undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Où une danseuse dépressive va faire commettre l'irréparable à son mari (la fragilité de tout témoignage), où un homme d'affaire intraitable est victime d'un accident de la route qui le mène conscient à la morgue (la peur d'être enterré vivant), où un homme se trouve confronté à son double (le trouble mental de l'autoscopie), où un mari supprime sa femme avant de découvrir le sort qu'elle lui préparait (la cave-piège), où un père de famille protège par tous les moyens sa fille meutrière (la trahison entre amis), où une auteure de romans policiers confond la fiction et la réalité (les fantasmes de l'imagination), où un mari cherche à se débarrasser du cadavre de sa femme (la peur de la police routière), où un horloger fabrique une bombe à retardement et est pris à son propre piège (le suspens mental), où un avocat apprend à un détective son erreur judiciaire au péril de sa vie (la croyance en l'infaillibilité et ses conséquences), où la femme d'un policier reçoit chez elle les collègues de son mari après l'avoir assassiné (la aléas de la vie conjugale), où un homme fait un pari stupide sur un bateau (la croisière catastrophique), où un serpent mortel se glisse dans un lit (était-il là avant ou après?), où un crime est confessé par un moyen peu ordinaire (hommage à Shakespeare), où un éleveur de poulets dissimule le corps de sa femme et où une veuve a cru bon rester fidèle en toute bonne foi au souvenir de son mari (dérisions de l'amour conjugal), où un banal problème de circulation routière jette le trouble dans une petite communauté (le poids du passé), où un manteau de fourrure révèle vraie vie d'un couple (la comédie conjugale), où les représentants de la religion ont un comportement contraire à leurs convictions (le ridicule de la religion et de la prière), où un petit garçon joue au cow-boy avec un vrai revolver (le conditionnement moral du petit américain), où un auteur de roman policiers se retrouve au tribunal pour avoir provoqué un accident ayant eu plusieurs témoins qui ont tous de bonnes raisons de l'accabler (la fragilité des témoignages et le ridicule de la justice) : les 20 films réalisés par Sir Alfred entre 1955 et 1962 pour la télévision sont enfin en DVD. Ici dominent humour noir, apparitions personnelles loufoques au début et à la fin de chaque épisode, condensé de la pensée hitchcockienne. Ces petites histoires de 25 mn illustrent toutes les thèmes favoris du maître, développés dans ses longs métrages, et leur servent même parfois de répétition générale ou de rappel à des oeuvres plus anciennes. On y retrouvera aussi certains acteurs très connus. Ces petits chefs-d'oeuvre sont si bien faits qu'il est impossible d'en prévoir la fin avant les dernières secondes ! Il y a du Pirandello et du Maupassant chez Hitchcock (l'art de la nouvelle et l'art du court-métrage ont beaucoup de ressemblances). Indispensable à tout Hitchcockien, une grande leçon de "petit" cinéma.
55 commentaires|57 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Diffusée entre 1955 et 1962, la série télévisée 'Alfred Hitchcock présente', en noir et blanc et dont la musique du générique (qui voit apparaître la silhouette esquissée de 'Hitch') est due au Français Charles Gounod (1818-1893 ; il s'agit en fait de 'La marche funèbre d'une marionnette', une œuvre pour piano de 1872), a fini par compter 268 épisodes (!) de 26mn tous présentés par le Maître (Sir Alfred apparait systématiquement au début et à la fin de chaque épisode pour un très court moment d'humour, parfois plus intéressant que l'épisode lui-même d'ailleurs). Cette série fut suivie par une autre série, 'The Alfred Hitchcock hour - Suspicion', de 93 épisodes de 50mn diffusés entre 1962 et 1965, puis quelques années plus tard (entre 1985 et 1989) par la série 'Alfred Hitchcock présente (nouvelle version)' de 80 épisodes de 26mn et elle a également donné naissance à un magazine, 'Alfred Hitchcock's magazine', qui existe toujours encore sous le titre de 'Alfred Hitchcock's mystery magazine' et qui l'un des plus anciens du genre (c'est ce que l'on appelle avoir une 'progéniture' conséquente !).

20 de ces courts- et moyens-métrages ont été mis en scène par le Maître du suspense lui-même et ce sont eux qui figurent dans ce coffret de 5 DVD (12 d'entre eux ont été doublés en français à l'époque, 8 autres ne sont visibles qu'en VOST ; 19 sont en N&B et 1 est en couleur) :

DVD 1 :

- 'Le crime parfait' avec le grand Vincent Price dans le rôle d'un Sherlock Holmes new-yorkais qui aurait envoyé un innocent sur la chaise électrique...

- 'Le cas de Mr. Pelham' avec Tom Ewell (qui fut le partenaire de Marylin dans le légendaire 'Sept ans de réflexion') auquel un sosie vole sa vie...

- 'Le secret de Mr. Blanchard', sans acteurs connus, dans lequel une femme s'inquiète de ne jamais voir l'épouse de leur nouveau voisin...

- 'Incident de parcours' avec David Wayne (qui est surtout connu pour avoir participé à 'Dallas' autrefois) qui est littéralement harcelé de nuit sur la route par un motard de la police pour une histoire de feu arrière qui ne marche pas, alors qu'il a caché le cadavre de son épouse dans son coffre et qu'il tente de s'en débarrasser...

- 'Arthur' avec Laurence Harvey qui élève des poules dans un élevage ultramoderne en Nouvelle Zélande et auquel la sienne donne quelques soucis : après l'avoir plaqué un an auparavant pour un autre, elle lui revient, puis disparait mystérieusement ; le policier Patrick Macnee enquête...

DVD 2 :

- 'J'ai tout vu' avec John Forsythe ('Dynastie') qui commet un délit de fuite après avoir heurté au volant de sa voiture de sport un motocycliste qui finit par en mourir, d'où un procès durant lequel il se défend lui-même face à plusieurs témoins à charge...(c'est un épisode de 50mn de la série 'The Alfred Hitchcock hour')

- 'C'est lui !' avec Ralph Meeker et Vera Miles, un jeune couple qui, parce que Madame est dépressive et a besoin de calme et de repos, s'installe provisoirement sous le chaud soleil de Californie dans une caravane sur un terrain camping, caravane à l'intérieur de laquelle la jeune femme est agressée dès le premier jour d'absence de son époux...

- 'Jour de pluie' dans lequel Cedric Hardwicke, dont la fille a tué son fiancé qui venait de lui annoncer qu'il allait en épouser une autre, se dit que John Williams, qui était lui-même fiancé avec la future épouse, ferait un coupable idéal...

DVD 3 :

- 'Pris au piège' avec E.G. Marshall, un horloger, qui pense être trompé par sa femme, et qui décide de fabriquer une bombe avec laquelle il compte faire sauter sa propre maison avec sa femme et l'amant de celle-ci ; sauf que le jour où il vient poser la bombe dans la cave, en l'absence momentanée de son épouse, des cambrioleurs le ligotent et le bâillonnent dans la dite cave après qu'il ait mis en place la bombe et alors qu'il allait quitter discrètement la maison... (c'est un épisode de 50mn de la série 'Suspicion' -sans présentation de Sir Alfred-)

- 'Haut les mains', sans acteurs connus : un oncle rentre d'Afrique avec dans sa valise une surprise pour son neveu ; celui-ci, à qui son père a demandé de vider la valise de son oncle et de ranger les affaires de celui-ci, trouve dans la valise en question, un véritable révolver et les balles qui vont avec, pense qu'il s'agit là de la surprise promise et part à l'aventure s'exercer avec l'arme en question, chargée, persuadé qu'il s'agit d'un jouet...

- 'L'inspecteur se met à table' avec Barbara Bel Geddes à qui son mari annonce qu'il va la quitter pour une autre alors qu'elle est justement enceinte de lui... (c'est l'épisode le plus célèbre de la série, celui dit 'du gigot', d'après un récit du britannique Roald Dahl)

- 'Le manteau', sans acteurs connus : une femme mariée, qui voit une fois par mois sa tante et passe à chaque fois la nuit chez celle-ci, se voit remettre en cadeau d'adieu par son amant -la véritable identité de la tante- un magnifique manteau de vison ; mais bien sûr elle ne sait pas comment faire pour ramener ce luxueux cadeau à la maison sans que son époux ne se doute de quelque chose... (à nouveau d'après un récit de Roald Dahl)

DVD 4 :

- 'Accident' avec Joseph Cotten (l'un des acteurs-fétiches de Sir Alfred), un patron sans scrupules, ni pitié qui, à la suite d'un accident de la circulation sur un chemin perdu, se voit lui-même victime de l'absence de pitié des autres...

- 'Poison' avec Wendell Corey qui, en Malaysie, se retrouve face à l'amant de sa femme qui a sur le ventre un venimeux serpent caché sous les draps... (c'est encore une fois du Roald Dahl)

- 'The crystal trench', sans acteurs connus : en Autriche, en 1907, un homme meurt durant l'ascension d'un dangereux haut sommet ; sa jeune épouse, laminée par le chagrin, attendra pendant 40 ans que le glacier dans lequel le corps de son époux était tombé lui rende celui-ci...

- 'Incident at a corner' avec Vera Miles et George Peppard (c'est le seul épisode qui soit en couleur) qui sont mêlés à une histoire de rumeur concernant l'éventuelle pédophilie d'un vieux monsieur qui fait traverser la rue aux enfants d'une école... (c'est un épisode de 50mn de la série 'Suspicion' -sans présentation de Sir Alfred-)

DVD 5 :

- 'De retour à Noël' avec John Williams qui creuse dans sa cave en Angleterre un trou pour y placer sa future cave à vin juste avant que son épouse et lui ne partent pour les Etats-Unis...

- 'Le fantôme de Blackheat' avec le même John Williams qui, à Londres en 1903, convie plusieurs personnes à un dîner qui va se tenir dans la maison d'une femme assassinée 2 ans auparavant...

- 'Le plongeon' avec Keenan Wynn, un parvenu qui, pendant le voyage à bord d'un paquebot américain en direction de l'Europe, parie l'essentiel de l'argent de sa moitié avec lequel celle-ci comptait financer leur séjour sur place... (c'est du... Roald Dahl)

- 'Caracolade' avec Claude Rains, un prêtre désespéré parce que son église fuit de partout et qui accepte de parier toutes ses économies sur un cheval dans l'espoir de pouvoir financer la réfection du toit de la dite église...

De l'humour (beaucoup), du suspense (un peu), des historiettes qui ont quand même pris un petit coup de vieux, une ambiance assez théâtrale, beaucoup de parlote, quasiment pas d'action, tout étant dans les chutes, c'est ce qui caractérise les petits films de cette série qui ont désormais surtout une valeur documentaire : n'étaient les interventions de 'Hitch', qui, elles, n'ont pas pris une seule ride et demeurent onctueuses à souhait, nous ne trouverions plus forcément un immense intérêt à suivre ces courts récits policiers. Pour cinéphiles, en l'occurrence 'téléphiles' only donc !
22 commentaires|33 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 27 février 2015
Ce coffret regroupe les 20 épisodes (env. 25 min) et mini-téléfilms (env.48 min) que le Maître a réalisé pour la T.V ...
8 de ces épisodes sont uniquement en VO les autres soit en VF, soit en VO - et les sous-titres sont facultatifs si vous le désirer ; ils sont tous en N&B sauf un mini téléfilm en couleur. Pas de Bonus ; durée totale : env. 9hrs.
La qualité est franchement variable...mais c'est très agréable de retrouver de grands acteurs (Vincent Price, Claude Rains, George Pepper, Barbara Bel Geddes, Patrick McNee...) dans ces madeleines proustiennes d'une ère télévisuelle passée et souvent chérie.
Cela ne vaut pas les long métrages du Maître --c'est intéressant de comparer ciné/TV car on voit bien combien Hitchcock avait plus de liberté et d'audace au cinéma, ici à la TV on sent que le public visé n'est pas tout à fait le même et les codes moraux sont bien plus présents --, mais certains épisodes sont vraiment très sympa ; de quoi passer de bons moments avec Alfred.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2015
un excellent résumé, mais ce ne sont pas non plus les épisodes réalisés par Alfred Hitchcock - il s'agit d'un choix des épisodes de la série originale avec les présentation/conclusion du "maître" - c'est la raison pour laquelle je donne 5 étoiles à ce div, mais je m'insurge contre le fait que cela se présente comme "tous les épisodes réalisés par Alfred Hitchcock", ce qui est faux comme le démontrent rapidement les génériques -
lorsque l'on sait que toute la série comportait plus de 200 épisodes, il est mensonger de prétendre qu'il s'agit de la série complète -
néanmoins, ne boudons pas notre plaisir de voir ou revoir certains épisodes, avec des petits suspenses de bonne facture
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2009
UN très bon coffret dvd de la série des années 60 ! Des épisodes chacun d'une trentaine de minutes avec une intro et une conclusion / morale du maître ! Bonne retranscription de certaines nouvelles, comme celles de Roald Dahl ! On peut toutefois regretter qu'il n'y ait pas davantage de bonus sur le dvd sur la vie de Hitchcock ou sur la réalisation et la mise en scène...
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2015
Un beau coffret avec 20 épisodes réalisés par le maître. Je vous conseille de les voir tous en VOST. La qualité des épisodes est plus que satisfaisante.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2014
J'adore ces courts métrages d'Hitchcock, cela faisait longtemps que je voulais les commander. En particulier lamb to the Slaughter, grâce auquel j'ai monté un projet qui a plu à mes élèves de 3ème. Cela leur a permis de découvrir comment Hitchcock manie le suspense et l'humour avec un court métrage.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2015
Comme dirait les Inconnus: "ça, ça, c'est toute ma jeunesse". Les courts métrages de et présentés par Sir Alfred étaient diffusé les vendredis soir à la TV. De bons moments de suspense.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2014
pour les amateurs d'hitchcock, même quand on a vu les films plusieurs fois, on ne s'en lasse pas, et pour changer, il y a les épisodes tv! des grands moments de suspense....!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2013
20 épisodes dans la veine des films des années 40, avec peut-être davantage d'humour que dans les longs métrages. Je recommande aux amateurs du maître du suspense!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)