French s'en est allé rejoindre...
Publié le 1 janvier 2010 par Cousin Hub

versus
1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Bourrin
Oui bon, il y a bien deux ou trois morceaux qui tapent comme il faut mais le reste du disque est pitoyable: paroles navrantes, lourdeur rythmique, chant caricatural, longueurs inutiles. Bref, pas grand-chose à sauver pour ce disque plus que quelconque. Hard rock de base, c'est tout, c'est tout.
Publié le 27 août 2011 par Stefy


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 C'est ça le hard rock!, 1 janvier 2010
Par 
Cousin Hub "Cousin Hub" - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Growers Of Mushroom (CD)
Si Led Zep n'avait pas existé, nul doute que Leaf Hound aurait remporté la mise. Des riffs acérés, un chant hurlé et éraillé, un déferlement de décibels... tout est là pour satisfaire l'amateur de rock lourd. Et pourtant, Leaf Hound n'a eu aucun succès, Peter French s'en est allé rejoindre Atomic Rooster (l'excellent "In hearing of"), puis Cactus (le culte "'ot 'n sweaty"). Devenu classique avec retard, "grower..." a été réédité par Repertoire et Peter French (Robert Plant plus vrai que nature) vient de reformer Leaf Hound pour le plaisir des festivaliers du monde entier.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Religionnaire - Destination Rock, 3 octobre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Growers Of Mushroom (CD)
Le succès massif du blues-rock en voie d'alourdissement de la fin des années 60 (Cream et Jimi Hendrix en sont les plus représentatifs) donne lieu à une véritable avalanche de contrats et d'enregistrements au début de la décennie suivante. La glorieuse émergence des Led Zeppelin, Free, Black Sabbath peut ainsi facilement faire oublier un nombre incalculable de déchets plus ou moins justifiés qui font aujourd'hui la joie des collectionneurs.

Growers of Mushroom est justement devenu l'un des albums les plus chers de l'histoire du rock (une édition vinyle originale aurait atteint aux enchères la modique somme de 2000 Livres). Si l'objet en lui-même se fait rare et précieux, ce qu'il recèle en termes de rock n'est pas devenu populaire pour autant. D'aventureux mélomanes tels que le Religionnaire trouvent encore les ressources de poursuivre leur inlassable chasse au trésor, persuadés qu'ils sont de pouvoir dénicher dans ce vivier des révélations qu'aucune autre époque ne pourra jamais fournir. Et heureusement lui direz vous, car ce Growers of Mushroom est une de ces révélations.

La bande éphémère du chanteur Pete French n'alors besoin que d'une dizaine d'heures en 1970 pour enregistrer un concentré de riffs énergétiques sur un album d'une valeur au moins égale à celle des premiers efforts des grands groupes auparavant cités. Ce vocaliste, qui n'a de français que le nom est à classer parmi les "braillards" (entre Robert Plant et Dan McCafferty), une catégorie souvent décriée du fait de la tendance à trop privilégier le hurlement par rapport à un chant plus musical. Ce dernier se révèle donc à la fois l'attraction principale du disque et sa première cause d'irritation. Derrière ce Pete French se trouve son cousin guitariste Mick Halls qui, s'il ne figure pas parmi les plus grands virtuoses de l'époque, joue ici quelques uns des riffs les plus géniaux de la décennie. Le rockologue réactionnaire y sentira parfois une fidélité un peu trop douteuse à Hendrix et Clapton (qui oserait dire que "Crossroads" est sa propriété?) mais le Religionnaire lui rétorquera que la lourdeur massive et délicieuse constitue ici un approfondissement inestimable à l'œuvre de ces derniers.

Pour des raisons discutables, la sortie du disque est repoussée jusqu'en 1971, laissant ainsi suffisamment de temps au groupe pour se décourager et ne plus exister. Il n'est cependant pas trop tard pour rendre à ce Growers of Mushroom (dont l'allusion à certains hallucinogènes n'est que purement fortuite) l'hommage qu'il mérite.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Groupe de Hard Rock éphémère et qui de plus n'a pas trouvé réellement sa place., 22 décembre 2012
Par 
Adanson "Marco" (Poitou.) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Growers Of Mushroom (CD)
Le groupe est fondé en 1969 et enregistre "Growers of Mushroom" fin 70. Le personnel change souvent mais les membres du groupe original (1970 - 1971) sont:
Derek Brooks, guitare rythmique.
Stuart Brooks, basse.
Pete French, chant.
Mick Halls, lead guitare et Keith George-Young, batterie.
Les frères Brooks vont quitter le groupe quelques temps après et Peter French rejoint "Atomic Rooster" puis "Cactus".
Album très recherché par les collectionneurs (le vinyl d'origine), "Growers of Mushroom" a été réédité 3 fois en CD et 1 fois en vinyl.
Le groupe se reforme en 2004 sous l'impulsion de Peter French.
Les membres sont aujourd'hui: Peter French (chant), Ed Pearson (basse), Luke Rayner (guitare) et Jimmy Rowland (batterie).
"GROWERS OF MUSHROOM" est composé des titres suivants:
- Freelance fiend.
- Sad road to the sea.
- Drowned my life in fear.
- Work my body.
- Stray.
- With a minute to go.
- Growers of mushroom.
- Stagnant pool.
- Sawdust caesar.
et en bonus It's gonna get better.
A mon avis, si le groupe avait moins changé de personnel et surtout s'il n'y avait pas eu la concurrence de Led Zeppelin, Deep purple etc..., ce groupe serait surement devenu très important.
Pour tous fans de Rock et de Hard Rock à découvrir.
Adanson Marco.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Du TNT dans les soquettes., 4 mai 2012
Par 
jean-claude "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Growers of Mushroom (Album vinyle)
Au regard du titre, Growers Of Mushroom, j'en vois déjà qui s'agitent, ressortent la boite à pills, histoire de s'mettre dans l'coup. Que nenni, l'album de Leaf Hound, inconnu au bataillon pour la majorité d'entre vous, je présume, et bien cet album... n'a rien d'un énième produit d'acid-rock, en dépit de ce que pourrait laisser supposer sa pochette sur laquelle s'invitent, dans une ambiance psyché, champignons et fleurettes. On est loin de tout ça, ici... Un peu d'histoire avant, pour situer cette affaire estampillée Old Albion, montée d'abord de toutes pièces sous le nom de Black Cat Bones (1966), par Monsieur Paul Kossoff (Paul Tiller, remplacé par Brian Short, les frères Brooks et Terry Sims, puis Frank Perry) lequel recrute Simon Kirke, futur Free comme lui, et devenue Leaf Hound, au départ de ces deux derniers en 1968. Jusque là, vous suivez ? Les deux Brooks sont encore là pour travailler sur l'album qui nous concerne aujourd'hui. Derek tient la guitare rythmique, Stuart, la basse. Peter French (futur Atomic Rooster et Cactus) intègre alors le groupe au chant, son cousin Mick Halls s'installe à la lead guitare et Keith George-Young prend place à la batterie. Le line-up de cet album est là. Ok, mais c'est quoi ce truc ? Leaf Hound, c'est du rock classique furieux de chez bien lourd, fusionné à du blues dynamite, sur lequel les adeptes de Stoner ne cracheront certainement pas. Ces gaziers, ils sont nés du côté des quartiers rageurs de Londres, dans la mouvance hard du british blues-rock boom des sixties. Ils sont loin d'être des chochottes ou des enfants de chaeur. Leur malheur a été de n'avoir pas pu se dégager de l'étreinte imposée alors par le leader Led Zep ou par le Free des faux-frères Kossoff et Kirke. Le seul vinyle qui conserve une trace de leur passage dans le rock, Growers Of Mushroom (1971) a du TNT dans les sillons ; il révèle un groupe plus apte à jouer dans la cour des grands qu'à se prélasser au fond de la classe comme il sied aux mauvais élèves. Il est enregistré en 1970, en 11 heures et une seule session (pour Telefunken mais amputé de deux titres), puis revu et corrigé pour Decca Records en 1971, alors que le groupe est déjà mis six pieds sous terre. Objet de toutes les convoitises des collectionneurs, sa réédition permet aujourd'hui de mieux jauger du talent et de l'explosivité de cette formation. S'appuyant sur des titres puissants, il constitue l'album de hard rock par excellence : du chant de sauvage, des guitares acérées, de la rythmique qui fait travailler dans la salle des machines. Drowning My Life In Fear, Stagnant Pool, Sad Road To The Sea ou With A Minute To Go, ça envoie grave. Comme rien n'est laissé au hazard et que tous les titres ont du jarret, il en résulte un bien beau spécimen de ce que le hard rock peut être quand il est bien calibré (PLO54).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une perle, 19 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Growers Of Mushroom (CD)
Je met 5 étoiles pour réhausser la note car franchement mettre deux étoiles pour un tel disque...
Super groove et riffs puissant, la voix du chanteur un peu sauvage rappelle le style des rocks sudistes. Un disque majeur du hard rock underground 70's et incontournable pour les amateurs de stoner.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Crypto Stoner? Rock psyché? Proto-Hard rock?, 10 mars 2005
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Growers Of Mushroom (CD)
On dit que les Stoners d'aujourd'hui y voit un groupe cultissime. Le vynil fut longtemps un collector de première. Il s'agit d'un de ses groupes anglais obscures et précieux, qui distillaient un mélange de hard, de psyché, de blues lourd et pépites folk. La grande affaire c'est la voix de Peter French (qui transcende le célèbre "Hot' n' Sweaty" de Cactus, grave une perle en solo avec Brian Robbertson de Thin Lizzy aux guitares, puis brille de ses feux chez les allemands de Randy Pie) : un petit Paul Rodgers, chaleureux et teigneux, parfois subtil dans les ballades. Rock puissant et arpèges malins, rythmique lourdes et mises en place carrée, son fuzz et distorsion lointaine. Les fans de métal peuvent s'y retrouver même si l'on sent bien que l'idiome bluesbloom anglais n'est jamais très loin, sans être baroque et barré, Leaf Hound peut aussi intéresser les fans de Alex Harvey ou Family (et si cela vous plait, alors bienvenu dans la chasse aux perles rares : Baker Gurvitz Army, Stray,Dust et autres Three man Army).Le remastered est soigné, les notes de pochettes bienvenues et deux bonus tracks complètent l'affaire. Au fil des écoutes on voit que cela est bien plus qu'une simple curiosité. Un excellent album de rock seventies.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Bourrin, 27 août 2011
Par 
Stefy - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Growers Of Mushroom (CD)
Oui bon, il y a bien deux ou trois morceaux qui tapent comme il faut mais le reste du disque est pitoyable: paroles navrantes, lourdeur rythmique, chant caricatural, longueurs inutiles. Bref, pas grand-chose à sauver pour ce disque plus que quelconque. Hard rock de base, c'est tout, c'est tout.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Growers Of Mushroom
Growers Of Mushroom de Leaf Hound (CD - 2005)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit