undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

17
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

73 sur 78 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 mars 2006
Shadow of the colossus ne raconte pas grand chose : Un garçon cherche à ramener une jeune fille à la vie, en faisant appel à une puissance supérieure, isolée dans un temple perdu, le tout situé dans une contrée oubliée. Celle-ci lui demande pour cela de vaincre 16 colosses. Quoi de plus simple(simpliste ?)à première vue ? L'indigence du scénario crève les yeux, mais bien sûr on ne saurait résumer le jeu à cet aspect (qui par ailleurs ne va guère en s'étoffant): l'intérêt est ailleurs.
Armé d'un arc, et d'une épée qui a la particularité d'indiquer la position des géants (et de leurs points faibles) en reflétant la lumière du soleil, notre héros se lance à l'aventure dans un monde relativement grand, encore que très désert. il n'y aura pas d'affrontement en cours de route, pas d'énigmes rétorses pour bloquer votre progression (entendez pas de problèmes de parcours).
Mais ce qu'il y aura, c'est un sentiment grandiose de liberté, que vous ressentirez en chevauchant à travers les plaines, les terres désertiques, les forêts... En arrivant au bord d'un lac au ciel obscurci, en gravissant un édifice tortueux, en découvrant une cascade, un temple antique, une ville en ruine... Le tout dans un silence parfois apaisant, parfois oppressant.
Pour finalement tomber nez à nez avec un de ces fameux colosses.
Impressionnants, gigantesques, ingénieux, variés sont autant d'adjectifs me surgissant à l'esprit pour évoquer ici ces "boss". C'est bien simple, chacun d'entre eux est gravé dans ma mémoire pour de nombreuses années ! Qu'il s'agisse d'un géant aux formes humanoïdes, d'un taureau de la taille d'un immeuble, d'un oiseau digne de nos Airbus A380 ou encore d'un serpent de sable monstrueux, une constante s'impose : trouver un ou plusieurs points faibles et en venir à bout, avec patience et dextérité.
Ils constituent un des atouts majeurs du jeu et les affronter ne s'avère jamais un calvaire, grâce à un système d'indices parfois un peu faciles, mais souvent très bienvenus tant on se sent désemparé devant quelques uns de ces adversaires uniques. De même, la maniabilité est excellente et il ne tient qu'à vous de régler la configuration des touches afin qu'elle vous convienne au mieux. En ce qui me concerne, la manière dont sont gérés la barre de vie, la jauge d'endurance, ainsi que les munitions (illimitées) est un exemple du genre. Cela revient à évacuer ces questions qui auraient pu s'avérer contraignantes, pour se concentrer sur l'essentiel : le face à face avec les colosses.
Certes, ceux-ci ont le léger tort de n'apparaître que dans un ordre imposé, rendant le tout quelque peu linéaire. Mais qu'est-ce que ce défaut, lorsqu'on repense à chacun de ces affrontements épiques ? Les musiques, quant à elles, s'avèrent magnifiques et parfaitement adaptées. Très plaisantes pendant les combats avec les géants, et d'autant plus appréciables qu'elles sont mises en valeur par le silence ambiant le reste du temps. Les duels bénéficient d'une réalisation enthousiasmante, les titans d'une animation grisante et la mise en scène s'avère des plus réjouissantes pour l'amateur d'esthétique dans les combats !
Quid des inévitables défauts ?
Trop court ? Comme toujours lorsqu'on atteint ce degré de plaisir ludique... Comptez une dizaine d'heure pour le faire la première fois. Pour les fans, une légère replay value s'ajoute avec un mode difficile, ainsi que la possibilité de recommencer l'aventure sur son ancienne sauvegarde afin de bénéficier de sa barre de vie / endurance améliorée dès le début (très agréable!). Le mode difficile ne corse que légèrement la chose, ajoutant de la puissance à nos camarades de jeu, tout en multipliant leurs points faibles et leur résistance afin de rallonger le combat.
Répétitif ? Si le but ne change pas (ni le principe), l'incroyable ingéniosité dont ont fait preuve les développeurs rendent la découverte de chaque géant exceptionnelle...D'autant qu'ils sont de taille et d'aspect très différents les uns des autres, sans parler de leur comportement, allant de l'errance apathique à un acharnement vicieux et féroce!
Laid ? Pas forcément au niveau des dernières productions, il fait preuve de qualités incontestables dans les décors, dans l'animation du personnage principal, ainsi que de sa monture. Les colosses sont un régal visuel.
Non, ce jeu ne plaira pas à tout le monde, mais ceux qui le goûteront à sa juste valeur sont assurés de ne jamais oublier un périple d'une telle beauté. Certains le trouveront lent, répétitif, linéaire et ennuyeux (si, si, il y en a !) Mais d'autres seront charmés pour longtemps et n'hésiteront pas à y replonger de temps à autres pour goûter encore à tant de lyrisme!
Moralité : Si vous pouvez, essayez le jeu avant de craquer à 60 euros, vous pourriez être déçu !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 janvier 2009
Un concept de jeu simpliste, qui ne s'encombre pas de fioritures.
Arriver à dégager une telle aura et une telle majesté avec une telle économie de moyens est purement incroyable.
Ici, le joueur se fait sa narration, tout est suggéré, y compris l'UI ultra minimaliste.

Alors oui, ça peut paraitre trop simple pour un public moderne, oui la replay value est assez faible, mais un jeu qui arrive à vous faire vivre une telle aventure et à vous serrer la gorge à son dénouement mérite le détour.

Les combats sont parmi les plus épiques jamais vus dans un jeu, les musiques parmi les meilleures, et la PS2 donne tout ce qu'elle a. Les programmeurs ont conçu un vrai tour de force pour faire un jeu next gen sur la mamie de Sony. Les lacunes techniques inhérentes au support sont de toute manière largement compensées par la direction artistique.

Un chef d'oeuvre, et même une oeuvre à part entière.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 mars 2008
Ce jeu m'a été offert alors que je ne le connaissais pas du tout. D'un premier abord, il ne me serait jamais venu à l'idée de l'acheter.

Et pourtant, je serais passée à côté d'une merveille ! Mes premiers pas dans le jeu, je cherche le premier colosse, sans le voir... et soudain une masse énorme s'avance, de pierre et de terre, végétale et minérale. Et là, tout commence : comment faire tomber ce monstre, où est son point faible ? Et à peine abattu, voilà qu'il faut en terrasser un autre, plus grand, plus rapide, plus complexe. Et ils s'enchaînent, dans des décors somptueux et improbables. On assiste à des morceaux de bravoure (ah, ce cheval !), jusqu'au plus grand des colosses où la patience est de rigueur.

Un seul bémol pour la fin, horriblement décevante, mais la beauté du jeu et son inventivité ne peuvent lui arracher aucune étoile. A posséder, absolument.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 juillet 2009
Votre mission pour ramener votre belle à la vie sera de dénicher et de terrasser 16 colosses.
Une ambiance incomparable dans ce jeu vidéo. On se promène un très beau paysage mais où la vie semble absente. A cheval puis à pied, il faut se rendre auprès d'énormes colosses (pour donner un ordre d'idée, quand on est à côté d'eux, il n'apparait que leurs pieds à l'écran).
Ensuite, il faut les abattre en les affaiblissant sur certaines parties vulnérables, en grimpant sur eux généralement, puis leur donner le coup de grâce.
Le jeu introduit un système d'endurance/fatigue inédit, qui est une composante essentielle du jeu (à découvrir!)
On est très loin ici des jeux où il faut taper comme un malade pour arriver à ses fins. Au contraire, il faut toucher juste, avec un certain timing. Les affrontements sont peu nombreux (seulement 16, contre chacun des colosses) mais épiques! Et on se souvient longtemps d'une soirée entière passée à terrasser l'un d'entre eux!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 mai 2009
Un jeu poétique dans un environnement gigantesque !
Parcourez l'univers du jeu à cheval pour chercher à battre des énormes colosses !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 1 avril 2015
Emballage soigné, et jeu comme neuf ! Impeccable !

Le jeu en lui même est excellent, de par son environnement onirique, et sa bande son envoutante !

Que du bon !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 juillet 2009
Elaboré dans les studios sony avec tous les codes sources de la ps2, shadow of the colossus est sans aucun doute le plus beau jeu sur cette console. Le concept d'un jeu de plateforme "vivant" est sincèrement époustouflant. Lorsque vous arriverez devant le premier colosse, la première idée qui va vous venir à l'esprit est de fuir en courant. N'en faites rien. D'un niveau tout à fait abordable, le but du jeu n'est pas de s'arracher les pouces sur le paddle mais de trouver, en observant chaque colosse, comment leur grimper dessus. Un peu de logique, de bravoure et d'habileté et vous passerez les 16 plus grands moments de votre vie de gamer sur jeu de plateforme. Shadow of the colossus, la suite logique d'Icco, reste à ce jour le jeu le plus beau et le plus captivant sur playstation 2
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 juin 2009
Après avoir lu les critiques de ce jeu, j'étais très enthousiaste à l'idée d'y jouer, mais le jeu m'a beaucoup déçu, pas d'histoire, pas de dialogue, on ne connait même pas les noms des héros. En revanche, les graphismes sont époustouflant pour une PS2, chaque colosse est un défi en soi mais malgré l'immensité des paysages, on se sent quand même cloisonné, bien qu'il n'y ait aucun temps de chargement.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 décembre 2009
C'est vraiment un concept surprenant. Avec une quinzaine d'ennemis à tuer seulement, la durée de vie du jeu reste correcte.
Assez marrant de se dire qu'à force, on prend plaisir à s'accrocher à ces gros nounours un peu bougons :)
A noter également que les graphismes sont magnifiques, la PS2 y est exploitée au mieux.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 août 2010
Superbe jeu.De très bon graphisme (même si de temps en temps le personnage passe à travers les murs ^^).
On pénètre tout de suite dans l'atmosphère saisissante et un peu glauque de l'histoire.Une aventure dont on à du mal à se retirer
Pour ma part,je décerne à ce jeu une note de 4,5/5. =)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Okami
Okami de Capcom (PlayStation2)

Ico
Ico de Sony (PlayStation2)

Ico + Shadow of the Colossus
Ico + Shadow of the Colossus de Sony (PlayStation 3)
EUR 55,00