undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles1
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 9 septembre 2012
J'ai exhumé ce disque de 2006 pour le comparer au Britten : Sérénade pour ténor , cor et cordes, op. 31 - Finzi : Dies Natalis, op. 8
sorti il y a quelques semaines. En un mot, c'est raté pour les Illuminations: Le français de Bostridge n'est pas convaincant, le Berliner P parfois hors sujet, plus dans la lettre que dans l'esprit..
J'en reste à Ansermet (oh, le bel orchestre)- Britten : War Requiem & Les Illuminations - Berg : Sieben frühe Lieder.
Ce n'est pas beaucoup mieux à mon avis pour la Sérénade pour tenor et pour le Nocturne: la voix semble étrangère au propos,
déconnectée d'un bel orchestre qui fait ce qu'il peut.. Simon Rattle, qui a si bien défendu la musique anglaise, avait il vraiment envie d'enregistrer ce programme?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)