Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Big Steven, 9 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Men Without Women / Voice Of America (CD)
On ne dira jamais assez de bien de Steve Van Zandt, alias Miami Steve, alias Little Steven, alias Silvio Dante (les Sopranos)... Grand musicien : arrangeur, compositeur, producteur. Très engagé politiquement aussi. Bref un homme à tout faire et qui le fait bien, ou presque...

C'est donc avec une certaine exitation, apprenant à la sortie de Born In the USA de qui vous savez que Steve poursuivait une carrière solo, que je me suis dit : "tiens, une source supplémentaire de plaisir !".
L'album "Men Without Women" sorti un peu avant le Born in ....laissait effectivement présager le meilleur. Cet album est vraiment excellent. Accompagné entre autres par le batteur Max Weinberg et une bande de tueurs digne du E Street et des Jukes de Southside, Steve pond un album dans lequel on retrouve toutes les qualités du bonhome. Ce disque contient quelques véritables perles. "Forever" est une des meilleures chansons écrites par le petit Steve frigorifié. Les autres titres ne sont pas en reste.
Je salivais à l'attente de la suite.
Et là, tout se casse doucement mais sûrement la gueule. Attention, l'énergie et la conviction n'ont jamais été remis en doute, mais la musique a affreusement vieilli. Que de synthés moches ! Que de batteries électroniques au son qui fait plouf... Les chansons semblent écrites sur un coin de table, les textes par trop faciles... et la manière de chanter si particulière de l'ami passe bien sur MWM, mais pas sur les autres disques.
Voice Of America joint ici est le meilleur de ses mauvais albums, mais bon, rien d'essentiel.
Je sauverai peut être encore (popur l'intention louable) son dernier opus "Born again savage", hommage au rock façon power trio. Mais il faut avouer que Steve ne joue pas comme Clapton, Kossof ou Leslie West et ne chante ni comme Paul Rogers, ni comme Rusty Day ! et parce que c'est Steve, je ne dirai pas que c'est nul.

Cela n'ôte rien au personnage exceptionnel de Van Zandt, surtout que le premier disque est VRAIMENT très bon, mais il est bien meilleur en bras droit que seul au front.
Achetez ce disque, mais laissez les autres de côté.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Men Without Women / Voice Of America
Men Without Women / Voice Of America de Little Steven and The Disciples of Soul (CD - 2006)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit