undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles4
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
2
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 janvier 2014
Un western à la mise en scène passable, plombé par des chansons pénibles, au scénario pas assez abouti avec des invraisemblances (pourquoi le noir se place-t-il devant les sales types qui emmènent la femme si c'est pour ne rien faire ? Ca sent plutôt la scène raciste gratuite) et des longueurs, des personnages aussi inutiles (comme la vieille) que les ralentis et des dialogues vides. On n'est guère passionné et on est à des lieux de la qualité Django ou du Grand Silence.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2006
Sans cesse nous présente t'on de nouveaux films comme la renaissance du Western (post Leone of course) ; cette tendance n'a pas été inventée par Kevin Costner (qui ?) mais plutôt par Castellari qui, en 1976, en sortait sa version gothico mystique.

Keoma, métisse d'une mère indienne et d'un père blanc, rentre de la guerre pour retrouver son village ravagé par la peste et dominé par une bande de malfrats, parmi lesquels siègent ses frères, racistes, qui ne l'ont jamais accepté. Keoma retrouvera alors son père et, confronté à ses souvenirs d'enfance et à la lacheté humaine, devra faire justice lui-même.

Une musique envoutante et des décors crépusculaires accompagnent ce western introverti où le héros est confronté à ses démons passés.

Racisme, arrivisme, lâcheté et opportunisme ... habitent les habitants de ce village maudit où tout humanisme se liquéfie dans la vie en communauté. Car ici, moralement, seuls les solitaires s'en sortent. Les autres sont volages et le spectateur finit par se demander quelle énergie alimente le héros pour sauver tout ça ? La haine ? La vengeance ? La liberté ?

Un western obligatoire et nécessaire, une vision singulière et moderne de notre société et une étape nécessaire pour tout cinéphile.
0Commentaire5 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2008
Le cinéma italien des années de plomb a particulièrement aimé le western et le policier, traités malheureusement comme des sous-genres juste bons à illustrer une succession de clichés dans une ambiance sinistre et hyper-virile (pour faire sérieux ?). «Keoma» n’échappe pas à cette règle ; ce film, très simpliste, est tellement prévisible qu'on s'ennuie profondément. En bref, une perte de temps malgré Franco Nero. De plus il a été tourné en anglais, ce qui en rajoute dans l'artificiel.
0Commentaire3 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2012
On ne présente plus ce film qui est un des meilleurs "westerns Spaghetti"
Franco Nero y est parfait dans ce rôle fort
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,00 €
9,99 €
10,72 €