Commentaires en ligne 


5 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un classique !, 21 décembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Walls of Jericho (CD)
De par ses mélodies, et sa maitrise instrumentale inimitable, Walls Of Jericho est et restera un classique ultime du Hard Rock. Pas la peine d'un discours, vous avez compris : Cet album est INDISPENSABLE !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les origines d'une légende., 28 juin 2009
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Walls Of Jericho (Expanded Edition) (CD)
Ouah, le choc !
Oui, un véritable choc la première fois que j'ai posé cet album (posé, car c'était du vinyl à l'époque !) sur ma platine. Exactement ce que je recherchais : Vitesse d'exécution, mélodies imparables avec ce qu'il faut d'agressivité et refrains à reprendre à tue-tête.
Il faut dire que ce premier album d'Helloween démarre très fort avec son intro à faire tomber les murs (de Jericho) et ce "Ride the sky" qui déboule à cent à l'heure. Pour moi, l'un des meilleurs titres, toutes périodes confondues, de ce groupe. Ca donnait tout de suite le ton. Car la suite, sans être aussi géniale que ce premier titre, montre un jeune groupe en pleine forme qui a de l'énergie à revendre. Le tempo ne faiblit pas (excepté sur le sympathique "Gorgar" où l'on découvre un autre aspect du groupe : l'humour.)
"Heavy Metal (is the law)", enregistré en faux-live, donne bien la pêche et le superbe "How many tears" qui clôt l'album laisse augurer des lendemains qui chantent pour ce jeune combo allemand.

La version CD renferme les 5 titres du mini-album "carte de visite" sorti l'année précédente (1985) et qui contient 2 joyaux : "Victim of fate" et "Cry for freedom". On y a ajouté aussi le single "Judas", sorti lui juste après l'album "Walls of Jericho". Le point commun de tous ces titres est que le chant est assuré par Kai Hansen, guitariste du combo, avant que celui-ci ne cède sa place au micro à l'emblématique Michael Kiske avant l'enregistrement des 2 "Keeper". Mais ceci est une autre histoire. Et, même s'il est certain que Kiske est bien meilleur chanteur que lui, j'avoue trouver encore aujourd'hui un certain charme à ce chant d'écorché.
Alors, forcément, Helloween n'a pas encore atteint son point culminant avec cet album mais il montre vraiment un groupe au talent de composition et d'interprétation certain. Il mérite les 5 étoiles car, dans le contexte de l'époque et sans connaître la suite (les fabuleux "Keeper"), ce "Walls of Jericho" fut un véritable électro-choc pour de nombreux fans de Metal. Une nouvelle génération de groupes allait pointer le bout de son nez, Helloween avait montré le chemin. Suivez les citrouilles...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le début du speed !!!!!, 31 octobre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Walls Of Jericho (Expanded Edition) (CD)
Comment passer à côté de cet extraordinaire premier album bourré de speed vitaminé, titres gorgés jusqu'à la gueule d'énergie communicative, plein de bonne humeur assuré. A replacer dans son époque bien sûr côté production mais bon, prenons un chanteur qui assure grave dans les aigus, des gratteux inspirés, une ambiance 'maidenesque" sans pompage trop grossier, passages instrumentaux sublimes, rien à jeter que du bon et une belle carrière qui s'ouvre devant ces Teutons excités. Le speed classieux d'Helloween est né et règnera un bon moment, d'autres s'y essaieront avec plus ou moins de succès !! Un album à se procurer d'urgence et à consommer sans modération !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 des débuts tonitruants, 12 juin 2011
Par 
Vincent VZT "vincevez78" (sartrouville depuis 2009) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Walls Of Jericho (Expanded Edition) (CD)
cette édition de walls of jericho contient aussi les titres du mini LP 5 titres qui initiait la discographie d'helloween dont le génial victim of fate. le résultat est une collection de titres énergiques qui empruntent la dextérité des guitares à maiden, la fougue au thrash, et cela donne des morceaux à tiroir où les riffs et les rythmiques scotchent l'auditeur de bout en bout;
les autres réussites sont ride the sky, phantom of death et surtout how many tears. ces quatre titres sont de très haute volée et place la barre très haut pour la suite de la carrière de ce jeune groupe allemand influencé par la new wave of british heavy metal, mais aussi par les rythmes nouveaux du thrash.
le reste de l'album n'est pas en reste avec des titres efficaces tels reptile ou encore judas et tout cela sans se départir d'un côté positif et second degré, développé surtout par la suite (keeper of the 7 keys pt2) et déjà sous-jacent voire prétexte à un titre, gorgar.
la production est brute de décoffrage, comme souvent pour un premier album, ce qui vaudra notamment à victim of fate un lifting à peine quelques années plus tard, michael kiske remplaçant kai hansen, le guitariste qui officie au chant sur ce premier album.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un grand classique du Metal des années 80 !!!, 14 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Walls Of Jericho (Expanded Edition) (CD)
Sorti en '85, cet album donne un excellent aperçu du Metal de l'époque : Speed, mélodie, excès de saturation. L'heure était au Trash Metal et, bien que n'officiant pas à proprement parlé dans cette catégorie, Helloween partageaient pourtant avec Metallica, Slayer ou Kreator (à plus forte raison) la technicité, le son et l'énergie propre à ce style... Si ce n'est en plus mélodique, plus "joyeux" (leur côté 'Happy Happy Helloween')
On peut reprocher à cet album sa production et ce son un peu fouilli mais, mine de rien, ça lui donne un côté "live" plutôt agréable qui restitue parfaitement l'énergie de leurs concerts, considérant que le Helloween de l'époque était surtout un excellent groupe en concert (à voir les vidéos de leurs concerts période 85-87 sur YouTube).

Ni meilleur ni moins bon que ses successeurs, cet album capte Helloween à une période où le groupe était bourré d'énergie et de bonne humeur.
Gros son, gros riffs, énergie, excès dans la voix, excès dans la vitesse (mais pas du tout dénué de mélodie et d'inventivité pour autant, au contraire), paroles montrant les VRAI valeurs du métal... Si Black Sabbath et le Doom Metal n'existaient pas, cet album pourrait être un archétype de ce qui fait qu'on aime le métal. (mais ça serait exclure l'aspect "multiple" du Metal qui à fini par le caractérisé dans la décennie suivante)

Comme ils le disent si bien dans une des chansons de l'album : "Heavy Metal is the law that keeps us all united and free !"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Walls Of Jericho
Walls Of Jericho de Helloween (CD - 2006)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit