Commentaires en ligne 


5 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les pommes de la colère !
Film réaliste qui montre le visage de l'amérique des années d'après-guerre où il n'est pas évident de faire fortune sauf si l'on est un salaud. Personnellement, j'ai trouvé que Richard Conte était trop vieux pour le rôle, son père semblant avoir le même âge que lui. Valentina Cortese est admirable dans sa...
Publié le 30 avril 2011 par Jicé

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Mangez des pommes !
Titre français particulièrement stupide ("L'autoroute des voleurs" en VO).
C'est un film que l'on peut rapprocher, par son aspect social, de « Une femme dangereuse » de R. Walsh avec H. Bogart ou « Le facteur sonne toujours deux fois » : les mêmes petits courageux américains qui peinent à sortir de la crise.
Mais il n'atteint pas ces deux...
Publié il y a 11 mois par Jean Humbert


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les pommes de la colère !, 30 avril 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Bas-Fonds de Frisco (DVD)
Film réaliste qui montre le visage de l'amérique des années d'après-guerre où il n'est pas évident de faire fortune sauf si l'on est un salaud. Personnellement, j'ai trouvé que Richard Conte était trop vieux pour le rôle, son père semblant avoir le même âge que lui. Valentina Cortese est admirable dans sa personnification de fille paumée, qui se prostitue à la demande mais qui possède un grand coeur. Est-ce qu'elle a été choisie dans le casting parce que la plupart des participants paraissent issus de l'immigration italienne récente, sans doute. Je rappelle que Richard Conte, acteur remarquable par ailleurs, en était issu, ses traits physiques n'en faisant pas douter. Il apparaît au début du film assez naïf face à la rouerie de Lee J. Cobb, un autre grand acteur mythique. J'apprécie et ai beaucoup apprécié les seconds rôles, bien connus des cinéphiles, notamment Millard Mitchell et Jackie Oakie qui magnifient tout film où ils sont présents. La fiancée de Richard Conte, Barbara Lawrence, paraît bien fade à côté de l'italienne Valentina Cortese qui éclabousse l'écran de sa beauté bien européenne. Son talent d'actrice parle pour elle et elle réussit, à travers les scénaristes, à faire croire à une fin heureuse et improbable. La photographie en noir est blanc est remarquable, les décors aussi. Il manque des sous-titres pour ceux qui ne connaissent pas l'italien, pour le peu de dialogues qui sont présents dans le film. Je signale la présence de Hope Emerson, actrice au physique impressionnant que j'avais beaucoup aimé dans « le convoi des femmes de William A ; Wellman», « Femmes en cage de John Cromwell » ou bien « Le fort de la dernière chance de George Marshall », maîtresse femme qui par certains côtés me rappelle ma grand-mère maternelle. J'ai remarqué que l'embrouilleur Lee J. Cobb porte le nom de figlia qui signifie fille en français. Est-ce un private joke de croire de ma part que le scénariste a voulu signifier Figlia (ou Figlio) di Putana que je ne traduirai pas bien sûr mais que tout le monde comprendra. Un excellent film qui se voit d'un trait tellement il décrit la vie des petites gens de notre Eldorado rêvé, du moins à cette époque là du vingtième siècle.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Mangez des pommes !, 31 août 2013
Par 
Jean Humbert "gloup" (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Bas-Fonds de Frisco (DVD)
Titre français particulièrement stupide ("L'autoroute des voleurs" en VO).
C'est un film que l'on peut rapprocher, par son aspect social, de « Une femme dangereuse » de R. Walsh avec H. Bogart ou « Le facteur sonne toujours deux fois » : les mêmes petits courageux américains qui peinent à sortir de la crise.
Mais il n'atteint pas ces deux autres films. Loin de là. Non qu'il soit mauvais, pas du tout. Mais à vouloir mélanger la crise, la vengeance, l'amour déchiré, un vague suspense, on aboutit à ... une déception.
Pourtant R. Conte ou V. Cortese ou Lee J. Cobbs ou les seconds rôles, peu connus, sont très bons, le rythme est bien maintenu, sauf peut-être au milieu où il y a quand même un coup de mou.
Certaines scènes sont magnifiques (l'accident de Ed, l'arrivée de Nick, la baston). Le scénario tient la route, ok, rien à redire. Le scénario est trop prévisible, la fiancée bien "wasp" sous tout rapport est trop transparente. Et je ne sais pas, il manque quelque chose et je ne saurais pas vraiment dire quoi ! On lui préférera l'excellent « Les forbans de la nuit ».
À voir quand même, car Dassin, c'est Dassin (pas Joe, son père), et c'est un des derniers films noirs "classiques".
