undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles6
4,3 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:37,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 mars 2007
Le commentaire précédent laisse songeur.

Comme celà peut être une affaire de goût, un seul conseil : faites le max pour écouter ce disque (avant d'acheter, c'est toujours mieux et le prix de ce bref double CD y incite).

Comment qualifier la lecture de Pollini ? C'est beau, profond et même si Pollini veut être objectif, neutre, seulement jouer la partition, au bout du compte, c'est très personnel, une interprétation.

Pollini joue la nudité du texte et c'est d'une profondeur...Il donne surtout envie de comprendre ce que Chopin a voulu exprimer.

Ici pas de chant sucré, enjôleur, sentimental, précieux ou maniéré le petit doigt en l'air pour faire l'élégant.

Certes, question profondeur, certains préférerons Arrau.

Certes dans le même style que Pollini, on peut encore mieux faire par moments mais ce sera difficle.
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2008
Au départ, j'ai acheté ce disque pour l'interprète, non pour la musique. Pollini est un des derniers (très) grands du piano, et nombre de ses interprétations ont fait date (cf. les Polonaises de Chopin ou encore les dernières sonates de Beethov...). Quant aux Nocturnes, leur écoute m'horripilait: de la musique mièvre, d'un sentimentalisme baveux pour jeunes filles... (cf. l'intégrale de Maria Joao Pires). ça c'est ce que je pensais avant d'avoir écouté Pollini.

Quelle claque! L'interprétation du maître italien est tout simplement époustouflante! Elle range toutes les autres au placards (sauf peut-être celle d'Arrau...). Pollini rompt avec la traditionnelle lecture "romantique" de ces pièces, et nous propose une interprétation sensible, mais franche (comme toujours). L'architecture de chaque Nocturne est rendue merveilleusement, qui souligne tantôt la rêverie, tantôt la mélancolie (voire la gravité) d'un Chopin inattendu (parce qu'enfin dégraissé de l'épais vernis "romantico-romantique"...).

Mais attention: Pollini nous invite à un voyage difficile et exigeant, qui sollicite continuellement les sens et l'esprit. J'entend déjà des voix se lever dans le public: on crie (encore et toujours... hum!) à la froideur... on crie à "l'abstractionnisme"... Je répondrai le mot de Cambronne aux réactionnaires, saluerai les modernes, et rappelerai à tous qu'une telle musique n'a point besoin d'ornements, qu'elle se suffit à elle-même. Pollini l'a compris, lui qui nous a offert LA lecture moderne des Nocturnes qu'on attendait depuis longtemps!

Fermez les yeux et laissez vous portez par le 13e Nocturne.
22 commentaires|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2014
Excellent pianiste, à écouter et réécouter avec autant de plaisir. Les nocturnes sont une œuvre incontournable qu'il faut découvrir absolument !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2009
Après toutes les critiques qui ont encensé ce disque je m'attendais au summum de cette oeuvre parmi les plus belles de l'Histoire de la musique (n'en déplaise à certains). Après les versions d'Arrau, François ou Rubinstein, voire même Livia Rev, je trouve cette version peu intéressante en fin de compte. Sans doute trop d'attente a tué l'attente...
Il me semble que Pollini s'en tire mieux dans les préludes ou les polonaises, mais ça ne reste que mon avis.

Enfin, Arrau peut dormir presque tranquille !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mai 2011
Ce disque s'offre comme une interprétation séduisante, complémentaire à celle, plus classique, de Claudio Arrau, l'autre grand pianiste à avoir enregistré ces partitions si fameuses. Avec une touche plus personnelle et moins objective, Pollini sublime ce chef-d'oeuvre pianistique et suggère un toucher plus enlevé et même, parfois, baroque. On regrettera néanmoins l'absence des deux posthumes, défaut majeur qui rend l'achat de l'enregistrement d'Arrau un préalable indispensable à toute plongée dans l'univers mélodique du plus parisien des Polonais.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2006
Maurizio Pollini, grand 'chopiniste', a attendu longtemps avant de s'attaquer aux très célèbres nocturnes de Chopin.Sans doute faut-il y voir un manque d'affinité du pianiste envers ces pièces? Reste que l'intégrale ici présent est très bon mais pas excellent. En effet, Pollini reste assez tiède dans son interprétation, ne travaille pas assez le toucher et l'ambiance propre aux nocturnes, bref cela se révele très abstrait.Néanmoins, doit-on lui reconnaitre une lecture rigoureuse de ses oeuvres sans subjectivisme trop présent.
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)