undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

20 sur 21 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 mai 2006
Je viens de voir ce film, et j'écris ce commentaire 'à chaud'. Je sais, c'est ce qu'il y a de plus mauvais à faire pour être objectif, mais en l'occurrence c'est ce qu'il y a de mieux.

On sort de ce film la gorge serrée, les yeux encore brillants. Est-ce parce qu'il raconte une histoire vraie ? L'histoire d'un boxeur qui perd tout, du jour au lendemain, touché par le "krach" de 1929 et diminué d'une blessure incurable à la main. De boxeur plein d'avenir, il devient un survivant et lutte pour nourrir au jour le jour sa famille. Au milieu du film, il est au fond du trou.

Et puis une deuxième chance arrive, et il la saisit : "de l'ombre à la lumière"...

Loin d'être une naïve histoire de héros hollywoodien, cette histoire sonne juste parce qu'elle est authentique. Le courage du héros est exemplaire, et la boxe devient métaphore du combat qu'est la vie de chacun. On s'approprie cette histoire, pour nos petites luttes quotidiennes. L'histoire du "Cinderrella man" qu'est James J. Braddock nous touche parce qu'elle raconte un peu notre histoire.

Un film magnifique, utile et terriblement prenant : Hollywood a du bon, parfois...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 décembre 2008
Comment ressortir grandit et surtout optimiste face à une situation que l'on maitrissait si bien mais qui un jour disparait.
Ce film illumine nos espoirs en soulignant que la vie est faite d'ombre et de lumière et que c'est seulement par la force d'y croire qu'on voit apparaitre une lueur au fond du tunnel.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
22 sur 25 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La reprise de l'histoire du boxeur James J. Braddock dans les années 1925-1935, lequel, après un foudroyant départ en tant que professionnel très prometteur, tomba dans une misère noire lors de la grande depression des années 30 aux Etats-Unis.
Même si l'on pressent, au fur et à mesure de l'intrigue, la suite du scénario, l'intensité, le réalisme des combats et la qualité de leur réalisation arrivent à plonger le spectateur dans l'ambiance des grandes rencontres de ce type et à le faire douter jusqu'à la fin.
Le reste du scénario traitant de la misère régnant à New-York à cette période ne tombe pas dans le style larmoyant, mais est traité avec sobriété et dignité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 mai 2009
Cinderella Man raconte l'histoire d'un boxeur à la carrière derrière lui qui, durant la grande dépression, va redonner espoir aux Américains en remontant sur le ring.

Ron Howard est un réalisateur assez étrange. À regarder ses films, on n'y voit aucune once d'originalité, et même de talent de mise en scène. Le "style" Ron Howard n'existe pas, on pourrait très bien voir un de ses films sans savoir qu'il est de lui.

Pourtant, et ce n'est pas la première fois, il fait mouche. Le travail de reconstitution de l'époque est soigné, l'histoire est racontée de manière très conventionnelle mais on s'y laisse prendre. Mais là où Ron Howard est très bon, c'est dans le choix de ses acteurs.

Pour incarner cet ancien boxeur déchu, Ron Howard a choisi Russell Crowe, qui à lui seul exprime toute la détresse de cette époque, l'impuissance à trouver du travail, à tenir les promesses faites aux enfants, et la culpabilité qui vient avec.
Alors, on a envie de croire, nous aussi, en ce personnage qui nous ressemble, qui se bat, non pour des rêves de grandeur, mais pour gagner sa vie, pour "s'acheter du lait et des oeufs", on a envie de le voir remonter sur le ring et devenir le champion.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 août 2012
Très beau film, et une histoire vraie racontée avec style, les acteurs sont tous bons, en particulier le superstar Russell Crowe, l'un des meilleurs de sa génération. Le seul défaut: R.Zellweger comme sa femme, décidément impassible et de la main, à des années lumières de la compétence et la classe de Jennifer Connelly, «épouse» dans le chef-d'œuvre près de Crowe,Un Homme d'Exception (A Beautiful Mind, de R.Howard). Le DVD a quelques extras intéressants mais, en prévision d'une édition future meilleur, c'est un article à être achetés immédiatement!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
De l'ombre à la lumière retrace l'histoire vraie de James J.Braddock, qui reprit sa carrière de boxeur pour nourrir sa famille durant la Grande Dépression. Le 3 Septembre 1929, les marchés financiers s'effondrent et les États-Unis sont plongés dans la grande dépression (krach de 1929). Comme les banques ne remboursent rien, Braddock, comme des millions d'américains, perd tout. Dans la nécessité, il va choisir de rechausser les gants. Par chance ou par la volonté du destin, Braddock va avoir l'opportunité de combattre des boxeurs sous les feux de la rampe et va ainsi passé de l'anonymat et la pauvreté à la gloire en 1935 après avoir battu le champion du monde des poids lourds Max Baer lors d'un combat épique en 15 rounds.

Mes yeux n'ont pas lâché l'écran une seule seconde durant l'ensemble des films. "De l'ombre à la lumière" est un film passionnant qui nous prend aux tripes tant on se sent pris parti pour James J.Braddock, incarnée à l'écran par Russel Crowe. La première chose à dire est qu'il ne s'agit pas d'un film de Boxe, mais de la vie d'un homme qui se trouve être boxeur. Tout l'intérêt du film est de montrer James J.Braddock qui est pousser par une force supérieur, qui est celle de sauver sa famille, trouver de quoi nourrir sa femme et ses enfants. Un film reposant entièrement sur l'interprétation hallucinante de Russel Crowe dont il faut le dire qu'elle est totalement irréprochable. On sent une réelle émotion à la fois en-dehors du ring qu'à l'intérieur, ici, aidée par une envoutante mise en scène des combats de boxes tout bonnement bouillonnante. On sent une réelle intensité dans l'arène du ring qui permet une accélération de notre rythme cardiaque. Mon cœur s'est mit à battre chamade tant le réalisme est présent. Le montage, la mise en scène et la musique permet de plonger le spectateur et d'obtenir l'émotion partagée avec le destin de ce boxeur unique qu'est James J.Braddock. Il ne faut pas oublier les acteurs secondaires comme la mignonne Renée Zellweger et le fameux Paul Giamatti, irréprochables dans leurs rôles respectifs.Un film absolument a voir tant il porte un message de courage et de témérité face au coup dure de la vie. Une page d'histoire, une leçon de vie.

Durée : 2h24minutes

Dans le même genre histoire vraie et "face à l'adversité":
-Hurricane Carter

Pour les amoureux de la Boxe:
-Rocky balboa
-Raging Bull
review image review image review image review image review image
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Un homme perd tout ou presque et revient sur le devant de la scène avec les honneurs et en faisant preuve d'une tenacité et d'un courage remarquable. Cette mise à l'écart lui permet de reprendre des forces et de soigner sa main blessée, comme quoi tout n'arrive pas pour le pire... Son épouse n'est pas à oublier dans ce succès. Ce couple a tenu dans les pires difficultés. C'est une belle leçon de courage, de droiture et d'honnêteté. Russell Crowe et Rene Zellweger sont magnifiques. Un beau film.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 28 décembre 2012
Ce film authentique et tiré d'une histoire vraie nous raconte l'histoire d'un Homme a qui tout réussissais, une femme, une famille, un accomplissement sportif... jusqu'au jour ou tout bascule.
La force de ce film est l'acteur Russell qui incarne parfaitement le personnage et qui nous donne cette envie de connaitre son histoire.
Pour finir... un film vraie, émouvant, qui donne de l'espoir... tout simplement un film excellent ! :)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Un film extraordinaire, à voir sans hésiter. Très prenant, intense, avec des acteurs au top, jouant avec une sincérité surprenante. Histoire totalement captivante, avec des rebondissements, des sentiments, des moments intenses.
Un film peu connu -dommage !- de grande qualité, que je revois régulièrement avec toujours autant de plaisir !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 mars 2006
Avec Crowe et Zellweger, l'affiche peut faire reculer. Surtout si l'on se base sur les bandes annonces... Dommage, car cette histoire (vraie) est superbe, prenante, même (et surtout) lorsqu'on déteste la boxe. Tout y est : le mauvais trip de 29 dans une New York peu reluisante, une crise économique et sociale qui connaît de saisissants prolongements très actuels, des personnages tout en délicatesse, des reconstitutions soignées sans pesanteur, une belle étude. Ce qui y manque est un sentimentalisme à un demi-dollar et une pédagogie démonstrative - qui s'en plaindra ? Et ces cassés du rêve américain mis en scène par un Ron Howard épatant sont si proches de nos laissés-pour-compte...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Un Homme d'exception [Édition Simple]
Un Homme d'exception [Édition Simple] de Russell Crowe (DVD - 2006)
EUR 8,99

Révélations [Édition Spéciale]
Révélations [Édition Spéciale] de Al Pacino (DVD - 2000)
EUR 7,99

Un temps pour aimer
Un temps pour aimer de Russell Crowe (DVD - 2006)
EUR 11,98
 
     

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)
  -  
Natural Looking Hair Highlights. See 2015's Top Hair Color Trends
  -  
Learn How To Get Ombré Hair Color. Easy DIY At Home Ombré Hair Dye Kit