undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_Hercules Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
17
4,3 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Laquelle est la meilleure partenaire de Steed ? c'est une question récurrente, mais cruciale, je le reconnais, quand on parle de chapeau melon et bottes de cuir. Je vais apporter, s'il vous plaît, ma pierre à l'édifice.
Purdey, n'en parlons pas, elle n'est pas en cause : ce sont les scénarios et la réalisation totalement américanisés (jusqu'à la starskyehutchisation du générique) qui sont responsables de la banalisation d'un style jusqu'alors "so british" : en tentant de renouveler la série, les producteurs ont même reléguer Steed au second plan au profit d'un bellatre (il paraît qu'il n'est plus de ce monde, je me trompe).
Honor Blackman, Pussy Gallore de Goldfinger était très bien, mais le style n'était pas encore bien cerné, et les moyens techniques très rudimentaires.
Il reste dans la balance Emma et Tara (gros avantage à Tara dans la balance question pounds), alias Diana et Linda, laquelle est la meilleure, laquelle mérite le titre de miss "bottes de cuir" ?
Moi je garde les deux, sans problème : je ne peux pas les comparer, comme je ne peux pas comparer les deux époques Emma et Diana. Chaque épidode est magique, excentrique, anglais, délirant et toujours un peu plus créatif. Avec Emma c'est peut être plus élégant, plus ambiguë, plus tendre, plus SM, avec Tara c'est plus drôle, plus inventif, plus charnu, plus déco déconnant.
Dans le coffret dont il est question, c'est Tara le personnage féminin : il faut faire un peu le tri : tout est sympa, mais certains épisodes et en particulier les inédits à la télévision, sont plutôt moyens : mais l'ensemble se situe largement au niveau de la saison précédente, et 3 épisodes en particulier la surpasse avec :
"trop d'indices" son Sherlock Holmes de pacotille, sa musique (faites l'effort d'écouter l'accompagnement sonore de la scène du meurtre), l'ex de Steed ("oh comme je suis heureux",
"le visage", épisode anxiogène, qui commence par ce qui ressemble à une erreur de montage (quelle idée de génie cette histoire de scène qui se répéte quasiment à l'identique) qui nous laisse interloqué ("téléphone, ah ! oui téléphone...")
et "clowneries" sommet de la déconnade sur le thème de la mort, "clowneries" et son final de transformisme hilarant, ses références à Tex Avery et à Hergé (escusez du peu) et la présence en guest star de John Cleese (escusez du peu bis), personnage clé de l'épisode, conservateur paranoïaque de tous les nez de clown d'Angleterre.
Ne soyez pas intégriste du culte d'Emma KNIGHT, oublier Purdey, laisser Pussy à Connery, et God save Tara KING.
33 commentaires| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2010
Ayant peu de souvenirs de cette saison, je partais avec des doutes et des à prioris, mon faible allant vers la brunette Emma Peel. Il faut dire que les doutes furent confortés par un petit documentaire présent sur le DVD. Il nous montre Linda Thorson en la glorifiant et tente de séduire le spectateur. Le portrait est tellement exagéré que cela en devient génant. On voit plus un garçon manqué, fumant la cigarette, et imbu de lui-même (d'elle même, pardon) !!!
J'ai pris mon courage à deux mains, ai quand même regardé un épisode, puis un autre et au final toute la saison. Le personnage de fiction, Tara King, ne remplace pas la petite et mince Emma Peel au regard mutin qui mit à mal les émotions réelles et à l'écran de John Steed. Dans cette saison, Tara King incarne l'équipière fonceuse, bagarreuse et candide de Steed. Son personnage est un brin naif, et attendri John Steed comme le serait une petite soeur ou une jeune cousine, on essaye de nous faire croire parfois à un jeu de séduction entre King et Steed, mais cela ne prend pas, heureusement que l'insistence n'a pas été faite sur ce côté des personnages. Au final, le duo n'est pas si déplaisant à regarder et les scénaristes ont fait du bon travail. Dommage que les décors ne soient pas à la hauteur, que certains laissent comme un côté déjà vu... Apparait Mère Grand, le supérieur en fauteuil roulant, à l'humour décalé et au caractère fort. Acteur ayant déjà fait deux apparitions dans les saisons précédentes sous d'autres personnages. Dans la saison Tara King, on y verra Steed y perdre son flegme et sang froid à plusieurs reprises, faire l'usage d'une arme à feu, également des clins d'oeils à Cathy Gale et Emma Peel... A noter qu'un épisode sera sur la base du même scénnario dans la saison suivante. Bref, les scénaristes de talents ont permis de réaliser des épisodes intéressants et à donner de l'intérêt aux personnages. La saison est à voir, à apprécier en prenant du recul.
Souci du coffret ? La gravure ! Certains épisodes sont quasiment inaudibles (au moins 5), malgré le volume sonore à fond sur le lecteur et la télé. Sur quasiment tout les génériques le son est faible et revient normalement au début de l'épisode. Les bonus sont impossibles à voir, car inclus dans le déroulement des épisodes !!! Si vous trouvez comment fonctionne "le chapeau" sur cette saison, chapeau !!!
Mon épisode préféré ? Disons celui du phare... Bon, je vous laisse, je viens de commencer la saison Purdey / Gambit, qui a du bon, plus vive en action et renouvelle la série.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2015
C'est une série culte évidemment, mais on connait beaucoup moins ces épisodes avec Tara King! Cette série a bien vieilli si on prend au second degré tout ce qui est kitchissime ..... La subtilité des dialogues et le lienb entra les deux personnages est vraiment drôle!!! A regarder en VO
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2013
L'apparition de Mère-Grand; les étranges lieux de rencontre entre les protagonistes; la jeunesse pétulante aux réactions naïves de Tara King; la classe toujours légèrement ironique de Steed, le tout agrémenté de scénarios qui tiennent encore la route, au bout de toutes ces années. Pas de doute, cette saison, c'est du tout bon que les nouvelles générations peuvent déguster sans à priori...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2011
une époque formidable ou les héros pouvaient avec beaucoup d'humour british trouvé la solution d'énigmes tout en fumant, buvant un bon whisky et n'ayant pas d'obligation diverses sur les routes ou on pouvait conduire librement et prendre l'avion sans contrôle!!!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2012
La majorité des épisodes ont une bande sonore tellement médiocre que, même avec le son au maximum, l'épisode est inaudible (et ce dans les deux langues proposées: VO ou VF). Un véritable scandale !
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2007
Cette saison 6 continue sur les sommets atteints par la saison 5. Elle commence par "Ne m'oubliez pas" un épisode de transition où Emma Peel et Tara King se croisent dans l'escalier de Steed au cours d'une scène d'anthologie, après que la première ait fait ses adieux et cédé la place à la seconde. Dommage que cet épisode, qui fait historiquement partie de cette saison, ne figure pas dans ce coffret, mais ait été inclus à la saison précédente afin de satisfaire les intégristes de Madame Peel qui souhaitaient l'avoir sans acheter la saison avec Tara.

Personnellement, je préfère Tara King, plus jeune, plus drôle, plus féminine qu'Emma Peel, mais aussi parce que Linda Thorson a le mérite d'effectuer elle-même la plupart des scènes de combat au contraire de Diana Rigg, systématiquement doublée.

Cette saison perd en qualité au niveau scénarios en raison du départ de Philip Levene, après avoir signé 3 épisodes dont un des meilleurs toutes saisons confondues, "Trop d'indices". Son remplaçant Terry Nation, malgré ses qualités, n'a pas bien compris l'univers de la série. Heureusement, Jérémy Burnham, lui-même acteur dans plusieurs épisodes, a signé 5 scripts de très bonne qualité, dont l'excellent "Faux témoins" et tout à fait conformes au ton de cette saison.

La relative baisse de qualité des scénarios est largement compensée par le jeu de Tara et ses rapports avec Steed qui semblent très intimes, par l'arrivée du désopilant Mère-Grand qui accentue le côté comique déjà développé par Tara, par les décors très kitsch et colorés et par le ton de plus en plus parodique comme en témoignent les lieux excentriques où se réunissent les agents secrets: autobus, bouche d'égout, derrière une cabine téléphonique...

Outre "Trop d'indices" et "Faux témoins", on peut citer "Jeux" comme un très grand épisode signé Richard Harris, avec l'excellent Peter Jeffrey. Autres très bons épisodes: "Interrogatoires", "George et Fred", "A vos souhaits", "Amour, quand tu nous tiens", "Miroirs".

Par contre, on peut zapper "Homicide et vieilles dantelles", ridicule, ainsi que le médiocre "L'invasion des Terriens".

On ne peut que regretter l'arrêt de la série après cette saison. Heureusement, elle renaîtra quelques années plus tard avec Purdey et Gambit.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2007
Je regrette bien mon achat : de nombreux épisodes sont pratiquement inaudible. Les éditions Studio Canal se moquent du public : oser mettre en vente une production aussi médiocre, c'est une honte !
22 commentaires| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 octobre 2013
Le sujet est conforme à la demande , les délais de livraison respectés , le packaging bon.
Le seul problème est dans la qualité du dvd il ronfle de manière désagréable la qualité du son et de l'image n'en sont cependant pas altérés.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2013
Cette époque comme pour la précedente avec Dame Diana Rigg et Patrick MacNee, Chapeau Melon Et Bottes De Cuir sont uniques dans leur gendres. Les histoires des sérials vous frappe par leur natures inattendues, complétement hors du commun! Cependant il n'y a ni trop de violence affreuse ni de cruauté dans les series.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)