undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

9
3,3 sur 5 étoiles
La Reine des Viking
Prix:13,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

21 sur 22 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Voici donc une très rare incursion de la Hammer dans le domaine du Peplum. Co-production Fox (USA) et Hammer (GB)le 1er rôle masculin est donc attribué à l'américain Don Murray, ici entouré des Anglais Donald Houston, Patrick Throughton et Andrew keir et de la nouvelle découverte de la firme britannique: Carita. D'un niveau plus élevé que la plupart de ses homologues italiens (à l'exeption bien sûr des mailleurs: Bava, Leone...), ce film mêle scènes d'actions (plusieurs batailles plutôt bien tournées), cérémonies paiennes (sacrifices humains) et confrontations verbales ou les acteurs sont convaincants. Le film ayant été tourné dans les forêts d'Irlande et les costumes étant particulièrement soignés, le spectacle est visuellement très réussi. Le DVD présente une image impeccable, plusieurs versions sonores (la version française d'époque est superbe comme souvent dans les films de cette époque) et la bande-annonce en complément.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 octobre 2013
La Hammer, on le sait, s'est essayé à plusieurs genres : l'épouvante gothique (le Cauchemar de Dracula, Frankenstein et le monstre de l'Enfer...), le film satanique (les Vierges de Satan, une fille pour le diable), le film d'aventure (la déesse de feu, la déesse des sables, Un million d'année av J.C), la science fiction (Quatermass Xperiment)... Son incursion dans le péplum se fait sans que l'on ne perde de vue sa patte.
L'histoire du film s'inspire du personnage historique Boudicca, reine bretonne s'étant révoltée contre les romains. Le film suit cette intrigue, mais en s'affranchissant de la plupart des faits historiques. Cela n'est pas un problème bien grave dans la mesure où l'histoire s'avère suffisamment prenante pour éviter l'ennui. La version française permet de corriger les erreurs de la version original (où le dieu des bretons s'appelait rien que moins... Zeus !) et offre des voix plus matures et des dialogues mieux travaillés.
Les acteurs sont convaincants (à l'exception de Donald Houston complètement ridicule avec ses mimiques) et bien qu'on ne nage pas dans le faste hollywoodien, la mise en scène de Don Chaffey (Jason et les Argonautes, Un million d'années av J.C) se révèle soignée et très bien menée. Parmi les scènes mémorables, on note la course de chars, l'incendie de la maison royale et la bataille finale entre les romains et les bretons qui constitue un beau morceau de bravoure.
Du bon spectacle et un film relativement réussi dans le genre péplum, bien meilleur que certains péplums italiens fauchés et sans scénarios passionnants.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
100 PREMIERS RÉVISEURSle 21 juin 2014
"La Reine des Vikings/The Viking Queen" est un film britannique de 1966 de "Don Chaffey" ("Jason et les Argonautes" 1963, "Un million d'années avant J.C." 1966, "Peter et Elliott le dragon" 1977) avec l'acteur/producteur/scénariste américain "Don Murray", la top-model finlandaise "Carita Järvinen", le Gallois "Donald Houston" ("Sherlock Holmes contre Jack l'Éventreur" 1965, "Le Choc des Titans" 1981) , l'Ecossais "Andrew Keir" ("Cléopâtre" 1963, La Chute de l'empire romain" 1964, "Dracula, prince des ténèbres" 1966, "Rob Roy" 1995 ), l'Ecossaise "Adrienne Corri" ("Le Docteur Jivago" 1965, "Orange mécanique" 1971), et l'Irlandais "Niall MacGinnis" ("Henry V" 1944, "Hélène de Troie" 1956, "Jason et les Argonautes" 1963, "Le Seigneur de la guerre" 1965).

Le sujet: Sous le règne de Néron, les amours du gentil gouverneur romain "Justinien" (Don Murray) et de la reine de Icéniens "Salina" (Carita) contrariés par un complot politique fomenté par le méchant romain "Octavien" (Andrew Keir), les riches marchands bretons et le grand druide "Maelgan" (Donald Houston) qui se terminent par une révolte.

Produit par la Hammer, ce péplum, comme la plupart est foisonnant d'anachronismes (du titre inapproprié, même si le mot "viking" existait déjà en vieux norrois, en passant par l'île galloise d'Anglesey, qui porte son nom actuel issu du vieux norvégien, connue à l'époque comme étant l'île de Mona, jusqu'aux classiques étriers utilisés en Europe occidentale qu'à la fin du du VIIe siècle, je n'aurais pas assez de place pour en faire la liste.).

Du point de vue historique, il raconte l'histoire de la révolte des Icéniens (aujourd’hui le Norfolk), menée par la reine guerrière "Boadicée" (Salina dans le film), qui eut bien lieu du temps de Néron et fut réprimée dans le sang. Cette reine était l'épouse (et non la fille) de "Prasutagos" (Priam dans le film), qui légua la moitié de son royaume à l'Empire vers l'an 60 dans son testament, et elle fut flagellée par les légions romaines, ce qui déclencha la révolte. Mais la réalité fut bien plus sanglante et considérée d'ailleurs comme l'une des plus grande révolte celte de l'Histoire.
Vers l'an 61, l'île d'Anglesey, dédiée aux druides, fut attaquée et dévastée mais par général romain "Suetonius Paullinus".
Si les sacrifices humains ne sont pas prouvés, les prisonniers de guerre étaient bien brulés vifs dans des cages en bois lors de cérémonies religieuses.
Les Icéniens se tatouaient aussi avec de la guède avant les batailles et leurs femmes se battaient à leur cotés à pied ou en char.

Du point de vue non historique, les invraisemblances sont quand-même assez nombreuses:
Des néodruides d'opérette qui adorent Zeus (dans la VO, mais traduit par "les Dieux" dans la VF).
Une improbable idylle entre un gouverneur conquérant et une reine celte (visiblement inspiré de l'opéra "Norma" de "Bellini" dont l'action se situe en Gaule occupée).
Les noms des personnages masculins puisés au hasard dans la mythologie celtique ("Tristam" ("druide" en picte), "Maelgan" (mael signifie Prince en vieux breton), "Dalan", "Fergus" (venant du gaélique n'étant pas encore parlé dans la Bretagne insulaire) quant à "Priam" il vaudrait mieux aller voir chez les Grecs. Ceux des femmes (Salina, Beatrice, Talia, etc...) sont tous d'origine méditerranéenne.

Bon, à part ça, on a quand même affaire à un bon petit film d'aventure sympathique avec de jolies bretonnes, de l'érotisme soft et quelques scènes de sadisme (C'est la Hammer tout de même). Et puis je ne me suis pas trop ennuyé en le regardant surtout en ayant le souvenir de l'abominable téléfilm de 2003 de "Bill Anderson", sorti en DTV, sur le même sujet : "Boudica", traduit en français par un titre bidon "Légions : Les Guerriers de Rome" (Je ne parle même pas du "Vercingétorix" de 2001 de "Jacques Dorfmann"). Ce péplum anglais vaut bien ces homologues italiens ou américains de l'époque.

DVD de 2005 de la collection "Les Trésors de la Hammer" : VO et VF Dolby Digital mono (possibilité de changer de langue et de supprimer les sous-titres sans passer par le menu) - 1.85 format respecté - Durée 87 mn environ - Bonus : Bande annonce seulement.
1111 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 avril 2013
film passionnant et très réaliste . c'est une vie que j'aurais aimer vivre . à tous les passionnés je le conseille
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 janvier 2013
LE FILM EST IMPECCABLE .L'ENVOIE A ETE PARFAIT.MAIS JE SUIS DECUE DE L'HISTOIRE EN ELLE -MEME .MAIS
CELA EST LA FAUTE DE PERSONNE .MERCI ! MEILLEURS VOEUX .ET A BIENTOT POUR UN PROCHAIN ACHAT
EVENTUEL .
MARTY CHRISTIANE.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 avril 2014
un navet qui en plus porte un titre faux. Ne depensez pas votre argent . Les Vikings sont apparus au Xem siecle . La revolte des Picts date du II em siecle (à verifier).Donc le titre est totalement anachronique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Meme commentaires que pour les autres films de la Hammer.
Un simple copier coller s'applique à tous les films produits par ce studio !
C'est du Hammer, donc du lourd.
Décors carton pate, acteurs et actrices absolument de troisième zone, histoire totalement incohérente, bref un excellent film un prix défiant toute concurrence.
C'est du kitchissime à souhait, à prendre au quinzième degré surtout.
Mais on sait ce qu'on achète quand on commande ce genre de produit!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Une rareté...Carita, l'Egerie du Coiffeur Biblique, Absalon de Coiffure, se lance, sans couper les cheveux en quatre, dans le shampoing en frottant le cuir romain...Résultat les voilà épouillés et dépouillés...

Roule Britannia...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 janvier 2015
Bavard, creux, élyptique, nul, moue, fauché....
La présence de bons acteurs comme Andrew Keir, ou la plastique de Carita n'y change rien.

On pouvait espérer beaucoup mieux de Don Chaffey, le réalisateur de "Jason et les argonautes", rien que ça.

Une étoile, ça vaut pas plus.
Tire la chasse !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Dagmar, l'âme des vikings
Dagmar, l'âme des vikings de Isabel Christine Andreasen (DVD - 2013)
EUR 7,99

Isenhart
Isenhart de Bert Tischendorf (DVD - 2012)
EUR 13,00