VO, VOST, VF, aucun bonus. Image correcte, quoique pas assez contrastée. VF pas trop mal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Splendide, 23 février 2010
Par 
Fritz Langlois - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Bas-Fonds de Frisco (DVD)
Admirable film de Jules Dassin, faisant suite à deux autres chef-d'oeuvres, LES DEMONS DE LA LIBERTE et LA CITE SANS VOILES. Le parti pris est celui du réalisme, aidé en cela par un tournage en extérieurs : les halles de San Francisco. Le milieu de l'action est original puisqu'il s'agit de l'âpre commerce de fruits et légumes, et plus particulièrement des pommes. Dassin sait mettre en valeur ses acteurs et leur offre leurs meilleurs rôles : Richard Conte et Lee J. Cobb (ce dernier dans un personnage de crapule qu'il reprendra souvent par la suite) ont rarement été aussi bons. De même les seconds rôles (Millard Mitchell, Jack Oakie, et le futur réalisateur Joseph Pevney) sont magnifiques. Pas tout à fait un film noir mais pas loin, la trame constituant en une classique histoire de vengeance. Toutefois, nul excès tape-à-l'oeil ici mais un récit réaliste et équilibré, bien écrit, crédible. Autre atout : une utilisation parcimonieuse de la musique ! En plein écran et dans un noir et blanc superbe, un grand film, inclassable. Jules Dassin poursuivra dans la foulée avec le non moins éclatant LES FORBANS DE LA NUIT (NIGHT AND THE CITY, beau titre), dont la thématique du pouvoir de l'argent et de l'avilissement qu'il peut entraîner chez les hommes est déjà bien présente dans ces BAS-FONDS à fréquenter toutes affaires cessantes.
Version originale sous-titrée et pas le moindre bonus, contrairement au coffret Jules Dassin édité par Wild Side (BRUTE FORCE + NAKED CITY) , aux compléments excellents, comme cette longue intervention de Claude Chabrol sur Jules Dassin qui est l'un de ses modèles cinématographiques. Tout bonnement indispensable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Le dernier film américain de Jules Dassin., 1 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Bas-Fonds de Frisco (DVD)
Il s'agit du tout dernier film américain de Dassin avant son exil forcé en Europe, pour échapper à la "chasse aux sorcières" lancée par le sénateur républicain MacCarthy.
Très bonnes qualités de Dassin ;
- belles images
- scenario prenant
- scènes très frappantes (notamment lors de la séquence inoubliable de 2 minutes où le camion se renverse : un monument du cinéma).
En plus, ce film est un vrai documentaire sur les halles de San Francisco en 1949. A la fois réaliste, politique, esthétique, ce film est pour moi l'un des meilleurs Dassin, même s'il est moins connu que son autre chef-d'oeuvre tourné un an plus tôt, "La cité sans voiles", qui est cette fois-ci un vrai film noir. Je vous conseille de voir ces 2 films.
Une toute petite critique : cette édition ne présente pas de bonus, mais le film est assez expressif en lui-même.
Bon plaisir !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Désolé d'émettre un bémol ..., 7 novembre 2011
Par 
zybine, amateur éclairé (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Bas-Fonds de Frisco (DVD)
...mais alors que sur le papier le projet semblait alléchant, le résultat me laisse circonspect. Scénario du grand A.I. Bezzerides, mise en scène de Jules Dassin, interprétation des brillants Richard Conte, Lee J.Cobb et Valentina Cortese pour un film noir sur fond social (les convoyeurs de fruits et légumes de Californie et la mafia qui tient les prix) : beau casting, beau sujet.
Mais que ce scénario est en fait faible ! Le personnage de Conte n'est pas suffisamment typé : est-il une petite frappe en devenir ou un successeur de l'infinie lignée des redresseurs de torts individualistes du cinéma hollywoodien, le film reste ambigu sur ce point - de même que pour le madré Figlia (Lee J.Cobb), tantôt portraituré en mafioso, tantôt comme un habile négociant. Que de vent autour de notre héros : un passé guère évoqué, une copine sans consistance et un père à qui on aurait pu offrir meilleur sort. Et il ne se passe quasiment rien : à peine deux transports de pomme et un accident, ce qui conduit à remplir, remplir, remplir pour atteindre péniblement l'heure et demie réglementaire...
Heureusement, il y a la liaison de Conte et Cortese qui apporte un peu d'humanité et de sentiment. La rédemption de la fille de joie est davantage réussie que la victoire du petit entrepreneur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Bas-Fonds de Frisco
Les Bas-Fonds de Frisco de Jules Dassin (DVD - 2006)
EUR 5,65
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit