undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire nav_WSHT16 Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles14
3,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:16,53 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 mai 2014
2005 : Judas Priest conclut sa tournée "Angel of Retribution" à Budokan, Tokyo, là même où avait été enregistré "Unleashed in the East" en 1979. Public fourni, enthousiaste, de fidèles, mais dans la discipline japonaise. Scène magnifique en U, pavoisée, avec les colonnes en croix caractéristiques. Lightshow de qualité, son impeccable. 2 heures de musique, un travail de pro qui fait digérer l'absence de bonus...
La mise en scène est une belle réussite : les caméras ne laissent rien perdre, en particulier grâce au screensplitting qui permet de suivre 2 ou 3 musiciens sur l'écran.

Setlist extrêmement classique, dans les choix comme dans le déroulement. Tout au plus relèvera-t-on "I'm a rocker" extrait de "Ram it down", pas très fréquent. 5 titres ("Judas Rising", "Revolution", "Worth Fighting for", "Deal with the Devil", "Hellrider") viennent d'"Angel of Retribution", album de la reformation un peu sous-estimé lors de sa sortie, qui s'est bonifié avec le temps. Titres énergiques, taillés pour le live, même si on est loin des hymnes de jadis.

Les artistes. Rythmique impeccable, Scott Travis au top, efficace et spectaculaire qui me bluffe en faisant tournoyer ses baguettes !
Compliments à Glen Tipton et K.K. Downing, irréprochables musicalement, mobiles, en interaction avec le public. Bon, le solo de Tipton sur "Victim of Changes" me lasse un peu à la longue (mais j'ai mauvais esprit...). Aujourd'hui en 2014 le DVD prend une nouvelle valeur car il s'agit du dernier live complet officiel avec la paire originelle mythique.
Reste le problème Halford, qui divise avec passion la critique. Le début du concert n'annonce rien de bon : oui, le chanteur est statique, comme paralysé. Après 3-4 morceaux, le "metal god" est moins hiératique et parcourt la scène, mais on est loin de l'ange virevoltant du "Live Vengeance" de 1982. Halford souvent courbé en deux, prenant appui sur le pied de micro comme sur une canne a quelque chose de pathétique. Vocalement, les performances souffrent, et je trouve "Painkiller" cruel pour notre Rob.
Mais soyons francs : Halford reste grand. "Beyond the realms of death" gagne en sensibilité et en expression ce qu'il perd en technicité. Moins virtuose certes, mais présent et puissant : le charme de Rob Halford opère toujours, sur moi du moins.
On me concèdera que même si Halford n'est pas ce jour-là ce qu'il a été, il ne se fiche jamais du monde, et donne ce qu'il peut, sans truquer.

Au total, il n'y a pas d'arnaque, mais il faut savoir ce qu'on regarde : un groupe qui fut jadis un phare, inventif et inspiré, proche de la perfection technique, mais qui ce soir-là à Budokan joue avec intégrité la tournée de son trentième anniversaire. Avec lucidité, le Priest de 2005 mérite respect, et donne encore du plaisir, à condition de contextualiser...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2006
Ce dvd est le meilleur qu'il met été donner de voir (et de posseder) de "electric eyes" de 1986 .
Le son y est excellent , l'image au top , c'est tres bien filmé et la set list y est tres bonne ceci dit il manque tout de même "the sentinel" qui aurait été un vrais plus .
Halford accuse un peut le poid des années c'est surtout visible sur le titre "painkiller" qu'il a du mal a chanter et dont le rytme lui est visiblement devenu pénible a suivre .
Mais il reste LE chanteur de judas et sur tout les autres titres sa voix fait merveille .
Par contre le dvd ne contient que le concert , pas de suplement ni de livret a l'interieur du boitier.
Un achat vraiment indispensable pour toute personne qui aime ce groupe mytique.
11 commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2006
Absolument énorme pour tous fans de Judas Priest ou tout amateur de très bon heavy metal!!!!
La play list est monumentale, la qualité de l'image et du son irréprochable!!
De plus, il y a le retour du "metal god" Rob Halford qui est magistral!!!
33 commentaires|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2016
trente ans de carrière ! Ça s' arrose !
Mais certainement pas avec ce "rising in the east" !!! Bon, ce live ne fait pas non plus pitié, mais quand même... ! La prestation de Rob Halford est responsable de ma grande déception, assortie d' une grande émotion !!! Ben oui, Judas sur scène, c'est définitivement cuit !!! J' ai bien dit sur scène... Car, magie, le groupe allait nous offrir "nostradamus" dans la foulée, histoire de nous ensorceler d'une toute autre façon...sans donner dans le "recyclage"...un chef d'œuvre...
Je ne sais pas ce que donna la tournée d' adieux (fausse !) et le DVD "epitaph "...

Je ne sais pas ce que donna plus tard la tournée "battle cry ", pas entendue, pas vue... J' ai déjà assisté à l' enterrement du Priest live !!!

On a beau être au Japon, au Budokan, et les gars ont beau assurer au mieux... La Mayo refuse de prendre !!! Ben oui, sans moutarde, c'est pas de la Mayo !!! Il rame un peu (beaucoup), physiquement et vocalement, notre Robert ! Bah...
La set list est pourtant bonne... Même s' il manque des tubes a l' appel !!! Quoiqu' on fasse avec Judas, nous serons toujours frustrés... Un concert avec tous leurs classiques durerait quatre plombes ! Et la, Judas (et Rob !).... Peuvent pas !!!

Amen !
55 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Alors c'est ça, le grand retour de Judas Priest? Ah bon... Je ne lis, à propos de ce "Rising in the East", que des critiques dithyrambiques et j'avoue que cela me laisse un peu perplexe.

D'accord pour l'image et le son, très bons, pas de problème. Certes, c'est bien filmé. OK, on ne se fait pas arnaqué sur la quantité puisque le concert dure 2 heures et comprend 23 titres. C'est vrai, les musiciens forcent encore le respect, la paire de guitaristes a de l'énergie à revendre, la section rythmique est bien en place (Scott Travis à la batterie est toujours impeccable!), et le chanteur... ah, justement, parlons un peu du chanteur.

Les fans de métal sont-ils devenus sourds ou sont-ils tout simplement aveuglés par leurs idoles?
Que lis-je? Que la voix de Sir Halford reste un modèle du genre?! Qu'elle a gagné en maturité (et qu'elle fait encore merveille sur la plupart des titres)?! J'ai même lu sur cette page que Rob était magistral... Pardon? Est-ce une plaisanterie? Avez-vous écouté ce concert? Je veux dire: avec vos oreilles?? Et ben, les ORL ne risquent pas d'être à court de clientèle de sitôt...

Non, trois fois non! Rob Halford n'est pas bon sur ce DVD. Il n'est que l'ombre de lui-même.
Du charisme? Si un homme courbé, fixant le sol, sans bouger pendant plusieurs titres est pour vous l'évocation du charisme, alors ok: Halford est super charismatique! Franchement, ce n'est pas drôle, il doit avoir des problèmes de santé pour se mouvoir avec autant de difficultés. Ou alors, un roadie farceur lui a fait une mauvaise blague en lui clouant ses bottes à la scène...
Mais ce n'est pas le plus grave. Ce soir là, Rob Halford n'était pas en voix! Mauvaise pioche pour l'enregistrement d'un DVD, c'est clair. Vous pouvez inventez tout ce qu'il vous plaira, le pauvre homme n'y arrive plus. Il manque de puissance et a du mal à tenir ses notes, ses montées dans les aigues sont rares et mal maitrisées, ce qui donne lieu à pas mal de faussetés. Sur "Painkiller" bien sûr, "A touch of Evil", mais aussi sur "Beyond The Realms of Death" ou sur les nouvelles chansons ("Judas is Rising" en tête, chantée bien plus grave que sur album)... Je m'arrête là, la liste est longue.

Bien sûr, comme il s'agit de Rob Halford, il était prévisible que plein de fans se réjouiraient du retour du Metal God et tairaient ses imperfections vocales. Une fois de plus, je suis écoeuré par la mauvaise foi de mes congénères et déclare sans hésitation que Tim "Ripper" Owens s'en sortait largement mieux. Et c'est bien normal, Tim et Rob n'ont pas le même âge après tout. Cela ne me choque pas qu'Halford fatigue et que sa performance s'en trouve particulièrement diminuée, pourquoi ne pas le reconnaitre? Je suis fan du groupe, mais pas assez (visiblement) pour ne pas me rendre à l'évidence.

Je ne veux pas enterrer le groupe et espère tout de même que le nouvel album "Nostradamus" sera fort (et bien meilleur que "Angel of Retribution": pas à la hauteur d'un tel come-back) et que Rob Halford sera plus en forme sur la tournée qu'il ne l'était ce soir-là, à Tokyo.

3 étoiles tout de même (2,5 serait plus juste...), le concert n'est pas mauvais et se laisse regarder avec plaisir, mais ne vous attendez pas à du chant de haute volée. A la rigueur, organisez donc une soirée karaoké, vous et vos amis vous en tirerez sans doute aussi bien (voire mieux) que Mr Halford!
11 commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2009
Comment critiquer un groupe comme Judas Priest. Et bien c'est possible, je pourrais le faire. Comme critiquer le choix d'avoir continuer avec Ripper Owens. Mais on est pas là pour ça.
Ici on parle du Live Rising In The East.

Que dire...que dire ?
Le groupe assure toujours autant même après toutes ses années, les papys du Heavy Metal pètent la forme. Petit bémol certaines chansons sont du coup un poil plus lente...mais ça arrive à tout le monde d'avoir un petit coup de mou.
Celui qui a le plus de mérite reste Rob Halford. Il était est partit du groupe pendant quelques années pour nous revenir plus en forme que jamais. Sa voix est toujours aussi bonne, malgré 2-3 petites imperfections peu importantes. On remarque bien ça, des fois il chante à bien 15 cm de son micro mais pourtant sa voix est toujours aussi prenante. Ce mec est un Dieu ! Ou j'adore le vieux Robbie.

Pour la playlist on retrouve tous les plus gros tubes du Priest, allant de Diamonds & Rust (version acoustique comme avec Ripper Owens mais meilleure que jamais) à Revolution en passant par Living After Midnight ou Pauinkiller (qui s'avère plus que monumentale dans ce Live, la meilleure prestation de Rob Halford sur cette chanson).

Les fans seront donc contents de retrouver le groupe en pleine forme pour nous jouer leurs meilleurs tubes.
22 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2015
Ce dvd est en zone 1 ; donc impossible de le voir en europe. Ce qui n'est mentionné dans aucun commentaire....bizarre non?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2008
Un petit malin s'est amusé à le remplacer le DVD dans le boitier :
J'ai donc vu un petit homme qui semblait presque handicapé tant il avait de mal à se mouvoir s'époumonner avec le filet de voix qui lui restait sur des chansons entendues mille fois sur d'autres live, le tout accompagné d'un groupe en pilote automatique qui semble même parfois s'emmerder un peu.

Dommage, je l'aurais bien vu ce super live dont tout le monde fait l'éloge !

Allez sérieusement, il faut arrêter l'aveuglement, Rob est vieux, il faut qu'il arrête et voilà, ça s'arrête là. Reste des bons titres, mais toujours les mêmes (même Maiden a fait des efforts de ce côté là).
J'aurais bien mis deux étoiles, mais je me devais de faire baisser la note générale de cette galette bien décevante à plus d'un titre.
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Inutile de paraphraser le commentaire de "Blaster" auquel j'adhère à 100%. Car si pour un inconditionnel, il n'est jamais facile de démolir un de ses groupes fétiches, être Fan c'est aussi savoir rester objectif, et reconnaître que lorsque son groupe n'est pas aux mieux, il faut savoir l'admettre.
Si il n'y avait tous ces morceaux d'anthologies, ce DVD nous ferait tous mentir quant à la réputation de son Chanteur. Si d'aventure le produit devait atterrir entre les mains et les oreilles d'un novice, nul doute que, face à la piètre performance de son Frontman, il reste bien perplexe. Rob Halford n'est en effet que l'ombre de lui même. Peinant sur la plus part des morceaux et incapable d'atteindre la justesse et la puissance d'antan (sur "Riding on the Wind", "Beyond the Realms of Death" et "Painkiller" en particulier). Le pauvre souffre et cela transparaît jusque dans ses grimaces.
Malgré un léger sous mixage de la guitare de Glenn Tipton, les autres musiciens s'acquittent fort heureusement de leur tache respective avec brio (mention spéciale à Scott Travis pour son aisance et sa maîtrise de l'instrument) et sauvent quand même en grande partie de cette contre-performance d'un Rob comme en fin de course.

Quelle dommage... La set list est extraordinaire et ce spectacle de 2 heures pleines est absolument sublime, tant au niveau de ses décors que de son jeu de lumières.

Un extrait du monstrueux Defenders Of The Faith n'aurait pas non plus été pour me déplaire non plus.

14/20 ou 3,5/5
22 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Judas Priest est l'un des plus grands groupes Metal. Sa longévité, ses productions de qualité, font qu'il mérite, comme Iron Maiden ou Saxon, un immense respect.

Rob Halford est revenu au bercail. Si j'apprécie beaucoup Ripper Owens, je préfère Rob car, comme pour les deux groupes précités, le charisme et "l'ancienneté" des chanteurs font qu'ils sont irremplaçables !

Ce live est fabuleux ! Les titres sont incontournables, superbement interprétés, et les 5 morceaux issus de l'album Angel Of Retribution, le dernier en date, sont excellents.

Je pense que seul The Sentinel manque à l'appel, mais je chipote !

Rob Halford a certes vieilli, mais le Metal, ça conserve ! Sa voix reste un modèle du genre et il compense de bien belle manière les (légères) difficultés vocales occasionnées par les années, son chant est donc toujours très efficace !

L'image est de qualité et le son fantastique en dts, mais moins réussi en DD5.1 (le son de la batterie est moins présent notamment) et en Stéréo (fort mais plus plat).
33 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)