Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enfin !, 31 mai 2012
Par 
Philomèle (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cantate Bwv56 - Cantate Bwv180 - Cantate Bwv98 - Cantate Bwv55 (CD)
Ce premier volume du cycle de cantates de Bach entrepris par Sigiswald Kuijken en 2004 fut une révolution qui vint combler une longue attente : enfin on put entendre de façon plus que satisfaisante la musique vocale de Bach chantée non seulement comme elle l'était probablement de son vivant, mais surtout comme elle sonne avec la transparence, l'équilibre et la proximité idéales pour l'auditeur d'aujourd'hui, c'est-à-dire avec un seul chanteur par partie chorale. Les tentatives précédentes de Joshua Rifkin n'avaient, faute des moyens idoines, pas été très concluantes – encore faut-il rendre à Rifkin cette justice d'avoir eu le premier cette intuition musicale et de la défendre malgré des oppositions très polémiques. Mais il n'est que de comparer les quatre cantates de ce disque avec n'importe quelle version pour grand choeur, pour que l'évidence saute aux oreilles : on entend - et donc comprend - beaucoup mieux la polyphonie, par exemple celle du "double choeur" formé par les solistes vocaux d'un côté et les solistes instrumentaux de l'autre dans le premier choeur de la cantate BWV 180, parfaitement équilibrée et audible.

Cela exige bien sûr des interprètes exceptionnels, comme la soprano Sophie Karthauser, l'alto Petra Noskaiova, le ténor Christoph Genz, et le baryton-basse Dominik Wörner, avec leurs voix jeunes et claires. D'ailleurs, Kuijken porte une attention toute particulière au texte, et à son rapport rhétorique avec la musique : sa notice extrêmement détaillée nous fait sentir combien, sous son apparente simplicité, l'écriture de Bach est savante. Enfin, la prise de son aussi est exceptionnelle : même si on n'a pas d'équipement SACD, on sera ravi par la dose idéale de réverbération qui permet le respect des timbres et la restitution des harmoniques. Comme on voudrait que Kuijken enregistre de cette façon l'intégrale des cantates de Bach !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du bonheur, 25 janvier 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cantate Bwv56 - Cantate Bwv180 - Cantate Bwv98 - Cantate Bwv55 (CD)
Un disque comme celui-ci est une somme de bonheur comme on rencontre rarement.La prise de son est Impressionnante.Quelle scène sonore, quelle dynamique!Cette version des Cantatas est d'une beauté prodigieuse Un de mes meilleurs SACD.A recommander les yeux fermés.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit