undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Livres de l'été Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici nav_ss16 cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:38,22 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 septembre 2007
Ce disque demeure pour moi l'un des disques les plus importants que j'ai entendu depuis longtemps. Les deux musiciens français sont exceptionnels d'autorité instrumentale et nous offre une version d'anthologie du Duo op.7 de Kodaly. Ils égalent et même dépassent les duos les plus célèbres tant par l'exceptionnelle cohésion de leur duo que par l'extrême concentration qui s'en dégage. Après beaucoup d'écoutes, je pourrai même affirmer qu'il n'y a aucun (je peux me tromper !) décalage entre les deux musiciens. Leur vision est conflictuelle, reposant sur un dialogue énergique et des montées de tension fabuleusement dominées. L'excellence de leurs pensées leur permet même d'oser des jeux de trompe l'oeil, nous donnant parfois l'impression que les parties de violon et de violoncelle sont interchangeables. Un prodige technique et d'expression (assez aride toutefois, ne s'épanchant jamais dans un lyrisme de toute façon assez peu en situation)La Sonate pour violoncelle, jouée par le seul Xavier Phillips n'est pas moins aboutie : le musicien en donne une lecture assez aride, loin du lyrisme d'autres versions antérieures, d'une fulgurance et d'une virtuosité éblouissantes, nous persuadant de l'excellence de l'oeuvre. Un disque pour l'éternité, tant pour l'intelligence des deux musiciens que pour l'extraordinaire logique du programme et des choix interprétatifs. A découvrir !
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2010
Ecrit au lendemain de la déclaration de la première guerre mondiale , contraignant Kodaly
à l'exil , le duo pour violoncelle et violon , composé huit ans avant la fameuse
sonate de Ravel ( pour la même formation ), est le reflet des angoisses du compositeur,
et des recherches musicales faites avec son ami et compatriote Bartok , dans les campagnes
roumaines et hongroises. Diversité chatoyante (le premier mouvement "allegro serioso" est
plein de fraicheur , aérien) , et désespérance (de l'adagio). Ce duo est d'une modernité et
d'une intensité admirables.
La sonate pour violoncelle seul, qui dérouta aussi ses auditeurs de l'époque , par son kaléidoscope de couleurs , de tons,
de sonorités hétéroclites ( réminiscences , encore un fois , des périples de Kodaly et du
très cher à mon coeur , Bela Bartok ), est une pure merveille. D'une profondeur , d'une modernité,
et d'une cohérence cristalline. Un chef d'oeuvre de la musique de chambre du XX es , assurément.
Une découverte totale comme fût celle de la sonate et du quintette de Vierne ( autres merveilles
méconnues ). Kodaly est un compositeur orchestral éblouissant, avec un sens aigü de la couleur , du lyrisme .
Il se révéle , ici un émouvant musicien de l'intériorité. Servi avec justesse et perfection dans cet
album d'exception.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)